Category Archives: Spiritualité

Ne pas rester un philosophe

962.3Question : Quelle est l’attitude correcte face aux états d’orgueil et d’arrogance ?

Réponse : Ce sont deux sentiments opposés, et nous devons apprendre à travailler avec eux.

La Kabbale est une science pratique. Celui qui l’applique commence à ressentir ce qui est dit, et celui qui ne la met pas en pratique reste un philosophe, et donc rien ne peut changer pendant des décennies.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°1 – « S’approcher du Créateur à travers le réseau de connexions entre nous » du 06/01/2022

Que signifie s’élever au-dessus de la restriction ?

232.06Question : Qu’est-ce que cela signifie de s’élever au-dessus de la restriction ?

Réponse : Cela signifie réduire son désir égoïste pour soi-même, pas même le désir lui-même mais son intention et essayer de la remplacer par une intention en faveur des autres et ensuite du Créateur.

En fait, il n’y a pas de Créateur en tant que tel. Et ce que nous pouvons imaginer sous le concept de « en faveur du Créateur », c’est que nous sommes tous ensemble et que chacun d’entre nous travaille pour redonner au groupe et au monde.

Nous ne pouvons pas y échapper ! Par conséquent, nous serons toujours obligés de changer, si ce n’est pas maintenant, alors après un certain nombre d’années ou après divers événements. Le monde nous y forcera ou les souffrances le feront.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°2 – « S’annuler devant les amis » du 07/01/2022

Un rassemblement de disciples est supérieur à un grand sage

938.02Il est important, même pour un grand sage, de s’annuler vis-à-vis de ses élèves. Il a bien sûr un million de fois plus de sagesse qu’eux, mais il n’a pas les propriétés de connexion mutuelle et de don sans réserve qu’ils cultivent entre eux parce qu’ils sont nombreux, et lui est seul. Il est donc prêt à s’abaisser devant eux.

C’est pourquoi la valeur spirituelle d’un groupe kabbalistique est supérieure à n’importe quel kabbaliste individuel, plus élevée que celle de n’importe quel sage, car la propriété du don sans réserve mutuelle s’y manifeste à l’intérieur.

La chose la plus importante dont nous avons besoin est l’annulation maximale de nous-mêmes envers le groupe, devant son cadre interne, dans la connexion interne, nous rapprochant ainsi de la propriété du don sans réserve, la propriété du Créateur. Le Créateur est au centre du groupe, et dans la mesure où je peux m’approcher de ce centre et commencer à le ressentir, dans cette mesure je peux découvrir le Créateur.

Un groupe est un rassemblement de personnes ordinnaires orientées vers un but. Elles ne peuvent encore rien faire spirituellement et ne comprennent pas où elles se trouvent, mais elles se sont rassemblées. Par conséquent, leur assemblée est supérieure dans la construction spirituelle qu’un grand kabbaliste qui est seul.

Après tout, elles construisent le Créateur en elles-mêmes, c’est-à-dire que leur état est plus prometteur, et par conséquent le Créateur se préoccupe plus d’elles.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°3 – « Adhérer aux Amis » du 08/01/2022

Le point d’ascension spirituelle

530Question : Si tout le monde dans la dizaine est un zéro et que chacun annule son désir, alors il n’y aura plus de désir du tout. Donc vers quoi dois-je annuler ?

Réponse : Vous n’aurez alors plus besoin de vous annuler devant quoi que ce soit, car vous vous serez complètement annulé. C’est le premier point à partir duquel vous commencerez votre ascension spirituelle.

S’annuler devant les autres est la tâche de chacun d’entre nous au point de départ du chemin spirituel. C’est là que nous commencerons notre ascension. C’est la tâche à laquelle nous devons faire face maintenant.

Et ensuite, toute l’ascension sera basée sur le principe de la foi au-dessus de la raison, lorsque la qualité du don sans réserve prévaudra en nous sur la qualité de la réception.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°2 – « S’annuler devant les amis » du 07/01/2022

Créer le Créateur à partir de désirs communs

562.02Question : Vous avez dit que le Créateur n’existe pas. Comment pouvons-nous devenir quelque chose qui n’existe pas ?

Réponse : Il suffit de Le construire. Créez un Créateur à partir de vos sensations, de vos désirs, de vos aspirations et de vos relations, sinon Il n’existe pas. Après tout, le Créateur ne se révèle que par rapport à nous, nous ne pouvons donc pas dire si quelque chose existe en dehors de nous et sans nous du tout.

