Category Archives: Unité

La lumière attend de l’autre côté de la crise

Dr. Michael LaitmanA chaque nouveau jour le monde plonge dans une obscurité de plus en plus grande, l’impuissance et le désespoir. Les gens perdent tout espoir en l’avenir et ne peuvent pas comprendre ce qui peut être fait à ce sujet.

Nous pouvons continuer à parler et être déconcertés, en amenant des millions de gens dans la rue pour briser les fenêtres et brûler les choses, mais que faire ensuite? Il n’y a pas de réponse! Même la police et le gouvernement ne sont pas assez forts pour s’opposer aux manifestants. Voilà comment tout est tombé si bas et s’est enfoncé dans le désespoir.

Le gouvernement est uniquement axé sur les affaires intérieures et se disputent les sièges-on ne se soucie pas du peuple. Il a complètement perdu le contact avec les gens. Et ce n’est pas le problème d’un pays particulier, mais du monde entier. C’est l’état que nous avons atteint. Il n’y a pas plus d’individus forts pour faire appel au peuple. C’est le visage de notre génération, comme il est écrit par les prophètes: «Le visage de la génération sera comme le visage d’un chien ».

Et ils sont incapables de faire quelque chose parce que le gouvernement n’a pas la force et pas d’argent pour résoudre le problème. La seule solution est de trouver un langage simple et accessible, une approche sincère d’expliquer aux gens ce qui se passe dans le monde. Cela les aiderait à comprendre qu’il n’y a qu’une seule solution, qu’ils ne perçoivent pas encore comme acceptable, car elle existe du  côté de la globalité et de l’intégralité, de l’autre côté de la crise.

Pendant ce temps nous vivons dans la crise! Et nous avons besoin de nous élever au-dessus et ensuite de chercher. A ce moment il n’est pas clair comment nous allons réussir et avec combien de force nous allons être capables de le faire, mais c’est notre responsabilité. Espérons le succès.

J’ai très envie que le monde entier avance dans le bon chemin, c’est pourquoi je suis exaspéré par ceux qui fomentent des troubles en incitant les masses. Ceci n’ajoute rien -c’est équivalent à jeter des allumettes pour allumer le feu. Vous ne voyez pas un appel au cœur et l’esprit, une volonté d’entrer dans le dialogue et les négociations, mais seulement le désir de tout détruire.

Mais si une force est destinée uniquement à la destruction sans un plan pour construire quelque chose de nouveau, elle est destructrice et doit être détruite d’abord et avant tout. Une solution doit être mise en avant, avant toute autre chose. Mais hurler sans raison et sans avoir aucun moyen ou programme est tout simplement enfantin. Ensuite, vous vous retrouvez avec de simples émeutes d’étudiants.

Si vous cherchez une solution sérieuse, vous avez besoin de mettre en place une table ronde et de discuter des questions avec des économistes et autres personnes qui comprennent la situation. Si vous voulez influencer quelque chose, vous aurez besoin de vous impliquer dans la politique et les systèmes existants. Vous ne pouvez pas commencer à construire à nouveau tout ce que l’humanité a créé depuis des  milliers d’années. Etes-vous vraiment plus intelligents que le reste?

Il est entendu que cela ne vient pas d’une grande intelligence, mais de la perte de la sensation de l’avenir. Pour la première fois dans l’histoire, une génération est arrivée à ne pas avoir un sentiment de demain. Il n’a pas de programme.

Cela n’est jamais arrivé auparavant! Il y a toujours eu des révolutions de quelque sorte, mais en elles des gens ont cherché à atteindre un objectif précis et pensé que c’était une façon d’y parvenir. Mais ici les gens se rebellent, sans une raison claire, matérielle. Il y a seulement l’obscurité à venir, et c’est là que réside tout le problème. Ils n’ont aucun désir de se marier, avoir des enfants, ou réaliser quelque chose dans la vie. Ils voient que rien de tout cela n’apporte la satisfaction.

Et puis, tout ce qu’ils leur reste ce sont des émeutes et des médicaments. Et c’est compréhensible, car ils y ont recours par désespoir. Par conséquent, tant qu’aucune solution n’est offerte à ces personnes, le même comportement va persister à travers le monde. En tout cas, les gens commencent enfin à comprendre que les Kabbalistes savent de quoi ils parlent.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 12/058/2011,  Le Zohar

Chaque personne doit se régler de l’intérieur

Dr. Michael LaitmanDes changements sont maintenant requis de l’homme. Il doit se changer à l’intérieur, plutôt que de changer quoi que ce soit en dehors de lui. Les systèmes que nous avons construits, l’économie, la société et l’éducation, ont été développés en fonction de notre égoïsme croissant. Mais maintenant il est temps d’arrêter parce que nous avons commencé à nous développer à l’intérieur d’une manière qui ne s’accorde pas avec notre égoïsme croissant, mais avec la forme correcte de notre ego, la forme du don sans réserve, de connexion mutuelle.

