Category Archives: Santé

La vraie médecine juive

Dr. Michael LaitmanQuestion: Tout au long du processus de développement humain, divers types de médicaments sont apparus: par exemple, 3000 ans de médecine chinoise – l’acupuncture, la réflexologie, la phytothérapie, et ainsi de suite. L’Ayurveda est vieille de 3500 ans – l’aromathérapie, le yoga et le système des Chakras. Le peuple juif a existé pendant plus de 5000 ans. Quelle est leur contribution au développement de la santé?

Réponse: C’est la sagesse de la Kabbale. Elle maintient l’équilibre d’une personne avec la nature. Et il n’y a pas de médicaments, des massages, des aiguilles, des bougies, ou des parfums. Je ne dénigre rien mais je dis simplement qu’ils ont un impact mécanique secondaire, bien qu’il y ait aussi une signification psychologique dans ce domaine.

On sait que, dans la médecine talmudique, toutes sortes de substances biologiques sont utilisées. Mais la vraie médecine juive en elle-même est juste une préparation intérieure orientée vers l’équilibre de l’être humain en nous, non pas vers la bête, mais plus spécifiquement l’humain en nous, vers l’équilibre de mon ego avec la nature, sa correction. La Kabbale dit que chaque fois que je découvre l’ego en moi, je dois être dans un mouvement intérieur pour l’équilibrer, ce qui signifie pour le corriger.

Il monte et il descend comme une bouée sur l’eau, et je suis préoccupé tout le temps de le corriger. Et, de cette manière, je parviens à un idéal, la santé absolue.

Mais cela implique tout un système de travail éducatif que les anciens Juifs menaient par l’éducation et la famille. Il n’y a jamais eu une personne parmi eux qui ne savait pas lire et écrire ou n’était pas familier avec le système de son organisme, le système du monde autour d’elle, son interaction avec la société et le monde qui l’entoure. Toutes les lois décrites dans le Talmud et dans d’autres livres anciens ont été acceptées par la suite dans le monde entier à travers les Grecs et les Romains. Tous ces éléments sont les manifestations extérieures de ce qui a été pratiqué chez les Juifs.

Mais je souligne encore une fois que toute la médecine est construite sur l’équilibre de mon « moi » égoïste avec la nature altruiste, c’est-à-dire sur la correction interne de mon «moi».

Par conséquent, «Tu aimeras ton prochain comme toi-même » est la loi essentielle de la santé physique, spirituelle, extérieure et intérieure.

Du programme de KabTV “La médecine du futur” 07/04/13

Repas collectifs: un remède contre les maladies

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il y a un demi-siècle en Pennsylvanie, il y avait un petit village où les gens ne tombaient pas réellement malades. Les médecins ont trouvé cela très intéressant et ont étudié ce phénomène pendant vingt ans. Durant ce temps, tout a changé: les gens ont commencé à tomber malades, les hôpitaux ont été remplis, et il y avait plus de médecins.

Les chercheurs ont tiré une conclusion très intéressante. Il s’est avéré que le petit village avait été fondé par des colons italiens qui vivaient sous le même toit et s’entraidaient pendant quatre ou cinq générations en respectant les liens familiaux. Dès l’instant où ils ont commencé à vivre séparément, ils ont commencé à tomber malades.

Mais maintenant, c’est une époque où une génération ne sait pas ce que signifie vivre dans une grande famille. Ainsi, la notion même de famille a été tellement déformée que maintenant nous ne pouvons même pas imaginer ce que cela signifie de dîner avec toute la famille.

Réponse: Par ailleurs, un repas de famille obligatoire est l’une de nos recommandations. Il peut s’agir même pas d’une famille, mais d’un repas communautaire.

Dans le passé, les religions remplissaient un rôle social. Les gens allaient à la maison de prière, écoutaient un sermon, rencontraient d’autres gens, et parlaient avec eux.

