Category Archives: Unité

Le monde spirituel : au-delà du temps, de l’espace, du mouvement

laitman_741.02Commentaire : Les kabbalistes écrivent qu’il n’y a pas de temps, de mouvement ou d’espace dans la spiritualité comme dans le monde matériel. Du point de vue de la Kabbale, le temps est un changement d’état.

Ma Réponse : Oui, le temps n’existe pas en soi car tout ce qui se passe est interprété par rapport à l’observateur qui le comprend. Par conséquent, tout est relatif, conformément à Einstein.

Mais comment cela se produit-il de lui-même ? Nous ne savons pas. Il ne se passe rien en dehors de nous. Tout est dans nos sensations uniquement.

Commentaire : Ils disent qu’il n’y a pas de mouvement dans le monde spirituel, seulement une accélération.

Ma Réponse : Un mouvement constant signifie presque aucun mouvement. Il s’agit ici d’une dérivée et non d’une vitesse constante. Cela est également indiqué dans la théorie de la relativité.

Question : Quant à l’espace, est-il spirituel dans un désir ?

Réponse : Naturellement, car encore une fois tout est compris par rapport à une personne, par rapport à un observateur. L’organe avec lequel on perçoit tout est un désir.

De ce fait, tout se passe uniquement dans le désir d’une personne. Si ce qui se passe dans le désir est constant, alors on cesse simplement de comprendre cela. Nous ne ressentons que des changements, et non l’impact lui-même.

Commentaire : Il est intéressant de noter que l’ancien Livre du Zohar, écrit au IIème siècle après J.C., dit : « Le Zohar ne parle pas du tout d’événements matériels, mais de mondes supérieurs, où l’ordre des temps n’est pas le même que dans le monde matériel. Les temps dans la spiritualité se révèlent à travers des changements de formes et d’étapes plus élevés que le lieu et le temps. »

Ma Réponse : Oui, c’est vrai, il n’y a rien qui change par lui-même, seulement par rapport à l’observateur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 10/06/2019

Je m’adresse aux gens ordinaires

laitman_747.03Je ne fais pas appel à ceux qui manient le pouvoir et l’argent. Je me tourne vers les gens ordinaires, vers les citoyens ordinaires, en leur expliquant quelle forme de relations notre société devrait prendre, quelles connexions nous devrions avoir entre nous pour qu’il n’y ait pas de virus.

Cela ne nécessite pas l’intervention des gouvernements et des financiers, de la police, des tribunaux, etc. Il suffit que les citoyens ordinaires comprennent ce qui leur sera bénéfique.

Le monde nous est révélé comme étant intégral, et si nous nous rapportons à ce monde intégral selon sa vraie forme, alors nous en tirerons profit.

S’il y a un système devant moi avec lequel je ne peux pas travailler, je ne pourrai évidemment pas l’utiliser correctement. Si je connais bien ce système avec les forces qui y opèrent, alors je peux le contrôler. Sinon, nous envahissons le système de la nature et nous le détruisons entièrement.

Lorsque j’essaie de regarder le monde comme un système intégral où tout le monde est connecté ensemble, je constate soudain que ma perception de la réalité est en train de changer : je verrai comment toutes les connexions sont construites et je les rejoins. Cela me permettra de m’impliquer dans le système et de ressentir la force agissant à l’intérieur.

Tout est connecté dans un seul système : la nature minérale, les plantes, les animaux et les personnes. Si nous voulons bien vivre, nous devons en tenir compte.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, « Connecter le Monde à la Dernière Génération » du 04/05/2020

Des étincelles d’aspiration au Créateur

laitman_961.2Question : Vous dites qu’il existe une haine naturelle des peuples du monde envers les juifs, les porteurs de la méthode de l’union.

Maintenant, si n’importe quelle personne des peuples du monde rejoint ce groupe de gens, commencera-t-elle automatiquement à être détestée aussi ?

Réponse : Non. Aujourd’hui, tout est tellement dilué que personne ne le remarque, ne le voit ou ne le sait.

