Category Archives: Travail en groupe

L’essentiel, ce sont les bonnes relations

564Question : Il y a des choses qui viennent facilement à une personne, alors que d’autres choses sont beaucoup plus difficiles. Disons l’unité. Cela vaut-il la peine de la considérer ainsi : il m’est difficile de m’unir à une autre personne, et c’est là ma contribution ?

Réponse : Non. Nous devrions vraiment essayer d’établir tout type de contact, en tout lieu et dans toutes les conditions. L’essentiel est d’avoir de bonnes relations. Différents niveaux de relations, mais aimables et positives, lorsque je souhaite à un autre individu ce que je me souhaite à moi-même.

En même temps, une bonne connexion émerge entre les gens lorsqu’ils se ressentent mutuellement et s’imprègnent émotionnellement.

Chacun d’entre eux comprend les désirs de l’autre, les qualités de l’autre, et comment il peut les compléter et les remplir. Nous devons ressentir cela ! Pour ce faire, vous devez être dans un groupe qui travaille sur l’unité, et alors vous ressentirez.

Nous devons trouver un tel groupe ; nous en avons beaucoup dans le monde entier. En participant systématiquement au travail du groupe, vous verrez comment vous accumulez des sensations et des connaissances internes, qui commencent à se transformer en un nouveau sens ; cela s’appelle ressentir son prochain. Vous commencerez à comprendre que, jusqu’à présent, vous ne ressentiez pas votre prochain.

Vous ne ressentiez pas du tout les gens ! Vous ressentiez en vous leur modèle que vous vous êtes créé égoïstement, pour obtenir d’eux le plus possible et leur donner le moins possible, selon une simple loi égoïste. Cela inclut vos enfants, cela inclut tout le monde. Maintenant, lorsque vous le faites d’une nouvelle manière, c’est complètement différent.

Par conséquent, nous devons ouvrir des cours et constamment enseigner partout aux gens les lois élémentaires de la commutation.

Extrait de KabTV, « J’ai reçu un appel – Comment résoudre n’importe quel problème ? » du 01/05/2014

Vaincre l’égoïsme

222Commentaire : Nous étudions qu’avant de conclure un accord avec le Créateur, une personne doit conclure un accord avec ses amis, avec un groupe, car dans notre monde, le Créateur est caché derrière tous les objets de nature minérale, végétale, animale et humaine.

Ma Réponse : Le Créateur est une force que nous n’atteignons pas du tout. Nous ne la ressentons que dans notre matière, dans l’égoïsme.

Dans la mesure où nous pouvons corriger notre état égoïste brisé et nos liens antagonistes pour une bonne connexion, pour des relations altruistes, dans cette mesure nous devenons semblables au Créateur et nous pouvons Le ressentir parmi nous.

Puisqu’une personne n’est initialement constituée que d’intentions et de désirs égoïstes, alors travailler sur cet égoïsme afin de parvenir à une connexion entre nous est notre principal travail.

En divisant notre égoïsme en cinq parties selon son niveau, selon sa force, et selon son désir de rejeter tout ce qui est en dehors du champ de mes objectifs égoïstes (en surmontant ces désirs et intentions antagonistes pour le monde entier), je me rapproche des autres et je m’unis à eux.

Par cela je m’élève au-dessus de mon égoïsme, je le vaincs et je surmonte ainsi les cinq étapes de mes désirs égoïstes. Cinq étapes, multipliées par cinq, et encore par cinq, donnent 125 étapes qui me séparent du Créateur, de la similitude avec Lui. Ce sont les étapes de l’atteinte, de la correction et de notre rapprochement les uns des autres.

Extrait de KabTV, « Les États Spirituels » du 28/12/2021

Nous devons aller de l’avant

239Question : Comment prier pour vos amis si vous ressentez clairement qu’il n’y a rien hormis le Créateur ?

Réponse : Si vous ressentez qu’il n’y a personne d’autre que le Créateur, alors tout va bien. Parfait ! Ainsi, cette correction est déjà passée par vous. Je vous en félicite ! C’est déjà un grand pas.

Mais ensuite, tous les amis doivent être inclus dans le Créateur. Vous devez vous comporter avec eux comme vous le feriez avec le Créateur.

