Category Archives: Santé

Pour que le corps et l’âme soient jeunes

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est la signification de la « sensation d’équilibre  » entre une personne et la société qui est le résultat de l’éducation intégrale?

Réponse: Une personne sent la gentillesse, se sent ouverte,  le soutien de tout le monde, l’inclusion dans les autres et sent tout le monde plutôt qu’elle-même. Elle « arrive d’elle-même,  » à ses problèmes, ses maladies et ses pensées. Ceci est très important surtout chez les personnes âgées. Elle commence à se sentir comme un enfant qui devient inclus dans le milieu environnant, comme si elle est flottait en lui. C’est très important pour elle d’être avec les autres, de jouer avec eux et à les sentir.

Si nous amenons les gens à un tel état, alors ils vont vraiment ne pas sentir leur âge. Ils seront prêts à donner littéralement tout pour cela. Après tout, une personne se sent d’une légèreté incroyable,elle ne se sent pas le poids de son âge. Cela fait qu’elle saine et rajeunit.

Le rajeunissement a lieu quand une personne s’élève tellement au-dessus de son état  qu’elle devient incluse dans le collectif. Elle ne se sent plus, mais plutôt le point commun : tous à l’unisson.

De «La médecine de l’avenir», de Kab TV Partie 4 , 07/04/13

Harmonie – la voie en or

congrès, groupeQuestion: Est-il possible, en se servant d’un intérêt d’être en bonne santé, d’amener les gens à un niveau supérieur de compréhension d’un ordre supérieur ?

Réponse: Une vision intégrale du monde rend une personne auto- suffisante en tout. Elle ne voudra plus de crabe mariné ni d’autres gourmandises. Au contraire, une aversion apparaîtra en elle pour tout ce qui est imposé, prétentieux et contre nature.

Les gens seront satisfaits d’une nourriture saine et normale, de base. Peu à peu, ils commenceront à être attiré par quelque chose de simple, de sain et bon, dans leur vie personnelle et dans leur alimentation, dans tout. De façon naturelle, de leur orientation intérieure , ils chercheront cette résonance, cette harmonie dans la voie en or.

Il est possible de les amener à un état intérieur de bonne santé, à l’équilibre psychologique et physiologique, qu’en sachant ce qu’est cet équilibre.

Question: Il s’ensuit que, d’abord, nous attirons les nouveaux simplement parce qu’ils sont intéressés à apprendre.

Réponse: Oui , cela fait partie de l’introduction et après nous les prenons sous notre la responsabilité. Nous leur donnons une compréhension des autres niveaux et conduisons chacun à cet état qu’il veut atteindre.

Je pense que dans toutes les circonstances, c’est précisément la sensation intégrale qui va les attirer et ils voudront continuer à se développer. Lorsque la personne se sent vraiment en équilibre et à l’aise et adhère à cet état dans l’alimentation, le sport et les relations avec les autres, ce sera un signe qu’elle-même est arrivée au niveau du comportement normal.

De Kab TV  » Au fil du temps  » 20/09/13

S’il n’y a pas de but, il n’y a pas de joie dans la vie

Dr. Michael LaitmanQuestion : Il est maintenant tout à fait clair pour les médecins que l’être humain n’est pas seulement composé de systèmes physiologiques du corps et de l’esprit, mais aussi de désir pour un but. Mais nous savons qu’il s’agit du niveau spirituel d’une personne. Ainsi elle est obligée d’établir des relations entre elle et le but, son environnement et son corps aussi.

Récemment, nous nous confrontons au fait que les gens sont reliés à leur corps avec négligence, voire avec mépris, et par conséquent ils sont sujets à la maladie. Alors, comment doit-on se comporter avec le corps ?

Réponse : En tant que résultat de milliers d’années de développement, une personne a atteint un état où elle n’est pas heureuse d’être en vie. Inconsciemment, nous ne voulons pas vivre. Tout est en vain : l’angoisse, la souffrance, la vie… qu’est-ce que tout cela ? Ai-je besoin de sentir que je suis joyeux, heureux ? Mais je ne le fais pas.

Si je reçois une sorte de satisfaction, elle est atteinte grâce à un effort injustifié, et puis elle passe soit très rapidement ou bien à tout moment elle se transforme en son contraire. Alors les gens ne veulent plus vraiment vivre. Par conséquent le mépris pour le corps n’est qu’une petite conséquence de la situation actuelle. Une personne ressent secrètement qu’elle serait plus heureuse si elle n’existait pas du tout.