Tout cela était nécessaire, même dans les moments où notre ego était à un niveau assez primitif par rapport à aujourd’hui, quand il n’y avait pas encore le rejet mutuel que nous ressentons aujourd’hui. Aujourd’hui, le rejet mutuel est déjà une maladie qui doit être guérie. À l’époque, la maladie n’avait pas besoin d’être guérie, mais avait seulement besoin d’un traitement préventif. Maintenant, cependant, nous devons la guérir. Nous devons rétablir les actions visant à la connexion. Elles ne peuvent plus être liée à la religion ou à d’autres événements, ça doit être des ateliers sérieux d’éducation intégrale.

Du programme de KabTV “La médicine du futur” 07/04/13

Etude: La dépression se répand comme une infection

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (Nouvelles de Notre-Dame): «Selon une nouvelle étude de l’Université de Notre Dame, un style particulier de pensée qui rend les gens vulnérables à la dépression peut effectivement être« contagieux » et augmenter leurs symptômes de dépression six mois plus tard. …
«Nos résultats suggèrent qu’il pourrait être possible d’utiliser l’environnement social d’un individu dans le cadre du processus d’intervention, soit comme un complément aux interventions cognitives existantes ou peut-être comme une intervention autonome», selon le  professeur de psychologie Gerald Haeffel à Notre Dame.
«Notre étude montre que la vulnérabilité cognitive a le potentiel de croître et décroître au fil du temps en fonction du contexte social, ce qui signifie que la vulnérabilité cognitive doit être considérée comme variable plutôt qu’immuable. »
Mon commentaire: Par ailleurs, Elle est transmise comme tous les autres impacts sur l’environnement, puis revient à nous, à partir de l’environnement sous la forme de vagues «virales», des influences, que nous ne nous sentons pas. Puisque nous sommes tous connectés au réseau de connexion universelle entre nous ainsi qu’à l’ensemble du monde minéral, végétal, et animal, nous attrapons ce « virus » et, inversement, il touche notre état émotionnel.
Cela se voit très clairement dans la relation entre les animaux et leurs propriétaires: les animaux  risquent de contracter les mêmes maladies, en particulier la dépression. L’étude confirme à nouveau qu’une personne ne peut sentir le bonheur que dans une société « en bonne santé », ce qui signifie que cela ne dépend que de notre relation et du désir mutuel de bonheur.

L’homme est plus dangereux qu’un animal

Dr. Michael LaitmanQuestion: Une personne qui utilise et supprime l’autre personne n’est pas en équilibre avec la nature. Mais n’est-ce pas naturel pour elle puisque c’est sa nature?

Réponse: IC’est naturel si vous utilisez quelque chose seulement pour vos besoins biologiques, dans les limites de votre égoïsme bestial, comme le loup mange l’agneau pour vivre et rien de plus.

Mais l’être humain est prêt à asservir tous les peuples de la terre. Et ce n’est pas naturel car, selon son potentiel de développement biologique, il est juste un animal, et sa part humaine, il doit l’utiliser à un niveau complètement différent.

Dans son corps physique (animal), une personne doit recevoir une certaine quantité d’énergie. Chaque animal peut utiliser l’environnement pour cela. Il est situé dans une niche biologique particulière, qui définit quel est son habitat, où il se nourrit, comment il se reproduit, et ainsi de suite. C’est la façon dont toute créature biologique existe, d’un petit insecte aux éléphants.

C’est pourquoi notre état des protéines a besoin d’énergie et pour ce faire, vous pouvez utiliser l’environnement comme des animaux qui s’attaquent les uns les autres, tuent et de mangent dans ce cadre. À cet égard, les gens dans le passé étaient identiques à des animaux.

Mais, outre attaquer, les animaux ont une manière spéciale de protection. Si, par exemple, les tigres se battent les uns avec les autres, ils ne se nuisent pas les uns les autres, mais juste se menacent, déterminent qui est le plus fort, et le plus faible obéit et s’en va. Cela arrive à toutes les sortes d’animaux: Aucun n’a jamais nuit à l’autre, parce qu’il ne mange sa propre espèce.