Pensez au fait que l’attitude envers vos amis et envers le Créateur devrait être totalement identique pour vous. Analysez-vous et réalisez que vous n’êtes pas encore du tout au niveau où le Créateur et vos amis sont identiques à vos yeux. Nous devons aller de l’avant.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°7 – « Demander au Créateur de remplir l’espace entre nous » du 09/01/2022

Le contrôle de la solidarité

547.05Question : Puis-je vérifier par moi-même si je respecte la solidarité? Ou seuls mes amis peuvent-ils l’évaluer ?

Réponse : Le groupe peut évaluer si vous respectez ou non la solidarité. Vous ne pouvez pas le faire vous-même. Seule votre connexion au sein du groupe permet de ressentir à quel point vous êtes solidaire.

Question : Comment puis-je être sûr que le navire de la solidarité navigue dans la bonne direction ?

Réponse : Par ce que vous ressentez chez vos amis. Si vous ressentez que vous pouvez leur remonter le moral, les connecter entre eux, les diriger vers le but et leur donner de l’inspiration, alors vous tirez des conclusions sur cette base.

Lorsque vous pouvez voir le résultat de vos actions chez vos amis, vous savez alors si vous faites la bonne chose et dans quelle mesure.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°6 – « Travailler dans la solidarité » du 09/01/2022

Tout se répète à chaque degré

962.5Question : Vous avez dit que la chose la plus importante est d’atteindre l’unité, même au plus petit niveau. Comment l’unité peut-elle être divisée en niveaux ? L’unité n’est-elle pas absolue : soit on l’a, soit on ne l’a pas ?

Réponse : Chaque niveau a sa propre mesure d’unité. Nous avons un désir et contre ce désir nous avons la Lumière supérieure. Tout cela est gradué en 125 degrés et chaque degré a sa propre correction. Ensuite, il y a une ascension vers le degré suivant, la découverte de la brisure et sa correction, et ainsi de suite. C’est-à-dire que tout se répète à chaque degré. Cependant, ces répétitions sont complètement différentes les unes des autres.

Question : Qu’est-ce que l’unité ?

Réponse : L’unité, c’est lorsque vous travaillez vers un seul but et c’est ce qui vous unit.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°1 – « S’approcher du Créateur à travers le réseau de connexions entre nous » du 06/01/2022

Un petit groupe est supérieur à un grand kabbaliste

182.02Un groupe de dix personnes est supérieur à n’importe quel sage ou kabbaliste parce qu’il s’agit d’un rassemblement de petites personnes orientées vers un but, qui ne comprennent pas encore où elles sont et ce qu’elles doivent faire. Mais elles s’efforcent d’atteindre un seul objectif commun et se sont réunies.

Par conséquent, leur connexion est plus élevée dans la construction spirituelle qu’un seul grand kabbaliste. Cela est vrai parce qu’elles construisent le Créateur en elles-mêmes. Leur état est plus prometteur, et de ce fait le Créateur se soucie plus d’elles.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Nous-Mêmes », Leçon n°4 – « Tirer la grandeur du but des amis » du 08/01/2022

Ce qui compte, c’est ce que nous demandons

530Question : J’ai demandé au Créateur d’être gentil avec mes amis, de leur remonter le moral, mais tout cela est matériel. Comment puis-je faire quelque chose de spirituel ?

Réponse : Peu importe que nous soyons dans la partie matérielle et égoïste de la création. Ce qui importe, c’est ce que nous demandons.

Nous corrigeons toujours depuis la partie égoïste de la création jusqu’à la partie altruiste. C’est ainsi que la prière (MANHissaron, manque) s’élève lorsque je me tourne vers le Créateur à partir de mon état non corrigé et que je Lui demande de me corriger. Il ne peut y avoir autre chose ici !

