Category Archives: Spiritualité

Quelle langue parlaient les Babyloniens ?

Question : Quelle langue les habitants de Babylone parlaient-ils et écrivaient-ils ?

Réponse : Les Babyloniens parlaient l'araméen. Nous utilisons cette langue dans la Kabbale avec l'hébreu. Seuls ceux qui ont atteint le monde supérieur parlaient hébreu parce que c'est le langage de la Lumière, et l'araméen est la langue du Kli (récipient), ce qui signifie des désirs qui révèlent la Lumière.

Les deux langues sont complètement identiques et en même temps complètement opposées l'une de l'autre. Par exemple « Lumière » en hébreu se dit « Ohr », et la nuit en araméen est « Orta ». Autrement dit, les deux langues utilisent le même mot mais avec une signification complètement opposée.

Question : Quelle langue Terach, le père d'Abraham, parlait-il ?

Réponse : Terach parlait l'araméen et Abraham est passé à l'hébreu. Ils connaissaient les deux langues.

Comme les publications modernes le confirment, à partir de ces deux langues anciennes qui se complètent, une écriture globale s'est développée. Après tout, les deux langues sont construites sur la coïncidence de deux forces, le don sans réserve et la réception, le plus et le moins. C'est précisément de là que sont venus les éléments horizontaux et verticaux des lettres qui sont la base de l'écriture dans n'importe quelle langue.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Ouvrir le robinet supérieur

Question : Comment puis-je façonner les bonnes pensées en moi et nettoyer mon esprit de toutes sortes de bêtises ? Est-ce possible et est-ce nécessaire ?

  Réponse : C'est possible et c'est également nécessaire, mais il est possible de le faire uniquement à travers un groupe qui est dirigé vers la découverte du Créateur afin qu'Il exécute cette action.

Le Créateur fait toutes les corrections et les changements, et tout ce qui se passe dans la création. Ce qui nous reste, c'est seulement de nous tourner vers Lui avec une demande spécifique afin qu'Il fasse ce qui est nécessaire pour la correction. Il va le faire de toute façon, mais Il "attend" notre désir.

Par exemple, lorsque nous ouvrons un robinet d'eau, l'eau coule. C'est pareil dans la spiritualité. Nous pouvons ouvrir le robinet à l'intérieur de nous, puis la Lumière du Créateur œuvrera à travers nous et nous corrigera.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 15/01/2017

Les livres d’un kabbaliste

Question : Le développement d'un kabbaliste comprend trois phases : la connaissance, la compréhension et l'atteinte. Vous avez trouvé votre professeur en 1979 et deux ans plus tard, vous avez commencé à écrire des livres. A quelle étape de développement étiez-vous à ce moment-là ?

Réponse : À la phase initiale de l'évolution, au stade de la connaissance.

Question : Cela signifie-t-il qu'il est possible d'écrire des livres aussi merveilleux que le Système de la Création avant même d'atteindre le niveau de l'atteinte ?

Réponse : Je n'étais pas encore parvenu à l'atteinte intérieure dans laquelle vous découvrez le système et le ressentez intérieurement. J'avais une certaine révélation mais pas l'atteinte. D'ailleurs, j'ai écrit ce que j'ai ressenti, ce que j'ai découvert dans les livres du Baal HaSoulam. J'ai simplement écrit mon impression intérieure de ses écrits. Mais le quatrième livre, Connaissances des mondes spirituels , qui est basé sur Shamati, m'avait déjà traversé. Commentaire : Le Baal HaSoulam a écrit durant 30 à 40 ans de sa vie. Son atteinte a certainement changé constamment ? Réponse : Il est difficile de parler de gens qui, même dans leurs premières atteintes, étaient beaucoup plus élevés que nous.

Question : Cela signifie-t-il que des étincelles spéciales passent à une personne dans le monde, même si elle n'est pas dans l'atteinte ?

Réponse : Oui, cela dépend de la personne. Je n'écrirai pas de tels livres aujourd'hui parce qu'ils contiennent trop d'informations, trop d'impressions, de sensations et d'atteintes. Je ne pourrai pas tout décrire si naïvement aujourd'hui. Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

Un kabbaliste n’est pas un ermite

Question : Pourquoi un kabbaliste doit-il travailler ?

  Réponse : Un kabbaliste doit participer pleinement à tout ce que fait l'humanité. Il est une partie naturelle de ce monde et doit par conséquent exister dans le même système au sein duquel tout le monde se trouve.

Un kabbaliste ne peut pas grimper jusqu'au sommet d'une montagne et y vivre comme un ermite. Il doit vivre ensemble avec tout le monde, avoir une famille, avoir des enfants et gagner de l'argent pour vivre, etc.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Pourquoi la sagesse de la Kabbale n’est-elle pas considérée comme une religion ?