Cependant, il y a des cannibales entre les êtres humains. Les animaux n’ont pas cela, ils n’utilisent jamais leur propre genre comme nourriture, mais se nourrissent suivant un certain modèle: Ils tuent et mangent seulement certains types d’animaux et seulement dans les quantités nécessaires pour reconstituer l’énergie de la vie. Si un lion se trouve avec un ventre plein, vous pouvez marcher à côté de lui, il ne vous regardera même pas.

L’être humain n’en a jamais assez. Son égoïsme, au delà du type d’animal, est aussi humain. Et dans cet ajout d’égoïsme humain, il est prêt à asservir le monde entier.

Dans le passé, l’égoïsme était à un niveau simple. Puis, au cours des millénaires, il s’est développé en nous de plus en plus, et dernièrement, il a explosé de façon exponentielle. Maintenant, il commence à devenir circulaire et évolue de l’individu à l’intégral, puis au global (au niveau mondial).

Du programme de KabTV “La médecine du futur” 07/04/13

Un kaléidoscope de désirs

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-il possible de séparer le désir de richesse du désir de l’argent? Selon la hiérarchie des besoins de Maslow, le premier désir est le désir de richesse, ensuite le désir de contrôle et seulement après le désir de connaissance. Aujourd’hui, l’argent est tout: Si j’ai de l’argent, j’ai la santé, la richesse, la connaissance, et le contrôle. Il en résulte que l’argent est la plus haute expression du désir d’une personne.

Réponse: En fait, chaque étape de notre évolution est exprimée différemment dans la hiérarchie des besoins. Dans le passé, le désir principal était le désir d’une famille. Une maison, une famille, et les parents ont constitué la base de tout. C’est pourquoi plusieurs générations de la famille élargie vivaient ensemble.

Jusque-là, l’approvisionnement en nourriture comme une source d’énergie de base était très important. Mais parce que nos désirs changent tout le temps et sont en mouvement et combinaisons constants, le prochain désir était le désir sexuel. Auparavant, il occupait une place importante dans l’évolution de l’homme, mais aujourd’hui, on peut dire que ce désir est remplacé par d’autres.

Le désir de richesse est aussi en voie de disparition. Autrefois, les gens étaient prêts à se sacrifier pour atteindre la richesse, mais aujourd’hui, c’est tout le contraire: L’ego est devenu très paresseux. Une personne préfère savoir la raison et le sens de quelque chose en premier. Elle n’a pas envie de travailler vingt heures par jour afin de faire de l’argent.

Dans le passé, les gens voyageaient dans différents endroits à la recherche de la richesse. Ils étaient prêts à travailler dur toute leur vie seulement pour gravir les échelons de la réussite, devenir un grand manager à partir d’un homme simple. Mais aujourd’hui, cette idée n’attire pas les jeunes. La question sur le sens de la vie se pose chez une personne en premier: «Alors, quelle est la suite? »

Question: Les jeunes peuvent ne pas être attirés par cela, mais pour ceux qui contrôlent le monde, l’argent est tout.

Réponse: Nous devons comprendre que le monde est construit comme un système totalement différent, où 90% de la population est en bas. Ils sont totalement gérés et ils ne le soupçonnent même pas. Ils sont manipulés par différents systèmes de contrôle, des médias et d’autres moyens. Ils sont dans un système construit par le haut.

Dix pour cent de l’humanité sont ceux qui contrôlent tous les systèmes. Ensuite, en fonction de la hiérarchie, il y a dix familles (clans) qui contrôlent tout. Mais ce n’est pas du tout une question de richesse puisque des centaines de milliards de dollars sont dans leurs mains. Ce sont des gens qui impriment de l’argent s’ils le souhaitent. Ils ont un niveau de contrôle totalement différent.

Cette pyramide est très rigide. Vous ne pouvez pas pénétrer dans le système de contrôle, même si vous êtes une personne très talentueuse. Atteindre le sommet est pratiquement impossible, sauf si vous vous mariez soudain dans une de ces familles.