Dans un bon état, je m’imagine connecté à mes amis, et tous ensemble nous nous dirigeons vers notre unité commune, que nous appelons le Créateur. Nous voulons tout donner, chacun de nous extérieurement par rapport aux autres, à cette connexion commune de tout ce qui est bon et aimable en nous. C’est l’aspiration correcte d’une personne au Créateur par le biais d’un groupe.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°1 – « S’approcher du Créateur à travers le réseau de connexions entre nous » du 06/01/2022

Réaliser la solidarité

947Question : Est-ce que j’exige que les conditions de la solidarité (Arvout) soient remplies uniquement par moi-même ou également par mes amis ?

Réponse : Par les amis aussi. Vous devez vous mettre d’accord entre vous car nous mettrons en œuvre les conditions dans le groupe que le Baal HaSoulam et le Rabash expliquent.

Mais nous devons tout de même tenir compte de la difficulté de la situation, car les personnes qui viennent à la Kabbale peuvent être très différentes. Je sais par ma propre expérience que le temps que je réalise ces conditions et que je ressente leur nécessité, beaucoup de temps s’était écoulé.

Question : Sous quelle forme puis-je exiger la solidarité ?

Réponse : Nous concluons un accord entre nous, selon lequel nous sommes obligés d’être solidaire. Si nous essayons de remplir ses conditions, nous commençons alors à atteindre le Créateur.

La signification de la solidarité est de fournir à chacun de nous un tel Kli spirituel, un tel récipient dans lequel on peut révéler l’univers entier, y compris le Créateur. En d’autres termes, la solidarité signifie la connexion de toutes les parties brisées de l’âme d’Adam.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°6 – « Travailler dans la solidarité» du 09/01/2022

Influencez votre développement

528.03Question : Vous nous dites que lorsque nous donnons sans réserve à la société, nous recevons en retour des forces . Comment cela fonctionne-t-il ?

Réponse : Nous n’avons aucun moyen d’influencer notre développement si ce n’est de participer au développement d’une dizaine, notre Kli (récipient) commun. Une personne ne peut pas se sortir toute seule du noeud de vipère.

Par conséquent, nous devons réaliser l’état dans lequel nous sommes, le comprendre clairement et le ressentir. Vous verrez alors la loi de l’Arvout (solidarité) comme une condition vitale pour passer à un état meilleur.

Question : Lorsque je donne sans réserve à ma dizaine sans solidarité, il semble que je ne gagne rien. Est-ce le cas ?

Réponse : Bien sûr que non. Mais nous devons essayer de faire que la solidarité existe. L’effet est alors beaucoup plus grand et plus puissant, et le progrès est plus rapide. Mais même si vous donnez à la dizaine sans en ressentir le don mutuel, il y a quand même un progrès, le vôtre et le leur.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°6 – « Travailler dans Arvut-solidarité » du 09/01/2022

Par la jalousie des amis

565.01Le Rabash, « Au-dessus de la raison » : La jalousie qu’il ressent à l’égard des amis lorsqu’il voit qu’ils ont de meilleures qualités que les siennes. Elle le motive à acquérir leurs bonnes qualités, qu’il n’a pas et dont il est jaloux.

Vous vous souvenez probablement de ce que votre mère disait à beaucoup d’entre vous dans votre enfance : « Joue avec ce garçon et pas avec celui-là, car tu apprendras quelque chose de bon de celui-ci, et de celui-là, au contraire, seulement du mauvais. »

Le problème est que nous avons besoin de la jalousie et de l’utiliser correctement. Nous sommes entourés d’amis qui ont de très bonnes propriétés pour l’avancement spirituel, mais nous ne sommes pas jaloux d’eux. Ils pourraient même nous repousser physiquement, extérieurement, ou d’une autre manière.

Nous devons surmonter tous les rejets dans notre monde en termes d’apparence, d’habitudes, de tendances, et tout ce qui peut nous repousser venant d’un ami. Le plus important est de commencer à les envier en ce qui concerne leurs buts et leurs capacités.

Ce n’est qu’alors que je pourrai m’avancer vers eux, attacher leurs aspirations à moi-même et accumuler un nombre suffisant de tels désirs de la part de mes amis pour former un Kli entier, un récipient. Par conséquent, la jalousie développe notre Kli et nous permet de le rendre grand et universel.

Extrait du Congrès International « S’élever Au-Dessus de Soi-Même », Leçon n°4 – « Tirer la grandeur du but des amis » du 08/01/2022