Category Archives: Société

L’égoïsme détruit la planète

115.06Il n’y a aucune preuve que c’est l’activité humaine qui a provoqué les changements climatiques critiques qui ont lieu aujourd’hui. Le globe est tellement énorme et complexe qu’il est impossible de prouver que par nos actions nous pouvons influencer la détérioration du climat.

Nous essayons de blâmer l’augmentation de la teneur en dioxyde de carbone dans l’atmosphère et d’autres phénomènes similaires, mais peut-être que le problème n’est pas là. La raison principale est la relation égoïste entre les gens. Mais cette dépendance ne peut pas être clairement démontrée à tout le monde et prouvée.

Nous tomberons progressivement de plus en plus bas, et nous nous éloignerons des conditions de la vie normale à tel point que notre vie deviendra vraiment anormale. Et peut-être alors les gens conviendront-ils qu’il est impossible de continuer ainsi, que nous devons commencer à changer.

Il n’y a pas d’autre moyen d’arranger la situation, le Créateur ne nous le permettra pas. Il veut que nous devenions plus aimables les uns envers les autres, et alors la nature entière changera pour le mieux. Et le fait que nous rendions l’air plus pur ne réglera pas le problème du climat. Le Créateur veut nous révéler que notre vie dépend de nos relations, pas de l’air frais.

Nous devons tenir compte des conseils des kabbalistes qui nous disent que tout le problème réside dans nos relations égoïstes, et que si nous les corrigeons, notre vie entière changera pour le mieux.

Extrait de KabTV, « Conversation avec les journalistes » du 31/10/2022

Pause, silence, conversation

565.02Question : En règle générale, la plupart du temps une personne se parle à elle-même. À qui parle-t-elle : à son ego ou à la force supérieure ? Comment puis-je savoir si je me parle ou au Créateur ?

Réponse : Vous parlez à la personne que vous imaginez. Il peut s’agir d’amis proches ou éloignés, de membres de la famille, de parents, du Créateur, d’une force maléfique, d’une force bénéfique, peu importe. La personne que vous imaginez est celle avec qui vous communiquez.

Question : En fait, s’il n’y avait pas de pauses entre les paroles mais seulement des sons constants, nous ne nous entendrions pas du tout. Est-ce pour cela que les pauses sont importantes ?

Réponse : C’est exact. Il est très intéressant de regarder des émissions télévisées lorsque plusieurs politiciens se rencontrent : chacun parle sans prêter attention à l’autre, il y a un bruit constant et continu. C’est typique de leur part.

Mais les gens ordinaires communiquent toujours de manière à donner à l’autre la possibilité de parler et de s’exprimer en quelque sorte. Ce faisant, ils font preuve de respect l’un envers l’autre.

En fait, une pause, un silence, puis la parole, c’est comme inspirer et expirer. Ce sont des parties naturelles et nécessaires.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 23/10/2022

Chacun voit le monde différemment

294.1Commentaire : Vous dites qu’avant la réparation finale, tout le monde voit les mêmes événements qui se déroulent, mais de façon complètement différente.

Ma Réponse : Voir les événements différemment ne signifie pas qu’ils se produisent différemment.

Nous ne le ressentons pas, nous ne le comprenons pas, mais les kabbalistes regardent le système de direction (pourquoi, comment et dans quel but) et le voient d’une façon différente d’une personne ordinaire.

Même sur le plan physique, par exemple au tribunal, deux témoins déposent, tous deux parlent avec leur cœur, mais chacun raconte les événements de son propre point de vue parce qu’ils voient une image complètement différente. En même temps, ils ne se sont pas trompés, mais la perçoivent simplement comme tel. Et il en va de même ici.

Nous ne le comprendrons pas tant que nous ne commencerons pas nous-mêmes à faire l’expérience que tout cela est en train de changer. L’article du Baal HaSoulam intitulé « La dissimulation et la révélation de la face du Créateur » dit que dans la dissimulation, nous voyons une personne comme étant malade, pauvre, effondrée et souffrante, et dans la révélation comme étant en bonne santé, prospère, heureuse et fructueuse. En d’autres termes, nous voyons le monde d’une manière complètement différente.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Tout le monde voit le monde différemment » du 07/09/2012

Les contours sont déjà là

214Je n’ai peur d’aucune critique. Que peuvent-ils me faire ? Tout se déroule selon le programme de la création ; ce qui arrive arrivera.