Dans le passé, il n’y avait rien de tout cela parce que nous n’avions pas encore évolué vers cette prise de conscience. Aujourd’hui, nous avons une approche consciente de la vie, de la futilité de notre existence, de l’absence de ce qui porte ses fruits, de la dégradation. Nous comprenons notre nature, notre néant. Personne ne nous a demandé si nous voulions naître, être éduqué dans cette société ou dans une autre. Nous ne comprenons pas le quoi, le où ni le comment.

Il fut un temps où nous avions défini des objectifs. Nous n’étions toujours pas développés et donc nous sommes allés après tout ce qui semblait permanent, construisant quelque chose, aspirant à quelque chose. On désirait vivement le capitalisme, certains le communisme, et d’autres aspiraient à explorer l’espace. Nous voulions prouver quelque chose, lutter et atteindre une sorte d’affirmation de soi. Aujourd’hui, tout cela n’existe plus, tout a simplement disparu et un « puits vide » demeure là où toute l’eau s’est asséchée. Nous n’avons plus rien pour nous satisfaire.

Par conséquent, nous regardons même nos corps avec mépris. C’est ce qui explique l’attrait pour les drogues, les antidépresseurs et le suicide. En outre, cela ne se constate pas seulement dans les pays développés, mais partout, en Amérique latine et même en Afrique, dans les endroits où les gens étaient assez heureux par le passé, en dépit de leur existence misérable. Aujourd’hui, ça n’existe plus. Il doit y avoir une sorte de but à atteindre pour une personne afin qu’elle s’y engage elle-même, son apparence, le sport, etc…

De Kab TV, « Au Fil du Temps » du 20/10/13

Les drogues légales gagnent en popularité

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles: De l’office des Nations Unies contre la drogue et le crime: Le Rapport mondial sur les drogues 2013 présenté aujourd’hui à Vienne montre que, bien que la consommation de drogues traditionnelles telles que l’héroïne et la cocaïne semble décliner dans certaines régions du monde, l’abus de médicaments délivrés sur ordonnance et de nouvelles substances psychoactives est en augmentation…

Vendues comme « euphorisants légaux » et « drogues de synthèse », les NSP prolifèrent à un rythme sans précédent et posent des défis de santé publique inédits. Selon le rapport, le nombre de NSP rapportées à l’ONUDC par les États membres est passé de 166 à la fin de l’année 2009 à 251 à la mi-2012, ce qui représente une augmentation de plus de 50 %. Le nombre de NSP a, pour la première fois, dépassé le nombre total de substances sous contrôle international (234). Étant donné que de nouvelles substances nocives font leur apparition sur le marché des drogues avec une régularité sans faille, le système de contrôle international des drogues doit désormais faire face à la rapidité et à la créativité du phénomène des NSP.

Mon commentaire: J’ai déjà écrit que la campagne contre le tabac était déjà un prélude à la légalisation de l’usage des drogues. Les drogues sont peu onéreuses et calment la population

 

La formule universelle du bonheur

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles ( du DailyMail): «La recherche sur ce qui fait que les gens se sentent heureux a conduit le professeur de renom, le Dr Todd Kashdan, à  produire une équation appelée La formule pour se sentir bien.
« Dans ce document, il identifie six facteurs qui, mis ensemble dans la bonne combinaison, rendent une âme heureuse.
«Les facteurs sont les suivants: Vivez le moment présent (M), être curieux (C), faites quelque chose que vous aimez (L), penser aux autres (T), d’entretenir des relations (N), et prendre soin de votre corps (B).
« La formule gagnante pour se sentir bien = (MX16 + + Cx1 Lx2) + (TX5 + + Nx2 Bx33). …
« Bien qu’il ne paraisse pas évident comment une combinaison de lettres et de chiffres, peut faire que vous vous sentez bien, Dr Kashdan estime que cette formule est la recette parfaite pour une âme heureuse.
« Il a dit:« Il n’y a pas de secret unique pour se sentir bien, mais quand ces six ingrédients sont soigneusement combinés, selon les bonnes doses, vous serez sur la bonne voie pour une vie heureuse. « 
Mon commentaire: artificiellement, il est impossible d’atteindre un tel état de soi même . Pour cela, une personne doit se rééduquer se corriger. Les psychologues eux-mêmes disent que c’est impossible. Mais la méthode d’éducation intégrale rend cela possible pour tout le monde parce que cette méthode utilise la force qui nous a créés comme un moyen pour notre correction.