Aujourd’hui, le monde est révélateur de la forme spirituelle. C’est un miracle de voir comment l’humanité est en train d’acquérir la forme du don sans réserve, l’interconnexion totale.

Au début, nous étions séparés les uns des autres. Il y avait une rupture à l’échelle du système universel, et, par conséquent, personne n’a été raccordé. Mais maintenant, le système a commencé à se fermer et nous sommes de plus en plus étroitement liés les uns aux autres. C’est ce qu’on appelle «le monde intégral ».

Nous révélons le système qui est en nous et qui nous montre le monde corrigé. Cependant, c’est en train  de nous être montré de l’extérieur, alors que nous devons nous adapter à elle à l’intérieur.

En substance, c’est  le Créateur, la Lumière qui se révèle à nous! Si nous nous mettons en harmonie avec cette connexion et la globalisation universelle, et si nos désirs acquièrent la forme corrigée, la Lumière sera alors révélée à l’intérieur.

Nous devrions essayer de comprendre que les anciennes méthodes ne sont plus efficaces et qu’il n’y a rien que nous puissions faire avec elles. Cela doit être reconnu comme un fait. Rien ne nous aidera sauf réfléchir sur la connexion. Il n’y a pas d’autre moyen pour nous de corriger ce monde.

Nous n’aurons pas d’instruments à utiliser dans le système économique. Même dans l’armée, le héros qui gagne ne le fait pas par sa propre force. Rien ne va travailler dans notre monde sauf la puissance de la connexion! plus nous nous unirons, plus tôt nous réussirons, et tout se passera dans le monde et dans la société, de l’intérieur.

Nous avons atteint la mise en œuvre effective de la méthode de correction, et nous ne pouvons pas y échapper. Le temps nous oblige à cela.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 16/08/2011, « La nation »

Soutien et exemple

Dr. Michael LaitmanL’humanité est malade. Toutefois, il ne suffit pas pour nous de simplement guérir le patient sans qu’il le sache, de la façon dont cela se passe dans notre monde où une personne prend des médicaments sans savoir comment ils l’affectent. Sur le chemin spirituel, chaque personne doit acquérir la compréhension, la perception et à atteindre la profondeur de l’univers entier. Chaque personne doit connecter à elle -même en totalité, le désir énorme de toutes les âmes, en apprendre davantage sur le système commun, et commencer à leur donner sans réserve. En d’autres termes, nous devons arriver à la réalisation de l’ensemble de la réalité.

C’est pourquoi les objectifs primaires de notre organisation sont l’éducation et l’éveil. Nous devons construire une goutte de sperme dans une personne semblable à son Créateur. Nous devons l’aider, la soutenir, et lui fournir tous les outils et instruments nécessaires. Ensuite, chaque personne va se construire et acquérir la  similitude avec le Créateur dans  ses qualités.

Notre objectif est d’élever toutes les personnes, les ouvrir et les former, et les aider dans leur  développement. Il  leur  faut agir par elles –mêmes, mais nous les aidons et les soutenons.

Toutefois, pour l’instant, nous devons être patients avec tous ceux qui vont à notre encontre et leur fournir la preuve et des matériaux pour les familiariser avec la situation, en fonction de leur niveau de compréhension. Nous avons besoin de les faire sortir de leur état de « court-circuit » individuel, et leur donner une occasion de se regarder de côté. Tel est notre objectif.

Pour le réaliser correctement, nous devons d’abord nous unir au-dessus de toutes les différences, les désaccords, et la discorde, indépendamment de ce qui se passe à l’intérieur, comme il est écrit: «L’amour couvre tous les crimes. » Nous devons donner l’exemple aux gens et leur montrer comment nous travaillons les uns avec les autres en harmonie, avec amour et unité.

