Category Archives: Similarité avec le Créateur

Un rassemblement de disciples est supérieur à un grand sage

938.02Il est important, même pour un grand sage, de s’annuler vis-à-vis de ses élèves. Il a bien sûr un million de fois plus de sagesse qu’eux, mais il n’a pas les propriétés de connexion mutuelle et de don sans réserve qu’ils cultivent entre eux parce qu’ils sont nombreux, et lui est seul. Il est donc prêt à s’abaisser devant eux.

C’est pourquoi la valeur spirituelle d’un groupe kabbalistique est supérieure à n’importe quel kabbaliste individuel, plus élevée que celle de n’importe quel sage, car la propriété du don sans réserve mutuelle s’y manifeste à l’intérieur.

La chose la plus importante dont nous avons besoin est l’annulation maximale de nous-mêmes envers le groupe, devant son cadre interne, dans la connexion interne, nous rapprochant ainsi de la propriété du don sans réserve, la propriété du Créateur. Le Créateur est au centre du groupe, et dans la mesure où je peux m’approcher de ce centre et commencer à le ressentir, dans cette mesure je peux découvrir le Créateur.

Un groupe est un rassemblement de personnes ordinnaires orientées vers un but. Elles ne peuvent encore rien faire spirituellement et ne comprennent pas où elles se trouvent, mais elles se sont rassemblées. Par conséquent, leur assemblée est supérieure dans la construction spirituelle qu’un grand kabbaliste qui est seul.

Après tout, elles construisent le Créateur en elles-mêmes, c’est-à-dire que leur état est plus prometteur, et par conséquent le Créateur se préoccupe plus d’elles.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°3 – « Adhérer aux Amis » du 08/01/2022

Ce n’est pas par hasard que nous sommes réunis dans un groupe

222Nous sommes tous différents et chacun a ses propres personnalités et sensations, mais si nous faisons la même action de nous annuler, alors nous devenons plus proches, semblables les uns aux autres. Le Créateur  nous éclaire et commence à créer de toutes nouvelles formes de connexion entre nous.

Nous commençons alors à comprendre que ce n’est pas par hasard que nous sommes si différents dans ce groupe. Nous sommes rassemblés dans un groupe par la Lumière supérieure qui nous a séparés, brisés et cassés, et qui commence maintenant à nous connecter. Nous ressentons comment Il nous rassemble.

Plus Il nous rapproche les uns des autres, plus nous résistons. Nous ressentons combien nous sommes différents, mais Il nous rassemble. C’est là que nous devrions être Ses assistants dans la foi au-dessus de la raison et commencer ensemble avec Lui, avec la Lumière supérieure, à nous connecter en un seul système commun et harmonieux appelé l’âme.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°2 – « S’annuler devant les amis », le 07/01/2022

La Lumière nous guide vers la guérison

627.1Le sentiment de votre insignifiance est grand et honorable car une personne s’incline devant une force supérieure. Et bien sûr, dans quel but et par quels moyens elle le fait, cela est important.

D’un autre côté, il est écrit : « Et son cœur était élevé dans les voies du Seigneur. » C’est-à-dire qu’il semble que l’on devrait être fier, accroître ses désirs, ses chances et les moyens d’avancer. Comment ces deux directions s’accordent-elles ?

En fait, les deux nous guident vers le même but. Il n’y a pas une seule propriété à l’intérieur d’une personne qui contredirait l’accomplissement du but. Après tout, nous partons d’un état parfait, de la fusion avec le Créateur, où nous étions au tout premier point de la création.

Le Créateur nous a donné naissance en tant que point noir immergé dans la Lumière supérieure infinie. Et à partir de ce point, nous avons commencé à nous développer du fait que la Lumière est entrée dans ce point noir opposé à elle, « créé ex-nihilo ».

Toutes les propriétés qui nous sont inhérentes se sont formées à partir de la collision entre la Lumière et le désir égoïste. Et par conséquent, dans toute la réalité il n’y a rien d’autre que cette opposition entre l’égoïsme et le don sans réserve, la Lumière et les ténèbres, les propriétés du Créateur et celles de la création.

