Category Archives: souffrances

Eviter la souffrance de l’humanité

laitman_259.02Question : Est-il possible que dans un avenir proche, disons peut-être dans un an, un pays puisse se tourner vers les kabbalistes afin d’introduire un nouveau système d’éducation et d’instruction ? Ou est-ce impossible du point de vue des lois spirituelles ?

Réponse : Peu importe qu’ils s’adressent à nous ou pas. Nous devons être prêts et diffuser nos connaissances à tous. Alors dans chaque pays, il y aura des gens intelligents, y compris vous qui étudiez la Kabbale, qui pourront participer à la transformation de leur pays et de la société.

Pour ce faire, il suffit d’attirer des scientifiques et de leur montrer que tout devrait être en accord avec le système intégral de l’humanité, de la société et de la nature.

L’humanité a besoin de se changer elle-même, de se recréer en partie intégrale de la nature. Aujourd’hui, elle est opposée à la nature et de ce fait elle souffre. Cette souffrance doit être évitée. Si la société devient intégrale, alors tout ira bien. Sinon, elle s’engagera dans une troisième guerre mondiale et disparaîtra pratiquement. Cela est indiqué dans la Kabbale.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 03/05/2020

Les kabbalistes sont-ils sans peur ?

laitman_204Question : De quoi avez-vous personnellement peur ? Ou les kabbalistes sont-ils sans peur ?

Réponse : Non, les kabbalistes ne sont pas sans peur. J’ai crains le Créateur.

J’ai vraiment peur des doutes et des barrières qu’Il place devant moi. Et plus j’avance, plus ils sont grands et puissants, et je les crains. Je dois en avoir peur. S’il n’y avait pas de peur, je ne penserais pas à eux, je ne m’y préparerais pas et je n’essaierais pas de les surmonter.

L’Homo sapiens est constitué de peurs, ce que l’on appelle la crainte. Et elles ne disparaissent nulle part. Il sait juste d’où elles viennent et comment travailler avec elles.

Par ailleurs, si par exemple, vous lui faites une sorte d’injection et que ses peurs, ses sensations de douleur et toutes sortes d’autres sensations disparaissent, alors comment travaillerait-il, comment bougerait-il, comment se positionnerait-il dans n’importe quelle situation ?

Question : Quelle a été la plus grande peur que vous ayez éprouvée avant et après l’atteinte spirituelle ?

Réponse : Fondamentalement, ce sont des peurs dans lesquelles vous ressentez l’impossibilité de surmonter votre égoïsme, votre paresse et votre impuissance, et vous concentrez toutes vos forces et vos intentions afin de vous ressaisir et de vous tourner vers le Créateur pour obtenir de l’aide.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 26/04/2020

La nature ressent-elle notre douleur ?

laitman_231.01Question : Comment un kabbaliste perçoit-il la nature ? La ressent-il comme quelque chose d’intelligent, de sensible et de réactif ?

Réponse : Bien sûr, parce que nous en faisons partie.

Nous sommes à l’intérieur d’une sphère commune appelée « la Nature » ou « le Créateur ». À cet égard, nous en faisons partie, pas plus. Par conséquent, un kabbaliste réfléchit à la façon de se connecter à la nature, comment faire de lui-même une partie intégrante, alors qu’il a fusionné avec le Créateur.

Question : La nature ressent-elle notre douleur ?

Réponse : Naturellement. Si la nature nous a créés en tant que créatures délicates et sensibles, pourquoi devrait-elle être privée de ces propriétés elle-même ?

Commentaire : Mais cela fait mal à une personne.

Ma Réponse : La nature ne fait-elle pas mal aussi ? Vous ne le ressentez tout simplement pas. Après tout, vous ne ressentez pas non plus la douleur d’une autre personne.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 12/04/2020

Atteindre le Créateur plus rapidement

Question : Si une personne sait que tout vient du Créateur et ressent cet effet comme mauvais, comment peut-elle équilibrer de tels états ?

Réponse : C’est exact. C’est très bien lorsqu’une personne se sent mal dans sa vie et en même temps qu’elle puisse dire « qu’il n’y a rien hormis Lui », ce qui signifie que cela vient du Créateur. Que devrait-elle faire ? Elle doit se changer pour commencer à se sentir bien plutôt que mal, et c’est possible.

Le Créateur ne se cache pas d’elle. Il ne joue pas avec une personne, mais est uniquement bon envers elle. En fait, Il organise différents états pour qu’une personne puisse Le ressentir dans les bons et les mauvais états.

Il est possible d’atteindre Sa révélation beaucoup plus rapidement à partir des mauvais états que les bons. Notre égoïsme nous pousse vers l’avant.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 01/12/2019

Se laver les mains au sens littéral et figuré

laitman_541Question : Peut-on supposer que le monde des bactéries et des virus a déclaré la guerre au monde des humains ? Peut-être est-il temps de leur donner une place sur cette planète car ils sont moins vulnérables et certainement plus unis dans un objectif commun que les humains ?

