Category Archives: travail intérieur

Ouvrir le robinet supérieur

Question : Comment puis-je façonner les bonnes pensées en moi et nettoyer mon esprit de toutes sortes de bêtises ? Est-ce possible et est-ce nécessaire ?

  Réponse : C'est possible et c'est également nécessaire, mais il est possible de le faire uniquement à travers un groupe qui est dirigé vers la découverte du Créateur afin qu'Il exécute cette action.

Le Créateur fait toutes les corrections et les changements, et tout ce qui se passe dans la création. Ce qui nous reste, c'est seulement de nous tourner vers Lui avec une demande spécifique afin qu'Il fasse ce qui est nécessaire pour la correction. Il va le faire de toute façon, mais Il "attend" notre désir.

Par exemple, lorsque nous ouvrons un robinet d'eau, l'eau coule. C'est pareil dans la spiritualité. Nous pouvons ouvrir le robinet à l'intérieur de nous, puis la Lumière du Créateur œuvrera à travers nous et nous corrigera.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 15/01/2017

Les livres d’un kabbaliste

Question : Le développement d'un kabbaliste comprend trois phases : la connaissance, la compréhension et l'atteinte. Vous avez trouvé votre professeur en 1979 et deux ans plus tard, vous avez commencé à écrire des livres. A quelle étape de développement étiez-vous à ce moment-là ?

Réponse : À la phase initiale de l'évolution, au stade de la connaissance.

Question : Cela signifie-t-il qu'il est possible d'écrire des livres aussi merveilleux que le Système de la Création avant même d'atteindre le niveau de l'atteinte ?

Réponse : Je n'étais pas encore parvenu à l'atteinte intérieure dans laquelle vous découvrez le système et le ressentez intérieurement. J'avais une certaine révélation mais pas l'atteinte. D'ailleurs, j'ai écrit ce que j'ai ressenti, ce que j'ai découvert dans les livres du Baal HaSoulam. J'ai simplement écrit mon impression intérieure de ses écrits. Mais le quatrième livre, Connaissances des mondes spirituels , qui est basé sur Shamati, m'avait déjà traversé. Commentaire : Le Baal HaSoulam a écrit durant 30 à 40 ans de sa vie. Son atteinte a certainement changé constamment ? Réponse : Il est difficile de parler de gens qui, même dans leurs premières atteintes, étaient beaucoup plus élevés que nous.

Question : Cela signifie-t-il que des étincelles spéciales passent à une personne dans le monde, même si elle n'est pas dans l'atteinte ?

Réponse : Oui, cela dépend de la personne. Je n'écrirai pas de tels livres aujourd'hui parce qu'ils contiennent trop d'informations, trop d'impressions, de sensations et d'atteintes. Je ne pourrai pas tout décrire si naïvement aujourd'hui. Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

Comment fonctionne le Massach spirituel (écran) ?

http://laitman.com/wp-content/gallery/informal-900/Laitman_912.jpgQuestion : Comment fonctionne le Massach spirituel (écran) ?

Réponse : D'une part, le Massach ne laisse pas la Lumière supérieure entrer dans notre ego et travailler avec lui. Cela signifie qu'il conserve et soutient la restriction du désir.

D'autre part, il ajuste progressivement l'attribut du don sans réserve de la Lumière supérieure à nos désirs, et en nous détachant de nos désirs antérieurs, il nous permet d'acquérir de nouveaux désirs pour l'amour et le don sans réserve. Un Massach est la partie la plus importante de l'âme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Le but spirituel des femmes

Question : L'amitié kabbalistique, l'amour et la responsabilité mutuelle sont-ils possibles entre les femmes ? Ou est-ce qu'une telle inclusion profonde spirituelle et mutuelle est plus typique des hommes ? Réponse : Oui. Il est beaucoup plus difficile pour les femmes de devenir des amies. Elles peuvent s'unir uniquement pour aider les hommes. C'est leur but et c'est ainsi qu'elles devraient se comporter.

Il est pratiquement impossible pour une femme d'être une véritable amie d'une autre femme. Jusque là, pour atteindre le but supérieur, pour aider les hommes et pour se connecter au Créateur, elles peuvent s'unir parce qu'elles ont un objectif spécifique qui n'est pas entre elles, mais au-dessus d'elles.

Question : Qui est le plus égoïste, les hommes ou les femmes ? Réponse : Ils ont un type différent d'égoïsme. Par conséquent, je ne peux pas dire qui est le plus égoïste. Il est plus facile pour les hommes de se connecter, et pour les femmes il est plus facile d'aspirer au but.

Extrait de la leçon de KabTV en russe, le 12/11/2016

Travailler avec les trois lignes

Question : Qu'est-ce que travailler avec les trois lignes ? Réponse : Travailler avec les trois lignes est la connexion mutuelle complète entre vos inclinations.

La ligne gauche est le désir égoïste de recevoir, d'avoir du plaisir. En s'élevant au-dessus, une personne restreint son utilisation.

Travailler avec la ligne droite signifie recevoir la Lumière supérieure et l'utiliser à l'intérieur de vous comme l'attribut du don sans réserve.

La ligne médiane est la combinaison des lignes droite et gauche en vous. Dans la bonne combinaison, vous pouvez utiliser votre égoïsme uniquement dans la mesure où il vise le don sans réserve.