Les gens tombent amoureux et se connectent à un niveau génétique

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (du Journal de nature internationale hebdomadaire des sciences ): «Les sociologues révèlent des tendances génétiques dans les réseaux sociaux. Les chercheurs ont constaté des modèles génétiques dans les groupes d’amis, mais pas tout le monde en est convaincu. Les groupes d’amis montrent des modèles de similarité génétique, selon une étude publiée aujourd’hui dans les Proceedings de la National Academy of Sciences.
« Les résultats sont basés sur les modèles de variation dans deux des six gènes prélevés chez des amis et des étrangers. Mais la demande est difficile à accepter pour certains généticiens, qui disent que les chercheurs n’ont pas analysé suffisamment de gènes afin d’écarter d’autres explications. …
«Quand les gens choisissent des amis avec des génotypes similaires, la forme physique d’un individu – de la survie jusqu’à la reproduction – ne reflète pas seulement leurs propres gènes, mais aussi les gènes des amis qu’ils ont choisi», explique Nicholas Christakis, chercheur en sciences sociales à l’Université Harvard à Cambridge, Massachusetts et auteur de l’étude. En d’autres termes, il pourrait y avoir un avantage évolutif à avoir des amis avec des gènes compatibles, même si vous n’avez pas d’enfants avec eux. Par exemple, si les gens qui sont naturellement moins sensibles à l’infection bactérienne sont ensemble, leur santé collective en tant que groupe multiplie parce que les bactéries n’ont pas d’hôtes vulnérables « .
Mon commentaire: Bien sûr, tout est commandé par nature et tout «humain» en nous n’est pas plus que des programmes qui nous gouvernent « d’en haut », comme le GPS qui conduisent des voitures sans chauffeur. L’égoïsme entier, c’est-à-dire, toute la matière de notre monde est entièrement contrôlée par nature ou le Créateur.
Ce n’est que si une personne veut accélérer son développement spirituel, c’est-à-dire  aller contre son égoïsme, dans l’unité du groupe, ses actions sont alors indépendantes. Par conséquent, elle n »est responsable que pour elles-comment elle a utilisé correctement l’occasion de son développement spirituel (anti-égoïste) indépendant.

Comment devrions-nous aménager la planète?

Dr. Michael LaitmanOpinion (Bill Gates, président de Microsoft): « Pour l’élite mondiale, le calcul est simple: la surpopulation humaine est à l’origine du changement climatique de sorte que la solution au changement climatique est le contrôle de la population. …
«Que faudrait-il pour accélérer le déclin de la fécondité dans les pays les moins avancés? »
« Le monde d’aujourd’hui a 6,8 milliards de personnes et se dirige vers environ neuf milliards. Maintenant, si nous faisons un excellent travail sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé de reproduction, nous la pourrions réduire peut-être de 10 ou 15 pour cent. « 
Opinion (John P. Holdren, principal conseiller scientifique de Barack Obama): «Un programme de stérilisation des femmes après leur deuxième ou troisième enfant, malgré la relativement grande difficulté de l’opération de vasectomie, peut-être plus facile à appliquer que d’essayer de stériliser les hommes. »
«Le développement d’une capsule de stérilisation à long terme qui pourrait être implantée sous la peau et retirée lorsque la grossesse est désirée ouvre des possibilités supplémentaires pour le contrôle de la fertilité coercitive. La capsule pourrait être implantée à la puberté et peut être amovible, avec la permission officielle, pour un nombre limité de naissances. « 
Mon commentaire: Notre planète peut nourrir bien plus que sa population actuelle. Si les gens se sentent comme des parents, ils ne sentiront pas qu’ils sont nombreux, s’ils sont aimés, il n’y a pas membres inutiles dans la famille, et la nature, le Créateur, nous fourniront tout ce dont nous avons besoin en conformité à la loi de l’équivalence de forme.
Le problème n’est pas dans la réduction de la population par la force, mais dans l’éducation de la population. En devenant semblable au système de gestion plus élevé, nous allons consommer et de nous  reproduire correctement naturellement, en raison de notre adhésion à la nature, au Créateur.

Il n’y a pas de bonheur dans la vie sur Facebook

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (de l‘Université du Michigan): « l’utilisation de Facebook prédit la baisse du bien-être au lieu d’une amélioration subjective, d’après une étude de l’Université de Michigan…
«En surface, Facebook constitue une ressource inestimable pour satisfaire le besoin humain de base pour un lien social», explique le psychologue social UM Ethan Kross, auteur principal de l’article et associé à la faculté de l’Institut d’UM pour la Recherche Sociale (ISR). Mais plutôt que d’améliorer le bien-être, nous avons constaté que l’utilisation de Facebook prédit le résultat inverse – il le sape ‘…
« L’étude a montré que plus les gens ont utilisé Facebook pendant une période de temps, plus ils se sentaient mal par la suite. Les auteurs ont également demandé aux gens d’évaluer leur niveau de satisfaction dans la vie, au début et à la fin de l’étude. Ils ont constaté que plus les participants ont utilisé Facebook pendant la période d’étude de deux semaines, plus leur niveau de satisfaction de vie a diminué au fil du temps.
« Surtout, les chercheurs n’ont trouvé aucune preuve que l’interaction directe avec d’autres personnes via téléphone ou en face-à-face influençait négativement le bien-être. Au contraire, ils ont trouvé que les interactions directes avec d’autres personnes conduit les gens à se sentir mieux au fil du temps « .
Mon commentaire: L’ensemble du processus de notre développement vise à nous amener à la pleine désillusion et une compréhension de la nécessité de l’unité: Il est impossible de communiquer dans l’ancien et le nouveau chemin afin de nous diriger vers un nouveau type de connexion et d’interaction -spirituel (du don et de l’amour).

