Category Archives: Spiritualité

Sur les marches de l’échelle spirituelle

Question : Comment savoir à quel degré je suis sans me tromper ?

Réponse : Lorsque vous êtes sur les marches de l’échelle spirituelle, vous pouvez savoir à quels états vous vous trouvez. La ligne droite, la ligne gauche ou la ligne médiane, à quels étapes ; le Reshimo de Hitlabshout (gène du revêtement) ou le Reshimo de Aviout (gène de l’épaisseur) indique le chiffre du niveau, dans quel monde et dans quelle Sefira vous vous trouvez : Bina, Zeir Anpin, Malkhout, et ainsi de suite.

Une personne ressentira tous ces concepts tandis qu’elle commence à se mouvoir vers le monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016

Chacun est unique dans la spiritualité

Question : Tout le monde a une mission dans ce monde. Comment est-il possible de devenir comme l’enseignant, tout en le respectant mais en restant sur son propre chemin ?

Réponse : Vous ne pouvez pas être comme l’enseignant, vous vous développez spécifiquement à votre façon et dans votre forme. Extérieurement, à la suite d’une connexion partagée, des formes de parole et de grammaire ou quelque chose de semblable comme celle de l’enseignant peuvent apparaître en vous, mais cela n’a aucun lien avec la spiritualité. Chacun est unique dans la spiritualité.

Question : Pensez-vous que le fait de ne pas être comme votre professeur est le bon message ?

Réponse : Cela ne fait aucune différence. Même si un étudiant pense d’une manière ou d’une autre, la courbe conduit toujours une personne à la « ligne normale ». Tôt ou tard, les étudiants comprendront et tout fonctionnera. Je ne donne pas de directives à ce sujet. Un étudiant doit progressivement tout comprendre pour lui-même.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/07/2016

Les principes de base pour réussir sur le chemin spirituel

Question : Comment un professeur qui est un kabbaliste peut m’aider ? Pouvez-vous donner quelques principes de base sur comment nous pouvons utiliser un tel cadeau de la force supérieure ?

Réponse : Si un enseignant conseille quelque chose, vous devriez essayer de le réaliser. Mon conseil le plus important est d’assister à la leçon du matin que je donne tous les jours.

Mon deuxième conseil est de vous trouver un groupe de dix, de préférence un groupe physique, pas un virtuel, et d’essayer d’être en contact avec lui, d’étudier ensemble et de faire tout ce que nous faisons dans un groupe de dix.

En outre, s’il y a un congrès près de chez vous, vous devriez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour y assister et, bien sûr, participer à la diffusion autant que vous pouvez y consacrer votre temps.

En bref, la chose la plus importante est la leçon du matin, puis le travail dans le groupe de dix, la diffusion et la participation aux congrès. Il n’y a rien de plus que vous devez faire.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Comment pouvez-vous trouver le bon professeur ?

Question : Comment pouvez-vous trouver le bon professeur ? Comment ne pas me tromper si je suis contrôlé par des illusions égoïstes ? Après tout, il est dit qu’il y a plusieurs façons d’atteindre le Créateur.

Réponse : Nous devons encore clarifier le proverbe : « Il y a de nombreux chemins qui mènent au Créateur. » Vous ne pouvez pas vous cacher derrière divers mots disant que l’ego peut interpréter comme il le souhaite.

Un enseignant est celui qui, au sens spirituel, a perçu sans aucun doute quant au chemin vers la révélation du supérieur. Sinon, on ne suivra pas son chemin et cela sera voué à l’échec.

Question : Comment une personne peut-elle déterminer si l’enseignant est le bon enseignant ou pas si elle est dominée par ses désirs égoïstes ?

Réponse : Il n’y a aucun moyen ! Tout comme une personne ne connaît pas son chemin dans la vie, elle ne connaît pas le chemin de l’enseignant.

Comment puis-je expliquer pourquoi j’ai choisi le Rabash, par exemple ? Après tout, je ne l’ai pas choisi lorsque j’ai conduit 30 km en voiture un soir pluvieux d’hiver vers une autre ville, et que je suis entré dans une petite pièce sombre et humide en y trouvant six vieillards, dont le Rabash. Comment pouvez-vous décrire cela ? ! C’est le destin divin, la chance.

Avant cela, j’ai cherché pendant de nombreuses années, mais je ne peux expliquer cela d’aucune manière logique.

Par conséquent, beaucoup vont et viennent dans la recherche de l’enseignant. Ils peuvent être chanceux et trouver quelqu’un d’autre, et je suis entièrement pour que les gens cherchent. Il est écrit qu’une personne peut apprendre seulement où son cœur le veux.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

L’unique enseignant

Dans notre monde, il n’y a qu’un seul enseignant, guide et Rav : le Créateur. Il n’y a personne d’autre ! Le Créateur, la force positive supérieure, gère tout et crée la relative force égoïste négative.

