Category Archives: Unité

Le choix est en faveur du développement spirituel

741.02Question : Nous comprenons l’union au niveau des éléments inanimés. Par exemple, nous combinons l’hydrogène avec l’oxygène et nous obtenons quelque chose d’autre, à savoir l’eau. Et que devrait-il se passer lorsque des personnes s’unissent sensoriellement ?

Réponse : Elles se complèteront mutuellement jusqu’à s’unir en un seul système appelé « une unique âme » ou « Adam ». Dans cet état, elles s’adapteront pleinement aux propriétés du Créateur.

Question : C’est dans cet état qu’il y a le libre choix ?

Réponse : Non. La liberté de choix apparaît au tout début, lorsque nous choisissons de suivre le chemin qui permet de ressentir l’âme commune. Le choix est une conséquence de ce que nous choisissons dans notre relation avec le Créateur.

Question : En pratiquant la méthode kabbalistique, pouvons-nous accélérer notre développement spirituel ? Et pouvons-nous en quelque sorte influencer le matériel, le physique?

Réponse : Les changements physiques ne peuvent être qu’une conséquence du spirituel. A travers le spirituel, je peux influencer ma vie terrestre de manière négative ou positive.

Extrait de « Les États Spirituels » sur KabTV, le 26/10/2021

Pourquoi devrions-nous conserver notre individualité ?

962.2Question : Pourquoi devrions-nous conserver notre individualité lorsque nous nous annulons entre nous ?

Réponse : Nous ne gardons rien. Je veux simplement ressembler au Créateur. Tout ce qui change en moi au même moment ne fait aucune différence. C’est la seule chose que je cherche à atteindre.

Question : Mais une personne perd quand même son individualité.

Réponse : Nous n’avons pas d’individualité. Quelle individualité y a-t-il en moi ? En quoi suis-je spécial ? Dans les découvertes de mon ego ?! Il n’y a rien de spécial là-dedans.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 15/09/2019

La pertinence du Livre du Zohar

610.2Le Livre du Zohar a été écrit au IIe siècle par dix kabbalistes qui se sont réunis dans une grotte, l’ont rédigé pendant une longue période, puis l’ont caché. Le Livre a été retrouvé au XIe siècle, mais il n’a été véritablement révélé qu’au XXe siècle. Depuis lors, il peut être compris et utilisé par les kabbalistes. Avant cela, même les kabbalistes ne pouvaient pas le comprendre.

Le grand kabbaliste du XXe siècle, Yehouda Ashlag (le Baal HaSoulam), a écrit Soulam (l’Échelle) Commentaire du Livre du Zohar, et il est devenu un livre de travail pour nous. Pourquoi ? Si nous nous réunissons dans des dizaines, comme le faisaient ceux qui ont écrit Le Livre du Zohar, en essayant de nous unir les uns aux autres afin de découvrir le monde supérieur et de le décrire, nous agissons de la même manière qu’eux, et nous commençons alors à comprendre ce qu’ils ont écrit.

À notre époque, Le Livre du Zohar devient particulièrement pertinent pour nous, car les âmes qui sont capables et prêtes à une telle compréhension sont descendues dans notre monde. Et bien que ce livre ait traversé de nombreuses générations, c’est à notre génération qu’il est vraiment devenu un outil pour comprendre le véritable univers et diriger notre propre destin.

Extrait de « Conversation sur Le Livre du Zohar » sur KabTV

Les conditions pour découvrir le Créateur

294.3Nous existons pour la réalisation correcte des connexions entre nous, la correction de l’âme, et la découverte du Créateur en elle. Afin d’aimer son prochain et de découvrir le Créateur dans la dizaine, il est nécessaire de remplir toutes les conditions de la connexion des amis entre eux, de révéler la grandeur du Créateur, de donner un exemple aux amis sur comment je peux m’annuler devant eux, combien je suis prêt à faire n’importe quoi juste pour les servir et soutenir le groupe.

Une condition nécessaire dans la dizaine est d’atteindre la solidarité (Arvout), lorsque chacun s’annule devant les autres. En même temps, tous ensemble nous formons progressivement une prière vers le Créateur pour qu’Il aide chacun à recevoir la qualité de l’amour pour les autres amis.

Ainsi, la sensation du Créateur apparaîtra à l’intérieur de nous comme dans une dizaine correcte, qui augmentera tout le temps jusqu’à ce que nous arrivions à une correction absolument complète de l’égoïsme.

Extrait de « Conversation sur Le Livre du Zohar » sur KabTV

Des étincelles qui illuminent les ténèbres

167Pourquoi, sur le chemin de la sainteté, de la révélation du Créateur, de l’union, de la correction de toute la création, devrions-nous nourrir des désirs impurs, les Klipot ? Pourquoi sont-elles nécessaires ? Nous devons comprendre que le Créateur a délibérément créé la brisure afin de mélanger les désirs égoïstes et les désirs de don sans réserve.

Et lorsque nous travaillons à comprendre ce que signifie l’impureté (Klipa, « écorce »), et ce que signifie la sainteté, et comment faire sortir la sainteté de la Klipa, à partir de là, nous grandissons et gagnons en intelligence, en sensibilité, et en compréhension de ce que le Créateur a fait, pourquoi Il a créé une création faite de Lumière et d’obscurité, de désir de recevoir et de désir de donner sans réserve, et comment nous séparons l’un de l’autre.

Notre vie entière est une recherche remplie de frustrations et de tracas. Et tout cela pour que nous puissions extraire des étincelles de toutes ces tensions entre recevoir et donner, entre la lumière et l’obscurité. La lumière seule ou l’obscurité seule ne peuvent pas nous aider, mais seulement lorsque nous opposons l’une à l’autre, comme si nous frottions une pierre contre l’autre, en faisant des étincelles.

Ce sont ces étincelles qui nous remplissent et nous conduisent à une compréhension si élevée de la matière que c’est en elles que nous commençons à atteindre le Créateur. La création ne permet pas d’atteindre directement le Créateur, de Le comprendre et de Le ressentir.

Mais c’est précisément grâce à cette friction, qui fait jaillir des étincelles qui éclairent l’obscurité, que nous pouvons commencer à comprendre le chemin préparé pour nous par le Créateur.

Nous passons par de nombreux états difficiles, puis soudain, dans l’obscurité totale et l’incompréhension, une étincelle jaillit, puis une autre, et une autre encore, nous permettant de commencer à reconnaître le Créateur.

Après avoir allumé quelques étincelles de ce genre, nous ressentons déjà comment faire connaissance avec le Créateur et Ses actions.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, Shamati n°36, « Quelles sont les Trois distinctions du corps chez l’homme ? » du 27/10/2021

Le chemin vers la perfection : l’individu et l’humanité

961.2Question : Pourquoi un seul individu peut-il atteindre un état parfait avant toute l’humanité, mais en même temps dépendre de l’humanité pour atteindre la perfection ?

Réponse : Le fait est que vous pouvez atteindre la perfection uniquement en vous liant à l’ensemble de l’humanité, car vous devez le faire afin de donner sans réserve. Cela signifie que vous voulez travailler avec l’intention de donner sans réserve uniquement pour le bien de l’humanité. Vous ne pouvez pas donner au Créateur, il n’y a rien que vous puissiez Lui donner.

Si vous voulez faire plaisir à une femme, par exemple, traitez son enfant avec gentillesse. Vous n’avez rien d’autre à faire. Il en va de même pour le Créateur. Cela signifie que si une personne veut se rapprocher du Créateur, il n’y a pas d’autre moyen de le faire que de se rapprocher de l’ensemble de l’humanité. En faisant cela, elle rapproche le Créateur de cette dernière et se rapproche ainsi de Lui.

Question : De quoi dépend la qualité de la vie d’une personne ?

Réponse : Du nombre de personnes que j’ai rapprochées du Créateur. C’est selon cette mesure que je me suis rapproché de Lui. Cela détermine ma qualité de vie.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 18/08/201

Le travail n’est que dans l’âme !

541Question : Pourquoi était-il impossible de construire un Temple à l’époque des douze tribus ?

Réponse : Qu’est-ce que cela signifie de construire ? Il aurait été préférable qu’il ne soit pas du tout en pierre ! Tout cela n’est que poussière aux yeux. Il y a quelque chose de construit et nous sommes assis derrière les murs de ce temple, comme derrière le mur du Kremlin, et tout va bien pour nous.

Pourquoi avons-nous besoin d’un symbole physique ? À une époque, il y avait beaucoup d’opposants à cela. Mais en règle générale, ceux qui comprennent le moins sont plus forts dans le monde physique. Les gens ont besoin d’un jouet, alors le voici. A part ça, nous n’avons rien. Ils ont remplacé le but spirituel par un mur.

Imaginez aujourd’hui que vous alliez vers les gens pour leur dire quelque chose, leur montrer, leur récapituler, leur présenter un objectif, mais que vous ayez tout cela de purement spirituel, basé sur la qualité du don sans réserve.

Mais à la place, vous leur montrez une immense pièce, un palais bien qu’il soit en réalité très petit ; des sacrifices sont brûlés ici, des Lévites prient là, et des Cohanim (prêtres) font leur travail ici. Tout est clair pour les jeunes enfants comme pour les adultes. L’homme se bat pour des symboles, des bretelles.