Les avantages procurés à la santé de chanter en chorale

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (à partir de BBC News): «les choristes non seulement harmonisent leurs voix, ils synchronisent également leurs battements de coeur, c’est ce qu’une étude suggère. Des chercheurs suédois ont suivi les fréquences cardiaques des chanteurs quand ils ont chanté une variété d’œuvres en chorale.
«Ils ont constaté que les membres ont chanté à l’unisson, leurs impulsions ont commencé à accélérer et à ralentir au même rythme. …
« Les chercheurs ont également constaté que la chorale a eu l’effet global de ralentir le rythme cardiaque.
Cela, disent-ils, est un autre effet de la respiration contrôlée ….
« Les chercheurs veulent maintenant étudier si le chant pourrait avoir un impact sur notre santé.
« Il y a eu des études sur la respiration du yoga, qui est très proche de cela et aussi sur la respiration guidée et ils ont vu à long termes les effets sur la pression artérielle … et ils ont vu que vous pouvez faire baisser votre pression artérielle.
« Nous pensons qu’il est possible que le chant puisse également être bénéfique. »
Mon commentaire: Quand les gens interagissent les uns avec les autres, ils commencent à se connecter les uns aux autres à travers leurs organes, comme un seul corps et dans ce cas, nous pouvons traiter les patients en les incluant parmi les bien-portants.

La colère ralentit la digestion des aliments

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment pouvez-vous expliquer ce que le Rambam a dit : « Ne mangez jamais lorsque vous êtes en colère ? »

Réponse : Si une personne est en colère alors qu’elle est en train de manger, les systèmes internes sont activés et brûlent tout, conduisant ainsi à un court-circuit interne. Donc, la nourriture n’est pas digérée. Cela est dû au fait qu’une personne ajoute des interruptions supplémentaires dans le processus de digestion. Si elle est en colère au cours d’un repas, il y a une interruption. La rage est digérée dans le sang et une personne brûle la nourriture au lieu de l’absorber correctement.

D’ailleurs, dans cet état, elle ne peut pas mâcher et avaler la nourriture correctement. Il est difficile de mâcher le bon nombre de fois. Une personne doit mâcher la nourriture environ 32 fois, sinon alors au moins 14 fois.

Qui peut mâcher la nourriture 14 fois tout en se concentrant avant d’avaler la nourriture ? Si nous ne le faisons pas, nous avalons du poison. Tout est connecté mutuellement.

Qui plus est, les personnes âgées, les femmes, les enfants, et les hommes ont besoin d’une densité différente de nourriture, selon leur état de santé, leur caractère et leur état intérieur.

Si je suis vieux et que j’ai des dents faibles, j’ai besoin de la bonne nourriture car je ne peux même pas mâcher des feuilles vertes avec mes dents. Cela signifie qu’elle doit être broyée en premier ou être un autre type de nourriture. Les personnes âgées n’ont pas besoin de fausses dents par nature. Elles ont besoin de la bonne nourriture que leur estomac et les systèmes corporels exigent, d’un type de nourriture totalement différent. Il est impossible de servir à une personne âgée un morceau de viande si elle n’a pas de dents. Donc, elle a besoin de nourriture molle et moins condensée qui est cuite plus longtemps et broyée car son estomac ne peut pas tolérer quoi que ce soit d’autre.

Fait intéressant, les tribus primitives consommaient des aliments principalement bouillis. L’homme moderne civilisé croit que tout doit être juteux, vert, naturel et non traité, venant directement du sol, tandis que différentes tribus avaient l’habitude de tout traiter. Qui plus est, ils cuisinaient la nourriture d’une façon qui semblait détruire tous les éléments bénéfiques, mais ils ont vécu une très longue vie, ce qui est très intéressant.

De KabTV, « La Médecine du Futur » du 07/04/13

Page 3 des 912345Dernière »