Lorsque le Baal HaSoulam recevait des critiques, il disait que cela signifiait que cette générationne méritait pas que la Kabbale lui soit révélée, et il a cessé d’écrire des articles sur des sujets tels que « Le don de la Torah », « L’Arvout », le journal « La Nation », etc.

Mais rien ne peut nous arrêter maintenant. C’est une autre masse, une autre diffusion de la connaissance. Aujourd’hui, nous avons presque tout révélé. Bien sûr, il y aura de nombreux détails possibles pour avancer, pour se développer et se répandre dans le monde afin d’incarner cette restructuration du matériel humain dans les domaines sociopolitiques, financiers et économiques. Mais en général, nous savons à quoi tout devrait aboutir ; il y a des contours.

Par conséquent je ne vois pas qu’il y ait quelque chose à craindre ou dont on aurait à avoir honte. Nous sommes dans un tel état qu’il n’y a tout simplement pas de place, pas de temps, et pas de raison sérieuse pour un silence de notre part.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Un vrai succès » du 21/08/2013

L’avantage de l’éducation intégrale

269Il y a un grand nombre de professions inutiles dans le monde. Une personne devrait les quitter, sinon elle polluera complètement la terre. Elle devrait suivre l’éducation intégrale.

On estime que 75% des personnes actives font un travail complètement inutile. Il serait préférable que plus de 90 % de la population mondiale cesse de faire quoi que ce soit et se contente de s’asseoir et de consommer. Les gens et l’environnement s’en porteraient mieux.

La méthode de l’éducation intégrale est donc nécessaire et urgente pour mettre de l’ordre dans l’économie, pour la rendre normale, profitable, et afin de libérer les gens pour ce qui est vraiment nécessaire.

Notre conformité à la nature, qui peut être obtenue par l’éducation intégrale, mettra toute la nature et nous-mêmes en ordre, c’est-à-dire en harmonie, et tous les problèmes que nous voyons dans le monde d’aujourd’hui et que nous appelons une crise deviendront en fait la naissance d’une nouvelle humanité. En principe, le vrai sens du mot « crise » est la naissance, et non pas quelque chose de négatif que nous entendons par ce terme.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Investissez une partie de vous-même » du 24/08/2013

Les réincarnations : atteindre son âme

629.4Question : Une personne a-t-elle la possibilité d’en savoir plus à propos de ses réincarnations ? Il y a beaucoup de spéculations à ce sujet et des preuves assez sérieuses que les gens semblent se souvenir de qui ils étaient dans d’autres incarnations. Est-ce possible ?

Réponse : Non. En règle générale, ce sont toutes des pensées farfelues. Mais si une personne révèle réellement le monde supérieur, elle atteint absolument et clairement son âme, son cycle, où elle se trouve, ce qui lui arrive.

Question : Il est écrit dans le livre des Prophètes qu’à la fin des temps, tous les corps ressusciteront. Existe-t-il une telle chose que la « résurrection des morts » ? De quoi s’agit-il ?

Réponse : Qu’à la fin, toutes les âmes se retrouveront et pourront s’unir pour former l’âme unique d’Adam.

Question : Les actions qu’une personne a accomplies dans sa vie passée ont-elles de l’importance et sont-elles liées à son cycle futur ?

Réponse : Bien sûr, il existe certaines connexions et dépendances. Mais, en général, nous ne pouvons pas le savoir.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 09/10/2022

Ne pas résister aux changements intérieurs

232.05Question : Un très grand nombre de personnes a choisi de résister aux changements à l’intérieur d’elles-mêmes depuis des siècles. La plupart du temps, cela se fait par des restrictions et l’isolement comme dans certains types de yoga, l’auto-isolement des pays, etc.

Qu’arrive-t-il à la personne ou aux gens qui se limitent ou s’isolent ? S’agit-il également d’un changement ?