Un jour, nous acquerrons la capacité de ressentir quelque chose en dehors de nous. Mais ceci est déjà dans la qualité complète du don sans réserve, lorsque nous nous élevons au-dessus de nous-mêmes et que nous commençons tous à travailler avec la Lumière réfléchie. Nous entrerons ainsi dans de nouveaux domaines de connexion et d’intégration.

C’est devant nous, ce n’est pas loin. Fondamentalement, le Créateur est quelque chose qui est atteint et créé entre nous. Alors construisons-Le.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°1 – « Approcher le Créateur à travers le réseau de connexions entre nous » du 06/01/2022

Qu’est-ce qui peut changer un individu ?

214Question : Pourquoi un individu ressent-il davantage les autres alors qu’un autre ne ressent que lui-même ?

Réponse : Cela dépend de la racine de l’âme. On ne peut rien y faire, puisque cela a été fixé au départ.

Je ne vois pas que l’humanité puisse se corriger. Jour après jour, nous glissons hors de l’ancien cadre ; c’est de pire en pire et cela va de soi, même si, il y a quelques années, cela nous semblait terrible.

Mais si une personne commence à s’engager dans sa perfection avec l’aide de la Kabbale, c’est-à-dire si elle demande de l’aide d’une certaine force de la nature qui l’a créée, alors cela la change aussi.

Au cours de la vie, nous pouvons en quelque sorte nous limiter et avoir peur de quelque chose, mais en principe nous ne changeons pas. Et la Kabbale propose de développer une personne afin qu’elle se sente libre dans ses changements. Vous devez amener une personne à un état où vous lui donnez une liberté totale (faites ce que vous voulez) mais en même temps, elle devient un élément absolument utile et parfait de la société.

La Kabbale a été conçue dans ce but. C’est la raison de son existence.

Toutes les questions sont résolues par ceci : amener une personne à aimer son prochain. Si elle traite les autres comme elle-même et s’élève en même temps au niveau du Créateur, la force la plus parfaite de la nature, alors elle n’a pas besoin de juges ; elle est son propre juge, son propre gardien.

Extrait de « Gros Plan – La présomption d’innocence » sur KabTV, le 10/03/2010

Je ne veux pas être un animal d’un troupeau !

527.02Commentaire : Vous prétendez que l’incompréhension actuelle entre parents et enfants provient du fait que les enfants ont une âme plus développée et que leurs désirs proviennent d’un stade plus développé.

Ma Réponse : Bien sûr. Les enfants d’aujourd’hui exigent des réponses à des questions plus sérieuses que celles que se posaient leurs parents. Leurs parents étaient satisfaits de la vie ordinaire et de la religion, mais cela ne suffit pas aux enfants. Ils s’intéressent au sens de la vie.

Ils ne peuvent pas simplement suivre la société ; ils ne peuvent pas apprécier une société qui leur dit : « Voilà comment il faudrait faire, voilà le cadre, les relations sociales, voilà comment il faut agir, voilà ce qui est acceptable. » Comme le dit le proverbe : « Meurs mais en gardant les apparences. »

« Mais je ne veux pas vivre pour ça ! Cela ne me donne aucune satisfaction. Que dois-je faire ? Vivre uniquement pour être comme les autres ou pas pire qu’eux, pour être guidé par eux, pour prendre exemple sur eux ?! Pour faire partie du troupeau ?! Je ne peux pas ! » Tant de gens se sentent ainsi aujourd’hui.

En conséquence, la nouvelle génération souffre de problèmes de dépression et de consommation de stupéfiants. C’est pourquoi, ceux qui sont incapables de se plier aux valeurs de la société bourgeoise viennent à la Kabbale. Un nouveau désir les pousse précisément vers le développement spirituel.

Extrait de « Gros Plan – Le Mystère du Sphinx » sur KabTV, le 05/02/2010

Le Congrès et mon « moi »

534Question : Être au Congrès, cela signifie être intégré à tout le monde. Mais d’un autre côté, j’ai envie de le faire vite et de m’enfuir, de m’asseoir dans un coin, et d’observer de côté ce qui se passe. Mais on est venu de loin, on a surmonté tant de choses et on doit s’intégrer aux amis. Comment peut-on travailler avec cet état ?

