Category Archives: Spiritualité

Que signifie changer le monde ?

Question : Qu’y a-t-il de mal à vouloir faire « plier » le monde entier à mon goût si le monde est plein de ruses et de vices ?

Réponse : Je comprends que vous vouliez changer notre monde. Mais si vous le faites en le cassant, vous n’obtiendrez rien de bon pour la correction.

Vous devez vous changer et ensuite, au lieu du monde d’aujourd’hui qui vous apparaît dans vos propriétés égoïstes, vous découvrirez un autre monde, meilleur et altruiste. Changer le monde, c’est changer vos attributs, et ensuite vous le verrez différemment.

Vous devez comprendre que nous existons dans notre désir. En changeant vos désirs de l’état le plus bas à l’état complet de don sans réserve et d’amour, c’est-à-dire le monde de l’Infini, nous pouvons avancer et revenir le long de l’échelle des mondes spirituels. Tout dépend de nos propriétés.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/08/2018

L’appel de la lumière

Question : Que dois-je faire de mes pensées, puisqu’elles viennent du Créateur ?

Réponse : Tout vient du Créateur : le bon et le mauvais. C’est donné à une personne afin qu’elle analyse et choisisse le bon chemin.

Question : Et si de mauvaises pensées me parvenaient ?

Réponse : Il n’y a pas de mauvaises pensées. Il y a des pensées dirigées vers le but, soit strictement vers lui, soit contre lui. Pourtant, toutes ces pensées et ces désirs sont orientés vers un but, ils proviennent uniquement du but ultime.

La Lumière agit sur vous à partir de là et vous appelle avec des pensées positives ou négatives. Vous devez les analyser et agir en conséquence pour avancer vers le but d’où proviennent ces pensées : à la fois les bonnes et les mauvaises pensées.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/08/2018

Glorifier le groupe

Question : Le Rabash a écrit que, lorsqu’une personne glorifie le groupe, elle se rend compte qu’elle n’a pas la force de faire quoi que ce soit en faveur de celui-ci. Et il me semble que cela devrait être le contraire : si je glorifie un groupe, alors c’est important, et je devrais avoir la force ?

Réponse : Lorsque je travaille sur l’exaltation du groupe, je constate que je n’ai pas assez de raisons pour augmenter son importance à mes yeux.

Question : Est-ce que le fait d’exalter le groupe et les amis sont la même chose ?

Réponse : Non. Des amis j’apprends comment exalter le groupe. De cette façon, nous apprenons les uns des autres et nous obtenons une image complète.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 13/06/2018

Pourquoi l’importance des amis est-elle nécessaire ?

Question : Lorsque l’on parle de l’importance du groupe et des amis, est-ce déjà une connexion des points dans le cœur ?

Réponse : L’importance du groupe et des amis est nécessaire dans le but de simplement savoir que c’est votre âme. On peut même imaginer cela de manière purement égoïste qu’il n’y a rien d’autre que l’inclusion en eux. Tout le reste n’est que pure illusion. Nous ne comprenons pas cela.

L’âme est votre inclusion dans les autres. C’est là que vous commencez vraiment à vivre en dehors de votre moi présent.

Question : Est-ce la connexion des points dans le cœur ?

Réponse : Cela se réalise grâce à la connexion entre nous.

Question : Devrais-je assister aux leçons et aux rassemblements des amis avec cette préparation ?

Réponse : Oui, pendant tout le temps où vous n’êtes pas en contact avec vos amis, vous devriez y penser, que c’est en fait la façon dont vous voulez vous accomplir en eux.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 06/06/2018

L’amour nous fait voir que le positif

Le Rabash, « A propos de l’importance des amis » : S’il a déjà décidé d’être ami avec cette personne et s’applique à l’aimer ; alors, il est naturel avec l’amour de ne voir que les bonnes choses et les mauvaises choses, bien que son ami en ait, il ne les voit pas, comme il est écrit « l’amour couvre tous les crimes. »


Une personne ressent que, à part elle-même, tout le reste est l’action du Créateur, qui contrôle et déclenche tout. Par conséquent, elle ne peut pas attribuer d’actions personnelles, de pensées et d’impulsions aux amis. C’est entièrement le Créateur.

De plus, le Créateur lui laisse un peu de libre arbitre : quelle attitude avoir, se transformer et se rapprocher de Lui. Et elle regarde déjà ses amis comme s’ils adhéraient pleinement au Créateur.

Question : Lorsqu’il est dit que « l’amour couvrira tous les crimes », les crimes sont-ils en moi ?

Réponse : Bien sûr. Toutes les tendances égoïstes concernant les amis sont couvertes par l’amour. Et l’une bâtit au-dessus de l’autre parce que la Lumière vient qui vous montre tout. Comme ce n’était pas là avant, vous voyiez tout négativement, et maintenant vous voyez tout positivement.

L’amour est une attitude envers les autres lorsque vous ne voyez rien de mauvais en eux. Vous les aimez simplement. Ils sont plus précieux à vos yeux que vous-même.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 30/05/2018

Pouvons-nous influencer le monde supérieur à partir de ce monde ?

Question : Les mondes parallèles sont-ils connectés les uns aux autres ? Peuvent-ils s’influencer mutuellement ?

Réponse : La seule chose capable d’influencer le monde supérieur est une personne qui est dans un groupe et qui est en connexion avec des amis. En éveillant progressivement cette connexion et en la renforçant, la personne influence le monde supérieur.