Il nous suffit donc de corriger notre attitude à cet égard et de revenir à l’état antérieur. Et pour cela, nous arrivons à comprendre notre fragmentation, le contraire de la Lumière, et nous nous sentons distants et désorientés. Mais en même temps, nous avons toutes les données pour collecter cela, comme un jeu d’enfant qui consiste à assembler un jeu de Lego, et à mettre chaque pièce à sa place.

Et en plus, nous avons une force supérieure qui nous influence et tous les kabbalistes du passé autour de nous qui nous aident, avec ce que nous allons encore révéler. Et à l’intérieur de ce cercle se trouve notre groupe mondial Bnei Baruch, et à l’intérieur de celui-ci se trouvent nos petites dizaines. Et tout cela à l’intérieur d’un système qui fonctionne, guérit et se restaure lui-même.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Shamati n°230, « Le Seigneur est haut et l’humble verra – 2 » du 27/12/2021

Acquérir la nature du Créateur

962.8Question : Vous dites souvent que si une personne demande pour elle-même, en faisant cela elle nuit à son âme. Cela vaut-il la peine de demander au Créateur de changer mon destin ?

Réponse : Pour quoi faire ? Comportez-vous comme vous le devriez, essayez d’être de mieux en mieux, et alors le Créateur Lui-même changera tout. Dans la mesure où vous essayez d’obéir à Ses règles, Il obéira aux vôtres.

Question : Disons que j’ai fait un choix et que j’ai acquis la qualité du Créateur, suis-je toujours sous Sa force, dans Ses qualités ?

Réponse : Pas dans les Siennes, mais dans vos qualités. Vous prenez Sa nature. Elle devient la vôtre. Dans ce cas, vous obtenez votre propre pouvoir et la possibilité de vous réaliser. Et vous êtes déjà sous votre propre pouvoir, et non sous le Sien.

Vous étant élevé au-dessus de la nature égoïste, vous contrôlez votre destin avec l’aide de la nature altruiste, et ainsi vous existez éternellement dans la meilleure condition.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 26/10/2021

Vous ne pouvez pas souhaiter un meilleur état

760.3Question : D’une part, « l’existence de l’existence » est le Créateur avec la qualité absolue du don sans réserve. Mais je ne peux pas travailler avec cette force directement, je n’ai pas d’outils pour m’accorder à Lui, donc je dois travailler avec mon prochain.

Si je veux acquérir la qualité du Créateur, devrais-je alors essayer de donner sans réserve à mon prochain ? Et que signifie « donner sans réserve » ?

Réponse : Apprenez-lui à ressembler au Créateur. Si vous enseignez cela à votre pochain, alors vous le mettez dans le meilleur état possible. Il n’y en a pas d’autre possible.

Faire du bien à une autre personne signifie l’aider à découvrir le Créateur.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 19/10/2021

Le choix est en faveur du développement spirituel

741.02Question : Nous comprenons l’union au niveau des éléments inanimés. Par exemple, nous combinons l’hydrogène avec l’oxygène et nous obtenons quelque chose d’autre, à savoir l’eau. Et que devrait-il se passer lorsque des personnes s’unissent sensoriellement ?

Réponse : Elles se complèteront mutuellement jusqu’à s’unir en un seul système appelé « une unique âme » ou « Adam ». Dans cet état, elles s’adapteront pleinement aux propriétés du Créateur.

Question : C’est dans cet état qu’il y a le libre choix ?

Réponse : Non. La liberté de choix apparaît au tout début, lorsque nous choisissons de suivre le chemin qui permet de ressentir l’âme commune. Le choix est une conséquence de ce que nous choisissons dans notre relation avec le Créateur.

Question : En pratiquant la méthode kabbalistique, pouvons-nous accélérer notre développement spirituel ? Et pouvons-nous en quelque sorte influencer le matériel, le physique?

Réponse : Les changements physiques ne peuvent être qu’une conséquence du spirituel. A travers le spirituel, je peux influencer ma vie terrestre de manière négative ou positive.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 26/10/2021

Pourquoi devrions-nous conserver notre individualité ?

962.2Question : Pourquoi devrions-nous conserver notre individualité lorsque nous nous annulons entre nous ?

Réponse : Nous ne gardons rien. Je veux simplement ressembler au Créateur. Tout ce qui change en moi au même moment ne fait aucune différence. C’est la seule chose que je cherche à atteindre.

Question : Mais une personne perd quand même son individualité.

