Category Archives: Unité

La naissance est une percée hors de l’obscurité

Dr. Michael LaitmanSi nous sommes reliés dans l’amour mutuel dans le groupe, tout le monde devrait ressentir ce que les autres ressentent. Alors il ne serait pas possible que quelqu’un se sente bien et l’autre se sente mal, tout le monde ressentirait ce qui se passe dans un seul cœur. Celui qui ne partage pas la préoccupation générale ne ressent pas la joie générale qui s’ensuit.

Nous ne savons pas pourquoi le Créateur crée soudainement des situations dans lesquelles certaines personnes sont plus connectées que d’autres. Cela dépend de nombreux facteurs et notamment de la préparation de tout le monde et dans quelle mesure on sent que c’est son groupe.

Dans ce cas, même les gens qui ont toujours fait partie de « l’Egypte », ce qui signifie qu’ils semblent nuire aux «fils d’Israël» qui souffrent à cause d’eux, ont maintenant même la possibilité de progresser vers la spiritualité. Ces deux parties du groupe ont une chance égale de  progresser et il devient clair que ce sont deux faces d’une même « pièce de monnaie », du même état.

Ceux qui ne se trouvent pas physiquement dans l’obscurité peuvent se sentir comme si ils faisaient l’expérience de la souffrance générale, grâce à leur adhésion à ceux qui ont reçu le coup. L’ensemble du groupe global ne peut pas ressentir le même problème physiquement, mais tout dépend de notre adhésion, de la connexion entre les amis.

Alors tout le monde ressent une douleur étrangère, comme une maladie d’une personne aimée. L’ensemble du groupe mondial peut partager la même douleur. Même tout le monde peut le faire, si nous nous corrigeons, grandissons plus forts et montons. Alors les vagues de nos soucis, différents types d’ondes, bonnes et mauvaises, se répandront dans tous les sens et feront un « bruit » dans le monde qui peut être joyeux ou inquiétant. Alors l’état général sera corrigé avec nous.

La lumière est née de l’obscurité. Ainsi, il y aura un résultat opposé à tous les problèmes critiques. L’état suivant est né dans l’obscurité et chaque naissance est un état opposé. C’est toujours comme une percée hors d’une impasse.

De la 1ère partie du Cours quotidien de Kabbale du 04/04/13, Shamati N° 36

Fermer la boucle

congrès, groupeQu’avons-nous atteint au congrès européen? Tout d’abord, nous avons créé entre nous une certaine compréhension mutuelle.

Nous nous assemblons en un seul groupe européen. Il n’est pas important que les langues et en partie aussi les mentalités nous distinguent. C’est Babylone comme il y a 3800 ans, quand elle s’est désintégrée en plusieurs parties. Aujourd’hui, nous sommes à cette même Babylone et nous nous réunissons à nouveau, mais ce n’est pas pour poursuivre la souffrance babylonienne. Au contraire, c’est dans le but de nous unir selon la méthode révélée au monde à l’époque.

C’est comme si nous fermions le cercle, retournions au même état. Il n’est pas important qu’au lieu de trois millions de Babyloniens aujourd’hui, nous sommes sept milliards. Il s’agit simplement d’une nouvelle division de l’âme générale, de sorte que pour chacun de nous il sera plus facile de corriger sa petite particule. Mais essentiellement, nous représentons la partie de Babylone qui est prête pour cette correction. L’ensemble de notre Kli mondial (le récipient ou le désir) est précisément la «crème» qui monte vers le haut et doit être recueillie et unie, et la correction de tout le monde aura lieu.

Je pense que nous avons atteint ici une bonne compréhension mutuelle, et maintenant nous avons beaucoup de travail à faire: réaliser notre mission.

Vous verrez comment chacun d’entre vous viendra à être très demandé, comment chacun de vous peut devenir un enseignant, un éducateur. Les gens vont s’accrocher à vous car ils ne comprennent pas la situation dans laquelle ils se trouvent et, en particulier, la méthode de correction qu’ils découvrent soudain: «Comment pouvons-nous unir? Comment peut-on s’asseoir en cercle? De quoi devons-nous parler? Comment pouvons-nous interagir ? Comment pouvons-nous découvrir le contact entre nous?  »

Nous nous référons ici à de petits détails, nous nous sentons à l’intérieur parce que nous les vivons, tandis que de l’expliquer à quelqu’un d’une manière scientifique et systématique est difficile et très complexe. Tout le monde comprend que si une personne se sent à l’intérieur de quelque chose, c’est une chose, mais quand elle commence à le transmettre à quelqu’un d’autre et l’autre personne, qui ne comprend pas ou ne sent pas la matière, ne fait que répéter d’une façon mécanique, alors que c’est autre chose complètement.