Seule la bonne connexion entre nous, lorsque nous essayons d’imiter le monde supérieur tout en restant dans ce monde, peut nous affecter car en fait cette connexion est déjà spirituelle.

Tout le reste dans notre monde est complètement matériel et n’a aucun lien avec la spiritualité. En fait, notre monde n’existe pas mais il nous apparaît seulement de cette façon dans nos organes de perception. À cet égard, il est absolument imaginaire, illusoire.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/08/2018

L’expiation des péchés du point de vue kabbalistique

Question : Existe-t-il un concept « d’expiation des péchés » dans la Kabbale ? Qui est à blâmer si le Créateur contrôle tout et qu’une personne est entièrement sous Sa direction ? Qui peut déterminer la durée du séjour de la personne dans les villes de refuge pour un crime ?

Réponse : Le fait est que tout ce qui est écrit dans la TorahLe Livre du Zohar et d’autres livres kabbalistiques ne parle que du monde supérieur.

Lorsque j’étudiais avec le Rabash, je lui récitais un passage du Talmud de Babylone et il expliquait ce que ses auteurs pensaient d’un point de vue spirituel. C’était très intéressant parce que tout semblait complètement différent : ils écrivaient dans le langage des branches de notre monde tout en impliquant les racines supérieures.

Par exemple, les personnes qui ont commis des crimes ont été envoyées dans les villes de refuge pendant six ans. Bien que notre monde soit apparemment séparé du monde spirituel, les six années représentent les six Sefirot de HGT NHY (Hessed-Guevoura-Tifferet et Netzar-Hod-Yessod, ndt), qu’une personne doit traverser pour pouvoir passer de Malkhout à Bina la septième année, et ces six années se reflètent dans notre monde.

Bien que ce ne soient pas les années du monde corporel, une personne néanmoins doit être isolée pendant ces six années tout en travaillant sur elle-même, en progressant à travers les six degrés du monde spirituel. C’est ce que l’on appelle la « correction ».

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/08/2018

Jouer avec le Créateur selon Ses règles

Question : La vie est un jeu. Jouons-nous aussi avec le Créateur ?

Réponse : Le jeu avec le Créateur réside dans le fait que j’accepte de faire tout ce qu’Il veut pour qu’Il me fasse progresser dans ce jeu. C’est pourquoi je veux le faire à Sa manière. Je ne contrôle pas la Lumière, mais j’accepte de respecter Ses règles.

Question : Pourquoi cela s’appelle-t-il « un jeu » ?

Réponse : C’est parce que je n’ai pas la force de réaliser quoi que ce soit, et ce n’est qu’en exprimant mes désirs que je peux amener le Créateur à agir. Je prétends, mais pas vraiment, savoir absolument et clairement que c’est ce qui conduira à Ses actions.

Alors, quel est le sens des prières et des demandes ? Je suis dans un seul état pendant que j’en imagine un autre. C’est déjà un jeu. Je joue comme si j’étais déjà au prochain degré, dans l’état souhaitable. Je veux me changer en lui.

Question : Au stade actuel de développement de notre groupe, à quoi devrions-nous adhérer ensemble ?

Réponse : A jouer au bon type de groupe.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 30/05/2018

Comment pouvez-vous attirer plus de Lumière supérieure ?

Question : Que pouvons-nous faire pour attirer autant que possible la Lumière supérieure ?

Réponse : Il suffit d’étudier et d’interagir correctement dans le groupe en suivant les conseils du Rabash, c’est-à-dire de tout mettre en œuvre pour devenir un membre du groupe. Essentiellement, nous jouons à la société correcte en ayant de bonnes relations entre nous.

De plus, je comprends que je suis un égoïste et que je ne veux absolument pas m’humilier ni me restreindre pour me connecter aux autres, mais je le fais.

Question : Y a-t-il des signes objectifs que la Lumière agit sur une personne ?

Réponse : D’un côté, une personne ressent à quel point elle est inférieure, pire et plus stupide que les autres. D’un autre côté, cela la rend heureuse parce que cela la rapproche de la vérité, lorsqu’elle ressent que les autres lui sont supérieurs. En général, elle doit atteindre un état où elle voit tout autour d’elle comme une révélation du Créateur. Il n’y a rien de mal à cela et elle ne craint pas de se perdre.

Question : Est-ce le résultat de l’influence de la Lumière sur une personne lorsqu’elle parvient à cette sensation ?

Réponse : Oui, c’est déjà un effet plus fort de la lumière car il existe une gradation jusqu’à l’infini.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 30/05/2018

Brisez la cloison entre les deux mondes

Question : Pourquoi devrais-je souffrir au niveau terrestre si je n’ai pas d’égoïsme spirituel ?

Réponse : Si nous ne souffrions pas au niveau terrestre, nous ne parviendrions jamais à révéler l’état éternel.

Nous devons traverser ces états pour qu’ils se forment à l’intérieur de nous, et surtout pour les accumuler, afin que nous ayons assez de force pour franchir la barrière entre notre monde et le monde supérieur. Cela doit être fait à la fois en quantité et en qualité.

Nous devons nous unir. Il nous sera alors plus facile de rassembler tous nos désirs et ainsi de percer, de progresser.

Question : Est-ce que l’homme à un moment donné sera même reconnaissant du fait qu’il ait souffert ?

Réponse : Oui. Après avoir traversé la Makhsom (barrière), on commence à comprendre le prix à payer de la souffrance, des efforts et de la résistance.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/06/2018