Category Archives: souffrances

Pourquoi est-ce que je ressens un vide dans cette vie ?

Question : Pourquoi suis-je parfois envahi d’un vide, ne voulant rien faire, et en ai assez de tout ?

Réponse : C’est parce que vous n’avez plus rien à faire dans ce monde. A quoi bon exister comme un petit insecte ?

Vous devez commencer à vous développer spirituellement. Ainsi, vous ressentirez pourquoi vous avez vraiment été créé. Sinon, votre corps vivra un nombre d’années dans ce monde, et puis après ?

Question : Si vous dites à une personne qu’elle n’a rien à faire dans ce monde, cela signifie-t-il qu’elle aspire à un autre monde ?

Réponse : Certainement. S’il n’y a pas d’aspiration pour le monde spirituel, alors ce monde est complètement ressenti comme une impasse.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/04/2017

Le point de vue d’un Kabbaliste

Question : Les kabbalistes qui regardent le monde à travers l’attribut de l’amour et du don sans réserve qu’ils ont acquis voient-ils tous les défauts, la cruauté et les actes de violence dans le monde ?

Réponse : Cela dépend de la perspective à travers laquelle je regarde de telles circonstances et phénomènes. Un kabbaliste peut les voir sous leur forme ordinaire comme toutes les autres personnes. Il peut également voir leurs racines spirituelles et les voir dans les parties de l’état corrigé jusqu’à ce qu’il soit complètement corrigé.

Tout dépend de la façon dont un kabbaliste veut utiliser ces états. Ils existent tous dans le monde spirituel, mais un kabbaliste choisit celui qui est le plus bénéfique pour lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

L’holocauste : du souvenir à la prémonition

L’holocauste : du souvenir à la prémonition

Pourquoi nous faire peur tout le temps ?

Question de Facebook : Pourquoi dans vos posts vous nous faites peur tout le temps ? Vous dites toujours que l’humanité est comme un petit lapin qui se cache et tremble sous un buisson.

Réponse : Bien sûr ! C’est ainsi que je vois les gens se comporter ! D’une part, ils se font du mal, et d’autre part, ils ont peur d’être traités de la même manière. C’est la façon dont toute notre vie est dirigée.

Si nous ne changeons pas, bien entendu ce sera pire !

Je « fais peur » aux gens pour les prévenir avant les souffrances, afin qu’ils puissent éviter de souffrir. C’est comme lorsque l’on dit à un enfant : « Tu ne devrais pas faire ça, tu vas tomber, tu vas te faire mal et ça va être douloureux. »

Mes intentions sont très bonnes, mais que puis-je faire si les gens pensent que je dis simplement cela ? C’est comme si des parents voulaient protéger un enfant contre les ennuis, mais ne pouvaient pas éviter ce qui se passerait ! Je vais essayer d’écrire avec plus de diplomatie.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 15/02/2017

Notre aveuglement au sujet du bonheur

Notre aveuglement au sujet du bonheur

Le souvenir de l’Holocauste ne justifie pas l’inaction

Le souvenir de l’Holocauste ne justifie pas l’inaction

Donner un sens au jour du Souvenir de l’Holocauste

Donner un sens au jour du Souvenir de l’Holocauste

Pourquoi le monde compte-t-il sur l’éducation juive en 2017

Pourquoi le monde compte-t-il sur l’éducation juive en 2017

Les élections aux États-Unis : une vue d’ensemble

400px-Michael_Laitman_Teaching-mediumLien vers l’article :
http://frblogs.timesofisrael.com/les-elections-aux-etats-unis-une-vue-densemble/

La dépression chez les jeunes

laitman_600_04Je me suis entretenu aujourd’hui avec des parents qui se plaignent de l’état dépressif de leurs enfants. Ils sont perplexes et ne savent pas quoi faire. La dépression pousse souvent les jeunes à faire des choses stupides parce qu’ils font tout pour brouiller et supprimer la dépression aussi profondément que possible.
La
 dépression chez les adolescents est un problème international. Environ 15 % des adolescents sont dépressifs et dans certains pays le chiffre est supérieur à 15 %.

C’est très pénible de voir vos enfants ou vos petits-enfants dans une telle situation. De ce fait, c’est à nous d’essayer de leur fournir une existence qui a un sens parce que la vie est colorée, complexe et très profonde.

Si  nous considérons la vie comme un long fleuve tranquille, nous sommes comme des eaux usées flottant dans le tourbillon de la vie. Mais si nous les pénétrons et atteignons ses profondeurs en particulier, nous trouvons le sens de l’existence en elle, le plan de développement de la création, et nous nous rendons compte que nous sommes en fait les créatures les plus uniques dans l’univers.

Il y a un grand sens dans nos vies. Nous pouvons « nous élever au-dessus des étoiles », ce qui signifie que nous pouvons transcender le temps et l’espace et atteindre un état sans limites.

Il nous appartient de découvrir et de diffuser la connaissance à propos de cela non pas pour nous-mêmes, mais pour nos enfants et nos petits-enfants afin qu’ils puissent atteindre leur propre bonheur. Pensons à cela aujourd’hui.


Extrait de KabTV, « La Sagesse du Jour » du 17/07/2016

Page 1 des 2012345Dernière »