Category Archives: Unité

Accrochez-vous au but

Question : Quand je vois mon ami aussi bas que moi, c’est mon état égoïste normal. Est-ce que tout mon travail se passe lorsque je me sens plus petit que mon ami ?

Réponse : Non, car il s’agit d’une question de travail auquel il est nécessaire de parvenir grâce à des efforts intérieurs. Il y a des gens qui se sentent constamment inférieurs aux autres. Il y a des gens qui se sentent toujours supérieurs. Il y a ceux qui ne font pas attention aux autres, ne les remarquent même pas.

Tout le travail consiste d’abord à saisir le but, le Créateur, et à partir de cela, à déterminer notre état actuel. Le fait que nous essayions de saisir le but ensemble nous rend égaux.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 09/05/2018

Le travail spirituel de chaque personne

Nous sommes le résultat de la brisure de l’âme, c’est-à-dire du système d’Adam, qui est supposé atteindre la similitude avec le Créateur.

L’essence de la brisure est que chaque partie, se ressentant séparée des autres, commence à comprendre que c’est en cela que consiste son état corrompu, et elle prend conscience de la nécessité de s’efforcer de s’unir aux autres afin d’examiner son opposition aux autres et de se connecter ensemble au-dessus des contradictions qui les divisent.

C’est le travail spirituel de chaque personne qui porte un morceau de l’âme brisée (désir) à l’intérieur.

En combinant ces désirs ensemble, nous commençons à atteindre la force qui a créé ce désir, cet esprit et ces propriétés, c’est-à-dire le Créateur. Ce n’est pas seulement notre travail, mais aussi le sens de notre existence, la raison de notre présence dans ce monde. Par conséquent, tout se résout uniquement par une connexion universelle.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 09/05/2018

Qu’est-ce-qui détermine la vitesse de progression ?

Question : Est-ce naturel si une personne qui étudie depuis de nombreuses années continue de poser la même question toutes ces années : qu’est-ce que la connexion ? Qu’est-ce que s’annuler ? Comment peut-on s’annuler ?

Réponse : Oui. Nous ne savons pas exactement comment tout cela devrait se produire à notre époque car notre temps est spécial. Cependant, en ce qui concerne le nombre et la qualité des personnes qui se joignent à nous, je pense que le processus ne peut pas aller beaucoup plus vite.

Malheureusement, nous voulons accélérer le temps sans faire les efforts appropriés. La participation de tous est requise. Ce n’est pas encore assez.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 12/04/2018

Trouver le centre du groupe

Le Rabash, « L’Amour des Amis – 2 » : Par conséquent, la base principale sur laquelle la construction de la sainteté peut être érigée est la règle de « Aime ton prochain ». Par cela, on peut acquérir le besoin de donner sans réserve du contentement au Créateur. Après cela, il peut y avoir de la peur, c’est-à-dire la peur de ne pas être en mesure de plaire au Créateur. Lorsqu’on passe la porte de la peur, on peut parvenir à la foi, car la foi est le récipient pour instiller la Divinité, comme il est expliqué à plusieurs endroits.

Question : Pourquoi la peur est-elle un commandement mais la foi et l’amour du prochain ne le sont pas ?

Réponse : La peur est un réveil d’en bas, qui est extrêmement nécessaire. La foi en elle-même est la qualité du don sans réserve. Cependant, je ne me concentrerais pas sur ces trois conditions. Le plus important est de trouver le centre du groupe.

Le centre du groupe est le point où tout le monde s’annule. C’est une définition d’un embryon, son attachement au Partsouf supérieur. En d’autres termes, il existe un degré supérieur au-dessus de vous et vous devez trouver le centre du groupe à partir duquel vous vous élevez. À travers ce centre, vous recevez la Lumière qui vient à vous comme par capillarité.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 12/04/2018

La Kabbale et l’individualité

laitman_551Question : Est-ce qu’une personne qui craint naturellement de perdre son individualité n’est pas faite pour étudier la Kabbale ?

Réponse : Au contraire, elle est faite pour la Kabbale, elle a quelque chose à perdre. Mais son travail est sur sa propre individualité, uniquement dans l’inclusion dans le groupe.

Question : Quel est le « moi » d’une personne ?

Réponse : Le « moi » d’une personne est une mesure de son inclusion dans un groupe, de sa complète auto-annulation à chaque instant. C’est là que sa véritable individualité est révélée.

Question : Ce n’est pas clair : qu’est-ce que l’égalité dans un groupe ?

Réponse : Tant que nous ne l’appliquerons pas, nous ne comprendrons pas. Nous devons nous efforcer de l’atteindre et la Lumière supérieure, le Créateur, le fera pour nous.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 12/04/2018

Un égoïsme très particulier

Question : Vous dites que notre époque est différente des autres, en ce que les âmes sont descendues dans le monde et que l’égoïsme a augmenté. Qu’entendez-vous par là ?

Réponse : Je veux dire que nous sommes arrivés à l’état où nous devons découvrir le monde supérieur.

Avec notre petit égoïsme, qui ne vise qu’à gagner plus ou à réussir dans quelque chose, nous ne pouvons rien accomplir. Dans la vie, vous avez des objectifs, des préférences, des valeurs et vous passez toute votre vie à courir après eux.

