Category Archives: Travail en groupe

Un amour de conte de fées

Question : Est-ce que jouer à montrer de l’amour n’est une méthode efficace que dans un groupe de kabbalistes ou peut-elle être utilisée dans n’importe quel groupe qui travaille ensemble, ou dans une famille, ou n’importe où ailleurs ?

Réponse : Je ne sais pas ce qui se fait dans les groupes de travail. Dans un groupe de kabbalistes, il est nécessaire de jouer à montrer de l’amour pour que nous puissions attirer la Lumière environnante. Nous utilisons la méthode d’induction ici parce que nous travaillons en réalité avec des forces très puissantes de la nature.

Lorsque je me force intentionnellement à montrer de l’amour aux amis et qu’ils font la même chose à mon égard, nous attirons la force supérieure de la nature sur nous-mêmes, et ainsi cette force commence à construire cette attitude et interaction en nous.

Si nous voulons être gentils entre nous, alors nous devons agir comme si nous étions gentils, même si nous comprenons parfaitement qu’en réalité nous ne sommes pas du tout comme cela. Mais nous savons aussi que lorsque nous faisons cela, la Lumière supérieure nous corrige.

Question : Est-ce la raison pour laquelle, par exemple, lorsque vous offrez un cadeau à un ami, vous devez en parler à tout le monde et ne pas le cacher ?

Réponse : Bien sûr. Tout le monde doit être au courant. Vous donnez un exemple positif et encourager l’amour pour tout le monde.

Vous devez offrir des cadeaux et faire le reste aussi. C’est pourquoi lorsque j’offre quelque chose, je dois en parler à tout le monde ! Et aucune fausse modestie n’est nécessaire ! Tout ceci n’est que mensonges de toute façon ! Cela ne vous mène nulle part. Au contraire, laissez les gens parler du genre de cadeaux qu’ils veulent se faire.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/06/2017

Chaque âme est individuelle

Question : Vais-je perdre mon individualité après m’être uni aux autres âmes ?

Réponse : Chaque âme est absolument individuelle. Lorsque nous parlons de s’unir aux autres âmes, nous voulons dire dans un mouvement général, un effort commun.

Mais en cela, chaque âme individuelle ne fond pas dans d’autres âmes ; même si nous parlons en ces termes, l’accent est mis sur l’effort uni vers un seul but.

Extrait de la leçon en russe, le 14/05/2017

Comment pouvons-nous atteindre la perfection ?

Question : Quels efforts sont nécessaires pour atteindre la perfection ?

Réponse : Les efforts qui sont nécessaires sont dans notre travail avec les amis du monde entier afin d’amener l’humanité à la connexion.

La combinaison de toutes les personnes en un seul désir mutuel pour le don sans réserve, jusqu’à l’amour mutuel, est quelque chose que tout le monde doit faire. Aucune autre action n’est requise d’une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Ouvrir le Livre du Zohar

Question : Comment la force supérieure élargit-elle nos limites de connaissance et nos sensations lorsque nous lisons Le Livre du Zohar ?

Réponse : Le Livre du Zohar devient plus proche de nous et il se révèle à nous dans la mesure où, tandis que nous étudions Le Livre du Zohar ensemble, nous nous ouvrons l’un à l’autre et essayons de combiner et de créer un désir commun en dehors de nos différents désirs égoïstes, et le concentrons sur l’atteinte du niveau supérieur (le Créateur).

C’est la raison pour laquelle tout dépend de la façon dont les gens se connectent les uns aux autres ; ils comprennent correctement la condition qu’ils doivent acquérir dans la connexion  afin que Le Livre du Zohar s’ouvre en eux.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Réponses à vos questions, n°184

Question : Les bonnes relations dans une famille influencent-elles la nature en général ? Grâce à une bonne relation entre les gens, même s’ils ne sont pas membres d’un groupe, est-ce qu’une correction des connexions générales se produit ?

Réponse : Non, la correction ne se produit que si leur but est dirigé vers la ressemblance avec le Créateur, ce qui signifie vers le but de la création.

