Category Archives: Travail en groupe

Avec quelles émotions devrions-nous remplir le groupe ?

Question : Avez-vous une recommandation sur les émotions avec lesquelles nous devrions remplir le groupe ?

Réponse : Uniquement avec celles qui sont positives. Seulement celles avec l’aspiration pour le but. Vous devez donner l’exemple aux amis sans même en parler. Ils devraient voir en vous regardant à quel point vous aspirez au but, vous le désirez. Avec cela, vous leur rendez un grand service, ainsi qu’à vous-même.

L’inspiration qui émane de vous vers eux vous revient et vous fait avancer. Vous multipliez par 620 votre aspiration pour le but.

Si tout le monde se conduisait de cette façon dans le groupe, vous avanceriez comme une fusée.

Toute la science de la Kabbale, la révélation du monde spirituel et du Créateur, la sortie de notre existence misérable et temporaire vers une existence éternelle et parfaite, tout est ouvert pour vous. Prenez-la, utilisez-la et réussirez dans la vie !

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/11/2018

Comment pouvons-nous utiliser notre individualité ?

Question : Comment peut-on utiliser son individualité pour le bien d’un groupe et de son avancement ?

Réponse : Lorsque vous commencez à travailler avec un groupe, vous voyez à quel point vos qualités sont clairement dirigées contre les amis. Il n’y a rien en vous qui puisse être corrélé avec eux d’une manière ou d’une autre.

Vous êtes complètement différents, éloignés l’un de l’autre. Vous vous confrontez et vous vous détestez. C’est précisément ici que vous avez la possibilité de vous connecter entre vous. C’est comme ça que ça marche.

Question : Comment une personne peut-elle vérifier que sa perception du groupe, de ses amis, de son enseignant et de la Kabbale est vraie si elle le fait à partir de son état non corrigé ?

Réponse : Cela n’a pas d’importance. Vous travaillez en relation avec le groupe, alors faites votre auto critique uniquement par rapport à vos amis. Ne vous inquiétez pas, c’est une méthodologie établie. Cela vient du but même de la création, de la connexion entre nous. Cela ne peut pas échouer. En général, rien dans le monde ne fonctionne, à part cela.

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 18/11/2018

S’adresser au Créateur à travers le groupe

Question : Que signifie être inclus dans le groupe ? Une personne peut-elle vérifier si elle a réussi en cela ?

Réponse : Tout d’abord, cela dépend de la fréquence de son appel au groupe afin de connecter tout le monde ensemble et découvrir le Créateur dans cette connexion.

Deuxièmement, s’adresse-t-elle au Créateur par-dessus tous les obstacles personnels, d’elle-même, ou s’adresse-t-elle au groupe et à travers lui s’adresse-t-elle au Créateur ? Ce sont des choses différentes.

Au début, nous nous adressons au Créateur individuellement parce que c’est beaucoup plus facile. De tels exercices devraient être constants.

Plus tard, ils deviennent plus ou moins une habitude, et en se souvenant constamment de cela, on se connecte automatiquement au Créateur et chaque seconde correspond à un mouvement arrêt-départ : « Oui-non, non-oui. » Si l’on travaille constamment à ce rythme pulsatoire, on se connecte au Créateur par l’intermédiaire du groupe.

On se lie soi-même au groupe, on avance avec lui et on aide les autres en sortant les amis du « courant du fleuve » (relatif à la Lumière de Hassadim) ou de « prison» (relatif à la Lumière de Hokhma).

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/02/2019

Le point de liberté

Question : Quel est le point de liberté en moi et comment le Créateur a-t-Il été capable de le libérer de Lui-même et de tout ce qu’Il avait prédéterminé ?

Réponse : Chacun de nous possède, à côté de son ego, un point dans le cœur appelé « une partie du divin venant d’en haut ». Par conséquent, nous sommes attirés à Lui, nous voulons L’atteindre.

Les personnes qui ont ce besoin peuvent ressentir le point dans le cœur, et c’est pourquoi elles essaient de se connecter entre elles pour découvrir le Créateur.

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 18/11/2018

La possibilité d’entrer dans le monde supérieur

Question : Que puis-je et que devrais-je apprendre du fait que le Créateur a une connexion directe avec moi ? Comment la Kabbale recommande-t-elle d’étudier les actions du Créateur sur soi-même ?

Réponse : La Kabbale enseigne à une personne à s’élever au-dessus d’elle par la foi au-dessus de la raison. C’est-à-dire, ne pas agir selon son égoïsme, mais recevoir des forces spirituelles d’en haut afin de travailler dans le don sans réserve, en dehors de soi, depuis soi-même.

Mais cela ne se fait que par des travaux pratiques dans un groupe et s’applique à la fois aux hommes et aux femmes. Cela s’applique moins aux femmes qu’aux hommes, mais en principe, les deux sexes devraient faire ce travail.

C’est la seule opportunité d’entrer dans le monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/11/2018

L’attaque dans le groupe

Question : Pouvons-nous créer une attaque dans le groupe et comment pouvons-nous faire cela correctement ?

Réponse : Une attaque dans le groupe n’est possible que lorsque vous vous réunissez avec un seul objectif, un seul désir, une seule intention. Essayez de vous concentrer le plus possible entre vous pour clairement analyser vos désirs, et ensuite commencez à prier et à demander.