Réponse : Il s’agit d’un certain type de changement dans la vision du monde. Mais en même temps, une personne doit comprendre dans quel état elle se trouve. Si elle a fixé son mode de vie, alors en conséquence, le monde entier sera déterminé en elle de cette manière et elle ne se sentira plus dans un monde mouvant et changeant.

Question : Est-ce que c’est bon ou mauvais ?

Réponse : Tout est relatif. Est-ce que je veux vivre dans un monde qui bouge selon certaines lois qui me sont propres ou est-ce que je veux apporter des changements à ces lois ? Est-ce que je souhaite, si je le peux, arrêter le mouvement du monde, m’arrêter moi-même par rapport au monde ? C’est-à-dire qu’il y a ici de nombreuses variantes ; toutes cependant ne s’élèvent pas encore au-dessus du niveau de la philosophie.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Est-il possible d’influencer l’intensité de nos sentiments ?

626Question : Vous avez dit qu’une personne ne ressent pas la plupart des changements. Une personne peut-elle, d’une manière ou d’une autre, influencer ce processus ?

Réponse : En aucun cas une personne ne peut influencer ce qu’elle ne ressent pas ! Elle n’en a aucune approche. Par conséquent, nous sommes complètement impuissants ici.

Question : En principe, une personne ne ressent aucune science. Mais elle va à l’université, on lui donne une approche, elle commence à l’appliquer, et progressivement ses sentiments se construisent de la même manière que la compréhension.

Peut-il y avoir ici une approche permettant de ressentir correctement les changements, les prochains états et le prochain objectif ? Ou sommes-nous simplement en train de fonctionner comme nous l’avons toujours fait et c’est tout ?

Réponse : Nous nous précipitons dans l’inconnu à une vitesse énorme, et tout cela se passe sans que personne ne sache où. Nous ne savons pas comment, pourquoi et ce qui se passera à l’instant suivant. Par conséquent, tous nos mouvements sont basés uniquement sur l’hypothèse que le futur sera approximativement le même que le passé, avec une petite marge d’erreur. C’est ainsi que nous vivons.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 23/09/2022

Conseil à un pays qui veut être heureux

423.02Question : Quel serait le conseil le plus important que vous donneriez à un pays qui décide de se relever du désordre complet, de l’état dans lequel il était, s’il veut devenir différent et heureux ?

Réponse : Tout d’abord, il est nécessaire d’éduquer une société interconnectée et bonne, et tout ira de soi ! Ils seront bénis pour tout ce qu’ils feront.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michaël Laitman » du 14/04/2022

Pourquoi maigrir ?

629.4Question : Pourquoi les gens veulent-ils toujours perdre du poids ?

Réponse : Parce que les produits pour maigrir sont plus chers que les produits pour grossir. Et de ce fait, quelqu’un en profite.

Question : Mais en réalité, quel est le problème de l’excès de poids ?

Réponse : Il est très facile de grossir avec les produits d’aujourd’hui, mais il est très difficile de perdre du poids. Par conséquent, la perte de poids est considérée comme un culte, comme une sorte d’exploit.

En fait, cela n’a aucun rapport avec quoi que ce soit, et les gens ne vivent pas plus longtemps, ne sont pas en meilleure santé. C’est juste considéré comme une forme de culte. Je pense que cela va bientôt passer. Toute forme de violence contre soi-même n’est pas bonne. Une personne devrait être normale. Mais personne ne connaît cette norme et ne peut l’établir. C’est juste qu’une personne devrait manger normalement.

Si nous nous débarrassons de tous les excès qui inondent nos marchés alimentaires et tout le reste, et que nous arrivons à un mode de vie rationnel, alors tout le monde aura un poids normal. Eh bien, vous ne pèserez pas soixante kilogrammes mais soixante-dix. Vos mensurations ne seront pas 90-60-90 mais quelques centimètres de plus. Et alors ? Vous n’aurez pas recours à la chirurgie plastique parce que vous commencerez à voir non pas l’apparence d’une personne mais son monde intérieur.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Pourquoi maigrir » du 03/03/2013