Category Archives: Spiritualité

Pourquoi est-ce que je ressens un vide dans cette vie ?

Question : Pourquoi suis-je parfois envahi d’un vide, ne voulant rien faire, et en ai assez de tout ?

Réponse : C’est parce que vous n’avez plus rien à faire dans ce monde. A quoi bon exister comme un petit insecte ?

Vous devez commencer à vous développer spirituellement. Ainsi, vous ressentirez pourquoi vous avez vraiment été créé. Sinon, votre corps vivra un nombre d’années dans ce monde, et puis après ?

Question : Si vous dites à une personne qu’elle n’a rien à faire dans ce monde, cela signifie-t-il qu’elle aspire à un autre monde ?

Réponse : Certainement. S’il n’y a pas d’aspiration pour le monde spirituel, alors ce monde est complètement ressenti comme une impasse.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/04/2017

Comment pouvons-nous ressembler au Créateur ?

Question : Dois-je apprendre les attributs du Créateur si je veux Lui ressembler ? Quels sont ces attributs ?

Réponse : Les attributs du Créateur sont l’amour et le don sans réserve et de ce fait nous devons apprendre à aimer et à donner sans réserve.

Je ne veux pas dire que nous devons aimer et donner sans réserve comme nous le faisons dans notre monde où je choisis à qui je veux donner et qui aimer tant que cela me donne du plaisir. Il s’agit plutôt de l’amour et du don sans réserve dans le sens spirituel.

Cela signifie que je m’élève de l’intérieur de moi-même sans tenir compte d’aucun désir, attribut ou intention que j’ai parce que je n’ai qu’un seul but : satisfaire autrui. Autrui signifie un total étranger qui ne me donne aucun plaisir en retour (comme le fait mon petit enfant ou un membre de la famille).

Je suis absolument indifférent à autrui. Et plus encore, s’il m’est indifférent c’est une chose, mais si je le déteste ? Ainsi, c’est un test encore plus sérieux. Je dois donc corriger ma haine en amour. Il y a deux phases dans notre ascension et dans la ressemblance au Créateur. La première est une ascension vers l’amour et le don sans réserve à ceux que je traite d’une manière ordinaire.

La seconde est une ascension vers « aime tes ennemis » comme le plus grand amour possible. La première phase s’appelle GE (ou un état de petitesse) et la seconde phase s’appelle AHP (ou un état de grandeur de l’âme).

Question : Existe-t-il une action de courage dans la spiritualité ?

Réponse : Je ne veux pas parler d’attributs spécifiques parce que je devrais alors expliquer ce que le courage, la tranquillité, l’humilité, la patience, la colère ou la domination signifient dans la spiritualité. Tous nos attributs sont essentiels pour parvenir à ressembler au Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 02/04/2017

La spiritualité n’est pas divisée en parties

Question : Le Baal HaSoulam a écrit que dans la spiritualité, rien n’est divisé en parties. Alors, d’où vient le concept de division en dix Sefirot ?

Réponse : Le concept que la spiritualité n’est pas divisée en parties signifie que vous ne pouvez pas prendre une partie d’un Partzouf donné (un système spirituel) et faire ce que vous voulez avec.

Dès que vous en extrayez une partie, sa structure devient immédiatement complexe et comprend dix Sefirot. En d’autres termes, chaque grain de sable, ou quoi que ce puisse être, est composé de dix Sefirot : cela est vrai tant pour l’ensemble que pour la partie, que pour chaque partie d’une partie et pour toute partie de l’ensemble.

Il est impossible de déconnecter et de séparer les dix Sefirot ; il ne peut pas y en avoir moins. S’il semble y en avoir plus de dix, c’est que ces dix Sefirot ont été agrandies. Dans tous les cas, leur nombre sera dix, ni plus ni moins. En d’autres termes, ils peuvent être d’avantage qualitativement, mais pas quantitativement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/03/2017

Un endroit dans la spiritualité

Question : Qu’est-ce qu’un « endroit » dans le monde spirituel ?

Réponse : L’endroit est l’ampleur de mon désir qui détermine combien de plaisir je peux recevoir en quantité et en qualité pour faire plaisir au Créateur.

Question : Lorsque vous dites « désir », vous voulez dire conscience ? Ou ce sont deux choses différentes ?

Réponse : Le désir est le désir et la conscience détermine comment je travaille avec mon désir.

Question : Alors, la conscience est-elle une intention ?

Réponse : Non. La raison pour laquelle je travaille avec mon désir et comment je travaille avec lui sont deux choses différentes. La conscience détermine comment je travaille. Et pourquoi je travaille représente l’intention.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Élever mon âme

Question : Qu’est-ce qui en moi réveille l’aspiration d’atteindre et d’acquérir la connaissance qui m’est cachée, la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : L’âme aspire à sa racine. Je veux savoir d’où vient mon âme et vers où elle se dirige. Le corps naît, se développe et meurt. Et il y a une certaine matière accompagnatrice, que l’on appelle l’âme, et elle est éternelle. J’aimerais savoir ce qui lui arrive.