Du programme de KabTV “La Médecine du Futur” 07/04/13

L’équilibre guérira tout

Dr. Michael LaitmanQuestion: Aujourd’hui, la médecine moderne n’est pas basée sur le respect de la nature. La médecine douce, comme la médecine chinoise ou l’homéopathie, est basée sur l’observation de la nature, sur la façon de créer un équilibre entre l’homme et la nature. Mais les méthodes « douces »ne traitent que des maladies bien définies.
Réponse: L’équilibre guérira tout. Il faut soit donner un coup de pouce, ou donner au corps un sentiment de perte d’équilibre, et il va se redresser. Après tout, notre corps est soumis à une telle influence sur les environnements pollués et des poisons qui nous touchent, qu’il ne détecte pas un déséquilibre au sein même et entre lui-même et la nature.
Si vous placez une personne qui est habituée à un environnement écologique normal, dans nos conditions, elle va devenir folle à cause du bruit, des odeurs, et des effets néfastes de l’environnement. En outre, si vous lui donnez notre nourriture, elle sera conduie aux urgences. Mais nous existons normalement; ce déséquilibre en nous est constamment compensé.
Par conséquent, toutes les méthodes naturelles de traitement sont très difficiles à appliquer, elles fonctionnent à peine. Pour cela, il est nécessaire d’être dans un environnement approprié.
De KabTV « La médecine du futur » 07/04/13

Le traitement par l’éducation

Dr. Michael LaitmanQuestion: Notre tâche aujourd’hui est de penser comment nous pouvons aider une personne à comprendre ce qu’elle doit changer pour se sentir mieux. Comment pouvons-nous faire cela?
Réponse: Les gens devraient être traités par l’éducation. Leur cerveau est affecté, leur système de perception, le système d’analyse, conclusions, le système de réalisation, tout cela est affectée par la malignité terrible appelé « l’égoïsme » qui les dévore  de l’intérieur.
Tout d’abord, nous devons déterminer de quel genre de nouvelle  horrible croissance il s’agit, c’est que nous n’avons pas remarqué avant, ou si oui, ce n’était pas à un point tel qu’elle aurait pu être définie comme fatale.
Nous devons comprendre la profondeur et l’ampleur du problème. Après tout, ce n’est pas une question privée d’un certain pays: Les médecins sont mauvais, les patients sont mauvais, ou les services médicaux sont peu développés. Il s’agit d’un problème avec un système de soins de santé générale qui suit le même principe que le reste du monde.
La même chose est dans l’économie, le commerce et l’industrie. Par exemple, dans un supermarché ce qu’on nous vend se détériore rapidement, car cela profite aux producteurs que nous faisions nos courses aussi souvent que possible et ils veulent que nous restions attachés au système. Nous sommes formés pour utiliser certains produits. La même chose se produit au travail, en vacances, tout est géré.
De KabTV « La médecine du futur  » 07/04/13