Il s’agit d’un état complètement nouveau que nous introduisons seulement dans le monde. Mais progressivement, les gens commenceront à ressentir que quelque chose ne va pas chez eux. Les Américains, les Britanniques, les Européens, les Russes, peu importe qui, regarderont cette personne et diront : « Quelque chose ne va pas chez vous. » Ils verront en elle une étincelle de quelque chose de juif.

Question : Voulez-vous dire que cela se manifestera chez les gens des dix tribus perdues ?

Réponse : Non, ce n’est absolument pas nécessaire. Simplement chez n’importe quelle personne des nations du monde, un point dans le cœur, qui est en chacun, peut apparaître. Un point dans le cœur est une aspiration pour l’unité du monde, pour sa force unique, c’est-à-dire pour le Créateur. L’éveil commence à déranger une personne. Elle veut comprendre comment le monde existe, où se trouve cette unité, etc. C’est cette étincelle qui fait d’elle un juif.

Extrait de KabTV, « L’Analyse Systématique du Développement du Peuple d’Israël » du 22/07/2019

Tout le monde peut devenir juif

36Remarque : L’une des raisons de l’antisémitisme est le cosmopolitisme et le mondialisme, soutenus par les juifs.

Mon Commentaire : C’est dans la nature juive parce que l’approche même des juifs dans le monde a toujours été intégrale. Le monde est un système intégré qui est interconnecté à tous les niveaux. Cela vient de leur racine spirituelle.

Remarque : Il y a une autre assertion intéressante selon laquelle l’antisémitisme est comme un virus dans l’humanité, comme un nuage de haine qui a éclipsé la conscience des gens.

Mon Commentaire : Dès que l’État babylonien a été organisé, dans lequel les gens ont commencé à s’unir et où l’égoïsme a commencé à se manifester entre eux, la technique pour le corriger est immédiatement apparue. Tout est parti de là.

La technique d’unification s’appelle la Kabbale. Un groupe qui accepte de se connecter s’appelle « Juif » du mot « Yikhoud » (union/unité). Tous les autres qui sont contre cela sont les nations du monde.

Remarque : Vous prétendez souvent que cela n’a rien à voir avec la nationalité.

Mon Commentaire : En effet, il n’y a pas de nationalité en tant que Juif. Selon Maïmonide, Abraham a rassemblé en groupe des personnes venant de tout Babylone.

Question : Supposons, si quelqu’un rejoint maintenant la méthode de l’unité, deviendra-t-il juif ?

Réponse : Oui, n’importe qui. Les gens de différentes nationalités qui ont rejoint ce groupe à travers l’histoire, sont devenus en règle générale de très grands juifs. Par exemple, Rabbi Akiva, Onkelos et bien d’autres. Même la grand-mère du Roi David était une Moabite (Ruth).

Extrait de KabTV, « L’Analyse Systématique du Développement du Peuple d’Israël » du 22/07/2019

Se laver les mains au sens littéral et figuré

laitman_541Question : Peut-on supposer que le monde des bactéries et des virus a déclaré la guerre au monde des humains ? Peut-être est-il temps de leur donner une place sur cette planète car ils sont moins vulnérables et certainement plus unis dans un objectif commun que les humains ?

Réponse : Personne n’a déclaré la guerre à personne. Tout dépend de la personne, de la façon dont elle réagit correctement ou incorrectement à ce qui lui arrive et à la nature environnante. Nous sommes les seuls êtres possédant un libre arbitre.

Commentaire : Lors du déclenchement de la peste au 14ème siècle, les gens pensaient que la maladie leur avait été envoyée par des dieux en colère, des esprits maléfiques. Ils ignoraient l’existence même des bactéries et des virus. Les gens croyaient aux anges et aux fées, mais ils ne pouvaient pas imaginer que simplement se laver les mains pouvait les sauver.

Vous dites : « Seule la connexion peut nous sauver du virus. » Autrement dit, suivez une règle simple : commencez à bien vous comporter entre vous et le virus disparaîtra. Ce sont aussi, en tant que telles, de simples vérités.

Ma Réponse : Que signifie « simple vérité » ? Dois-je me laver les mains ?! Le lavage des mains (netilat yadaim) selon la Kabbale, au sens spirituel du terme, signifie que j’empêche mes mains d’agir comme d’habitude, de vouloir prendre quelque chose pour moi.

Je me refrène, je me tiens à l’écart, pour ne rien prendre de ce monde. Il est nécessaire de comprendre correctement la signification de ces actions. Par conséquent, je ne suis pas contre la propreté et l’hygiène. Mais vous devez tout d’abord vous laver les mains dans un sens spirituel.

Question : Quel est le lien entre le virus et se laver les mains ?

Réponse : Il existe quatre niveaux d’interaction entre toutes les parties de la nature : minéral, végétal, animal et humain. Et à chaque niveau, nous devons interagir correctement, c’est-à-dire ne pas prendre avec nos mains ce qui n’est pas à nous, ou ne pas recevoir, ou peut-être même, donner.

En d’autres termes, « se laver les mains » au niveau des relations humaines signifie ne pas profiter d’autrui.

Extrait de KabTV, « Le Coronavirus Change la Réalité » du 26/03/2020

Coronavirus : telle est la réalité

627.2Commentaire : Beaucoup de gens disent que les problèmes unissent les gens. Il en existe de nombreux exemples dans l’histoire.

Maintenant, les gens voient le contraire : non seulement le coronavirus ne nous a pas unis, mais il a exacerbé la conscience de notre inégalité.

Il y a des familles qui sont confinées dans de petits appartements et il y a celles qui logent dans des villas de 500 mètres carrés. Il y a une grande inégalité.

Ma Réponse : Cela n’a pas d’importance. Elles sont toutes les deux confinées. Quoi qu’il en soit, les gens comprennent que le virus les a éloignés les uns des autres. Comme une mère dont les enfants se conduisent mal et se battent, et elle les envoie dans des pièces séparées et dit : « Je vous sépare ! Chacun va et reste dans sa chambre ! »

C’est ce que le virus a fait avec nous : « Vous ne savez pas comment travailler correctement entre vous, vous créez des entreprises inutiles, vous polluez l’environnement. Maintenant, restez tranquille ! C’est ça ! »

N’est-ce pas une bonne chose ? Voyez comment il nous traite paternellement. Je crois qu’il nous a rendu un grand service. Il a éloigné toutes les personnes nuisibles et mesquines et a dit : « Arrêtez de faire des choses stupides ! Arrêtez de polluer l’environnement ! Arrêtez de vous faire du mal ! Faites une pause. Apprenez à rester seul et taisez-vous. C’est la meilleure chose à faire. »

C’est ce qui s’est produit. Le monde est devenu plus propre. Le monde est devenu plus calme.

Commentaire : Je ne pense pas que beaucoup seront d’accord avec vous.

Ma Réponse : Peu importe. Après tout, c’est la réalité qui est donnée. Vous pouvez parler des raisons, mais vous ne pouvez pas nier qu’il en est ainsi, c’est un fait.

Extrait de KabTV, «Le Coronavirus Change la Réalité » du  26/03/2020

L’atteinte de l’unité est la révélation du Créateur

laitman_571.04Question : L’état spirituel est-il prédéterminé et devons-nous simplement le trouver ?

Réponse : L’état spirituel dont nous sommes issus existe réellement. C’est un état d’unité qui nous a remplis il n’y a pas si longtemps et qui est dans l’âme générale d’Adam. (En rouge dans le dessin)

L’atteinte de cette unité est la révélation du Créateur.

Nous atteignons l’unité lorsque nous sommes réellement éloignés et totalement opposés les uns aux autres. Les distances entre nous continueront de croître tout le temps. Nous chercherons le centre des dizaines et ses cercles commenceront apparemment à s’étendre. Cela signifie que les différences entre nous continueront de croître de plus en plus, et nous devons essayer de trouver un attribut commun entre nous, l’unité.

Cela ne signifie pas que vous devez être comme moi, et qu’un autre doit être comme quelqu’un d’autre et ainsi de suite, non. Cela signifie trouver un état, comme dans un jeu lorsque vous regardez, cherchez et voulez attraper un objectif, mais ils sont tous dispersés. Ici, il est nécessaire pour vous de ressentir : « Comment puis-je combiner ces objectifs ? »

Et lorsque vous saisirez ce point, vous commencerez à ressentir que vous avez révélé le Créateur. L’unité de tous les opposés qui se complètent est le Créateur. C’est lorsqu’ils se complètent mutuellement.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 12/01/2020

Comment un groupe physique peut-il influencer la spiritualité ?

laitman_292Question : Comment un groupe absolument physique peut-il influencer la spiritualité, mon intention et la Lumière ?

Réponse : Un groupe n’est pas une substance physique. Un groupe est une connexion entre les gens, qui en soi est déjà spirituel s’il est construit sur la propriété du don sans réserve.

Si les gens aspirent à la propriété du don sans réserve, à la connexion mutuelle, afin que le Créateur se révèle entre eux, alors ce n’est pas corporel. Nous allons accomplir ensemble des actions spirituelles, être à la ressemblance du Créateur, dans la propriété du don sans réserve, puis nous ressentirons la propriété du Créateur entre nous, nous Le révélerons. Par conséquent, nos aspirations et nos connexions ne sont pas corporelles.

En principe, l’idée est très simple. De plus, nous comprenons déjà comment cela devrait être et comment le mettre en œuvre. J’espère que nous y parviendrons.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 16/02/2020

Le début du développement de l’âme

laitman_231.04Question : Comment se développe l’âme d’une personne ?

Réponse : L’âme d’une personne se développe à partir de zéro, tout comme un embryon issu d’une goutte de sperme se développe dans notre monde. L’embryon répète plutôt les mêmes étapes de développement que l’âme.

Une fois au bon endroit, le sperme, ou le soi-disant Reshimo, c’est-à-dire un état spirituel donné, commence à se développer. La fécondation se produit dans le monde d’Atsilout, puis la croissance de l’âme se poursuit.

Une personne, bien sûr, ne sait pas comment son âme se développe. Elle commence à ressentir cela lorsqu’elle passe par le stade de la naissance spirituelle puis par le stade du développement externe, qui ne s’effectue pas dans notre monde, mais dans l’atteinte du monde supérieur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 16/02/2020

Le monde dans un tourbillon frénétique

laitman_527Nous nous noyons ensemble dans la mer ou dans la rivière qui nous transporte vers un terrible précipice. Nous avons très peu de temps pour nous raccrocher à la corde ou maintenir notre bateau commun, ou plutôt un radeau auquel nous nous acrochons, afin qu’il ne chavire pas et ne nous transporte pas dans l’abîme béant.

Quel genre de corde de sauvetage s’agit-il ? La corde, c’est lorsque nous nous accrochons les uns aux autres et ainsi nous nous accrochons au Créateur. Le Créateur est présent, mais nous ne pouvons Le saisir que si nous nous soutenons les uns les autres. En nous soutenant les uns les autres, nous révélons que nous sommes maintenant capables de nous accrocher au Créateur. Si nous faisons cela ensemble, nous sortirons sans aucun doute du maelström vers des eaux calmes, et tout ira bien.

Il n’y a pas d’autre solution et d’autre travail que de se connecter entre nous, de demander au Créateur de nous connecter. Lorsqu’Il nous aidera, nous trouverons la connexion avec le Créateur dans notre unité.

Le Créateur vient à la fin en règle générale. Lorsque nous et le Créateur nous accrochons tous ensemble, nous atteindrons certainement le but. Ce but est dans la connexion dans la dizaine et la connexion entre cette dizaine et le Créateur.

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le thème « Construire la Société du Futur » du 26/03/2020