Category Archives: Spiritualité

Un travail secret

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Lévitique » (Metzora), 15:4-15:7 : « Toute couche sur laquelle repose celui qui a le flux, sera souillée ; tout meuble sur lequel il s’assied, sera sali. Quiconque toucherait à sa couche, devra donc laver ses vêtements, se baigner dans l’eau, et restera sali jusqu’au soir ; et qui s’assoira sur le meuble où s’assied celle qui a ses règles, lavera ses vêtements, se baignera dans l’eau et sera sali jusqu’au soir. Si l’on touche au corps de celle ayant ses règles, on lavera ses vêtements, on se baignera dans l’eau et l’on sera sali jusqu’au soir.« 

Tout contact avec les désirs égoïstes peut conduire à la contagion des désirs corrigés.

Cela parle d’une personne qui crée un système intégré de connexion avec les autres. Par conséquent, elle n’a pas le droit de commencer à faire quoi que ce soit sans d’abord clarifier ses désirs, car elle pourrait seulement souffrir de cela et finalement tout s’effondrerait. Elle le construira, mais tout s’écroulera car il y a un désir égoïste quelque part qui deviendra actif après avoir été inclus dans l’ensemble de ce schéma.

Il s’avère qu’il est essentiel de découvrir mon désir égoïste en premier. C’est l’essence de la Torah, qui nous raconte comment attirer la Lumière Supérieure afin de nous aider à clarifier les désirs égoïstes et non égoïstes à l’intérieur de nous ; ceux qui peuvent déjà être corrigés et ceux qui sont déjà corrigés. Ensuite, ils peuvent être divisés en trois types : ceux qui peuvent être corrigés, ceux qui ne peuvent pas être corrigés, et ceux qui sont déjà corrigés.

La Lumière devrait révéler ces trois niveaux à l’intérieur de moi. Il n’y a rien que je puisse faire avec la révélation des bons désirs, car ils sont prêts. Je dois tout simplement les supprimer afin de ne pas leur permettre de se connecter avec les désirs égoïstes, comme il est dit qu’il est interdit de s’asseoir dans un certain endroit, de rester là, ou de le toucher.

Ensuite, il est essentiel de découvrir les désirs qui peuvent être corrigés et de commencer à les corriger séparément. Les désirs infectés qui ne peuvent pas être corrigés doivent être isolés et uniquement sur les niveaux suivants, dans la mesure où je reçois les pouvoirs du prochain niveau, je les clarifie de nouveau et décide si je peux faire quelque chose avec eux.

Il s’agit d’une étude très sérieuse, une étude interne : toucher, intégrer à l’intérieur de moi, sortir de moi dans les désirs impurs et vice versa, et les tirer à moi afin de les corriger. Par conséquent, ceci est appelé le travail secret puisque personne ne peut le voir de l’extérieur.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 05/03/14

Les désirs de la Lumière

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Lévitique » (Metsora), 14:36 : … après quoi, le Cohen viendra visiter cette maison.

Une personne qui s’élève au niveau d’un Cohen (prêtre) et qui est capable de corriger ses désirs, ne vérifie plus son corps et ses vêtements car ces désirs ont déjà été purifiés et elle est dans un état ​​corrigé en eux, mais la maison est ses désirs externes.

Plus un désir est externe, plus il est facile à corriger. Toutefois, d’un autre côté, plus il est facile de le corriger, plus il apparaît comme une interruption.

Ici, il y a une relation inverse : il est plus facile de corriger 1000 kg que 100 kg, et il est plus facile de corriger 100 kilogrammes que 10 kilogrammes. Ainsi, dans l’ensemble, ces valeurs sont interdépendantes.

Cela signifie que les désirs de la Lumière sont partout, comme les bactéries, par exemple. Il y en a tellement que vous avez besoin de vous en protéger. Il existe de si terribles désirs à l’intérieur de vous, comme les virus, et vous devez les corriger. Il s’agit d’un autre type de travail, qui est plus interne. Mais il y a moins de tels désirs.

Ce sont les briques par lesquelles nous devons nous construire plus tard.