Les objectifs matériels cependant ne sont pas l’égoïsme. L’égoïsme réel ne se manifeste que dans le cadre de l’unité spirituelle entre les hommes, là où il existe de sérieux obstacles.

Question : Y a-t-il de l’égoïsme envers le Créateur ?

Réponse : Bien sûr. Je veux être à Sa place ! Le Créateur a créé un égoïsme égal à Lui, et de ce fait l’ego ressent une telle impulsion.

Question : Cela signifie-t-il que les kabbalistes ont une connexion au Créateur et qu’ils veulent L’utiliser dans leur propre intérêt ?

Réponse : Si vous êtes déjà dans ce système et que vous avez une connexion au Créateur, alors l’égoïsme spirituel s’appelle une Klipa, et il s’agit d’obstacles complètement différents qui doivent être corrigés.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/06/2018

Pour atteindre l’objectif, le talent n’est pas nécessaire

Le Rabash, « L’Amour des amis (2) » : Nous devons maintenant comprendre en quoi ces trois choses mentionnées ci-dessus nous qualifient. La foi, la confiance incluse, nous donne une conviction préalable dans le but, qui est de faire du bien à Ses créations. Nous devons également croire avec certitude que nous pouvons nous promettre que nous aussi, nous pouvons atteindre cet objectif. En d’autres termes, le but de la création n’est pas nécessairement pour un groupe sélectionné. Au contraire, le but de la création appartient à toutes les créations sans exception. Ce ne sont pas nécessairement les personnes fortes et habiles, ou les personnes courageuses qui peuvent triompher. Au contraire, cela appartient à toutes les créatures.

Nous faisons tous partie du système général d’Adam, et par conséquent chacun de nous, dans la mesure où il est dans ce système, est obligé de parvenir à la connexion, au don sans réserve et de soutenir l’ensemble du système, et avec cela il remplit sa mission.

Chaque individu sera obligé de se réaliser dans une certaine mesure comme le Créateur. Personne ne peut y échapper.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 22/03/2018

Les bons désirs

Question : Tout se manifeste à travers un désir. Les malades veulent être en bonne santé, mais ils ne peuvent pas. Les pauvres veulent être riches, mais ils n’y arrivent pas. Que signifie « désirer » ?

Réponse : Cela signifie que je veux ressentir la satisfaction de ce que je ressens maintenant comme un manque.

Question : Quels désirs deviennent réalité ?

Réponse : Tous les bons désirs se concrétisent. Ceux-ci incluent des désirs qui ne causent de mal à personne et qui peuvent également être utilisés pour satisfaire les autres de manière positive.

Le reste des désirs est seulement nécessaire pour nous apprendre à comprendre ce que signifient de bons désirs.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 13/05/2018

Le but des congrès

Bientôt, il va y avoir un congrès. Préparons-nous à nous réunir en une seule impulsion. C’est une force énorme ! Imaginez tous les efforts déployés dans tous les pays du monde où il y a nos amis ! Et nous avons des amis dans le monde entier, dans presque tous les pays.

Faisons en sorte que ce Congrès soit aussi impressionnant que possible, du fond de nos cœurs, pour qu’il nous donne une grande impulsion.

Nous avons déjà passé tant d’étapes préliminaires différentes que je pense que nous pourrons nous retrouver dans un réseau de forces altruistes, au-dessus de notre égoïsme, et commencerons à ressentir, au moins un peu, les plus petites qualités spirituelles entre nous, pas dans chacun d’entre nous.

Tout à coup, vous verrez comment certaines qualités spirituelles, certains mouvements par rapport aux amis, apparaissent en vous : ce que vous désirez pour eux et ce que vous ressentez d’eux. De plus, entre vous, ici apparaît un réseau de communication dans lequel le Créateur est révélé.

Vous pouvez le faire. C’est à cela que le Congrès est destiné.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/04/2018

Vous êtes responsable du monde entier

Le Baal HaSoulam : « Nos sages ont dit : « Tout Israël est responsable les uns des autres. » Cela semble totalement injuste, car est-il possible que si quelqu’un pèche ou commette un péché qui contrarie son Créateur, et que vous ne le connaissiez pas, le Créateur recouvrera-t-il sa dette ? Il est écrit (Deutéronome, 24:16) : « Les pères ne seront pas mis à mort pour leurs enfants… tout homme sera mis à mort pour son propre péché. » Donc comment peuvent-ils dire que vous êtes responsable des péchés même d’un étranger, que vous ne connaissez pas ni sa provenance ? »

Dans la mesure où nous gravissons les marches de la correction, selon notre développement spirituel nous sommes responsables des autres.

Question : Le Baal HaSoulam souligne que nous sommes responsables de tout le monde, sans les connaître, les voir ou être avec eux. Comment cela se peut-il ?

Réponse : Il ne s’agit pas de personnes. Il s’agit du système : vous en êtes responsable car vous pouvez apporter la Lumière supérieure dessus, ce qui le réparera. A votre niveau, vous devez le faire.

C’est à vous ! Le monde entier est votre Kli, votre récipient, votre âme. Et c’est pourquoi vous êtes responsable du monde entier.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 15/03/2018