Category Archives: Spiritualité

Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Question : Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Réponse : Le goût du plaisir spirituel est avant tout de s’élever au-dessus de votre nature, lorsque vous ne vous sentez pas limité par les limites à l’intérieur desquelles vous existez.

Nous vivons comme dans une cage de fer, courant ça et là et nous heurtant contre ses coins et ses bords. Mais lorsque nous en sortons, nous commençons à ressentir notre existence à l’intérieur du Créateur, une adhésion mutuelle illimitée. Il est en nous, et nous sommes en Lui.

Notre monde a des frontières spécifiques : la droite, la gauche, l’intérieur et l’extérieur. Mais il n’y a pas de bords dans les sens spirituels et c’est pourquoi ils sont inexprimables. D’abord et avant tout, c’est le goût de la liberté.

Question : Mais pourquoi parlons-nous tant de l’unité et de l’intégration ?

Réponse : Parce que c’est le moyen d’atteindre la qualité du don sans réserve, l’infini et la liberté lorsque vous pouvez sortir de vous-même.

Question : Un kabbaliste ressent-il le goût de la nourriture terrestre, le froid et la chaleur ?

Réponse : Un kabbaliste ressent beaucoup plus que les autres.

Dans le passé, ma femme a cuisiné pour mon professeur le Rabash, et il a écrit des notes pour elle sur exactement quoi ajouter à la nourriture, quelles épices.

Question : Est-ce que tous les goûts de la spiritualité ont déjà été enregistrés ?

Réponse : Bien sûr. Les goûts sont la diffusion de la Lumière Supérieure à l’intérieur de nos désirs.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Les racines spirituelles des planètes

Question : Quelles sont les racines spirituelles du soleil, de la lune et de la Terre ?

Réponse : La lune fait partie de la Terre et doit être en dehors de celle-ci pour l’équilibrer. La sagesse de la Kabbale décrit la nature des planètes et comment les phases de la lune et du soleil sont reliées.

La Terre est entre la lune et le soleil, et s’il n’y avait pas de lune, la vie sur Terre serait impossible. Nous avons besoin de ce satellite, même la science le dit. Du point de vue kabbalistique, le soleil correspond à la Sefira de Keter, la lune correspond à la Sefira de Bina, et la Terre correspond à la Sefira de Malkhout. Le résultat est une triade : Keter, Bina et Malkhout.

Question : Est-il possible de dire que sa propre force spirituelle agit sur chaque planète et que c’est spécifiquement la racine spirituelle et non pas le corps astronomique qui influence les gens ?

Réponse : Sans aucun doute !

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 14/08/2016

Les doutes sur le chemin spirituel

Question : Avez-vous des doutes sur le chemin vers l’atteinte spirituelle ? Si oui, comment les surmontez-vous ?

Réponse : J’ai certainement des doutes, surtout en ce qui concerne la question de la manière dont je dois avancer correctement vers l’état suivant.

Une personne se trouve toujours sur un point d’équilibre en dessous de lui, et elle doit se placer très précisément dans la bonne direction, ce qui signifie qu’elle doit choisir la propriété du don sans réserve. Tous ses désirs égoïstes et ses caractéristiques l’aident en cela.

Si j’avais un petit ego, je ne pourrais probablement pas avoir des doutes sérieux, des interrogations psychologiques, des aliénations, des détachements, des souffrances et des déceptions. Mais si l’égoïsme est grand, il suscite des sentiments anti-spirituels très étranges qui me dirigent directement vers le but. Une aide de ce type est appelée « Ezer Ke-Negdo » (aide contre lui, Genèse 2:18).

Ainsi l’égoïsme a été créé pour nous diriger vers le Créateur. Sans lui, il serait impossible de se déplacer n’importe où ! Par conséquent, chez les grands hommes, il y a un grand égoïsme et de grands doutes sur le choix de chaque pas, grâce auxquels ils avancent. Ce n’est pas facile.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

L’atteinte spirituelle et le destin d’une personne

Question : Qu’est-ce qui donne à une personne la sensation et l’atteinte de l’image complète du monde qui nous entoure ? Comment cela change-t-il sa vie et son destin ?

Réponse : Comment percevriez-vous votre vie si vous saviez laquelle de vos actions a un bon impact et laquelle a un impact négatif sur le monde entier, si vous aviez la perspective de tout ce qui est dans notre vie, même les années infinies à venir, comme si le temps n’existait pas, et si vous étiez dans un processus de développement continu, ressentant ce qui est bénéfique pour ce développement et ce qui est nocif, comment cette sensation vous affecterait-elle ?

Vous découvririez soudainement qu’il s’agit d’une interaction intéressante, d’une symbiose, de la connexion de vos parties corporelles et spirituelles, qui se touchent l’une l’autre avec une interdépendance si incroyable avec laquelle l’on peut faire de telles découvertes incroyables et atteindre des réalisations et des hauteurs assez difficiles à atteindre à l’extérieur du corps corporel.

La sagesse de la Kabbale nous donne cette occasion de l’utiliser ici dans ce monde. Par conséquent, agissez maintenant parce que vous serez dans le monde supérieur pour toujours puisque le temps n’existe pas là-bas.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Le monde a besoin de chacun de nous

Question : Je ne veux pas poser de question. Je veux juste vous souhaiter de vivre très longtemps. Le monde a besoin de vous. J’ai vraiment besoin de vous. Je vous remercie !