Pourquoi avoir besoin d’un médecin?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Bien qu’aujourd’hui un médecin gagne beaucoup d’argent, il n’est pas heureux. Il a de nombreux patients et tout cela se fait mécaniquement. A la fin de la journée, il  rentre épuisé, boit, fume et fait tout pour se calmer.
Un patient n’est également pas content parce qu’il ne peut pas obtenir l’attention et le traitement approprié pour sa santé. Personne n’est satisfait comme,  cela l’était par exemple, dans la Chine ancienne, où un médecin a le plaisir de voir une personne saine en face de lui.
Mais si nous pouvions montrer au médecin que l’éducation intégrale vise à modifier le système de soins de santé, que cela peut aider à rendre son travail plus agréable, et qu’il sera en mesure d’en profiter, alors peut-être, il pourrait être intéressé.
Réponse: Je ne pense pas que c’est un argument fort pour changer l’ensemble du système des soins de santé, surtout quand il y a des personnes influentes qui ont créé ce système intentionnellement et en sont satisfaits.
C’est pourquoi la crise doit se manifester ici. Elle les brisera et les forcera à changer le système, à changer leurs façons de penser, leur vision de la réalité, sinon rien ne marchera. Il est possible d’essayer de changer le système ci-dessous, mais pour ce faire, vous avez besoin de changer  l’être humain.
Vous parlez de la médecine chinoise, mais ce sont des personnes différentes à un niveau différent de développement égoïste.
Pour faire qu’une personne soit interconnectée avec la société et aide le personnel médical à se connecter entre eux afin de se débarrasser des drogues nocives inutiles et des bilans totalement inutiles et de recherche, afin de laisser un médecin s’occuper d’un patient, penser à lui au lieu de comment recevoir  une quarantaine de patients par quart d’heure de travail comme un opérateur multifonction, pour ce faire, nous devons complètement changer les relations entre les gens. Pour cela, vous devez changer une personne!
Vous ne pouvez pas mettre une personne égoïste moderne dans ces conditions, elle ne voit tout simplement pas d’autres personnes. Après tout, quand vous voyez un médecin, il ne vous regarde même pas. Il regarde dans l’ordinateur, vérifie la pression artérielle, et c’est tout.
La médecine chinoise est une relation avec une personne. Et ici, il s’agit d’une «relation» avec la pression artérielle, le pouls, et une série de tests qui peut être entrée dans un ordinateur, qui ensuite donne au médecin une solution de ce qu’il faut faire avec le patient. Il s’avère que le médecin n’est pratiquement pas nécessaire ici.
De KabTV « La médecine du futur » 07/04/13

L’altruisme est bon pour la forme

Dr. Michael LaitmanAux Nouvelles (à partir du DailyMail): « Être bénévole est bon pour le cœur aussi bien que l’âme, les chercheurs l’affirment.

Une nouvelle étude montre même qu’à un jeune âge, les gens qui font du bénévolat ont des systèmes de santé cardiovasculaire qui retardent les maladies cardiaques.

L’étude a constaté des améliorations dans plusieurs mesures de santé pour le cœur chez les bénévoles après seulement 10 semaines de participation à des programmes communautaires. …

L’étude portait sur 106 adolescents d’un milieu urbain, du lycée Vancouver du centre-ville qui ont été divisés en deux groupes – un groupe qui s’est porté régulièrement volontaire pendant 10 semaines et un groupe mis sur une liste d’attente pour des activités bénévoles. …

Les chercheurs ont mesuré l’indice de masse corporelle des étudiants (IMC), les niveaux d’inflammation – qui influent sur la santé du cœur – et un grand nombre de cholestérol avant et après l’étude.

Ils ont également évalué l’estime de soi des élèves, la santé mentale, l’humeur et l’empathie, selon un rapport publié dans la revue JAMA Pediatrics ….

Le groupe d’étudiants bénévoles a passé une heure par semaine à travailler avec des enfants des écoles primaires sur des programmes extra-scolaires dans leur quartier.

Après 10 semaines, ils avaient des niveaux inférieurs d’inflammation et de cholestérol et un IMC inférieur à celui des élèves qui étaient sur la liste d’attente. »

Mon commentaire: Comme la nature est interconnectée, alors rien ne peut être nuisible dans le renforcement des liens, au contraire, c’est seulement utile et favorise la beauté naturelle.

 

Les gènes et le stress

Dr. Michael LaitmanOpinion: Aujourd’hui on peut dire avec certitude que les gènes influencent tout. Bien que les gènes ne peuvent pas nous dire exactement quel genre de personne on aura, mais il est inscrit dans les gènes comment l’organisme va réagir dans des conditions environnementales changeantes.

La façon dont une personne réagit à des conditions stressantes, comment et avec quelle rapidité elle se rétablit après le stress dépend des gènes. Mais les gens sont différents: certains réussissent plus dans certaines conditions, les autres – dans d’autres conditions. Cette diversité génétique – une propriété très précieuse de l’humanité, qui lui permet de survivre dans des conditions très différentes.

Mon commentaire: C’est pourquoi seulement dans l’union nous pouvons surmonter tranquillement n’importe quelle difficulté et bénéficier de telles circonstances dans lesquelles une seule personne ne réussirait pas – ainsi la nature nous a créés différents prudemment, pour réussir dans l’union.