Il y a des milliards de virus et de bactéries différents dans notre monde qui nous attaquent constamment. Ils maintiennent un équilibre général : l’homéostasie. Il est impossible de vivre sans eux.

Bien sûr, nous pouvons rejeter cela, mais si nous voulons trouver un sens à la vie et comprendre qui nous sommes et ce que nous sommes, nous ne pouvons pas le faire sans connaître les attributs internes d’une personne.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 05/03/14

Pourquoi Jacob a-t-il peur d’Ésaü?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Jacob a peur d’Ésaü, de quoi a-t-il peur ?

Réponse : Disons que je vienne vous rendre visite. Avant de venir, j’ai eu un bon dîner et même si vous m’offrez des aliments différents, je n’ai pas faim, c’est-à-dire, mon désir de recevoir du plaisir n’est pas grand du tout. Je vous dis : « Vous savez, je ne veux rien, mais pour vous (pour le bien du don sans réserve) je suis prêt à accepter un petit plaisir, par exemple du thé et des gâteaux. » Je reçois mon plaisir, et je ne ressens aucune honte ; je l’ai fait avec l’intention de satisfaire l’hôte, et cela nous rend tous les deux égaux parce que lorsque je ne reçois pas pour mon propre intérêt, c’est considéré comme un don vers vous, et cela me remplit de respect de soi.

Nous nous asseyons à table, avons une conversation, le temps passe et je commence à avoir faim. Vous dites : « Alors, vous voulez peut-être quelque chose ? » Mais maintenant, je suis vraiment affamé ! Je sens la nourriture ; elle est en train de « m’attaquer » ! Alors, que dois-je faire ? J’ai peur de rester dans ce grand désir. Je suis confronté à un grand désir, vais-je être capable de résister à ce grand plaisir tout en ayant ce grand désir et est-ce que je peux effectuer la même action pour plaire à l’hôte ?

Si j’agis pour le bien du don sans réserve, je révèle le Créateur, et si je ne l’atteins pas, je débarque dans le soi-disant « enfer » ; je tombe dans l’état appelé Ésaü me gouverne.

C’est ce qu’on appelle Jacob a peur. Il ne sait pas s’il sera en mesure de surmonter son égoïsme, son désir de recevoir du plaisir, car Ésaü est à l’intérieur de cela, il commence à demander, il se rapproche de Jacob et dit : « Nous sommes frères ! Soyons ensemble ! » Notre désir égoïste nous dit : « Tu veux la spiritualité ? Je suis avec toi ! Veux-tu atteindre la Lumière ? J’adore la Lumière ! Donne-la moi ! »

Nous devons le repousser, le confondre, le tromper, lui dire « Très bien, à demain ! » et courir aussi vite et aussi loin que nous le pouvons. La Torah nous enseigne comment travailler avec notre égoïsme en prenant progressivement des morceaux de celui-ci pour la correction jusqu’à ce que nous corrigions l’égoïsme tout entier.

La Portion Hebdomadaire du 18/11/2010, Le Zohar

Qu’est-ce qui nous arrive ?

Dr. Michael LaitmanDe nos jours, les gens ont besoin de savoir ce qui leur arrive, pour quelle raison cela se passe, et comment ils peuvent changer la situation.

Nous voyons de jour en jour l’accélération des événements qui nous rapprochent plus rapidement vers de nouveaux états. Nous pouvons seulement détecter cette séquence dans laquelle un impératif punitif est apparemment inhérent.

Partout dans le monde, nous assistons à l’accroissement de l’antisémitisme, aux flambées de haine envers les Juifs, à l’antagonisme contre l’État d’Israël, et à toutes sortes de manifestations. Divers médias essaient de déformer les faits, fabriquant les nouvelles et les analyses quotidiennes dans une lumière anti-Israël.

Nous voyons le monde entier comme s’il découvrait en cela une force commune, un esprit qui imprègne l’atmosphère de haine envers les Juifs et Israël.

Lorsque l’être humain reconnaît cette tendance générale qui déferle sur le monde en quelques semaines, on se demande naturellement : comment est-ce possible qu’il y ait une telle réaction puissante à cette petite guerre, en comparaison avec les centaines de milliers de personnes qui ont été tuées en Syrie, en Irak, en Ukraine, en Afrique, en Afghanistan, etc. ?

Ici se trouve en effet le destin ultime, et seule la sagesse secrète, la science de la Kabbale, est capable d’expliquer ce qui nous arrive et comment agir correctement dans cette situation.

Le Créateur m’a-t-il abandonné, ou est-ce moi?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Le Baal HaSoulam a dit qu’une personne doit agir de manière pratique dans le but d’éveiller un amour pour le Créateur en elle, mais pourquoi est-il si difficile de le faire ? Pourquoi y a-t-il une telle résistance intérieure ?

Réponse : Le fait est que dès le moment où vous tombez, non seulement vous cessez de ressentir l’amour pour Lui, mais vous perdez aussi la connexion au Créateur, et il vous semble ainsi que le Créateur vous a quitté.

La vérité est que Son amour est absolu et infini, mais la dissimulation de la part de votre ego augmente chaque jour et à chaque instant, de sorte que vous ne ressentiez pas l’amour en vous. Il se trouve que vous oubliez que c’est un résultat de votre refroidissement interne, et vous pensez que c’est le Créateur qui vous a quitté.

Par conséquent, vous criez : « Pourquoi m’as-tu abandonné! » Mais en fait, personne ne vous a abandonné. Au contraire, le Créateur vous a donné une chance de Le découvrir encore plus, par vous-même. C’est la différence entre la religion et la sagesse de la Kabbale. Une personne religieuse prie le Créateur en lui demandant de tout faire pour elle, tandis qu’un kabbaliste prie le Créateur de lui donner le pouvoir et les moyens par lesquels il peut corriger quelque chose.

Question : Est-ce que l’idée d’éveiller l’amour pour le Créateur signifie éveiller l’amour des amis à l’intérieur de moi ?

Réponse : Il est impossible de faire autrement. C’est uniquement à travers l’amour des amis que vous pouvez atteindre l’amour du Créateur. Comme il est écrit : « De l’amour des créatures à l’amour de Dieu. »

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 19/08/14, Écrits du Baal HaSoulam

Quand vous ne ressentez aucun goût de la spiritualité…

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Lévitique » (Metzora), 14:8 : « Celui qui se purifie lavera ses vêtements, se rasera tout les cheveux, se baignera et deviendra pur. II pourra alors rentrer dans le camp, mais il restera sept jours hors de sa tente. »

Cela parle des méthodes de purification des désirs en réalisant progressivement plus de travail interne.

Les cheveux (Sé’arot) symbolisent les désirs inassouvis d’une personne et viennent donc du mot hébreu « Sauer » (orageux), c’est-à-dire qu’une personne ressent une tempête intérieure étant incapable de se remplir elle-même avec le don sans réserve.

Se raser les cheveux signifie se débarrasser de ces désirs et accepter de ne pas les utiliser. En fait, ce sont les plus grands désirs et les pulsions les plus fortes chez une personne.

La Torah, « Lévitique » (Metzora), 14:9 : « Puis, le septième jour, il se rasera tous les cheveux : sa chevelure, sa barbe, ses sourcils, tout ses poils ; il lavera ses vêtements, baignera son corps dans l’eau, et deviendra pur.« 

Les sept jours de purification aident une personne à se débarrasser totalement du niveau précédent dans lequel ses pulsions égoïstes se sont révélées.

Elle corrige les désirs égoïstes qui sont laissés pendant sept jours (sept Sefirot) et quand elle se purifie d’eux, elle est prête pour le don sans réserve.

Commentaire : D’habitude nous parcourons la portion de la Torah de façon plus détaillée…

Réponse : Si nous étions dans l’atteinte spirituelle, nous pourrions en parler beaucoup. Il y a, par exemple, des heures interminables au sujet de la nourriture à la télévision sur toutes les chaînes. Ce sont les émissions les plus populaires…
Je me souviens quand Le livre de l’Alimentation Délicieuse et Saine a été publié par Staline. Les gens avaient faim et ce livre avec de belles images élégantes de différents plats a été édité ; les gens l’ont acheté et cela les a rempli un peu. C’était une sérieuse propagande d’une campagne publicitaire avant l’époque d’Hollywood et de l’Amérique avec ses campagnes publicitaires. Psychologiquement, cela a fonctionné à 150%.