Ainsi, chacun d’entre vous sera très demandé. Commencez à participer à l’éducation intégrale et virtuelle, et vous verrez comment les gens seront attirés vers vous. Chacun de vous sera utile de votre poids en or.

Le Créateur ne se tournera vers nous que lorsque nous serons un relai vers le monde extérieur, et pas autrement. Ceci est écrit dans tous les livres de Kabbale. C’est ainsi que la nature est créée: par un système ouvert, la diffusion complète. Et si, à travers nous, il y aura un canal ouvert vers le monde extérieur, alors, à travers lui, la Lumière supérieure va passer et brillera sur le monde. Elle ne s’arrêtera pas dans un lieu, ne fera que circuler et se révèléra. Si nous n’entravons pas mais permettons un canal d’être ouvert ouvert, la lumière circulera à travers nous.

 

Du congrès européen en Allemagne 24/03/13, Leçon 6

Dans une gerbe

congrès, groupeQuestion: Comment pouvons-nous travailler ensemble dans un groupe qui s’annule devant la partie supérieure?

Réponse: Pour cela, chacun incline la tête devant chacun des amis. Avec l’aide de la brisure des Kelim vous avez eu l’occasion de travailler avec les amis comme avec le Créateur. Vous ne pouvez pas voir ni atteindre ceci avec vos désirs non corrigés et, par conséquent, vous travaillez avec le groupe.

Plus vous êtes éloignés de la Lumière supérieure, plus vous l’êtes aussi des amis. Cela renforce l’état correct en vous, un «champ commun» où l’on peut «jouer» et s’entraîner avec eux. Votre attitude envers eux est précisément votre attitude envers le Créateur, mais ici vous voyez des résultats, vous travaillez avec eux sur les changements d’état, à la fois en vous et chez les amis.

Le Créateur est absolu, et dans le groupe il y a réciprocité, les changements ici vous préparent beaucoup mieux pour une rencontre avec Lui. Car vous disposez de deux désirs en vous – le désir de recevoir et un désir de donner sans réserve – qui apparaissent devant votre ego et l’ego des amis, et à travers cela vous acquérez un Kli complet prêt à faire face au Créateur.

La vérité de la question est que tout est préparé par la sagesse divine, qui vous fournit tout le nécessaire sous la forme du groupe pour tout le trajet.

Supposons que vous avez besoin de monter du niveau 120 au niveau 121. Là, vous vous retrouvez dans la dissimulation aussi, et même davantage de dissimulation, dans l’obscurité absolue, où il n’y a pas de souvenir du Créateur, et les pensées et les sentiments inexplicables vous submergent … alors comment pouvons-nous passer de cette obscurité terrible au niveau suivant? Nous faisons cela seulement avec l’aide du groupe, de même que les élèves de Rabbi Shimon. Et vous découvrez à nouveau que toutes les relations entre les amis sont précisément ajustées pour façonner ce nouveau niveau.

Question: Alors qu’est-ce que le groupe peut faire pour se soumettre et passer au niveau suivant?

Réponse: Le groupe n’a pas besoin de se soumettre, mais plutôt chaque membre doit se soumettre à la notion de connexion et d’unité. Et puis, tous ensemble, nous construisons un support pour révéler le Créateur, un lieu pour Sa résidence, la Shekhina.

Question: Mais n’y a-t-il pas ici besoin d’avoir un renoncement partagé quand on passe par des états différents?

Réponse: Vous ressentez ce que c’est que d’être ensemble, dans une « gerbe » (Omer). La chose principale est de s’annuler, en d’autres termes, de vous présenter, avec toutes vos forces pour construire un lien entre les amis. Vous réduisez humblement votre fierté sur la connexion et ne vous préoccupez que de ce que tout le monde dans le groupe, y compris les femmes et les enfants, soient connectés, qu’ils se comportent les uns aux autres avec amour, avec compréhension, sans une seule plainte contre un autre. Le Créateur nous donne un endroit pour les efforts, et nous devons simplement établir une connexion entre nous. Et si nous ne le faisons pas, alors il n’y aura pas de suite à ceci…

De la 3ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 05/04/13, Les écrits du Rabash  

La révélation de l’égoïsme est le plus grand cadeau du Créateur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je suis très excitée à propos de votre déclaration aux femmes et je pense que c’est juste, surtout après l’expérience que j’ai acquise à la suite de l’exercice que vous avez suggéré: essayer de se rapprocher de l’unité et si vous trouvez que vous critiquez vos amies, d’attribuer cela au Créateur.

