Category Archives: Travail en groupe

Comment sauter dans la Lumière

232.1Nous devons comprendre que nous ne voyons rien dans le processus spirituel, comme si nous avions perdu connaissance. Nous sommes absolument coupés du monde spirituel et si nous voulons reprendre conscience, nous devons accomplir ce que la sagesse de la Kabbale enseigne : nous détacher de notre égoïsme et nous intégrer dans le désir d’un autre, en dehors de nous-mêmes.

Un désir étranger est le désir du Créateur, qui est absolument opposé à moi, et par conséquent je ne peux pas y plonger. Comment puis-je passer de moi-même au Créateur ? Pour ce faire, on m’a donné un outil : le groupe.

La Lumière supérieure se diffuse en quatre étapes, de haut en bas, le long des Sefirot (KeterHokhmaBinaZeir Anpin et Malkhout) et à l’intérieur de Malkhout se développe le désir de recevoir. Et afin de sauter dans la Lumière, je dois remonter les mêmes marches.

Si je rassemble un groupe et m’annule devant lui en tant que Malkhout vers les premières Sefirot supérieures, alors j’exprime mon désir de devenir comme Keter. Il s’avère que je saute de mon côté vers celui du Créateur avec l’aide de la dizaine, du groupe. C’est tout.

Extrait du congrès International de Kabbale, « Entrer dans la Fécondation – Découvrir un Nouveau Monde », Leçon n°1 du 25/09/2021

Ma descente est un gain pour le groupe

938.04Ma descente est un grand gain pour le groupe parce que je présente maintenant la ligne gauche, le désir d’avoir du plaisir, qui s’est révélé en moi après la brisure. Et si j’inclus ce désir au groupe, à la direction que chacun prend, je leur ajouterai du carburant, la matière du désir.

Et la Lumière qu’ils recevront d’en haut sur cette matière donnera à chacun la possibilité d’avancer. Finalement, toute notre progression se fait sur deux jambes. Et maintenant, j’utilise la ligne gauche avec mon égoïsme nouvellement développé, que le Créateur m’a fait voir. Et le groupe m’aide et y ajoute la ligne droite. Ainsi, chacun apporte son désir égoïste au groupe et le groupe l’aide à équilibrer ce désir, et nous avançons comme sur deux jambes.

Par conséquent, nous ne devons pas avoir honte et être contrariés parce qu’un nouvel égoïsme se révèle en nous. Le Baal HaSoulam a écrit « Je suis heureux que les méchants apparaissent», les pensées et les désirs égoïstes, car c’est la base de tout progrès ultérieur.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Baal HaSoulam – Shamati, 10. Qu’est-ce que « fuis, Mon Bien-aimé » dans le Travail ? » du 30/09/2021

Venez et voyez notre Créateur

963.8Nous essayons de nous connecter de manière à faire tomber tous les murs qui nous séparent. Peu importe que nous soyons tous différents dans nos pensées, nos désirs et nos caractères, une seule chose est importante : s’unir autour d’un seul but. C’est ce qui nous connecte.

Par conséquent, il n’est pas nécessaire de changer les qualités naturelles de chacun ; au contraire, plus il y a de différences entre nous, mieux c’est. Mais en même temps, nous nous fixons un unique objectif et nous voulons tous viser à nous y connecter. Ce sera le Créateur que nous voulons révéler, car le Créateur est le résultat de notre connexion.

Le Créateur est appelé « Viens et Vois » (Bo-ré), c’est-à-dire que nous viendrons et verrons qu’Il est un. Tant que nous ne le révélerons pas entre nous comme un seul tout, dans un accord commun, une compréhension et une sensation communes, et dans un seul point de notre connexion, nous ne découvrons pas le Créateur.

C’est pourquoi Il est appelé « Viens et Vois », car nous construisons la condition de Son existence par notre connexion. Il n’y a pas de Créateur sans création. Il n’existe pas jusqu’à ce que nous créions ce concept de Créateur et Il commence à exister seulement par rapport à nous comme étant notre Créateur. En dehors de cela, il n’y a qu’une force supérieure abstraite que nous n’atteignons pas.

Extrait du congrès International de Kabbale, « Entrer dans la Fécondation – Découvrir un Nouveau Monde », Leçon n°1 du 25/09/2021

Traverser un pont étroit

276.02Il est écrit : « Sachez que l’homme doit traverser un pont très, très étroit, et l’essentiel et la chose la plus importante est de ne pas avoir peur du tout. » Comment pouvons-nous avoir seulement la foi et pas du tout peur ?

Nous devons traverser un pont étroit au-dessus de l’abîme tout en nous tenant par la main les uns les autres. Il s’avère que chacun dépend de tout le monde. C’est ainsi que nous passons du degré de Malkhout au degré de Bina.

Si nous voulons une aide d’en haut de la part du Créateur, nous devons nous tourner vers Lui avec une prière qui s’appelle élever MAN (notre demande). L’aide d’en haut est appelée MAD.

Chacun regarde celui qui marche devant lui. Le pont est tellement étroit que je ne vois rien d’autre que l’ami qui marche devant moi. C’est pourquoi nous devons tous être reliés les uns aux autres et viser le Créateur afin de ressentir comment Il nous conduit tous. Ensuite, dans cette chaîne, nous passerons d’un côté de l’abîme à l’autre, de Malkhout à Bina.

Malkhout est appelée ce monde, que nous ressentons maintenant de manière égoïste, et Bina est appelée le monde à venir, qui existe selon la loi du don sans réserve. Par conséquent, il est clair que le monde à venir existe partout et n’est pas révélé après la mort d’une personne. Après la mort, il n’y a rien : le corps animal meurt et se décompose, il ne reste rien. Mais durant cette vie, nous avons la possibilité d’entrer dans le véritable monde à venir, la qualité du don sans réserve, la qualité du Créateur.

Ne pas avoir peur du tout signifie voir le Créateur devant nous qui crée des difficultés pour nous apprendre à marcher, comme les parents apprennent à un bébé à faire ses premiers pas.

Extrait de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Se Préparer à Attaquer au Congrès » le 23/09/2021

La tente d’assignation

749.01Toute la congrégation des enfants d’Israël s’assembla à Silo et y dressa la tente d’assignation. (Prophètes, Josué, 18:1)

La tente d’assignation est un écran commun qui couvre et unit tous les enfants d’Israël, c’est-à-dire tous leurs désirs, intentions et efforts envers le Créateur.

Avant d’atteindre un tel état, ils se réunissent et s’unissent au point de devenir « comme un seul homme dans un seul cœur » ; ainsi le Créateur les couvre d’un écran commun.

Si quelqu’un quitte la tente, cela signifie qu’il quitte la connexion au Créateur et s’éloigne de cette société.

Extrait de « Les Secrets du Livre Éternel » sur KabTV, le 16/08/2021

Créer l’écran

232.09Question : Où se situe l’écran, dans l’esprit ou dans les sensations ?

Réponse : L’écran se situe au même endroit que le désir. Dès qu’un désir se manifeste chez une personne, on peut obtenir l’intention d’utiliser ce désir pour s’élever au-dessus de lui. C’est la création de l’écran.

Question : Est-il possible de créer un écran sans un groupe, par soi-même, uniquement en lisant des livres ?

Réponse : En principe, c’est possible, et pas seulement en lisant des livres. Mais c’est beaucoup plus difficile qu’en groupe.

Le groupe aide en attirant la Lumière supérieure, l’influence du Créateur, de telle sorte qu’une personne reçoit une force supérieure et crée un écran.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 20/08/2021

Le système de l’âme commune

264.01Question : La vie d’un embryon dépend du cordon ombilical. Et ceci, comme nous le savons de la Kabbale, est le groupe. Donc, tout comme une mère nourrit son enfant à travers le cordon ombilical, le Créateur développe-t-il une personne à travers un groupe ?

Réponse : En général oui, à travers la société environnante. Il peut s’agir d’un petit groupe ou d’un grand environnement, c’est-à-dire la nature minérale, végétale et animale, et toute l’humanité. Par conséquent, tout cela constitue un système appelé « une seule âme ».