Tous les autres sont des participants dans ce processus, quel que soit le rôle qu’ils jouent. Ils sont triés uniquement selon l’état relatif à cet enseignant : combien ils Le comprennent et accomplissent Son chemin ou l’inverse. Ceci uniquement reflète leur état et indique leur niveau.

Je me nomme « un guide » parce que j’essaie d’expliquer aux gens comment je comprends mon professeur spirituel et comment je comprends l’enseignant, le Créateur. J’enseigne aux gens comment trouver le chemin de la force supérieure.

En général, je crois que chaque personne dans notre monde n’a pas d’autre mission que celle-ci parce que la chose la plus importante est de comprendre comment elle est associée au Créateur parce qu’Il gère tout.

Être connecté au Créateur n’est possible qu’à travers un groupe, une dizaine, avec plus de connexions, avec une plus grande réciprocité, en se dissolvant soi-même dans les autres et en attirant à l’intérieur en absorbant tout en soi.

C’est la manière dont nous devrions avancer. Et ainsi vous trouverez l’enseignant, le guide, l’ami et le Rav en une seule personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Un livre de prières kabbalistiques

Question : Qu’est-ce qu’un kabbaliste ressent lorsqu’il regarde une lettre ? Quel genre d’information y est contenu ?

Réponse : Dans l’un de mes premiers livres, j’ai donné l’exemple d’une page du Livre de Prières de Rabbi Shalom Sharabi.

Il est possible de voir ce que dit un livre de prières kabbalistiques, c’est-à-dire comment une personne peut influencer la direction supérieure d’en bas afin qu’elle puisse l’influencer en réponse. Il s’agit d’un livre de prières ou d’un manuel d’instructions pour la gestion du système supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 17/07/2016

Une question sur le sens de la vie

Question : Comment savoir si une personne se pose la question sur le sens de la vie ?

Réponse : Une personne doit répondre à cette question : « Est-ce que-je peux vivre sans chercher le sens de la vie ou pas ? ». Si elle peut remplacer cette question par une sorte de passe-temps et ne plus y penser, cela signifie qu’elle n’a pas encore ce désir, bien que la nature nous pousse dans ce sens.

Nous voyons ce qui se passe dans le monde, ainsi nous nous approchons d’une étape où des milliers de personnes désespéreront de ce monde et ne pourront être satisfaites et épanouies qu’en découvrant le plan de la Création.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016

Réponses à vos questions, n°158

laitman_938_02Question : Si travailler sur l’unité signifie vouloir ressentir les désirs des amis comme étant les miens, à quels désirs cela fait-il référence ? Cela se réfère-t-il à tous les désirs des amis ou seulement à leurs désirs concernant le Créateur et la spiritualité ?

Réponse : Uniquement les désirs des amis concernant la spiritualité.

Question : Est-ce que cela signifie que j’ai atteint l’unité si je ressens les désirs des amis comme étant les miens ?

Réponse : Oui.

Question : Durant le Congrès de Prague, j’ai senti une haine immédiate envers un ami dans le cercle parce qu’il a enfreint une des règles de l’atelier. C’était un sentiment très fort. Je voulais éradiquer cette personne de la surface de la terre. J’ai aussi commencé à haïr les autres. Pourquoi un kabbaliste doit-il subir de telles émotions le long du chemin spirituel ?

Réponse : Pour que vous puissiez mieux vous connaître.

Tout se passe dans notre désir

Question : Le Livre de Job raconte comment les enfants de Job, sa femme et tout son bétail sont morts et la colère et le désespoir qu’il a ressenti lorsqu’il s’est plaint au Créateur. Est-il parvenu à se libérer de son égoïsme ?

Il est dit aussi dans ce livre que le Créateur parle avec Satan. Comment les gens qui ont écrit ce livre ont-ils découvert que le Créateur a parlé de Job avec Satan ?

Réponse : Vous êtes un peu désorienté. Vous devriez lire la traduction correcte et essayer de ressentir tout ce qui se passe dans notre désir.

L’hébreu, la clé du monde spirituel

Question : Les lignes horizontales et verticales des lettres de l’alphabet hébraïque montrent la direction de la diffusion de la Lumière et elles ont une signification spirituelle. Les lettres dans d’autres langues symbolisent-elles des attributs spirituels ?

Réponse : Chaque langue, non seulement les langues humaines, mais aussi le langage des animaux, a sa propre source spirituelle, sa propre racine spirituelle, mais nous n’en avons pas le code clé.

Nous découvrons la langue hébraïque lorsque nous entrons dans le monde spirituel. Par conséquent, des scientifiques comme Newton ont étudié l’hébreu, se rendant compte que c’était la façon de gagner un aperçu de l ‘« ordinateur spirituel » de l’univers.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 17/07/2016