Category Archives: Similarité avec le Créateur

Le seul chemin vers le Créateur

laitman_214Question : Pensez-vous que la Kabbale soit le seul chemin vers le Créateur ?

Réponse : Bien sûr. Essayez de trouver un autre moyen.

Essayez de trouver une science qui soit capable d’examiner le monde entier, l’univers tout entier, et qui gouvernerait ce monde d’une manière absolument réaliste sans aucune croyance dans toute sorte de superstitions, une science qui fournirait à une personne des instruments pour révéler le système général de gouvernance et qui montrerait à une personne où exactement elle devrait s’impliquer, afin de diriger ce système d’une manière positive pour elle et pour toute l’humanité.

Trouvez une telle méthodologie, et je serais heureux de quitter la sagesse de la Kabbale pour elle parce qu’aujourd’hui la Kabbale est précisément une telle méthodologie.

De la leçon de Kabbale en russe, le 08/11/15

L’âme et les mondes supérieurs

laitman_232_10Question : Comment les kabbalistes communiquent-ils avec le monde supérieur ?

Réponse : Les kabbalistes existent à l’intérieur de lui, non pas cependant comme des personnes, mais comme des âmes. Après tout, un kabbaliste est une personne qui a transformé ses désirs égoïstes en altruistes, lesquels sont appelés son âme.

Une âme n’est pas quelque chose de fantomatique descendant tel un nuage venant de quelque part. Elle n’est pas connectée avec le corps. Ce sont les désirs dirigés vers l’amour et le don sans réserve.

Une personne peut sentir le monde supérieur, le système des forces qui gouvernent, à l’intérieur de ses désirs corrigés appelés l’âme. Celui qui remplit ce monde avec du plaisir est appelé le Créateur. Tout est très concret, en un seul endroit.

Question : Et que fait le kabbaliste dans ce monde supérieur ?

Réponse : Il le savoure.

De la leçon russe, le 11/10/15

Conduire le monde à l’équilibre

laitman_938_03Question : Supposons que j’aille vers les gens pour savoir ce qu’ils désirent, mais qu’ils ne veuillent rien d’autre qu’une baisse du taux hypothécaire. Que devrais-je en penser et que devrais-je demander de sorte que, lorsque je les rencontre, ils veuillent découvrir le Créateur ?

Réponse :
L’idée n’est pas à propos d’un taux hypothécaire bas. Les gens veulent que leur vie se passe bien parce que la vie fait pression sur eux de tous les côtés. Ils veulent une existence saine et meilleure pour eux-mêmes, pour leurs proches, pour le peuple, pour la nation, et pour le monde entier.

Ainsi, vous devez penser comment conduire le monde à l’équilibre afin que chaque personne, quelle que soit la situation dans laquelle elle puisse se trouver, soit en mesure de trouver ce point.

Quand vous vous réveillez le matin, vous devriez vous connecter avec le groupe immédiatement, et puis tous nos événements, toutes nos activités seront couronnés de succès.

Je vous donne une intention sur la façon de traverser les 24 heures de la journée. Si tout ce à quoi vous pensez et ce que vous désirez commence à se mouvoir à travers le groupe, alors vous serez en train d’avancer vers un état d’équilibre et d’harmonie, et puis tout sera normal. Si ce n’est pas normal, cela est un signe que vous n’avez pas encore atteint l’équilibre et que vous êtes à un point qui vous enlève de là. Il est possible de trouver l’équilibre uniquement dans le centre du groupe !

De ce fait, il est nécessaire de tendre vers cela dès le début de la matinée et de maintenir cette intention, peu importe ce qui se passe. Nous allons résoudre tous les problèmes de cette façon au travail, dans votre vie personnelle, dans la famille, et partout. Sinon, tous vos meilleurs désirs, activités et pensées vous mèneront de plus en plus loin de l’objectif.