Tout cela est pour le bien du but. Rien d’autre ne peut nous unir. Si ce n’est pas pour le but, nous ne serions pas en contact  l’un avec l’autre. Cependant, l’objectif nous oblige. C’est pourquoi nous nous unissons tous et invitons le monde entier à faire de même. Des scientifiques découvrent en dehors les points de bon sens, et les tendances du monde montrent qu’il est seulement possible de bâtir un avenir sûr dans un monde intégré interconnecté à travers l’unité commune, et sans combat.

Du cours n°3, Convention en Allemagne, le 06/08/2011

S’élever au-dessus de toutes les différences

Dr. Michael LaitmanPlutôt que d’exister dans cette partie infime de la réalité, quand une personne veut la briser et passer dans sa deuxième partie, la partie éternelle et parfaite, alors elle dispose de plusieurs moyens pour le faire: l’enseignant, le groupe et les livres. L’enseignant explique qu’une telle possibilité existe. Il explique qu’elle peut être réalisée avec l’aide d’un groupe où chacun s’efforce d’atteindre la perception de la véritable réalité, parfaite, et avec l’aide des  livres qui parlent de la même réalité parfaite.

Quand nous essayons d’être ensemble, c’est comme si chaque personne sortait d’elle-même, hors de son ego, car elle doit sentir qu’elle existe dans les autres. Puis, quand elle essaie d’être au-dessus d’elle-même, dans les autres, connectée avec eux, et qu’elle lit au sujet de la perception de la réalité dans le don sans réserve, c’est la façon dont elle ressemble à l’état futur, comme si elle y était déjà.

Dans la mesure de son aspiration, elle évoque à partir de là la deuxième force qui existe dans la réalité, la force du don sans réserve, à côté de la petite force de réception que lui a donné la nature. Ensuite, la force du don sans réserve vient et lui apporte les changements.

Une personne peut percevoir ces changements comme une force supplémentaire de réception qui vient à elle, au lieu de la force du don  sans réserve qui la change, et ce type de perception est également correcte. Toutefois, en plus elle atteint la même force du don sans réserve. De cette façon, l’homme avance, parfois à droite et tantôt à gauche, mais entraîné par la force même du don sans réserve.

Il doit atteindre cette force du don sans réserve avec la force de réception. Ces deux forces commencent à se révéler à l’homme comme deux lignes, la droite et la gauche. Puis, l’homme avance, parfois dans un état ​​de descente et parfois dans un état ​​de montée. Il ne sait pas encore ce que sont exactement la descente et la montée et jusqu’ici, il les identifie comme ses sensations actuelles.

Cependant, comme le temps passe, il commence à sentir qu’il a besoin d’utiliser ces deux lignes en étant entre elles. De cette façon, il prend le contrôle sur elles et commence à les combiner dans la ligne médiane.

Essentiellement, tout notre travail consiste à étudier ensemble, en souhaitant nous connecter les uns aux autres dans nos cœurs, et en aspirant à l’unité au-dessus de tous les désaccords et les différences, car toutes ces choses ne concernent que notre existence animée, ce qui reste ici dans ce monde. Nous voulons nous relier ensemble dans nos désirs, nos points dans le cœur, au-dessus de ces choses.

Quand nous lisons le Zohar avec cette intention, le livre parle de nos états corrigés, sur la manière dont nous révélons la qualité du don sans réserve dans le lien entre nous qui est le même que le Créateur, la Lumière, le monde spirituel, le monde supérieur. Pour cette raison, chaque personne doit imaginer cet état ​​lors de la lecture du Zohar

Du cours du  12/08/11, Le Zohar

Globalisation: Nous sommes tous dans un cercle commun

Dr. Michael LaitmanLes gens ne comprennent toujours pas que notre salut réside dans l’unité. L’unité est une force réelle, notre bouclier et l’épée. Nous devons aller de l’avant avec elle.

Aujourd’hui, quand les manifestants démontrent, qu’ils tentent de briser l’égoïsme du gouvernement avec leur égoïsme. Je ne dis pas que les gens ont tort de faire avancer leurs exigences, mais dans le monde moderne, cette approche n’est plus efficace. Aujourd’hui, le monde est entraîné par un « cercle » de force d’un système fermé et intégral. Lorsque vous entrez dans ce cercle avec d’autres, vous devenez semblable à la nature intégrante, et puis vous atteignez le succès. Si, toutefois, vous n’êtes pas dans le cercle commun, vous apportez la destruction de soi et des autres jusqu’à ce que tout s’écroule complètement.