Pensez à ce que nous devrions demander et de quelle manière. Essayez de le formuler ensemble. Vous allez voir tout à coup comment vous commencez à vous comprendre davantage les uns les autres, à voir comment vos cœurs se rapprochent, comment qui vous êtes devient plus clair, ce que vous voulez et ce que vous devriez demander.

Parlez entre vous, parlez-en et parvenez à une conclusion unique. Essayez de rester avec cette conclusion pour le maximum de temps et vous ressentirez comment cela vous change.

En d’autres termes, vous n’envoyez pas simplement un télégramme quelque part pour obtenir une réponse. Vous êtes dans le système du Créateur et, dans le processus de ce travail, vous commencez à ressentir comment une relation correcte avec le Créateur, ou le désir d’une relation correcte avec Lui, vous change. Vous réussirez !

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 04/11/2018

Ne laissez pas les mauvais états se manifester

Question : Si je vois que mon ami est dans une mauvaise situation matérielle, est-ce que cela signifie que je veux qu’il soit dans cet état ?

Réponse : Non, tous les mauvais états sont le résultat de la brisure de l’âme d’Adam. Par conséquent, nous ne faisons rien de mal.

Vous n’êtes pas le Créateur des mauvais états. Cependant, lorsque vous ne demandez pas leur correction, vous laissez ces états se manifester. Le degré d’amélioration de ces mauvais états dépend de nous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/11/2018

Le don sans réserve spirituel

Laitman_120Question : J’ai demandé à plusieurs reprises ce qu’est le don sans réserve spirituel et je n’ai jamais reçu de réponse claire. Vous donnez l’exemple d’une mère et de son enfant, ce qui n’est pas spirituel, mais du don sans réserve matériel. Alors, qu’est-ce que le don sans réserve spirituel ?

Réponse : Le don sans réserve spirituel est le don au-dessus de mon égoïsme, lorsqu’à partir de celui-ci et en me basant sur lui, je fais des actions altruistes contraire à mon désir.

Je peux uniquement les faire si je suis dans un groupe qui me soutient dans cette tâche, et à travers lui, je reçois la Lumière supérieure, la Lumière du don sans réserve. Ainsi, je peux agir.

C’est une action absolument réelle qui s’avère finalement être le contraire de mon désir égoïste.

Extrait de la leçon de kabbale en russe, le 11/11/2018

Les intérêts matériels et spirituels

Question : Pourquoi semble-t-il que lorsque nous commençons à étudier la Kabbale, nous n’avons plus d’intérêts communs avec nos anciens amis et que notre vie sociale s’estompe ?

Réponse : Lorsqu’une personne commence à pratiquer la Kabbale, c’est comme si elle quittait ses affaires ordinaires. Elle travaille involontairement, vit à contrecœur dans la famille et existe contre son gré parce qu’elle est captivée par cette science qui parle de l’éternel, de la perfection et de l’âme, ce qui donne une impression bien plus profonde que la vie matérielle.

Mais peu à peu cette sensation disparaît et elle équilibre sa perception de la vie ordinaire avec ses impressions de la vie spirituelle. Il faut passer par ceci.

Naturellement, vous n’aurez pas grand-chose en commun avec vos anciens amis car leurs intérêts sont au niveau de notre monde et les vôtres au niveau du monde supérieur. Par conséquent, le groupe que vous organisez pour étudier la Kabbale représentera la société la plus importante pour vous.

Extrait de la leçon en russe, le 11/11/2018

Précisez le chemin vers le Créateur

Nous concentrons toujours davantage notre chemin pour qu’il devienne plus précis et plus net, le transformant en une ligne très étroite menant au Créateur. Ensuite, nous réalisons uniquement ces actions qui se succèdent l’une après l’autre et nous conduisent au but. Sur cette mince ligne commence l’échelle des degrés, l’amour des amis et l’amour du Créateur.

Comment pouvons-nous arriver à cet endroit où cette fine ligne commence ? C’est très simple. « L’endroit » est le désir. Limitez votre désir à une seule intention, à un seul objectif, et vous vous retrouverez sur cette ligne étroite. L’essentiel est d’agir à travers le groupe pour donner sans réserve au Créateur, qui est au centre du groupe, et vous emprunterez certainement cette ligne. (1)

Nous ne pouvons pas comprendre notre cœur car il est revêtu d’une protection à plusieurs couches. Le Créateur est à l’intérieur du cœur, mais nous ne ressentons pas cela ; nous ressentons uniquement des désirs superficiels. C’est une sensation inimaginable lorsque le Créateur se révèle dans le cœur d’une personne et ne fait plus qu’un avec son cœur. C’est la fin de la correction.

Jusqu’à présent, nous sommes très loin de cet état. Nous devons frotter notre cœur, en enlevant toutes les couches de celui-ci afin de révéler le vrai cœur vivant. Maintenant, il possède une mur de pierre et s’appelle donc « le cœur de pierre ». (2)

Extrait de la 3ème partie de la Leçon quotidienne de la Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « Matan Torah » (Le Don de la Torah), Point 14, le 23/01/2019

(1) : à 22 minutes et 45 secondes
(2) : à 27 minutes et 44 secondes