À la suite de cet exercice, j’ai découvert que mon attitude non seulement envers mes amis, mais vers absolument tout le monde (sauf mes enfants) est critique. C’est comme un instinct, comme respirer, que vous ne remarquez pas. Et plus vous le faites, plus il persiste. Bien que je continue à l’attribuer au Créateur, cela continue de grandir et je n’ai pas de force au point d’en avoir la nausée. Parfois, c’est un désir que quelqu’un qui me détruise.

Que puis-je faire avec cela si c’est ma nature? Les hommes ne l’ont pas, ils sont beaucoup plus purs. Comment pouvons-nous, les femmes, aider les autres à trouver et à corriger cette propriété?

Réponse: Ce n’est que lorsqu’une personne applique ses efforts pour s’unir dans le groupe selon la méthode de la Kabbale que l’on peut découvrir en soi-même les forces qui s’opposent à cela. Ces forces sont appelées l’égoïsme. Et tous les autres désirs à « attraper » plus pour soi-même existent en chacun de nous, même chez les animaux, et du point de vue de la Kabbale ne sont pas considérés comme de l’égoïsme

Que faire: la même chose que les hommes, qui ont aussi cela mais sous une forme différente. La révélation de l’égoïsme (Pharaon) est le plus grand cadeau du Créateur, car cela entraîne la nécessité de se tourner vers Lui pour demander de l’aide! Et se tourner vers Lui conduit à sa révélation!

En Egypte et au-dessus

Dr. Michael LaitmanRabash, «Qu’est-ce que le Peuple du berger est la Nation tout entière dans le travail»: Et puis, il ne peut comprendre ce que le « Shekhina dans la poussière » est, étant donné qu’il voit alors comment et où il doit faire quelque chose pour l’amour du Ciel et non pas dans son propre intérêt, immédiatement le corps se plaint et demande: «Qu’est-ce que ce travail pour vous », et ne veut pas lui donner l’énergie nécessaire pour travailler, c’est ce que l’on appelle « Shekhina dans la poussière », ce qui signifie que dans ce qu’il veut faire pour le bien de la Shekhina, il goûte la poussière en ceci et il n’a pas la force de surmonter ses pensées et ses désirs.

En règle générale, nous décrivons l’Exode d’Egypte tout simplement: «C’était très mauvais pour nous là-bas, et nous nous sommes enfuis de ce mal vers une bonne vie. » L’approche superficielle, égoïste, puérile est comme ceci: «Nous étions esclaves, et maintenant nous sommes libres ». Et c’est vraiment bien, car le désir de recevoir n’accepte que cette explication simple.

Mais nous devons comprendre que nous avançons sur deux niveaux: dans la raison et au-dessus de la raison. Ce qui est découvert dans la raison ne pointe pas du tout vers la sortie d’Egypte, bien au contraire, l’Égypte devient seulement plus fort et de plus en plus difficile pour nous. Et c’est pourquoi nous pouvons nous élever au-dessus de l’Egypte tout le temps pour aller au-dessus de la raison.

C’est ce qu’on appelle l’exode spirituel de l’Egypte, et en conséquent, avec tous les commandements, c’est à dire avec chaque correction, nous disons que c’est un rappel de l’Exode. Il n’est pas de façon arbitraire qu’il est dit que la personne doit personnellement se sentir comme s’il quittait maintenant l’Egypte. Dans le chemin spirituel, nous ressentons toujours non simplement une différence, mais une opposition entre ces deux niveaux: la raison et l’élévation au-dessus. Et nous établissons notre réalité, la réalité de l’être humain (Adam), grâce à la distance entre eux.

De la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 03/04/13, Les écrits du  Rabash

Une ascension mais pas une fuite

Dr. Michael LaitmanRabash, «Qu’est-ce que le peuple du berger est la nation toute entière dans le travail»: Mais la principale difficulté est seulement le manque de foi. Ainsi, une personne doit consacrer tout son travail et effectuer des actions dans le but d’acquérir la foi dans le Créateur, qui est la seule chose qui lui donne tout.

Il s’agit d’une force spéciale qui, ensemble avec toutes les difficultés, les problèmes, les tensions et les conflits internes, maintiennent une personne dans l’état de Hafetz Hessed. Cela signifie que cela ne lui rend pas la vie plus facile, mais le garde au-dessus de la lourdeur de la vie.

Cette force ne résout pas les problèmes corporels et ne libère pas une personne d’eux. Au contraire, chaque niveau spirituel est construit au-dessus des conflits corporels non résolus au niveau actuel. Dans le cas contraire, une personne ne serait pas forcée de s’élever au-dessus. N’ayant pas le choix, sous la pression de l’ego, elle a besoin de l’état de Hafetz Hessed. Dans le cas contraire, elle ne serait tout simplement pas en mesure de vivre. D’autre part, cette mesure est nécessaire parce qu’elle n’apportera jamais le contentement Créateur.