Question : Comment pouvez-vous approcher le cœur d’une personne autrement ?

Réponse : C’est précisément en corrigeant le cœur, lorsque vous commencez à déterminer dans le cœur ce qui est saint et ce qui ne l’est pas.

Les gens comprendront cela en fonction de la manière dont ils s’élèveront au-dessus d’eux-mêmes, en fonction de la manière dont ils réaliseront qu’il n’y a rien sur cette terre et que tout ceci n’est qu’un monde imaginaire. Le travail ne devrait être que dans l’âme, uniquement dans le désir de s’unir ! Seules les différentes étapes de notre connexion représentent la partie matérielle du monde spirituel.

Extrait de « Les Secrets du Livre Éternel » sur KabTV, le 23/08/2021

Une carte routière vers le Créateur

294.4Question : Toute personne peut être justifiée. Comment pouvez-vous justifier le Créateur ?

Réponse : Vous ne pouvez justifier le Créateur qu’en vous élevant à un certain niveau spirituel, même le plus petit. Alors vous acquerrez la « vue », une sensation du don sans réserve à partir de laquelle vous verrez l’univers entier. Et avant cela, c’est impossible.

Question : Quelle question devrais-je me poser afin d’avancer correctement vers le but ?

Réponse : Constatez-vous à chaque instant que vous êtes absolument à la merci de la force supérieure, du Créateur ? C’est votre point de repère, votre bonne direction.

Une direction encore plus correcte est celle du groupe : à chaque instant, je devrais me sentir en mouvement vers l’adhésion au Créateur avec le groupe.

Extrait de « Vidéoconférence » sur KabTV

Un outil pour révéler le monde supérieur

238.01Question : S’il n’y a pas plus sage que celui qui a de l’expérience, comment le texte qui décrit la structure et la connexion mutuelle entre les corps spirituels peut-il m’aider ?

Réponse : Les textes kabbalistiques ne sont pas destinés à vous rendre plus sage. Pas du tout !

Ce texte a été écrit par un grand kabbaliste qui est passé par ce chemin. Nous devons tous, y compris vous et moi, suivre ce chemin, que nous le voulions ou non, que ce soit dans cette vie ou dans nos réincarnations futures.

En lisant ce qu’un kabbaliste a écrit, nous attirons à nous l’énergie supérieure, la Lumière supérieure, le bon penchant, qui nous lie et nous rassemble.

Nous ne le comprenons pas et parfois nous avons même l’impression qu’un tel impact nous fait nous repousser l’un l’autre, mais c’est un effet temporaire de départ et d’arrêt, de va-et-vient, qui nous tire de l’état de dormance dans lequel nous sommes pour que nous commencions à nous rapprocher réellement l’un de l’autre et du Créateur.

La lecture de livres est donc un outil permettant d’attirer la force supérieure, la Lumière supérieure, afin qu’elle nous unisse. Dans l’unité entre nous, nous commençons à atteindre le monde supérieur, à le voir comme nous voyons un film, mais plus clairement, plus émotionnellement, dans nos attributs internes. Pouvez-vous imaginer cela ? Le film est projeté à l’intérieur de vous et vous y participez directement. C’est ainsi que fonctionne la révélation des textes kabbalistiques.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 18/08/2019

Découvrir la racine unique

595.04Question : Il a été dit que la sagesse de la Kabbale enseigne à une personne comment atteindre le but supérieur. Quelle est la manière d’y parvenir ?

Réponse : Le chemin vers le Créateur est le même pour tous, mais chacun a son propre chemin personnel. Qu’est-ce que cela signifie ? D’une part, le chemin pour atteindre le Créateur est une expérience personnelle intérieure, ce qui signifie que c’est quelque chose que vous seul pouvez vivre. Comme le dit le Baal HaSoulam : « Tes yeux verront et non ceux d’un étranger ». Le Créateur est atteint d’une manière méticuleuse et personnelle. D’un autre côté, on L’atteint par une bonne connexion mutuelle et ouverte entre nous.

Il y a là un certain paradoxe. Lorsque nous révélons la connexion commune entre nous, chacun de nous ne découvre que sa propre racine supérieure, unique et individuelle dans cette connexion.

Ensuite, il y a la phase suivante qui s’appelle la correction générale. Je ne peux rien dire à ce sujet car aucun kabbaliste ne l’a jamais atteinte, car la correction de toute l’humanité est nécessaire pour cela. Lorsque nous voudrons tous être corrigés et que chacun aura atteint sa racine, toutes les racines individuelles se connecteront en une seule énorme racine, et ce sera la fin complète de la correction. Nous atteindrons tous alors notre source, le seul et unique Créateur.

Extrait de « Les Fondamentaux de la Kabbale » sur KabTV, le 18/08/2019