A travers l’environnement, une personne reçoit toutes les forces qui descendent d’en haut. Il se trouve qu’elle est au bas de cette chaîne, par laquelle l’influence passe depuis sa racine, le Créateur.

Ainsi, un grand environnement est le monde entier, un environnement plus petit est constitué des parents et des collègues de travail. Et il y a aussi les personnes partageant les mêmes idées qui, tout comme vous, veulent progresser dans le domaine spirituel. Ce sont elles qui sont importantes, car en relation avec elles, vous éveillez la force supérieure afin qu’elle exerce son influence sur vous et vous élève.

Le reste de l’environnement est constitué de parties de la même âme qui ne sont pas encore directement impliquées dans le spirituel, mais peu à peu vous verrez comment elles créent ensemble avec vous ce système commun appelé « une seule âme ».

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 06/08/2021

Comment pouvons-nous corriger le mal ?

934Question : Qu’est-ce exactement que la correction des mauvais attributs, désirs, envies et pensées ? Si un tel désir et une telle pensée apparaissent, comment puis-je les corriger en pratique ?

Réponse : Seulement dans la dizaine. Je ne peux rien faire par moi-même.

Nous avons le meilleur système, clair et précis, alors commencez simplement à l’utiliser. Entrez dans ce système et vous verrez ce qu’il peut vous apporter, comment le fait de participer et de se connecter dans la dizaine commence immédiatement à corriger chacun d’entre eux. Si vous faites cela, vous n’aurez pas besoin d’autres corrections.

Nous ne connaissons pas les lois spirituelles, mais en nous poussant à nous connecter à la dizaine, nous atteignons une forme claire et précise de l’état spirituel et le Créateur se révèle alors à l’intérieur.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 07/07/2019

La condition pour entrer en contact avec le Créateur

528.02Question : Les étapes du développement de l’embryon sont-elles les quantités de correction, la mesure selon laquelle nous pouvons équilibrer notre égoïsme avec les intentions altruistes que le Créateur forme en nous ?

Réponse : Oui. Les images des intentions correctes représentent la forme d’un embryon spirituel.

Vous pouvez atteindre ce degré uniquement grâce à un groupe de personnes partageant les mêmes idées. Il n’existe aucun moyen d’entrer en contact le Créateur directement, car la connexion avec Lui passe par les autres.

En nous efforçant d’entrer en contact avec des personnes de même opinion, nous semblons créer une condition pour entrer en contact avec le Créateur.

C’est-à-dire que le Créateur est une force qui se revêt dans un groupe et agit sur une personne à travers lui.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 06/08/2021

Adhérer à la dizaine

947Question : J’étudie depuis plus de deux ans maintenant et c’est récemment seulement que j’ai entendu dire qu’une fois que je suis dans une dizaine, je devrai y rester pour le reste de ma vie.

Réponse : Non, nous n’avons jamais dit une chose pareille. Il n’y a pas de problème, vous pouvez changer de dizaine, mais le plus important ici est d’essayer de travailler avec une seule en permanence.

Je ne dirai qu’une chose : lorsque vous travaillez dans une dizaine régulière, vous accumulez du matériel sur lequel travailler. Vous vous engagez envers eux et ils s’engagent envers vous. C’est-à-dire que, qualitativement parlant, vous avancez mieux de cette manière.

Il nous semble que c’est un problème uniquement dans notre monde. Ce n’est pas le cas ! Le Créateur place en vous différents attributs, toutes sortes de conditions nouvelles, de brisures et de corrections selon la dizaine dans laquelle vous vous trouvez et selon la manière dont vous vous y rapportez.

Ainsi, d’une part vous devez essayer d’adhérer à la dizaine afin de pouvoir vous fondre totalement en eux intérieurement, et d’autre part, vous pourrez les rassembler pleinement comme une mère qui rassemble ses petits, extérieurement. C’est ainsi que vous exprimez votre attitude envers le Créateur, parce qu’ainsi vous découvrirez le Créateur dans la dizaine.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 12/02/2019