Question : Qu'est-ce que cela signifie d'acquérir les lettres du travail spirituel ? Réponse : Cela signifie acquérir de bonnes relations avec les amis dans le groupe.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Contrôler nos sentiments et nos émotions

Question : Est-il important d'apprendre à contrôler ses sentiments et ses émotions dans la spiritualité ?

Réponse : Contrôler ses sentiments et ses émotions est une condition préalable à l'avancement spirituel d'une personne, mais cela n'arrive pas comme dans notre monde. Dans ce dernier, une personne pense qu'elle fait tout d'elle-même. Dès qu'elle commence à atteindre des degrés spirituels, elle voit qu'elle ne peut rien contrôler.

La sagesse de la Kabbale montre immédiatement à une personne dans quelle mesure elle est une « serpière», comme mon professeur avait l'habitude de dire, et ne se maîtrise pas. La seule chose qu'elle puisse faire, c'est d'attirer la Lumière supérieure avec l'aide d'un environnement bien organisé, ce qui signifie invoquer la force spéciale qui changera ses désirs.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/08/2016

Agir dans l’intérêt d’autrui

Le plus important dans le travail spirituel est de mettre des filtres ou des restrictions sur toutes nos pensées, nos actions, nos désirs et nos paroles, qui agiraient strictement dans une seule direction : assurez-vous que vos pensées, vos désirs dans le cœur, vos paroles, vos actions œuvrent uniquement dans l'intérêt d'autrui. Cependant, cela ne veut pas dire qu'il faille courir d'hôpital en hôpital, aider les personnes nécessiteuses ou aider les personnes âgées à traverser la rue, etc. Rien de tout ceci ! Nous voyons que cela ne nous donne aucun résultat.

Il ne reste qu'une seule chose : faire passer la Lumière supérieure à travers nous vers le monde entier en devenant une seule nation, comme il est écrit dans la Torah : « Et vous serez pour moi une nation de Cohens (Prêtres, ndt). » Si nous entreprenons cela et devenons des intermédiaires entre le monde entier et le Créateur afin de Lui donner sans réserve ainsi qu'au monde, tout en ne jamais en tirer aucun intérêt puisque « les Cohens n'ont pas d'attribution dans ce monde », alors nous amènerons le monde entier à l'harmonie, à l'équilibre et à la réalisation de notre mission.

C'est l'essence du chapitre Shoftim (Juges) : ceux-ci doivent tout le temps mesurer et estimer correctement, promulguer des jugements équitables et se contrôler.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/09/2016

Apprendre à distinguer le bien du mal

Question : Comment distinguer le bien du mal ? Après tout, les deux peuvent se cacher sous le même masque.

Réponse : Progressivement. On ne peut pas tricher, parce qu'il s'agit de la force qui nous crée et nous forme. Par conséquent, une personne doit faire une introspection et comprendre qu'elle est une égoïste absolue. Ensuite, elle continuera à se découvrir de plus en plus.

Il n'y a pas d'autre moyen. Elle doit aller de l'avant jusqu'à ce qu'elle atteigne le premier degré de correction. Ensuite, cela sera plus facile, car elle développera sa propre compréhension du phénomène.

Extrait de KabTV, leçon en russe du 27/11/2016

Pourquoi un monde si riche a-t-il été créé ?

Question : Le Créateur a créé un monde tellement abondant et varié. Pourquoi alors ceux qui étudient la sagesse de la Kabbale investissent peu dans le monde matériel et s'engagent-ils principalement dans un travail sur soi? Réponse : Parce que nous n'avons pas encore construit une société dans laquelle nous pouvons nous influencer les uns les autres de manière kabbalistique à travers des actions corporelles.

Question : Ainsi, toutes les actions d'un kabbaliste se résument à étudier, à écouter l'enseignant, à s’assoir et à parler dans un cercle ? N'y a-t-il rien d'autre ? Le monde semble si diversifié et il y a tellement de choses à y faire. Réponse : La mieux est de ne rien faire. Il n'y a aucun intérêt à tirer en faisant des actions envers autrui ou en faveur du monde.

Question : Alors, pourquoi cela a-t-il été créé ? Réponse : Afin de bien vivre et d'aspirer à établir une connexion idéale avec les autres.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Chacun est unique dans la spiritualité

Question : Tout le monde a une mission dans ce monde. Comment est-il possible de devenir comme l'enseignant, tout en le respectant mais en restant sur son propre chemin ?

Réponse : Vous ne pouvez pas être comme l'enseignant, vous vous développez spécifiquement à votre façon et dans votre forme. Extérieurement, à la suite d'une connexion partagée, des formes de parole et de grammaire ou quelque chose de semblable comme celle de l'enseignant peuvent apparaître en vous, mais cela n'a aucun lien avec la spiritualité. Chacun est unique dans la spiritualité.

Question : Pensez-vous que le fait de ne pas être comme votre professeur est le bon message ? Réponse : Cela ne fait aucune différence. Même si un étudiant pense d'une manière ou d'une autre, la courbe conduit toujours une personne à la « ligne normale ». Tôt ou tard, les étudiants comprendront et tout fonctionnera. Je ne donne pas de directives à ce sujet. Un étudiant doit progressivement tout comprendre pour lui-même.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/07/2016
Page 1 des 3721234550Dernière »