J’ai vu quelque chose de semblable à ça il n’y a pas longtemps aux États-Unis lorsque j’ai visité notre éditeur. Sa femme est d’origine russe et elle s’occupe de diamants. Ils ont publié un livre sur les diamants qui a eu une demande sans précédent aux États-Unis et au Canada, surtout dans des endroits où personne n’avait jamais vu de tels diamants.

Les gens qui ne les possèdent pas apprécient la sensation de les voir : comment tout brille et change de couleur, et la façon dont ils sont polis, etc. Pour eux, c’est comme posséder toute cette richesse. C’est un grand coup psychologique.

En d’autres termes, nous pouvons parler sans cesse de la nourriture et des diamants parce que nous ressentons un goût en cela, nous le voulons, et nous savons ce que c’est. Regardez combien de plats peuvent être préparés à partir des mêmes matériaux. Les gens ont des goûts différents et des sensations différentes, alors que lorsqu’il s’agit de spiritualité ils ne ressentent aucun goût pour le moment.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 25/02/14

Les résultats de l’Amérique

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment résumeriez-vous les résultats de votre voyage sur le continent américain ?

Réponse : C’était un bon voyage. Nous avons rencontré nos groupes, nos amis bons et fidèles en Colombie, en Équateur, au Chili, au Mexique, aux États-Unis et au Canada.

Les groupes se sont développés et ont très très progressé. Nous le voyons et le ressentons. Ils sont devenus plus fidèles, sensibles, compréhensifs ; ils étudient ensemble avec nous et se connectent à nous dans toutes nos activités, grâce à la connexion virtuelle. L’Internet est vraiment en train de corriger énormément le monde au niveau de l’inanimé.

Au Mexique, nous avons organisé un grande et très important congrès. Tous les groupes locaux et les individus sont venus et ont créé une atmosphère chaleureuse et conviviale sans précédent. Un groupe fort et uni a été créé et j’espère qu’ils vont continuer à travailler en ce sens avec notre aide.

Lors du congrès aux États-Unis, il y a eu également une vague sans précédent de connexion, d’unité, et de sentiment de compréhension. Ce fut vraiment quelque chose de spécial, quelque chose dont je ne m’attendais même pas. Tous nos amis là-bas sont plus proches les uns des autres. Ce fut une très grande correction et je suis plein d’espoir qu’à présent ils continueront ensemble.

Maintenant, il y a un congrès à Saint-Pétersbourg devant nous, dont nous devons consolider le chemin en interne parmi nous pour une diffusion dans le monde entier. Il n’existe aucun congrès qui soit uniquement consacrée à la connexion et à l’union entre les amis et avec le Créateur ; chaque événement doit être intégré dans toute sa hauteur dans le processus où nous activons trois niveaux : l’inférieur, le supérieur et le niveau au-dessus du supérieur. Et nous qui nous trouvons au milieu devons travailler sur nos relations mutuelles avec les deux niveaux adjacents.

J’espère vraiment que nous accélérons notre développement et que nous allons réussir.

De la Leçon sur l’importance de la Diffusion du 12/08/14

Une prière du fond du coeur

congrès, groupeQuestion: Nous avons fait un excellent travail externe et interne en matière de diffusion. Qu’est-ce qui nous manque dans le groupe afin de parvenir à une plus grande unité entre nous, afin que nous soyons en mesure de révéler le Créateur?

Réponse: Il y a un mot qui remplace absolument tout: la prière. Je parle rarement de ce sujet parce que la prière doit jaillir en elle-même.

C’est le sentiment que vous êtes totalement dépendant du Créateur et qu’Il est le seul qui vous gère: ce que vous pensez et ressentez, ce que vous demandez et recevez, tout, sauf pour le seul point de s’adresser à Lui, bien qu’aussi ça vienne de Lui-lorsque vous vous connectez donc à Lui et que vous voulez toujours faire quelque chose pour Lui, conformément à ce qu’Il fait pour vous-c’est ce qu’on appelle une prière.