Réponse : Nous n’avons pas d’individualité. Quelle individualité y a-t-il en moi ? En quoi suis-je spécial ? Dans les découvertes de mon ego ?! Il n’y a rien de spécial là-dedans.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 15/09/2019

Ressembler au Créateur

36Question : La découverte du Créateur ne consiste-t-elle pas à créer quelque chose à partir de rien puisqu’il n’y avait rien de semblable auparavant ?

Réponse : La découverte du Créateur en chacun de nous est en réalité comme la création de l’homme lui-même. Dans mon désir égoïste, je commence à me transformer pour être équivalent au Créateur, pour construire l’homme en moi appelé Adam (du mot « Adamé »,ressembler au Créateur).

En principe, tout est simple : je dois comprendre qui est le Créateur et aider les autres à atteindre cet état également. C’est ce qu’on appelle construire un homme à partir d’un animal. De cette façon, je deviendrai également comme le Créateur.

Question : Disons que je vois un proche en face de moi. Que puis-je lui donner ?

Réponse : Vous pouvez lui donner la méthode par laquelle il deviendra progressivement comme le Créateur.

Extrait de « Les États Spirituels « » sur KabTV, le 19/10/2021

Le langage du Livre du Zohar

222Le Livre du Zohar est écrit dans une langue particulière, principalement en araméen. L’araméen est une langue ancienne parallèle à la langue hébraïque parlée dans l’État d’Israël aujourd’hui. Ces deux langues étaient populaires dans l’ancienne Babylone, et c’est pourquoi les kabbalistes les utilisent.

Le premier kabbaliste, dont le nom était Adam, a commencé à utiliser à la fois l’araméen et l’hébreu. Dans son livre Raziel HaMalakh (L’Ange Raziel), il a utilisé les deux langues.

La langue du Livre du Zohar n’est pas un langage physico-mathématique exact, mais un langage d’allusions que nous devons comprendre. Seule une personne qui est revêtue des images et des événements qui y sont décrits de manière allégorique peut le comprendre. Par conséquent, une personne ne peut pas comprendre immédiatement ce dont parle ce livre.

Cependant, si elle travaille sur elle-même, étudie la Kabbale, se trouve dans un groupe, et crée un groupe similaire à celui qui a écrit Le Livre du Zohar, alors elle commence à comprendre ce qu’ils ont écrit et les choses décrites dans le livre commencent à jouer dans son groupe. C’est-à-dire que Le Livre du Zohar commence à jouer comme un disque, se manifestant entre eux et leur montrant ce dont il parle.

Mais cela ne se produit que dans la mesure où ils ont les mêmes qualités que les auteurs du Livre du Zohar. Par conséquent, le langage même de ce livre appelé le « langage des branches » est allégorique, et seuls ceux qui sont à un degré spirituel peuvent le comprendre. Sinon, Le Livre du Zohar est perçu comme un recueil d’histoires, de contes de fées et de légendes.

Extrait de « Conversation sur Le Livre du Zohar » sur KabTV

Le chemin vers la perfection : l’individu et l’humanité

961.2Question : Pourquoi un seul individu peut-il atteindre un état parfait avant toute l’humanité, mais en même temps dépendre de l’humanité pour atteindre la perfection ?

Réponse : Le fait est que vous pouvez atteindre la perfection uniquement en vous liant à l’ensemble de l’humanité, car vous devez le faire afin de donner sans réserve. Cela signifie que vous voulez travailler avec l’intention de donner sans réserve uniquement pour le bien de l’humanité. Vous ne pouvez pas donner au Créateur, il n’y a rien que vous puissiez Lui donner.

Si vous voulez faire plaisir à une femme, par exemple, traitez son enfant avec gentillesse. Vous n’avez rien d’autre à faire. Il en va de même pour le Créateur. Cela signifie que si une personne veut se rapprocher du Créateur, il n’y a pas d’autre moyen de le faire que de se rapprocher de l’ensemble de l’humanité. En faisant cela, elle rapproche le Créateur de cette dernière et se rapproche ainsi de Lui.

Question : De quoi dépend la qualité de la vie d’une personne ?

Réponse : Du nombre de personnes que j’ai rapprochées du Créateur. C’est selon cette mesure que je me suis rapproché de Lui. Cela détermine ma qualité de vie.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 18/08/201