Category Archives: Similarité avec le Créateur

L’Arbre de Vie et l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal

198Question : Quelle est la différence entre les concepts de l’Arbre de la connaissance du bien et du mal et de l’Arbre de Vie ? Vous avez dit que le bien et le mal sont le travail le long de deux lignes.

Réponse : Le fait est que l’Arbre de Vie symbolise notre atteinte du Créateur. Son attitude envers nous en fonction de notre attitude envers Lui est appelée l’Arbre de Vie.

L’arbre de la connaissance du bien et du mal est un système de notre interaction avec la force du Créateur, lorsque nous apprenons comment nous pouvons nous connecter les uns aux autres et avec le Créateur afin d’utiliser les qualités qui nous sont données aussi correctement que possible.

C’est-à-dire que le processus même d’atteinte de la force supérieure suit deux lignes de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Une personne commence à établir les actions correctes à l’égard du Créateur et elle appelle cela le bien, et elle appelle les mauvaises actions le mal. Lorsqu’on arrive à la correction finale, cet état est appelé l’Arbre de Vie.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 14/06/2022

L’altruisme des actions

962.2Question : Le Baal HaSoulam dit qu’il est nécessaire de considérer le Créateur non pas comme une personne, mais comme les lois de la nature. Il s’avère que si vous suivez les lois de la nature, vous êtes récompensé, et si vous ne le faites pas, vous recevez des coups. Peut-on considérer la nature de cette façon ?

Réponse : Oui. Ce n’est pas important. Nous devons essayer d’agir tout le temps de telle sorte que nous nous rapprochions du Créateur dans le désintéressement de nos actions.

Question : Disons qu’en observant les lois de la gravité, je vis. Et il importe peu que je les comprenne ou non. En est-il de même pour le Créateur ? Il dit : « Nous devons nous connecter à d’autres personnes. » Je le fais, c’est tout, je vais bien. Si je ne le fais pas, je me sens mal.

Réponse : Non. Bien ou mal, vous ne pouvez pas le déterminer sinon vous agirez de manière à vous sentir bien et non mal.

Commentaire : En général, si j’observe cette loi et que je me rapproche des autres d’une manière ou d’une autre, alors je devrais comprendre que j’obtiendrai quelque part une sorte de récompense pour cela, même si je ne la vois pas.

Ma Réponse : Il s’agit toujours d’une récompense.

Commentaire : Mais je ne la vois pas.

Ma Réponse : Cela n’a pas d’importance. Vous ne voyez pas non plus l’argent à la banque.

Commentaire : Oui, mais je peux toujours le retirer.

Ma Réponse : Ici aussi vous espérez pouvoir la retirer.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

Approcher et atteindre

276.02Question : Quel est le nom correct pour la force qui nous gouverne : le Créateur, Dieu, la pensée, la force supérieure ?

Réponse : Comme vous voulez. Ce qui vous convient le mieux dans chaque cas.

Question : Dans la Kabbale, il est écrit que « Boré » (le Créateur) est issu des mots « Bo » et «  » (viens et vois). Où aller et que voit-on là-bas ?

Réponse : Le Créateur est une qualité que nous pouvons approcher et atteindre. C’est pourquoi nous l’appelons Boré. Si vous vous rapprochez de Lui au niveau des qualités, alors vous comprendrez qui Il est, ce qu’Il est, et vous serez capable de L’explorer.

Question : Dans la sagesse de la Kabbale, il est dit : « Ce que nous n’atteignons pas, nous ne le connaissons pas par son nom. » Qu’est-ce que cela signifie ?

Réponse : Le fait est que nous atteignons tout dans nos sens et non en dehors d’eux, et de ce fait nous ne pouvons rien nommer sous une forme objective. Nous atteignons tout uniquement dans une condition limitée et prédéterminée. Par conséquent, le Créateur est appelé Bo-Re.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 07/06/2022

Récompense et punition du point de vue de la Kabbale

552.02Question : Qu’est-ce que la récompense et la punition du point de vue de la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Du point de vue du programme de la création, l’aspiration d’une personne à ressembler au Créateur est une récompense. Et là où elle est incapable d’y arriver, elle devrait y voir une punition.

En d’autres termes, si une personne a la possibilité de devenir comme le Créateur et qu’elle l’utilise, alors le travail lui-même devient une récompense et vice versa.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

La Sefira : l’interaction entre le Créateur et la Création

557Question : Que sont les dix Sefirot ?

Réponse : Lorsque la création commence à interagir avec le Créateur et que les relations entre eux sont remplies de sens, de force et d’intention, alors elles sont appelées Sefirot.

Si une personne atteint l’attitude du Créateur à son égard et y réagit correctement, ces dix degrés se transforment en dix Sefirot. « Sefira » vient du mot « brillant».

