Category Archives: souffrances

Jusqu’à ce que l’humanité mûrisse

962.7Les Juifs sont le groupe qui doit enseigner au reste de l’humanité la méthode d’élévation vers la prochaine dimension, l’entrée dans le monde supérieur, et sa révélation ici et maintenant.

C’est pourquoi tous les peuples du monde pensent subconsciemment que les Juifs cachent quelque chose, qu’ils ont une sorte de secret qui interfère avec tous les autres, qu’ils volent tout le monde et sont la cause des malheurs de l’humanité. Tout cela est effectivement écrit dans le Livre du Zohar, le principal ouvrage de la Kabbale.

Mais le problème est que tout au long de l’histoire jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons pas pu dévoiler la Kabbale parce que nous avons dû attendre que l’humanité mûrisse et se révèle comme globale et intégrale, et commence à renoncer à son habituel développement culturel, technologique et social, qui montrera tout son échec.

Lorsqu’elle posera la question « A quoi servons-nous ? Pourquoi existons-nous ? » alors la Kabbale apparaitra et ces mêmes Juifs se présenteront et expliqueront pourquoi nous existons tous.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – Autour du Monde » du 20/02/2011

Pour quelles actions le Créateur punit-Il une personne ?

928Question : Existe-t-il des récompenses et des punitions qui viennent directement du Créateur, et non par le biais de la nature environnante, des gens et de la société ? Une personne ressent simplement que le Créateur lui envoie quelque chose.

Réponse : Oui. Mais pour cela, une personne doit s’adapter et se placer sous le contrôle du Créateur, alors elle le ressentira.

Question : Pour quelles actions le Créateur punit-il une personne ?

Réponse : Pour celles qui ne mènent pas au but de la création. Il ne s’agit pas d’une punition, mais simplement de modifications, de restrictions, et d’une sorte d’étayage. C’est ce qu’on appelle travailler sur les erreurs.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

Vers de meilleurs résultats

764.3Question : Parfois, une personne ressent qu’elle a fait quelque chose de mal et qu’elle a immédiatement été punie et inversement, qu’elle a fait quelque chose de bien et a immédiatement été récompensée. Mais dans la plupart des cas, ce lien direct n’existe pas ; il est dissimulé. Pourquoi ne nous montre-t-on pas directement qu’il y a une punition pour les mauvaises actions ?

Réponse : On ne montre rien du tout à une personne, sauf ce qu’elle doit savoir pour sa prochaine action correcte. C’est ainsi qu’elle est guidée dans la vie.

Si elle ne le comprend pas et ne le ressent pas, le problème est en elle. Dans ce cas, selon la mesure où elle ne ressent pas qu’elle a prétendument fait une erreur, l’erreur elle-même la conduit progressivement à de meilleurs résultats.

Tout est arrangé pour que nous progressions par des tentatives et des erreurs.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 31/05/2022

Punition méritée et imméritée

549.01Question : Existe-t-il quelque chose comme une récompense et une punition méritées et non méritées ?

Réponse : Tout dépend de la façon dont nous l’examinons. Il ne peut y avoir une telle chose de la part du Créateur, le contrôle absolu universel. Cela nous semble seulement ainsi. Et si cela nous semble ainsi, que devrions-nous penser ?!

Du point de vue humain, il est nécessaire d’accepter que tout ce qui arrive se fait selon la volonté, la force, l’autorité et le système absolus du Créateur ; par conséquent, il ne peut pas y avoir de problèmes ou d’erreurs. Nous devons accepter cela comme la vérité, la réalité et le bien absolus.

Question : Si je ressens que maintenant une force supérieure me punit, ne puis-je pas dire que c’est immérité ? Est-ce pour quelque chose ?

Réponse : Même si vous ne le savez pas, comme il est dit, une personne est obligée de bénir le Créateur pour tout ce qui est mauvais comme pour tout ce qui est bon.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels « » du 31/05/2022

La nature de l’égoïsme

239Commentaire : Nous sommes tous des égoïstes. Mais l’égoïsme de certains est fait de telle sorte qu’ils se félicitent si quelqu’un d’autre souffre.

Ma Réponse : Tel est notre égoïsme ! Personne n’est à blâmer pour cela. Mais s’avouer à soi-même que l’on est comme cela est très difficile pour une personne. Mais au fond, on se moque absolument de ce qui arrive aux autres quii sont à nos côtés. Et même s’il est au plus mal, je me sens mieux, de sorte que »le malheur des uns fait le bonheur des autres ». C’est notre égoïsme.

Lorsque de tels événements se produisent et que je sens que l’égoïsme s’éveille en moi, je dois comprendre que c’est le mal qui est en moi et je voudrais en quelque sorte m’en débarrasser, le corriger.

Et vous ne devriez pas vous réjouir des problèmes des autres. Les gens ne comprennent pas qu’ils ne font que se nuire à eux-mêmes en agissant ainsi.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – La branche de Sakura » du 15/05/2011

Le salut est dans l’unité

437Si nous comprenons que notre salut est dans l’unité, alors tout ira bien. Sinon, la nature nous punira longuement et douloureusement jusqu’à ce que nous acceptions. Et nous serons d’accord parce que nous n’avons nulle part ailleurs où aller ; nous n’aimons vraiment pas lorsque ça fait mal.

Nous serons frappés par des ouragans, des tempêtes de neige, des sécheresses, des éruptions volcaniques, toutes sortes de perturbations. Soudain, une petite urgence se produira et, par exemple, les communications seront interrompues. Et pourquoi avons-nous besoin de communication, égoïstes que nous sommes ? Et puis, elle sera peut-être rétablie. En général, il existe des moyens de nous influencer.