Réponse : Personne n’a déclaré la guerre à personne. Tout dépend de la personne, de la façon dont elle réagit correctement ou incorrectement à ce qui lui arrive et à la nature environnante. Nous sommes les seuls êtres possédant un libre arbitre.

Commentaire : Lors du déclenchement de la peste au 14ème siècle, les gens pensaient que la maladie leur avait été envoyée par des dieux en colère, des esprits maléfiques. Ils ignoraient l’existence même des bactéries et des virus. Les gens croyaient aux anges et aux fées, mais ils ne pouvaient pas imaginer que simplement se laver les mains pouvait les sauver.

Vous dites : « Seule la connexion peut nous sauver du virus. » Autrement dit, suivez une règle simple : commencez à bien vous comporter entre vous et le virus disparaîtra. Ce sont aussi, en tant que telles, de simples vérités.

Ma Réponse : Que signifie « simple vérité » ? Dois-je me laver les mains ?! Le lavage des mains (netilat yadaim) selon la Kabbale, au sens spirituel du terme, signifie que j’empêche mes mains d’agir comme d’habitude, de vouloir prendre quelque chose pour moi.

Je me refrène, je me tiens à l’écart, pour ne rien prendre de ce monde. Il est nécessaire de comprendre correctement la signification de ces actions. Par conséquent, je ne suis pas contre la propreté et l’hygiène. Mais vous devez tout d’abord vous laver les mains dans un sens spirituel.

Question : Quel est le lien entre le virus et se laver les mains ?

Réponse : Il existe quatre niveaux d’interaction entre toutes les parties de la nature : minéral, végétal, animal et humain. Et à chaque niveau, nous devons interagir correctement, c’est-à-dire ne pas prendre avec nos mains ce qui n’est pas à nous, ou ne pas recevoir, ou peut-être même, donner.

En d’autres termes, « se laver les mains » au niveau des relations humaines signifie ne pas profiter d’autrui.

Extrait de KabTV, « Le Coronavirus Change la Réalité » du 26/03/2020

Coronavirus : telle est la réalité

627.2Commentaire : Beaucoup de gens disent que les problèmes unissent les gens. Il en existe de nombreux exemples dans l’histoire.

Maintenant, les gens voient le contraire : non seulement le coronavirus ne nous a pas unis, mais il a exacerbé la conscience de notre inégalité.

Il y a des familles qui sont confinées dans de petits appartements et il y a celles qui logent dans des villas de 500 mètres carrés. Il y a une grande inégalité.

Ma Réponse : Cela n’a pas d’importance. Elles sont toutes les deux confinées. Quoi qu’il en soit, les gens comprennent que le virus les a éloignés les uns des autres. Comme une mère dont les enfants se conduisent mal et se battent, et elle les envoie dans des pièces séparées et dit : « Je vous sépare ! Chacun va et reste dans sa chambre ! »

C’est ce que le virus a fait avec nous : « Vous ne savez pas comment travailler correctement entre vous, vous créez des entreprises inutiles, vous polluez l’environnement. Maintenant, restez tranquille ! C’est ça ! »

N’est-ce pas une bonne chose ? Voyez comment il nous traite paternellement. Je crois qu’il nous a rendu un grand service. Il a éloigné toutes les personnes nuisibles et mesquines et a dit : « Arrêtez de faire des choses stupides ! Arrêtez de polluer l’environnement ! Arrêtez de vous faire du mal ! Faites une pause. Apprenez à rester seul et taisez-vous. C’est la meilleure chose à faire. »

C’est ce qui s’est produit. Le monde est devenu plus propre. Le monde est devenu plus calme.

Commentaire : Je ne pense pas que beaucoup seront d’accord avec vous.

Ma Réponse : Peu importe. Après tout, c’est la réalité qui est donnée. Vous pouvez parler des raisons, mais vous ne pouvez pas nier qu’il en est ainsi, c’est un fait.

Extrait de KabTV, «Le Coronavirus Change la Réalité » du  26/03/2020

Au seuil d’une nouvelle société

laitman_275Nous sommes au seuil d’une société complètement nouvelle, une société sur laquelle les kabbalistes ont écrit.

Aujourd’hui, nous sommes témoins du fait que la nature se rebelle. Elle ne veut plus avoir affaire à des personnes malfaisantes. Elle doit les amener à s’équilibrer avec elle-même, et nous résistons. En conséquence, dans cette mesure, la nature doit nous corriger par des réactions négatives. C’est exactement ce que nous ressentons sur nous-mêmes.

Tous les virus sont destinés à nous ramener à un certain état d’équilibre. Si nous comprenons cela, alors nous nous corrigerons facilement nous-mêmes et le système dans lequel nous existons ensemble sur Terre. Ainsi, nous obtiendrons une humanité complètement différente. J’espère que nous le découvrirons dans les plus brefs délais, peut-être même dans un an et demi. Il est peu probable que cela se produise plus tôt.