Le Livre du Zohar : la condition la plus importante

La condition la plus importante pour étudier Le Livre du Zohar est un groupe bien préparé et organisé. Vous ne pouvez pas ouvrir Le Livre du Zohar tout seul et vous attendre à ce qu’il commence à vous influencer et à vous révéler le monde supérieur. Vous devez être dans une certaine connexion avec les amis pour que cela se produise.

Lorsqu’une personne étudie Le Livre du Zohar avec les amis, elle stimule et appelle des changements au point qu’elle commence à ressentir l’image du monde supérieur dans la connexion comme sur un écran de télévision : des sensations, des volumes, des dépendances. Il ne peut y avoir de sensation d’aucune sorte du monde supérieur à moins d’être connecté au groupe.

Dans notre monde, il n’y a pas de connexion entre les gens. Nous sommes des égoïstes absolus qui aspirons à profiter les uns des autres. Et dans le monde supérieur, cette connexion est révélée lors de l’étude du Livre du Zohar, et une personne commence à la percevoir, à l’explorer et à la sentir réellement.

Le Livre du Zohar ne requiert pas d’efforts prolongés, surtout pas ceux qui sont mentaux. Les efforts devraient être émotionnels. Vous devriez étudier régulièrement, mais pas longtemps. Une heure par jour suffit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Dans un Congrès, ne pensez pas à vous-même

laitman_937Question : Quelles perturbations spirituelles peuvent se produire pendant un Congrès et comment pouvons-nous les surmonter ?

Réponse : Durant le Congrès, nous ne pensons à aucune perturbation ou problème spirituel.

Je vous suggère juste une chose : participez-y avec toute votre énergie et ne pensez-pas à vous-même. C’est l’essentiel. Concentrez votre attention au-dessus du corps et essayez d’être ensemble avec tout le monde et avec le Créateur qui se révélera à l’intérieur des autres.

Si vous fusionnez avec vos amis, vous cesserez de les ressentir et commencerez à ressentir le Créateur. C’est ce qu’il faut faire. Et cela devrait arriver sans aucun calcul.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/02/2017

Le Créateur peut-Il se révéler prématurément ?

Question : La révélation prématurée du Créateur peut-elle nuire en quoi que ce soit ?

Réponse : Il ne peut pas y avoir de révélation prématurée du Créateur. Le Créateur se révèle selon le principe de l’équivalence de forme.

C’est comme dans notre monde, nous voyons, sentons, entendons et comprenons les autres uniquement dans la mesure où nous leur ressemblons. De ce fait, si nous construisons les qualités qui sont semblables au Créateur en nous-mêmes, alors en elles nous Le percevrons.

Pour créer de telles qualités, nous avons besoin d’un groupe dans lequel nous pouvons acquérir la propriété du don sans réserve, de l’amour, en s’émanant à l’intérieur des autres, et ainsi de suite. C’est là que le Créateur sera révélé.

Extrait de la Leçon Virtuelle en russe, le 21/05/2017

Les outils de base pour gérer l’égoïsme

Question : Quels outils la sagesse de la Kabbale offre-t-elle pour gérer l’égoïsme ?

Réponse :

  • Se limiter soi-même avec l’aide de la Lumière supérieure, qu’une personne reçoit à travers le groupe.
  • S’annuler par rapport au groupe et à ce degré, ressentir le point le plus bas.
  • Investir tous mes efforts dans le groupe et aider les amis du groupe, afin d’atteindre le point le plus élevé.

L’écart entre le point le plus bas et le point le plus élevé détermine le format de la révélation du Créateur à une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Pourquoi doit-on créer le Créateur ?

Question : Vous dites que le Créateur n’existe pas et que nous devrions Le créer. Qu’est-ce que le Créateur ? Pourquoi devrions-nous Le créer ?

Réponse : Le terme « Créateur – Boré » découle des mots hébreux « Bo-ré » (« venez et voyez »). Tant que vous ne L’atteignez pas, rien ne se passera ou ne fonctionnera car il n’y a pas de Créateur qui soit externe à une personne. Il apparaît à l’intérieur de nous dès que nous L’atteignons.

Il en est de même pour notre monde et pour tout ce qu’il y a en son sein. Tant que nous l’observons, il se révèle en nous, et à partir du moment où nous cessons de l’observer, il disparaît. Les scientifiques commencent également à parler de ce phénomène.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Page 1 des 2891234550Dernière »