Du coup, nous en arriverons à être inévitablement contraints de travailler sur nous-mêmes, et même de le faire volontairement, en chanson. Tout ne dépend que de la quantité de souffrance que nous aurons à endurer. Nous nous élèverons alors au degré suivant.

Cependant, nous ne pouvons y accéder qu’avec deux forces, non seulement avec une seule force égoïste de la nature, qui nous a constamment développés et poussés en avant, mais aussi avec la force altruiste qui lui est associée, comme la ligne droite et la ligne gauche, afin de les utiliser ensemble comme ligne médiane. Mais ceci est déjà pour ceux qui étudient la méthode de la Kabbale.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – La nourriture biologique » du 21/10/2009

La sensibilité particulière des kabbalistes

276.02Question : Une personne dotée d’une mémoire spirituelle n’a-t-elle plus peur d’aucun cataclysme ?

Réponse : Non, elle a peur. Si elle existe encore dans le corps, alors elle ne peut aller nulle part.

Les kabbalistes tombent malades et souffrent physiquement comme les gens ordinaires et même plus. Nous pouvons dire qu’ils ressentent tous les cataclysmes avant les autres : à la fois par le spirituel sur leur corps physique, et par le physique sur le spirituel.

En ce sens, ils sont plus sensibles et plus vulnérables car ils ont aussi un « corps subtil ». Un kabbaliste n’est donc pas plus protégé que les autres.

Et pourquoi devrait-il se protéger ? Après tout, nous parlons de la Kabbale comme de la science du don sans réserve, de l’amour et de la connexion avec les autres, et vous suggérez de vous isoler de tout le monde.

Par conséquent, un kabbaliste, en étant connecté à tout le monde, ressent ces coups et parfois les ressent en premier.

Extrait de KabTV, « Gros Plan – L’inversion des pôles » du 15/05/2011

Comment arrêter une guerre ?

219.01Un kabbaliste ne demande pas au Créateur de corriger même la situation la plus terrible, il demande seulement la force de la justifier.

Nous n’avons pas besoin de corriger quoi que ce soit à part notre attitude envers le monde, et ensuite nous verrons le monde corrigé. Disons que vous vouliez arrêter une guerre, alors vous devez comprendre que vous ne pouvez l’arrêter que si elle s’est arrêtée en vous.

Question : Donc, je ne demande pas la fin de cette guerre dans le monde extérieur. Est-ce que je demande qu’elle s’arrête dans mon monde intérieur ?

Réponse : Oui, c’est exactement ce que sera la correction. Si tous les gens commencent à penser ainsi, ce sera déjà bien.

Commentaire : Mais ce n’est pas naturel. Une personne veut d’abord que la guerre se termine.

Ma Réponse : Alors, faites-le avec vous-même. C’est le chemin le plus court.

Question : Est-ce qu’il arrive qu’au niveau matériel, il y ait encore la peur pour le corps physique, pour la famille ?

Réponse : Oui, vous devez encore agir sur le plan matériel, mais en même temps, comprenez que la chose la plus importante est l’action sur le plan émotionnel, spirituel et supérieur. C’est là que vous pouvez équilibrer toutes vos qualités.

Question : Lorsqu’il y a une guerre, de quel côté se trouve le kabbaliste ?

Réponse : Il souhaite mettre fin à la guerre en unissant les forces opposées dans la ligne médiane.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 01/03/2022

Vous devez aller consciemment jusqu’à la fin du monde

537Question : Irma demande : « Pourquoi la sensation de la fin du monde est-il si doux, qu’il est ici sur le pas de la porte ? »

Réponse : Pour elle, la fin du monde, c’est la fin de la souffrance, de l’erreur, de la déception, de toutes sortes d’obstacles, de résistances, de tout. Beaucoup de gens voudraient mourir tranquillement, paisiblement. Laissez-moi oublier et dormir.

Question : Laissez-moi enfin tranquille. Et c’est pourquoi la sensation de fin du monde est douce ?

Réponse : Oui.

Question : Et qu’en est-il ? Comment sortir de cette douceur ou que faire ?

Réponse : Il n’y a pas du tout de fin du monde. Il y a une transition de cet état, que nous appelons notre monde, à l’état suivant, à un autre monde, au degré suivant, à un autre univers. Ici, nous allons vers un autre monde.

Question : Cette douce sensation nous apporte-t-elle quelque chose ? Est-ce qu’elle nous encourage à faire quelque chose ?

Réponse : Bien sûr. Nous n’avons rien à craindre. Nous devons simplement aller vers elle consciemment.

Question : Aller jusqu’à la fin du monde ?

Réponse : Oui. Ce monde égoïste qui est le nôtre doit prendre fin. Et à sa place, il y aura un monde altruiste, une connexion au-dessus de notre égoïsme.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 10/03/2012

La dynamique du monde

527.03Question : Hegel a écrit que la guerre est le moteur du progrès historique. Il croyait que sans guerres, il y aurait immobilité et stagnation. La paix éternelle conduira-t-elle à la stagnation du développement évolutif ?

Réponse : Pas du tout !

La paix réelle est une existence encore plus dynamique que la guerre. Pendant la guerre, vous cherchez comment vous échapper, où vous cacher, quoi faire, mais dans la paix réelle, vous êtes toujours en recherche et en ascension.

Ce n’est pas la stagnation comme le disent les philosophes. Après tout, vous êtes constamment à la recherche de moyens pour préserver la paix, pour vous développer et développer les autres, pour les rapprocher et les unir.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 04/03/2022