Cela devrait être notre état commun, car alors il se concentrera sur Lui. Mais il s’agit de chacun séparément et il est concentré sur la direction opposée. C’est le point de la reconnaissance que vous ne pouvez pas sortir de votre chemin et que vous vous tournez vers le Créateur pour qu’Il unisse tous nos points ensemble, les faire fondre et les unisse en une goutte.

J’espère que nous allons reconnaître et comprendre que nous avons besoin de cette prière.

La force qui nous détruit volontairement et a créé toutes les conditions pour la reconnaissance de l’opposition frontale du Créateur est aussi la force qui va corriger cet état d’opposition frontale et nous donner une idée du Créateur.

De la conversation lors d’un repas au congrès de Toronto, 04/08/14

Comment gagner la guerre?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi Israël, avec toute sa supériorité militaire, a perdu la guerre?

Réponse: Aujourd’hui  ce n’est pas le gouvernement et l’État qui gouvernent tout, mais l’opinion publique, non seulement l’opinion publique dans le pays, mais aussi l’opinion publique mondiale de différents pays.

Dans ce cas, il n’a pas d’importance qui a le « Dôme de fer » et qui va gagner la guerre. La guerre est gagnée par celui qui peut contrôler l’opinion publique à la fois dans son pays et à l’étranger.

Pour organiser la bonne opinion publique dans le monde, nous devons justifier nos actions. Nous pouvons justifier nos actions que si nous disons à tout le monde pourquoi nous nous efforçons de vivre ici, en Israël, pourquoi on a besoin ici, pourquoi en vivant précisément en Israël, nous apportons le bien au monde.

Et pour justifier leurs actions, nous ne pouvons que si nous racontons au monde entier pourquoi nous nous efforçons de vivre ici, en Israël, pourquoi devons-nous ici, pourquoi vivre en Israël, nous bénéficions du monde.

C’est ce que nous devons faire, ce qui signifie que nous devons expliquer qui nous sommes, quelle est notre fonction dans le monde , et comment notre lutte pour notre indépendance va aider le monde, c’est-à amener le monde à la correction.

Sommes-nous prêts pour cela ?

Dr. Michael Laitman Aspirons- nous à l’unité dans nos vies ? Est-ce que l’amour nous y unit ?

Non, et c’est pourquoi nous éprouvons tout nos ennuis. Cela n’a pas d’importance que les plaintes externes du monde contre nous soient différentes. Il y a une demande derrière toutes les accusations : notre bonheur est entre vos mains. Faites ce que vous devez faire ou disparaissez parce que si vous ne le faites pas, alors personne n’a besoin de vous.

Aujourd’hui, cette demande résonne plus fort que jamais.

Nous sommes fatigués. Le monde est fatigué. Les crises, les guerres, les maladies et les catastrophes écologiques ont tellement frappé la terre que le gémissement est partout.

Cette demande est pour nous : pour le peuple d’Israël. Devenez un seul peuple. Montrez au monde que c’est la seule façon de vivre.

Et dès que nous commencerons à nous rapprocher de la réalisation de cette idée, dès que nous ferons le premier pas et dirigerons nos pensées vers l’Unité, dès que nous déciderons enfin que nous ne pouvons pas survivre d’aucune autre manière ; nous verrons immédiatement l’attitude changer envers nous, alors que le monde attend un miracle. Et nos pires ennemis se retireront. Notre Unité les vaincra. Elle donnera de la force à notre armée.

Nous gagnerons sans faire de victimes ; comprenez simplement cela ! Nos enfants ne seront pas tués ! Par notre unité, nous allons créer un dôme impénétrable autour d’eux, autour de notre armée, autour de l’ensemble d’Israël. Nous allons émettre une telle confiance, un tel bonheur que tout le monde voudra vivre comme cela.

Le monde entier !

Pourquoi ?! Parce que, ce faisant, nous nous rapprocherons de la Loi de l’Unité qui dirige le monde. La Loi de l’Amour. Et cela nous aidera.

Alors, allons-nous entendre cette fois-ci ?