Réponse : Cela me fait grandement plaisir, mais vous aussi, ceux qui étudient la sagesse de la Kabbale, vous allez devenir très importants pour le monde. Le monde a besoin de chacun de nous. Nous devons essayer d’être un transmetteur de la connaissance supérieure au monde entier parce que chacun d’entre nous a déjà reçu une certaine aspiration.

Développons-la et atteignons ensemble l’objectif.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Qui un Maître de la Kabbale suit-il ?

Question : Qui un Maître de la Kabbale suit-il ?

Réponse : J’espère que je suis en train de suivre mon professeur. Je suis déjà connecté à lui mais, parlant dans un langage corporel, je peux me tourner vers lui avec un cœur calme et ouvert, puisque j’ai réalisé tout ce que j’ai reçu de lui. Et je n’ai pas honte de ce que j’ai essayé de faire après sa mort.

Question : Le Rabash peut-il voir ce que vous faites maintenant ?

Réponse : Que signifie « voir »? Il s’agit d’un système unique qui pénètre tous les flux d’information du début jusqu’à la fin à l’intérieur du désir général appelé « création ».

Le Rabash est à un niveau où il nous inclut en lui. Nous sommes à l’intérieur de lui. Chaque kabbaliste qui se trouve à un niveau supérieur inclut ceux qui lui sont inférieurs en lui.

Nous sommes à l’intérieur du Rabash et nous recevons la Lumière Supérieure uniquement à travers lui, et il est à l’intérieur du Baal HaSulam, et ainsi de suite. Il s’agit d’un système de Sefirot concentriques.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Seul le désir est important

Question : Est-ce que l’avancement d’un étudiant est accéléré lorsqu’il demande constamment des explications sur des questions qui l’intéressent mais qu’il ne comprend pas ?

Réponse : Non ! Cela ne veut rien dire. Il y a des idiots qui posent constamment des questions parce que de leur point de vue, il est nécessaire de savoir exactement le comment et le pourquoi, et il y a ceux qui sont à l’opposé, qui sont silencieux tout le temps. Vous les secouez littéralement pour qu’ils disent quelque chose, mais ils sont silencieux.

Il n’y a aucune signification quant à la façon dont un étudiant apprend. Certains écrivent chaque mot, d’autres regardent le plafond comme s’ils n’entendaient rien. Peu importe ! Ce qui est important, c’est qu’un étudiant veuille que je lui apprenne quelque chose et alors selon le degré de son désir, je prends son point dans le cœur, son petit Kli (récipient), et je commence à le remplir.

C’est pourquoi je suis patient et ne suis jamais fatigué. Je suis prêt chaque jour à le faire et j’ai peur de n’y pas y parvenir un jour. Si je suis à l’étranger, j’essaie de donner un cours pour que la journée ne soit pas perdue. Je compte les jours selon les heures où j’enseigne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Que reste-t-il après la mort d’une personne ?

Question : Que reste-t-il après qu’une personne décède ?

Réponse : Dans la mesure où une personne n’a pas atteint le monde à venir au cours de sa vie dans ce monde, il ne reste rien après sa mort à l’exception d’une graine spirituelle, l’information enregistrée appelée Reshimo (mémoire).

Le corps meurt et rien du tout ne reste de la personne. Elle a vécu comme tout animal qui vit et c’est tout. En ce sens, une personne n’a aucune supériorité sur les animaux. Cela n’a aucune importance qui elle était et ce qu’elle représente.

Si une personne travaille sur elle-même intérieurement tout au long de sa vie et développe la force positive en elle, cette force reste avec elle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2016

Les lettres peuvent-elles programmer notre destin ?

Question : Les lettres ou les combinaisons de lettres peuvent-elles programmer notre destin et notre vie, et apporter de la force ?

Réponse : Les lettres elles-mêmes ne peuvent rien faire. Écrire des lettres sur du papier n’a aucun effet sur quoi que ce soit. Toutes les soi-disant « lettres sacrées » que les gens embrassent, placent sous leur oreiller ou sur leur front, ou avec lesquelles ils méditent ont seulement un effet psychologique sur une personne se soutenant elle-même avec sa propre intention.

Ceci l’aide dans une certaine mesure, mais n’a pas d’autre signification que cela.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/07/2016

Passer à une nature spirituelle

Question : Il est très difficile de passer à une nature spirituelle de don sans réserve et d’amour des autres. Croyez-vous que le monde entier peut faire cela ?

Réponse : Je suis loin d’être un utopiste : je suis un réaliste. Seules des personnes spéciales avec une prédisposition spéciale pour une transformation spirituelle peuvent atteindre la caractéristique du don sans réserve et l’amour des autres. Ils sont appelés des kabbalistes.

Il ne peut y avoir que quelques dizaines d’entre eux dans le monde, pas plus. Mais ils peuvent conduire toute l’humanité après eux car autrement il ne nous sera pas possible de continuer à exister sur la face de la Terre. La prophétie selon laquelle tout le monde suivra « Israël » se réalisera, ce qui signifie qu’ils suivront ceux qui aspirent et visent le Créateur, les caractéristiques du don sans réserve et l’amour.

Par conséquent, un groupe de dix kabbalistes sur la planète suffit à diriger tout le monde vers le but de la création.

Page 1 des 1641234550Dernière »