Pourquoi j’existe dans ce monde ? Pour qu’avec l’aide de mon corps éphémère, j’élève mon âme, même légèrement, jusqu’au prochain niveau.

Dans notre monde, cette opportunité est donnée aux individus, mais malheureusement tout le monde ne la ressent pas et la vie continue. Par conséquent, nous devrions prêter attention à l’occasion qui nous a été donnée d’élever notre âme et peut-être même de révéler le Créateur en elle. C’est le mérite spécial d’une personne et sa réalisation. Ensuite, elle vit vraiment sa vie.

Essayons d’y parvenir. Vivre : nous sommes comme cela et c’est ainsi que nous vivons la vie, mourir : nous mourrons dans cette forme, mais nous devons essayer de parvenir à élever notre âme au prochain niveau.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Réponses à vos questions, n°184

Question : Les bonnes relations dans une famille influencent-elles la nature en général ? Grâce à une bonne relation entre les gens, même s’ils ne sont pas membres d’un groupe, est-ce qu’une correction des connexions générales se produit ?

Réponse : Non, la correction ne se produit que si leur but est dirigé vers la ressemblance avec le Créateur, ce qui signifie vers le but de la création.

Et tu iras tâtonnant en plein midi

La Torah, Deutéronome 28:29 : « Et tu iras tâtonnant en plein midi comme fait l’aveugle dans les ténèbres, tu ne mèneras pas à bonne fin tes entreprises, tu seras opprimé et spolié incessamment, sans trouver un défenseur. »

C’est un état d’obscurité lorsque vous ne voyez rien, comme dans la parabole du coq et de la chauve-souris : pour la chauve-souris, l’obscurité est la lumière, et pour le coq, l’obscurité est l’obscurité et la lumière est la lumière.

Au milieu du jour, vous marchez comme un aveugle dans l’obscurité parce que vous ne révélez pas la lumière dans la lumière, c’est-à-dire dans l’intention du don sans réserve et de l’amour. Vous ne voyez que des choses négatives en cela. Comment pouvons-nous franchir cet état en nous rapprochant des autres et découvrir le salut dans l’unité ?

Nous sommes toujours dans la Lumière, mais nous ne la comprenons pas et ne la ressentons pas. Pour nous, c’est l’inverse et c’est pourquoi nous nous enfuyons.

Notre tâche est d’atteindre le fait que la Lumière existe constamment dans la connexion, qui devrait se révéler de plus en plus entre nous.

De KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 07/12/2016

Le Créateur peut-Il se révéler prématurément ?

Question : La révélation prématurée du Créateur peut-elle nuire en quoi que ce soit ?

Réponse : Il ne peut pas y avoir de révélation prématurée du Créateur. Le Créateur se révèle selon le principe de l’équivalence de forme.

C’est comme dans notre monde, nous voyons, sentons, entendons et comprenons les autres uniquement dans la mesure où nous leur ressemblons. De ce fait, si nous construisons les qualités qui sont semblables au Créateur en nous-mêmes, alors en elles nous Le percevrons.

Pour créer de telles qualités, nous avons besoin d’un groupe dans lequel nous pouvons acquérir la propriété du don sans réserve, de l’amour, en s’émanant à l’intérieur des autres, et ainsi de suite. C’est là que le Créateur sera révélé.

Extrait de la Leçon Virtuelle en russe, le 21/05/2017

Pourquoi est-il si difficile de comprendre le Livre du Zohar ?

Question : Pourquoi est-il difficile de comprendre Le Livre du Zohar ?

Réponse : Les gens qui ont écrit Le Livre du Zohar étaient au plus haut sommet de l’échelle de l’atteinte dans le monde spirituel, et donc pour eux c’était simple et facile.

Et en vérité tout est écrit d’une manière très douce, c’est comme un grand-père qui raconte à son petit-fils une histoire intéressante, mais en fait il est difficile d’atteindre ces états.

Question : Pourquoi était-il impossible de l’écrire de telle sorte que tout soit compris et que nous pourrions le lire comme n’importe quel autre livre ?

Réponse : Nous sommes dans ce monde. Comment est-il possible de comprendre ce qui ne lui appartient pas ?

Supposons que mon ami et moi sachions lire la musique et que je lui parle des notes musicales, alors que vous ne comprenez rien. Comment pourriez-vous comprendre ? Nous n’avons pas la même langue ; il n’y a pas seulement un manque d’instrument conceptuel, mais également pas d’instrument émotionnel commun. Il est par conséquent impossible de transmettre Le Livre du Zohar.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

10 % d’altruistes

Question : Le Baal HaSoulam écrit qu’il y a 10 % d’altruistes dans le monde. Si le Créateur a créé l’ego, ces altruistes ont-ils été créés pour donner l’exemple ?

Réponse : Dans la spiritualité, 10 % d’altruistes (par rapport à la dixième partie du Partzouf) soutiennent le monde. Dans notre monde, nous avons besoin de la même chose. Si le monde était composé de 100 % d’égoïstes, il ne pourrait pas exister.

Il doit y avoir un égoïsme altruiste, même avec une intention pour soi-même, afin de diluer un peu ce monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Page 1 des 1691234550Dernière »