De la Semaine Mondiale du Zohar, « Congrès l’Éducation Intégrale », Jour Trois, Atelier n°5 le 04/02/14

Comment pouvons-nous tout demander au Créateur ?

laitman_239Question : Comment pouvons-nous prier et tout demander au Créateur lorsque premièrement, Il sait tout à l’avance de toute façon ? Deuxièmement, Sa loi est immuable, tout est prédéterminé par Lui, tout est fixé et ne peut être changé, donc en fait tout est déjà joué par définition. Troisièmement, comment une petite créature qui ne peut même pas voir un centième de la situation générale peut-elle demander quoi que ce soit, ou même de manière plus incompréhensible comment peut-elle exiger quelque chose si cette demande est pour le don sans réserve ?

Réponse :
Parce que la demande vous change et votre attitude change envers le Créateur et vous rapproche de Lui.

Où est le monde supérieur ?

laitman_944Question : Nos vies sont si primitives : métro boulot dodo. Et vous parlez d’une sorte de « monde supérieur » !

Je voudrais le voir, mais lorsque je lève les yeux, je ne vois que le plafond. Est-il possible de changer quelque chose dans ma vie ? Où est ce monde supérieur ?

Réponse :
Quand on parle du monde supérieur, qui est situé au-dessus de notre monde, la sagesse de la Kabbale ne veut pas dire une hauteur ordinaire, comme si c’était un plafond ou des étoiles dans le ciel ; cela parle des caractéristiques humaines internes et supérieures. Parfois, nous disons : « Quelle grande personne, elle est au-dessus de tout le monde », mais nous ne voulons pas dire sa taille. Napoléon mesurait un mètre cinquante, en même temps, il était une grande personnalité. Donc, il est d’abord nécessaire de clarifier ce que « bas « et « haut » signifient.

Dans la Kabbale, « supérieur » signifie « supérieur » selon des caractéristiques. Les caractéristiques supérieures sont le don sans réserve, l’amour, la connexion et l’unité. Et si nous indiquons qu’une personne est basse et inférieure, nous nous référons à ses caractéristiques lamentables, pas à la hauteur.

Ainsi, nous appelons le monde spirituel le monde supérieur parce que l’amour et l’unité y résident. Et s’y approcher est possible précisément grâce à la connexion et à l’unité.

Pourquoi ne ressentons-nous pas le Créateur ? Parce qu’il n’y a pas d’unité entre nous. Si nous voulons ressentir la force qui entoure, enveloppe et comprend toute la création en son sein, nous avons besoin de nous connecter et de devenir comme un seul.

La sagesse de la Kabbale dit que même si dix personnes se connectent et se réunissent comme une seule personne, alors elles ressentiront la force supérieure, le monde supérieur. C’est spécifiquement cette connexion que nous essayons de mettre en œuvre dans les groupes kabbalistiques.

Et cela est l’essence de la méthode qui est décrite dans les livres originaux de la Kabbale comme le Livre du Zohar et les livres originaux du Ari et du Baal HaSoulam.

Du Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 06/09/15

Une loi pour tous

Laitman_514_02La Torah, « Nombres », 15:29 : « Indigène entre les enfants d’Israël ou étranger résidant parmi eux, une même règle sera la vôtre, si l’on a agi par erreur. »

Question :
Pourquoi est-ce que l’étude est identique pour les enfants de Jacob et aussi pour les étrangers ?

Réponse :
C’est parce que nous avons une multitude de caractéristiques et de désirs que nous attrapons et absorbons de l’extérieur, du monde entier. Les caractéristiques, les pensées, les sentiments, et même nos habitudes sont appelés des étrangers.

Autrement dit, il y a une seule loi pour tous. Vous ne pouvez pas dire : « Je suis arrivé de loin. Je fus élevé différemment, et ainsi je ne peux pas être autrement. » Cela n’a pas de sens. Si vous voulez atteindre une connexion avec le Créateur, vous devez vous corriger simplement comme tout le monde.

Il n’y a aucune exception ! Il se pourrait que, pour vous, une plus grande Lumière de correction soit nécessaire. Votre chemin peut être un peu plus long, et vous pourriez avoir besoin de plus de soutien, mais dans tous les cas, vous devez atteindre la correction à égalité avec tout le monde et l’achever au même niveau que tout le monde.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 13/05/15

L’essentiel est de ne pas L’oublier !

Dr. Michael LaitmanQuestion : Si j’imagine que le Créateur est derrière tout ce qui m’arrive, je serai toujours en colère contre Lui. Avant j’avais l’habitude d’être en colère contre les gens autour de moi, les accusant de tous mes problèmes. S’il n’y a rien d’autre que le Créateur, vais-je devoir Le haïr maintenant ?

Réponse :
Ne vous inquiétez pas, c’est normal. Cela n’a pas d’importance quelle est votre attitude envers le Créateur. L’essentiel est de continuer à penser à Lui tout le temps. Ne L’oubliez pas ! Peu importe comment vous vous rapportez à Lui, que ce soit bon ou mauvais. La chose principale est de penser à Lui tout le temps.

Le Créateur veut qu’une personne soit connectée à Lui. Il veut que la personne soit celle qui recherche cette connexion, pas le Créateur qui cherche cette personne. La personne devrait voir un seul Créateur en toute chose, comme Celui qui est bon et fait le bien. Ce sont les deux paramètres, les deux propriétés, à travers lesquels on peut sentir le Créateur.

Autour de moi, il y a uniquement le Créateur, alors que le monde entier est Sa manifestation extérieure, comme si c’étaient des acteurs se déplaçant sur la scène en fonction de l’idée du réalisateur.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 05/02/2015

Vers le niveau suivant avec un minimum de pertes

Dr. Michael LaitmanQuestion : Je peux comprendre que l’égoïsme est la raison de la crise, mais je ne vois pas le rapport avec la façon dont nous pouvons monter à un certain degré en conséquence. Quels sont les signes selon lesquels nous devons monter à un nouveau niveau maintenant et ne pas continuer à progresser de façon linéaire ?

Réponse :
Vous pouvez faire ce que vous voulez : des règles différentes et en particulier celles sociales et économiques. Les politiciens font ce qu’ils croient être juste, et les économistes gèrent tout de la manière dont ils pensent que les choses devraient être, mais tout cela ne mène à rien.

Nous pouvons apprendre quelque chose uniquement si nous écoutons ceux qui comprennent le plan de notre évolution et son but, que d’autres ne peuvent pas voir parce que ce n’est pas dans notre ego, pas dans notre nature, pas dans notre pensée ni dans nos sentiments. Les gens qui le ressentent et l’atteignent doivent essayer de l’expliquer à tout le monde et le reste de l’humanité les suivra comme des petits enfants qui suivent ceux qui savent ce qui se passe. Il n’y a pas d’autres moyens. C’est comme un troupeau qui suit un seul berger qui amène le troupeau au puits ou à la maison. C’est la manière dont ce sera également dans ce cas.

Bien que très peu de gens comprennent la phase suivante, toute l’humanité doit les suivre afin d’être sauvée et atteindre le bon état avec des pertes minimales.

De KabTV, « La Dernière Génération » du 12/08/15

Un pont entre deux infinis

laitman_936Rabbi Kalonymus Kalman Halevi Epstein, Maor va Shemesh  (Lumière et Soleil) : L’écriture implique que le but de la création était que nul don sans réserve ne descende sauf par l’intervention d’en-bas et l’élévation de MAN, que l’assemblée d’Israël réveille, et en élevant MAN, tous les mondes s’élèvent ainsi et s’ajoutent au désir d’adhérer à leur racine.

Il s’agit du plaisir principal pour le Créateur, qu’Israël se purifie des profondeurs de la matérialité et aspire à adhérer à Son Créateur.

Il y a la Lumière de Ein Sof (Infini) et le récipient de Ein Sof. Le récipient de Ein Sof est toute l’humanité, et il y a un tuyau entre eux avec une vanne ou un robinet, qui est nous. Plus nous nous unissons fortement, plus nous ouvrons ce robinet, plus grand est le débit de l’abondance supérieure qui atteint le récipient de Ein Sof, toute l’humanité, à travers nous.

Par conséquent, tout dépend de l’assemblée d’Israël, de la connexion des gens en qui les Reshimot (réminiscences) se sont réveillés qui les obligent à aspirer au Créateur, ce qui signifie chercher une connexion spéciale avec Lui. D’autre part, ils peuvent être connectés avec l’ensemble, le grand récipient de toute l’humanité.

Nous devons déterminer une connexion mutuelle à la fois avec le niveau supérieur et le niveau inférieur, dans le but de les connecter à travers nous. Dans la mesure où nous nous unissons dans ce travail, nous atteindrons le don sans réserve.

Dans un premier temps, ce travail nous est représenté comme s’il y avait la Lumière Supérieure au-dessus et un grand récipient en-dessous, et que nous étions au milieu comme un tuyau qui transmet la Lumière. Lorsque nous nous connectons, nous ouvrons le tuyau et la Lumière et l’abondance s’écoulent à travers eux vers l’inférieur, le corrigent, le connectent et le remplissent.

Mais c’est maintenant seulement que nous croyons en cette forme schématique. Plus tard, nous verrons que c’est un peu différent, que le Créateur est déjà dans le grand récipient de l’humanité, et par conséquent nous entrons dans ce récipient afin de rencontrer le Créateur.

C’est par notre connexion que nous Lui permettons de se révéler à l’intérieur des êtres créés, mais Il est déjà en eux. Tout ce travail prend une forme différente. Nous commençons à ressentir que le Créateur et les êtres créés adhèrent comme un seul, et nous sommes seulement à l’extérieur de cette connexion et unité. C’est la deuxième phase du travail, et puis il y a aussi une troisième phase.

En attendant, nous devons nous imaginer ce travail de cette façon, comme si nous étions un tuyau avec un robinet et que, selon notre connexion, nous sommes récompensés avec le transport de la Lumière de l’Environnement vers l’environné, ce qui signifie de lEin Sof de la Lumière vers lEin Sof du récipient.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 25/05/14, Discussion sur l’Importance de l’Unité

Les serviteurs des nations

laitman_937Selon le Livre du Zohar, tout le monde devrait révéler une action ci-bas. Par conséquent Aaron a exécuté une action ci-bas, les sept jours de sainteté cours durant lesquels il n’est pas sorti de la Tente d’Assignation, et puis il offrit un sacrifice le huitième jour pour invoquer l’action d’en haut par laquelle l’unité générale se révèle. Alors tous les mondes que le prêtre (Cohen) éveille reçoivent la bénédiction, et le prêtre lui-même se remplit par la plénitude comme prévu.

Cela concerne la nécessité du don d’Aaron (l’attribut complet du don sans réserve) envers le peuple (les autres attributs) tout comme envers un groupe qui, en se rassemblant, affecte la force qui est au-dessus de lui car Aaron ne peut pas l’influencer.

Il doit effectuer une action ci-bas afin d’unir le peuple et ainsi ils influencent la force supérieure. Puis la force supérieure peut influencer Aaron encore plus, afin qu’il puisse unir la nation encore plus fortement et de ce fait ils influencent encore plus la force supérieure. Il s’agit d’un cycle continu.

Il s’avère qu’Aaron et la nation dépendent l’un de l’autre. La force supérieure répond à la demande de la nation, à son appel, à sa prière (la prière de beaucoup).

Aaron ne peut être qu’un enseignant et élever la prière de la nation vers le haut, mais la nation la fait fonctionner. C’est grâce à la nation qu’Aaron reçoit l’élévation spirituelle et tous les autres s’élèvent à travers lui à leur tour.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 18/12/13