Réponse : Je pense que vous devez vous détacher de votre « moi ». Laissez tout ce qui surgit en vous pour plus tard, pour quand vous rentrerez chez vous.

Faites ce que tout le monde fait et essayez de ressentir ce que tout le monde ressent. Vous ne devriez pas vous réfugier dans un coin et vous plonger dans des réflexions et des pensées différentes. Participez autant que vous le pouvez au mouvement général commun, au jeu commun, à l’action commune.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 13/02/2019

Quelle est la particularité des Juifs ?

232.1Question : Un individu, né dans notre monde en tant que juif, est-il spécial ?

Réponse : Oui car il a initialement un lien spécial avec son âme. Dans l’état animal (physique), il est plus proche de son âme qu’une personne qui n’est pas née juive.

Nous vivons dans notre corps et ressentons ce monde, mais notre âme existe dans le monde supérieur. Les personnes que l’on appelle juives sont beaucoup plus proches de leur âme, pratiquement, dans l’union de leurs niveaux animal et spirituel.

Par conséquent, elles sont davantage prédisposées à la recherche, aux découvertes et au développement spirituels, à quelque chose qui se situe au sommet des capacités humaines et au-delà, mais uniquement parce qu’elles sont plus proches de leur âme. Si l’humanité commence à s’engager dans le développement de l’âme, alors tout le reste de la population s’élèvera au même niveau. Il n’y a aucun doute là-dessus.

Question : S’agit-il d’une certaine prédisposition ?

Réponse : Le fait est que ce groupe de personnes s’est engagé dans le développement de l’âme et de la spiritualité pendant plusieurs milliers d’années. Ce n’est qu’au cours des deux derniers millénaires qu’un fossé profond s’est creusé entre leur développement spirituel et physique.

Extrait de « Gros Plan – Retour » sur KabTV, le 10/02/2019

Mon vœu pour l’humanité pour 2022

600.02Le monde se développe à travers la souffrance, en recevant de plus en plus de coups. Et afin de sortir de ce noeud de vipère, nous devons comprendre de quoi dépendent les coups et comment organiser notre vie d’une nouvelle manière afin que les coups nous soient bénéfiques et nous rapprochent les uns des autres et de la nature globale, c’est-à-dire de la force supérieure.

Nous aurons alors la sensation de vivre dans un monde merveilleux ! Notre monde ne manque de rien, excepté d’une bonne connexion équilibrée entre toutes les forces de la nature. Si nous pouvions nous connecter les uns les autres par les forces du bien plutôt que par les forces de confrontation, nous nous sentirions dans le monde supérieur, au paradis, plutôt que dans ce monde.

Il suffit que nous soyons tous d’accord sur le fait que nous voulons éveiller les bonnes forces cachées à l’intérieur de nous afin d’établir de bonnes relations. Tout le monde possède un peu de ces forces. Mais si nous voulons tous nous éveiller ensemble au bien, alors c’est possible.

C’est exactement ce que nous devons faire à l’approche de 2022. Nous avons déjà essayé tous les moyens et nous nous sommes rendu compte que rien ne fonctionne, sauf une chose : essayons de garder de bonnes connexions entre nous. Nous nous aiderons avec nos pensées afin que chacun parvienne à une telle implication et aide, une unité et un amour mutuel.

Nous ne laisserons personne exploser, crier ou déverser son mal sur les autres. Alors nous pourrons vraiment réussir, et 2022 sera un tournant dans nos relations au sein de la famille, entre les États et entre tous les peuples. Nous verrons comment nous équilibrons l’ensemble de la nature avec cela. Toutes les forces de la nature, censées être en conflit les unes entre les autres, se calmeront soudainement, et la nature entière s’équilibrera.

Je souhaite à mes étudiants du monde entier d’absorber encore plus la sagesse de la Kabbale au cours de la nouvelle année, et de rassembler autour d’eux des cercles de soutien encore plus larges afin qu’ensemble nous puissions changer le monde pour le meilleur.

Mon vœu pour toute l’humanité pour cette nouvelle année : parvenons à l’amour, à la connexion et à l’étreinte mutuelle entre tous les peuples sans aucune distinction sur Terre. Cela résoudra tous les problèmes.

Bonne année !

Extrait de « Le Monde » sur KabTV, le 21/12/2021