C’est le choix entre ces deux discernements, entre les deux causes suivant lesquelles une personne avance vers une vie spirituelle.

Question: Quel est ce choix, exactement?

Réponse: Vous pouvez choisir d’être dans Hafetz Hessed pour tout simplement vous promener dans la forêt avec une fleur dans votre main et ne voulant rien de plus que cela, ou vous pouvez ne pas être capable de supporter les douleurs que cette vie apporte et souhaiter échapper à un endroit où tout semble bon, où tout est pour le mieux, car il n’y a rien hormis Lui. En effet, est-ce que je ne mérite pas un tel bon état?

Soit vous aspirez à l’état de Hafetz Hessed, car il s’agit d’un niveau supérieur qui vous permet de rester au-dessus de toutes les sensations désagréables dans le désir de recevoir, soit pour rester dans le don sans réserve et l’apprécier davantage que le désir de recevoir. Il est assez difficile d’expliquer cela à nous-mêmes, mais c’est déjà le début de l’état réel de Hafetz Hessed.
[104195]
De la 4ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 03/04/13, Les écrits du  Rabash

Ne tombez pas mais montez dans la ligne médiane

Dr. Michael LaitmanQuestion: Pourquoi, à la fin des vacances de Pâque  une lourdeur touche le cœur, et comment est-il possible d’aider vos amis qui pensent qu’elle est plus dure  que la vôtre?
Réponse: Je ne pensais pas que vous auriez déjà atteind la lourdeur du cœur. Je pensais le contraire, que pendant les vacances nous aurions senti la nécessité d’avancer sur deux lignes: droite et gauche, afin de les relier à chaque instant en la ligne médiane, au Créateur, à «Il n’y a rien hormis Lui» qui nous dirige. Nous sommes incorporés en Lui et adhérons à Lui que nous nous connectons tous à un seul homme avec un seul cœur et fusionnons avec Lui en un tout.
Et de cette façon, nous restons adhérés et heureux dans la lourdeur plus difficile du cœur puisque nous sommes en mesure de la connecter à un même état d’unité, de s’élever encore plus haut et encore plus dépendants du Créateur. Et c’est une belle action qui nous est donnée, et on a besoin de donner l’effort afin de l’exécuter.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 02/04/13, Écrits du Rabash

Ainsi le groupe absorbera tout

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est la signification d’adhérer au groupe?

Réponse: Adhérer au groupe est être avec les amis dans tout le processus à travers lequel ils passent, pour effectuer les tâches, participer à toutes les épreuves: dans les études, la diffusion, les devoirs, les réunions d’amis, des ateliers, et en payant le Maasser. Je dois essayer d’être un participant actif et utile dans tout cela. Ce sont des actions mécaniques pour se joindre à un groupe, qui sont visibles.

En outre, en moi-même, j’essaie entièrement d’être inclus dans cette image appelée « groupe », de disparaître, de me fondre là-bas. Je veux être absorbé dans ce concept de «groupe», la «société», de sorte que rien de moi ne demeure.

Si j’essaie de le faire en fonction de mes motifs égoïstes, dans la mesure de mes efforts, je deviens plus proche de la Lumière et Elle m’apporte des réflexions à ce sujet et montre comment je suis approprié pour cela ou pas. Donc, je commence à exiger que la Lumière me corriger plus. Je commence à me comporter vis à vis de mon inclusion dans un groupe d’une manière plus pratique, reliant cette inclusion à la Lumière qui m’influence et me permet d’entrer dans un groupe.

Il s’ensuit que plus j’en fais partie, plus je commence à discerner des états: l’inclusion plus ou moins grande, combien je m’oublie, combien j’appartiens plus aux amis, combien plus ou moins je les aime. C’est seulement en fonction de cela que j’évalue mes ascensions et descentes, car aucune autre ascension et descente n’existe.

Et, ainsi, ensemble, avec tout le monde, je me tourne vers la Lumière supérieure qui fait de nous un tout. Et voici le début des travaux. Toutes les mesures et les évaluations ont lieu uniquement en ce qui concerne le groupe car, sans cela, il n’y a pas d’échelle de mesure correcte, il n’y a pas de correction avec laquelle je sois en mesure de m’examiner.

Je n’ai aucune indication ni évaluation de mes émotions ni en relation avec le Créateur et ni par rapport à moi, si nous ne faisons pas cela au sein du groupe. