Category Archives: Travail en groupe

S’unir dans un cercle résoudra les problèmes

Question : Lorsque les gens créent un cercle, il est très important d’être correctement calibré pour être sûr de pouvoir résoudre n’importe quel problème dans un cercle. D’où vient cette confiance ?

Réponse : Un cercle est un groupe d’égoïstes, où chacun s’élève au-dessus de lui-même, au-dessus son propre égoïsme particulier, et ensemble ils essaient de créer un point commun de connexion dans lequel ils commencent à ressentir le Créateur.

Ils voient et peuvent vraiment résoudre tous les problèmes dans la mesure où ils découvrent ce pouvoir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/10/2017

Pourquoi y a-t-il si peu de kabbalistes dans le monde ?

Question : Pourquoi y a-t-il si peu de kabbalistes dans le monde ?

Réponse : Pour découvrir le monde supérieur, un ou deux kabbalistes suffisent, et après cela quelques dizaines de plus, et d’autres doivent adhérer à eux. Tout descend et s’abaisse dans une pyramide.

Aujourd’hui, ceux qui étudient méthodiquement la sagesse de la Kabbale dans notre communauté mondiale sont assez pour être prêts à apporter la Lumière supérieure dans notre monde. Ce qu’il nous reste, c’est seulement que le reste du monde nous rejoigne d’une manière ou d’une autre.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/09/2017

La seule véritable Kabbale

Question : Pourquoi ne coopérez-vous pas avec d’autres organisations similaires ?

Réponse : Je ne connais aucune organisation qui s’engage réellement dans la Kabbale. Bien sûr, il y a des gens qui se font passer pour des kabbalistes, mais en réalité ce sont des adeptes religieux ou des psychologues. Il y a aussi ceux qui utilisent l’apparence de la Kabbale pour s’enrichir.

Quant à la vraie Kabbale, seule notre organisation et moi nous y engageons personnellement. Je n’essaie pas de me vanter en disant cela. Je dis seulement que je suis en train de suivre la méthode du Baal HaSoulam et du Rabash, et je considère cette méthode comme la seule véritable Kabbale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/09/2017

La séparation est la source de tous les problèmes

Si j’essaie de résoudre seul mes problèmes à travers mon introspection personnelle et mes études, alors je me fais seulement du mal ! En fait, toutes les clarifications et les ruptures sont associées au fait que tous les désirs étaient ensemble, mais ils se sont séparés.

Nous devons donc agir uniquement à travers notre connexion. Il n’y a pas d’autre solution sauf notre unité. Grâce à l’unité, nous pouvons résoudre n’importe quelle situation.

Au lieu d’un examen minutieux personnel, nous devons nous engager dans notre union et, ce faisant, nous allons résoudre tous les problèmes. Si j’essaye de corriger ma sensation intérieure, désagréable et personnelle, je ne fais qu’empirer la situation. Comme il est dit, celui qui demande pour lui-même fait du mal à tous et à lui-même.

Tous les états sont le résultat de la révélation des réminiscences d’information (Reshimot) de la rupture, de la séparation de nos désirs les uns des autres. Cet écart est la cause de tous les problèmes. Maintenant que l’on vous montre où est la séparation, vous la ressentez comme un problème.

De ce fait, s’il vous plaît corrigez cela en commençant à agir vers l’unité. Cela nécessite de prier pour tout le monde et de se connecter dans la dizaine avec l’aide de la Lumière qui ramène vers le bien.

Le problème doit être corrigé immédiatement en le transférant à notre union, ce que l’on appelle l’exécution du commandement. J’utilise des perturbations pour notre connexion dans le groupe, ce qui signifie qu’à travers le groupe, je trouve l’endroit de la séparation entre nous, et j’attire de la force, ce qui va m’aider à atteindre la correction, la connexion.

Tout le processus est appelé le commandement, c’est-à-dire la correction de l’un des Reshimot brisés (l’enregistrement informationnel de la séparation). Ce commandement doit être accompli par la correction à l’aide de la Lumière qui ramène vers le bien, la force qui s’ouvre à l’intérieur de notre unité, dans nos efforts pour s’unir.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « Vivre dans la réalité « qu’Il n’y a rien hormis Lui » » du 08/01/2018

La connexion au groupe est la connexion au Créateur

Question : Récemment j’ai eu terriblement honte d’être toujours aussi matérialiste. Que faire ?

Réponse : Rien ! Ce n’est pas votre problème ; vous n’avez pas créé cela. Faites ce que l’on vous demande.

Vous devez simplement vous élever dans votre intention pour être en contact avec le Créateur tout le temps à travers le groupe, à travers les amis. Après tout, une aspiration individuelle au Créateur est absolument égoïste et ne donnera pas de bons résultats.

Vérifiez bien votre connexion avec les autres amis. Essayez de trouver une opportunité pour améliorer ces connexions. Vous ne pouvez pas imaginer comment cela vous fera avancer vers la vérité, la compréhension de ce qui se passe réellement dans votre lien avec le Créateur, parce que la connexion au groupe est la connexion au Créateur.

Maintenant, vous ne pensez pas ainsi, mais ensuite vous verrez que c’est le cas. Si vous regardez un ami et voyez vos propres propriétés par rapport au Créateur, ce sera la direction spirituelle correcte.