Regardez ce qui se passe aux Etats-Unis. Le monde entier se tourne vers les Américains, mais comme des petits enfants, ils sont incapables de parvenir à un accord sur le plafond de la dette nationale. Le plafond a déjà été augmenté à plusieurs reprises, mais soudain, c’est comme s’ils étaient coincés, comme si quelque chose les bloquait. Tout le monde plaide, «Augmentez-le! Gardez les billets dollars, nous en avons besoin. Nous allons les stocker comme des cornichons dans un tonneau. Après tout, sans eux nous ne savons simplement pas comment vivre. Ne nous privez pas de ce courant vert car sinon nous n’aurons plus rien!  »

Mais les Américains sont incapables de prendre une décision parce qu’ils n’ont pas pris une forme de « cercle ». Et le même problème sera exprimé dans tous les domaines. Un pays qui était sain et réussissait juste hier, se retrouve  soudainement dans une débâcle. Comme un château de sable, une fois qu’il atteint une certaine hauteur, il s’écroule, enterré sous son propre poids.
De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale 28.07.11  « La Paix »

Aimer au-dessus de toutes les différences

Dr. Michael LaitmanIl est écrit: «L’amour couvre toutes les fautes».Ceci implique que l’amour est impossible sans «péchés» et sans avoir à travailler sur eux. Nos relations avec l’autre devraient être regardées avec sagesse, sachant que les formes de communication sont toujours composées d’insuffisances et d’atteintes. Par conséquent, nous devons nous efforcer d’aimer et de ne pas abandonner quand on découvre la haine le long du chemin! C’est une très bonne chose si nous savons et comprenons que c’est une façon d’avancer. Puis nous dévoilons la vérité – suivie par l’amour, à la mesure de la force de notre haine. Le Mont Sinaï (la montagne de la haine) devient la sainte montagne, le Mont Moriah.

C’est pourquoi l’âme est divisée en autant de parties, autant de gens. Même si vous vivez dans certaines régions éloignées et êtes coupé des gens, vous avez toujours une connexion avec quelqu’un, même virtuelle, et cela signifie que vous pouvez travailler sur cela aussi. Après tout, seuls les kabbalistes, qui ont une atteinte spirituelle, peuvent travailler directement en relation avec le Créateur, alors que vous avez encore besoin de quelque image externe qui soit en dehors de vous, afin qu’elle vous repousse et que vous soyez en contact avec elle pour faire vos calculs.

Cela ne peut pas être un membre de la famille, telles que votre enfant ou votre épouse. Ce  doit être une personne qui n’est pas liée à vous par des liens  préexistants, naturels. Ensuite, il vous sera  nécessaire de développer des formes de relation avec elle qui seront remplies de haine et au-dessus de la haine  – l’amour. Par conséquent, nous avons besoin de la connexion, de la garantie mutuelle au-dessus de toutes les différences. L’amour ne peut qu’être construit sur la haine. Apportez-y tous vos désirs, toutes vos demandes, et tous vos arguments. Nous devons accepter toutes ces conditions qui se sont déroulées et sont encore à se dérouler comme données d’En Haut!

Laissez les gens de tous horizons de la vie et de toutes opinions politiques se réunir: de gauche, de droite, les religieux et les laïques, avec tous leurs stéréotypes et leurs idées fausses, parce que c’est ce que nous avons reçus d’En Haut. Le Créateur nous a placés dans des conditions telles qu’au-dessus d’elles, nous pouvons découvrir la réciprocité, la connexion, ainsi que la garantie, mais nous ne pouvons le faire qu’ensemble, en nous soutenant les uns les autres. Avec cette connexion, nous construisons un organisme qui peut survivre éternellement.

Nous n’effaçons pas  une seule propriété ou un seul  défaut que chacun de nous a en naissant. Que chacun vienne avec l’ensemble de ses erreurs et transgressions. Nous sommes préoccupés par une seule chose: comment nous lier ensemble sous un même toit, sous la coupole de l’amour pour son prochain comme pour soi-même, de sorte que l’amour couvre toutes les fautes.

Je le regarde comme une partie du Créateur et de la création, qui m’a été donnée d’En Haut, où ma tâche consiste à simplement tous les connecter entre eux. Le Créateur m’envoie toujours des obstacles, révélant un nouveau degré de haine, de rejet, et de désaccord. Mais par-dessus tout, je continue à développer et à cultiver mon amour, montant ainsi les degrés de l’échelle spirituelle.

Par conséquent, sans destruction, sans le 9 du mois d’Av, il est impossible d’atteindre la Journée de l’amour, le 15 d’Av. 