Une personne commence à ressentir comment le Créateur la traite et comment elle devrait traiter le Créateur. En d’autres termes, il y a une sorte de système qui existe potentiellement, et lorsque nous l’atteignons, nous y apportons nos sensations et cela s’appelle Sefira. C’est alors que tout le système s’ouvre, brille, resplendit pour ainsi dire.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 10/05/2022

Grâce à l’intention

507.05Question : La manière de pouvoir rester opposés et en même temps d’être unis au Créateur n’est pas claire. Comment une chose peut-elle s’unir à une chose qui lui est opposée ?

Réponse : Grâce à votre intention. Je ne peux pas changer ma pensée, mon désir, mais je peux changer la forme de son utilisation, en faveur de qui c’est. Il s’avère que d’une part, nous devenons égaux au Créateur dans notre intention : nous agissons avec Lui à l’unisson, en homéostasie.

D’autre part, nous restons à l’intérieur de notre nature que nous ne pouvons pas changer. Et nous n’avons pas besoin de la changer. Ainsi, nous soulignons notre indépendance, notre opposition à Lui. En tant qu’êtres créés, nous ne nous dissolvons pas dans une pensée commune, mais nous nous superposons à elle comme deux ondes.

Au départ, lorsque nous avons été créés, nous étions dissous dans cette pensée, nous ne nous ressentions pas nous-mêmes. Une personne dans notre monde également ne se ressent pas elle-même. Le petit homme qui existe en sept milliards d’exemplaires ne se ressent pas lui-même. Il fait automatiquement ce que la pensée générale de l’univers lui prescrit, ce qu’elle induit, lui dicte.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Les Secrets de l’Immortalité » du 07/01/2011

La correction des pensées

608.01Question : Qu’est-ce que la correction de nos pensées ?

Réponse : Ressembler à la pensée unique, le champ unifié qui est appelé le Créateur.

Cette pensée devrait travailler pour l’union, pour l’orientation intégrale du système, de sorte que tous les désirs, tout ce que nous faisons dans notre monde, dans notre vie, soit dirigé vers l’union de nos pensées dans cette pensée unique comme un seul tout.

C’est-à-dire que chacun de nous et tous ensemble nous devrions nous unir au champ commun. Ainsi, nous atteindrons l’éternité, la perfection et la connaissance absolue, car tout provient de ce champ. Après avoir atteint cet état, nous entrerons dans une autre dimension.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Les Secrets de l’Immortalité » du 07/01/2011

La source de tous les problèmes

934Les juifs sont haïs parce qu’ils ont une qualité opposée au développement égoïste, la qualité de l’altruisme.

Non seulement les nations du monde ne le comprennent pas, mais les juifs eux-mêmes ne comprennent pas pourquoi cela se produit.

Les juifs sont haïs parce qu’ils ne mettent pas en œuvre cette qualité dans le monde ; autrement, tout le monde pourrait atteindre une vie merveilleuse. Par conséquent, ils sont accusés à juste titre d’être la source de tous les problèmes.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Le gène de l’altruisme » du 19/09/2010

Vers un équilibre des forces

232.06Question : L’intelligence artificielle s’immisce dans les guerres aujourd’hui. Il est beaucoup plus facile de détruire une personne avec un drone de combat contrôlé à distance que de se battre avec des épées lorsque vous deviez personnellement tuer une personne et voir sa souffrance.

Aujourd’hui, vous appuyez sur un bouton et vous ne voyez même pas les personnes que vous tuez. Pensez-vous que cela pourrait augmenter le nombre de victimes ?

Réponse : Tout cela progresse d’une manière incroyable et arbitraire. Néanmoins, c’est calculé comme une correspondance entre les forces positives et négatives, comme la ligne médiane.

Lorsque les gens réaliseront qu’ils doivent équilibrer toutes les forces, les émotions et les motivations négatives et positives en eux, alors cette ligne médiane prévaudra.

Par conséquent, nous amènerons les gens à se battre pour la vérité, l’équilibre, l’entraide et l’influence mutuelle, et nous arriverons à la ligne médiane.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 01/03/2022

La guerre est une grande clarification

79.01La guerre est une grande analyse organisée d’en haut, à tous les niveaux. Mais ils se concentrent tous sur un seul objectif : découvrir la vérité. C’est-à-dire rassembler toutes les forces opposées des deux côtés, les rapprocher progressivement, les guider vers une seule direction, et tout ramener à leur source qui est le Créateur. Le personnage principal de cette guerre est le Créateur.

Cela dépend des kabbalistes de savoir dans quelle mesure la guerre physique se transformera en une guerre spirituelle, de sorte que le but de la guerre ne s’arrêtera pas à mi-chemin de la destruction du mal, mais l’amènera à soumettre tous les désirs égoïstes et à les transformer en bons désirs.

Gagner la guerre ne signifie pas qu’un égoïsme l’emporte sur un autre, mais plutôt que chacun s’incline devant la force supérieure, la force de l’amour et du don sans réserve mutuel. La fin de la guerre n’est pas seulement la réconciliation de deux parties qui s’affrontent, mais elle unit tous les habitants de ce monde, ce qui en fin de compte devrait viser à l’adhésion au Créateur. Il s’agit là d’une véritable victoire.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Gagner la guerre (contre le mauvais penchant) » du 08/03/2022