Extrait de la leçon en russe, le 13/08/2017

Comment l’embryon spirituel se développe

Nous devons comprendre ce que veut dire avancer sur le chemin du Créateur. Nous pensons que vaincre est le fait de surmonter les obstacles et par là nous nous élevons et grandissons. Mais c’est en réalité le contraire : l’exercice de l’effort consiste à maintenir le point d’adhésion avec le Créateur au-dessus de toutes les difficultés et de tous les problèmes.

Lorsque j’atteins le point où je m’annule devant le supérieur, j’entre dans l’état appelé embryon, et c’est ainsi que je reste, toujours à cet endroit. Et peu importe combien de pensées parasites et de problèmes surgissent, je dois comprendre qu’ils proviennent tous de « Il n’y a rien hormis Lui », et je dois uniquement m’annuler au-dessus de toutes les pensées, événements et influences qui m’arrivent.

Et dans la mesure où je continue à m’annuler de plus en plus devant le Créateur, j’accrois mon adhésion à Lui, du premier point appelé « embryon » et après : c’est comme si mon point d’embryon se développait ; en d’autres termes, cette même graine originelle grandit et je remplis tous les désirs et pensées étrangers qui surgissent en moi avec le pouvoir de la foi et la force du don sans réserve. C’est ainsi que l’embryon se développe.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « Maintenir l’Etat d’Entrée d’Ibour (Conception) Au-dessus de Toutes les Perturbations » du 12/08/2017

Un amour de conte de fées

Question : Est-ce que jouer à montrer de l’amour n’est une méthode efficace que dans un groupe de kabbalistes ou peut-elle être utilisée dans n’importe quel groupe qui travaille ensemble, ou dans une famille, ou n’importe où ailleurs ?

Réponse : Je ne sais pas ce qui se fait dans les groupes de travail. Dans un groupe de kabbalistes, il est nécessaire de jouer à montrer de l’amour pour que nous puissions attirer la Lumière environnante. Nous utilisons la méthode d’induction ici parce que nous travaillons en réalité avec des forces très puissantes de la nature.

Lorsque je me force intentionnellement à montrer de l’amour aux amis et qu’ils font la même chose à mon égard, nous attirons la force supérieure de la nature sur nous-mêmes, et ainsi cette force commence à construire cette attitude et interaction en nous.

Si nous voulons être gentils entre nous, alors nous devons agir comme si nous étions gentils, même si nous comprenons parfaitement qu’en réalité nous ne sommes pas du tout comme cela. Mais nous savons aussi que lorsque nous faisons cela, la Lumière supérieure nous corrige.

Question : Est-ce la raison pour laquelle, par exemple, lorsque vous offrez un cadeau à un ami, vous devez en parler à tout le monde et ne pas le cacher ?

Réponse : Bien sûr. Tout le monde doit être au courant. Vous donnez un exemple positif et encourager l’amour pour tout le monde.

Vous devez offrir des cadeaux et faire le reste aussi. C’est pourquoi lorsque j’offre quelque chose, je dois en parler à tout le monde ! Et aucune fausse modestie n’est nécessaire ! Tout ceci n’est que mensonges de toute façon ! Cela ne vous mène nulle part. Au contraire, laissez les gens parler du genre de cadeaux qu’ils veulent se faire.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/06/2017

Chaque âme est individuelle

Question : Vais-je perdre mon individualité après m’être uni aux autres âmes ?

Réponse : Chaque âme est absolument individuelle. Lorsque nous parlons de s’unir aux autres âmes, nous voulons dire dans un mouvement général, un effort commun.

Mais en cela, chaque âme individuelle ne fond pas dans d’autres âmes ; même si nous parlons en ces termes, l’accent est mis sur l’effort uni vers un seul but.

Extrait de la leçon en russe, le 14/05/2017

Comment pouvons-nous atteindre la perfection ?

Question : Quels efforts sont nécessaires pour atteindre la perfection ?

Réponse : Les efforts qui sont nécessaires sont dans notre travail avec les amis du monde entier afin d’amener l’humanité à la connexion.

La combinaison de toutes les personnes en un seul désir mutuel pour le don sans réserve, jusqu’à l’amour mutuel, est quelque chose que tout le monde doit faire. Aucune autre action n’est requise d’une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Ouvrir le Livre du Zohar

Question : Comment la force supérieure élargit-elle nos limites de connaissance et nos sensations lorsque nous lisons Le Livre du Zohar ?

Réponse : Le Livre du Zohar devient plus proche de nous et il se révèle à nous dans la mesure où, tandis que nous étudions Le Livre du Zohar ensemble, nous nous ouvrons l’un à l’autre et essayons de combiner et de créer un désir commun en dehors de nos différents désirs égoïstes, et le concentrons sur l’atteinte du niveau supérieur (le Créateur).

C’est la raison pour laquelle tout dépend de la façon dont les gens se connectent les uns aux autres ; ils comprennent correctement la condition qu’ils doivent acquérir dans la connexion  afin que Le Livre du Zohar s’ouvre en eux.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Page 1 des 2901234550Dernière »