Du  cours quotidien du 15/08/11,  passages sélectionnés sur la Journée de l’amour

Des manifestants sans exigences

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles : « La députée à la Knesset F. Kirshenbaum a accusé des membres de la protestation sociale en Israël d’être irresponsables. »Parce qu’ils ne peuvent formuler leurs demandes clairement, ils continuent d’ajouter de plus en plus de nouvelles demandes. Je sympathise avec les manifestants, mais leurs demandes ne sont pas unies. Si nous ne formulons pas un plan unifié, les nouvelles demandes ne feront que s’accumuler. »

Mon commentaire: La réponse est claire pour tout le monde: les manifestants n’ont aucun plan et aucune demande sauf l’annulation du gouvernement et de l’Etat! Ceci concerne seulement des manifestants d’extrême gauche qui ne veulent parler à personne, qui demandent que l’ensemble du gouvernement démissionne immédiatement, et qui veulent tenir un tribunal à la tête de l’Etat.

Commencer à casser des choses sans avoir un plan sur la façon de construire une société «juste» qui soit approuvée par tous les gens, ce genre d’approche indique un ordre du jour de destruction plutôt que de réforme. En tout cas, la décision est prise par un vote du peuple, et non par des pogroms.

Les banques américano-européennes amènent le monde au bord de la guerre

Dr. Michael LaitmanEditorial aux nouvelles : «Pour les peuples occidentaux, qui ont échoué à tenir compte du plus grand avertissement de notre civilisation qui est que « ceux qui échoué à tenir compte de l’histoire et de ses leçons sont condamnés à la répéter », se trouvent les plus grands dangers tels que le seul moyen pour les systèmes capitalistes d’être capables de survivre réside à travers la guerre, et selon les experts, désormais cela viendra beaucoup plus tôt que plus tard.

« Les prémices de la  Guerre mondiale totale pour protéger les économies américaines et occidentales ont d’abord sonné au printemps dernier par la voix du Haut conseiller d’Obama, Paul Krugman, prix Nobel d’économie, qui a dit:« D’un point de vue économique la Seconde Guerre mondiale a été, avant tout, une explosion  de dépenses publiques financées par le déficit, sur une échelle qui n’aurait jamais été approuvée autrement. Au cours de la guerre, le gouvernement fédéral a emprunté un montant égal à environ le double de la valeur du PIB en 1940, l’équivalent d’environ 30 $ milliards de dollars aujourd’hui. … Cet effondrement peut être guéri. Tout ce qu’il faudra c’est un peu de clarté intellectuelle, et beaucoup de volonté politique. »

« Krugman a été rejoint dans sa« logique de guerre »par ses camarades économiques« intellectuels » et l’analyste du  CNBC, Marc Faber, qui a averti de« se préparer à une « remise à zéro » globale et à une guerre. »

«Et cette guerre est à tel point proche que nous pouvons la déterminer à partir de l’ émissaire de la Russie à l’OTAN, Dmitry Rogozin, qui a averti que les Etats-Unis et ses alliés occidentaux étaient en train de planifier une campagne militaire contre la Syrie pour aider à renverser le régime du président Bachar al-Assad avec l’objectif plus lointain de préparer une tête de pont pour une attaque sur l’Iran, et qui, bien sûr, commencerait une troisième guerre mondiale car ni Moscou ni Pékin ne permettrait que cela arrive. »

Commentaire: La Kabbale affirme également que le monde atteindra la guerre au bout du désespoir. Mais si nous montrons aux gens la possibilité d’une autre voie , que la nature nous offre, à savoir l’unité entre nous et la nature, alors l’humanité sera en mesure d’atteindre sa forme finale parfaite et le fera sans guerre.

La Kabbale souligne que la deuxième voie est réaliste et  que nous pouvons la réaliser. Tout ne dépend que de l’explication de comment nous devrions agir pour accomplir cette ascension vers la prochaine étape de notre évolution où nous atteindrons la similitude avec la nature intégrale et globale.

Manifestations en masse en Chine

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles : « Ces derniers mois, il y a eu des émeutes de masse en Chine, dont les détails sont soigneusement cachés.

« La Chine a vu près de 90.000  « incidents de masse » tels que desémeutes, manifestations, pétitions de masse et autres actes d’agitation en 2009 …. Comme pour beaucoup d’autres manifestations et émeutes récentes, des nouvelles circulent sur  Internet en Chine, en particulier sur le site populaire de microblogging Sina Weibo, a rapporté la Radio libre d’Asie  ….

« En fait, la Chine connaît des émeutes plus graves que celles d’Angleterre chaque semaine », a déclaré un commentaire de Weibo. »

Commentaire: Le monde entier est devenu partie intégrante et donc il n’y a pas de régions qui ne soient séparées et qui peuvent éviter de subir la crise, chacune à sa manière. Il n’y a aucune société qui ne puisse éviter de ressentir comment elles sont poussées vers le changement.

Cependant, les gens ne comprennent pas la nature de ces changements, ils ne voient pas qu’ils sont mus par le désir de l’unité. Ceci  se passe parce que le réseau intégral et général nous a reliés et nous oblige à réaliser notre unité et l’unicité de l’ensemble de toute la nature.

Si nous commençons à aller vers cette compréhension, alors même une légère prise de conscience de cet appel de la nature créera immédiatement en nous et dans la société des changements en mieux ! Sinon, le monde sera saisi par l’agitation générale et mondiale. Les gens vont se sentir sous pression et sortiront dans les rues et se rebelleront sans même être conscients de la raison. Et c’est parce que la globalité ne peut être réalisée que dans des qualités altruistes.

Un lien fort est comme un enfant commun

Dr. Michael LaitmanLe lien entre une personne et une autre contient toujours une troisième composante – . le degré de leur connexion qui est commun à toutes les deux. Une connexion ne peut émerger qu’à condition qu’il y ait deux choses différentes qui varient en qualités ou états. Mais si elles sont différentes, comment peuvent-elles s’unir?

D’autre part, si nous ne sommes pas différents, alors de quel type de connexion nous pouvons éventuellement parler? Le mot même de «connexion» implique déjà qu’il y a une certaine opposition ou de différence entre nous. La connexion est la troisième composante, qui comprend quelque chose du premier et du deuxième, et crée un pont entre eux.

Ce troisième maillon intermédiaire est formé par l’inclusion des deux parties opposées l’une à l’autre de sorte que la seconde est présente dans la première, et la première dans la seconde. Puis un troisième corps émerge entre elles, qui est similaire aux deux à la fois.

C’est ce qui ressort de la structure de Bina , qui comprend GAR et ZAT, et plusieurs autres, différentes parties à l’intérieur desquelles se crée « Tsélem »– l’image du Supérieur pour les inférieurs. Ce n’est pas simple, car tout un système est créé de sorte que le Supérieur puisse venir vers l’inférieur et construire un certain degré de relation avec lui.

Et le Supérieur doit avoir une place qui est appropriée pour élever le niveau inférieur, appelé une «matrice » (Rékhem). Ce lieu est destiné spécifiquement pour celui du bas, mais d’autre part, il appartient au corps de celui du Haut.

Tous les systèmes appartenant à la connexion entre le Supérieur et l’inférieur par les règles de la seconde restriction (Tsimtsoum Bet), selon laquelle nous vivons, ont une structure très complexe. Ils comprennent des Partsoufim spéciaux appelé « cheveux » (Searot) et  des «vêtements» (Levoushim). Le Partsouf intérieur s’habille dans l’externe afin de se connecter avec le Partsouf inférieur.

C’est un système très complexe, c’est pourquoi, dans notre monde, nous ne savons pas comment construire la bonne connexion entre nous. Nous ne pouvons pas nous unir avant de révéler le désir intérieur de chaque personne et de devenir inclus l’un dans l’autre. C’est la garantie mutuelle. Et tant que nous n’y arrivons pas, nous ne saurons pas comment exister dans un système commun.

Nous devons nous comprendre les uns les autres et nous connecter à un point tel que je vais ressentir et accepter les désirs de tout le monde en tant que miens, et tous accepteront mes désirs. Seulement alors nous serons en mesure de nous connecter.

Si je suis connecté à tout le monde et qu’ils sont tous connectés à moi, alors nous nous connectons par le biais de parties qui sont devenues communes. Mais nous ne pouvons pas nous connecter via les parties  dans lesquelles nous n’avons rien en commun. Là, chaque personne demeure soi-même. C’est pourquoi chaque personne conserve ses qualités propres et ses désirs, qui incluent même toutes leurs formes égoïstes. Elle devient inclue dans les autres et agit seulement dans la partie où elle  est capable de créer une connexion avec une autre personne. Ce sont les lois de la connexion. 

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 17/08/2011, « La nation ».