Si nous voulons expliquer de toutes les manières possibles comment l’humanité devrait se comporter et quelle est la réponse correcte au coronavirus, alors nous pouvons littéralement le faire pendant cette période. Pourtant, cela n’arrivera pas tant que le coronavirus n’aura pas fait le tour du monde et que chacun ne voit combien il a de pouvoir sur nous.

Les gens comprendront que c’est nous qui l’avons causé par nos relations non corrigées et notre mauvaise attitude envers la nature et les gens ; nous commencerons à nous demander comment corriger cela. Ce n’est qu’à ce moment-là que le coronavirus disparaîtra. Nous devons passer par toutes les étapes de la révélation du mal, de sa correction et de la manifestation du bien.

J’espère vraiment que nous en serons témoins très bientôt.

Extrait de KabTV, «Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/03/2020

Le Créateur nous a arrêtés devant l’abîme

935Comment aimeriez-vous voir la prochaine étape du développement humain ? Le Créateur nous a beaucoup aidés, Il a arrêté le monde entier devant l’abîme, que nous avons presque amené dans notre égoïsme à la destruction complète.

Au dernier moment, le Créateur nous a arrêtés avec l’aide du coronavirus, nous a forcés à nous calmer, à nous détendre, à nous asseoir à la maison et à penser à nos vies, pour que nous ne revenions jamais à l’ancien monde construit sur l’égoïsme.

Qu’est-ce qui devrait changer dans notre monde pour qu’il devienne meilleur, plus facile, plus correct et plus juste ? Que devons-nous demander au Créateur ensemble ? En effet, aujourd’hui pour la première fois, nous voyons comment le Créateur s’est immédiatement engagé dans toute l’humanité, partout dans le monde.

Nous voulons réparer la connexion entre nous, et cela déterminera déjà toute notre vie. Puis-je prendre soin de tout le monde et penser à ce que mon voisin et le monde entier aient tout ce que j’ai ? Suis-je prêt à partager avec les autres, à m’inquiéter pour eux comme pour mes enfants ? Après tout, je ne prendrai pas la dernière part et en priverai mon enfant, je subviendrai à ses besoins en premier.

La loi de l’amour exige une telle attitude envers tout le monde. Comprenons-nous que demain, nous devons devenir d’autres personnes, tant en pensée qu’en action ? Ainsi, notre société ira de l’avant.

Nous ne parlons pas de distribution forcée, de nationalisation des banques et des entreprises. Nous voulons juste demander au Créateur de changer la société humaine pour que cela conduise à un changement dans les relations au sein de la famille, entre les pays, venant de la correction interne de chaque personne et se propageant vers l’extérieur. Peut-être que le coronavirus nous aidera dans ce sens.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Rabash, « A propos de « Aime ton Prochain comme Toi-même » » du 29/03/2020

La nature nous parle

Prévision de l’épidémie de coronavirus

laitman_220Quelles prévisions peuvent être données pour le développement de l’épidémie de coronavirus, va-t-elle se propager dans le monde ou peut-elle être stoppée ? Il existe ici plusieurs niveaux de protection.

Tout d’abord, cela dépend de la diffusion de la science de la Kabbale, du fait que les gens entendront parler au moins de l’équilibre et de l’harmonie du monde, des liens positifs dans la société humaine, de ce que la nature nous oblige à faire, et que notre inadéquation aux lois de la nature donne naissance à tous ces virus. Cela doit être expliqué et diffusé sur tous les réseaux sociaux. Tout est entre nos mains.

N’ayez pas peur d’être petit et de pensez que rien ne dépend de vous. Il est de notre responsabilité de faire notre travail, d’expliquer que la nature nous dirige vers notre but, et nous devons commencer à agir en conséquence. Nous ne pouvons pas nous débarrasser du coronavirus ; si ce n’est ce virus, alors d’autres apparaîtront. L’ère de la correction finale est l’époque des coups intensifiés.

La Kabbale enseigne que le meilleur remède contre le virus est l’unité entre les gens. Mais l’humanité a trouvé un remède différent et opposé contre l’épidémie : le confinement, pour ne pas se contaminer. Il semble qu’il y ait ici une contradiction, mais en réalité il n’y en a pas : dans de telles conditions, l’union s’exprime par le confinement.

Prendre soin des autres dans une telle épidémie s’exprime dans la séparation, le confinement. Mon amour pour mon prochain se manifeste par la distance physique qui me sépare des autres. Pour cette raison, je me rapproche d’eux intérieurement, mentalement ; après tout, je prends soin d’eux et par conséquent je m’éloigne physiquement. Mon action d’aliénation est en fait une connexion.

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « La Paix », le 05/03/2020