Question : Pourquoi la sagesse de la Kabbale n'est-elle pas considérée comme une religion si elle parle de la force supérieure, du Créateur ? Réponse : C'est parce que la sagesse de la Kabbale explore et étudie la force supérieure comme un physicien qui explore et étudie les forces physiques dans notre monde. La sagesse de la Kabbale explore et étudie la prochaine couche de la nature, les forces physiques du monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Démons, anges et miracles

Question : Le Livre du Zohar mentionne les démons, les anges et autres miracles. Il me semble étrange que la Kabbale ne soit pas du mysticisme. Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ? Réponse : Le fait est que les kabbalistes ont utilisé des termes tels que « satan », « ange », « démon » et ainsi de suite pour désigner les forces physiques de la nature.

Les forces positives et négatives de la nature sont équivalentes. En outre, les forces négatives ne sont en aucun cas pires que les forces positives, mais en hébreu, elles sont décrites dans ces termes, et par conséquent, la Kabbale les utilise. Cela a été écrit dans la Kabbale il y a 5 000 ans lorsqu'il n'y avait ni Christianisme ni Judaïsme.

Le fait que les gens aient commencé à donner les noms des forces physiques, des formes, des volumes et qu'ils les aient ajouté à leur vie, relève de l'imagination d'une personne, et c'est du mysticisme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Comment fonctionne le Massach spirituel (écran) ?

http://laitman.com/wp-content/gallery/informal-900/Laitman_912.jpgQuestion : Comment fonctionne le Massach spirituel (écran) ?

Réponse : D'une part, le Massach ne laisse pas la Lumière supérieure entrer dans notre ego et travailler avec lui. Cela signifie qu'il conserve et soutient la restriction du désir.

D'autre part, il ajuste progressivement l'attribut du don sans réserve de la Lumière supérieure à nos désirs, et en nous détachant de nos désirs antérieurs, il nous permet d'acquérir de nouveaux désirs pour l'amour et le don sans réserve. Un Massach est la partie la plus importante de l'âme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Le but spirituel des femmes

Question : L'amitié kabbalistique, l'amour et la responsabilité mutuelle sont-ils possibles entre les femmes ? Ou est-ce qu'une telle inclusion profonde spirituelle et mutuelle est plus typique des hommes ? Réponse : Oui. Il est beaucoup plus difficile pour les femmes de devenir des amies. Elles peuvent s'unir uniquement pour aider les hommes. C'est leur but et c'est ainsi qu'elles devraient se comporter.

Il est pratiquement impossible pour une femme d'être une véritable amie d'une autre femme. Jusque là, pour atteindre le but supérieur, pour aider les hommes et pour se connecter au Créateur, elles peuvent s'unir parce qu'elles ont un objectif spécifique qui n'est pas entre elles, mais au-dessus d'elles.

Question : Qui est le plus égoïste, les hommes ou les femmes ? Réponse : Ils ont un type différent d'égoïsme. Par conséquent, je ne peux pas dire qui est le plus égoïste. Il est plus facile pour les hommes de se connecter, et pour les femmes il est plus facile d'aspirer au but.

Extrait de la leçon de KabTV en russe, le 12/11/2016

Travailler avec les trois lignes

Question : Qu'est-ce que travailler avec les trois lignes ? Réponse : Travailler avec les trois lignes est la connexion mutuelle complète entre vos inclinations.

La ligne gauche est le désir égoïste de recevoir, d'avoir du plaisir. En s'élevant au-dessus, une personne restreint son utilisation.

Travailler avec la ligne droite signifie recevoir la Lumière supérieure et l'utiliser à l'intérieur de vous comme l'attribut du don sans réserve.

La ligne médiane est la combinaison des lignes droite et gauche en vous. Dans la bonne combinaison, vous pouvez utiliser votre égoïsme uniquement dans la mesure où il vise le don sans réserve.

Question : Qu'est-ce que cela signifie d'acquérir les lettres du travail spirituel ? Réponse : Cela signifie acquérir de bonnes relations avec les amis dans le groupe.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Qui peut se considérer comme un kabbaliste ?

Question : J'ai vécu un changement important et je me considère comme un kabbaliste. Est-ce possible ? Réponse : Tout d'abord, il faut déterminer et définir qui est un kabbaliste.

Un kabbaliste est une personne qui est connectée à un groupe de kabbalistes et qui, dans la connexion avec ses amis, découvre le Créateur. L'atteinte mutuelle du Créateur dans le groupe lui permet d'être un kabbaliste qui reçoit la révélation de la force supérieure.

Si vous avez vécu une certaine expérience personnelle, je dois vous dire que malheureusement ce n'est qu'une illusion et une idée fausse.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016
Page 1 des 1661234550Dernière »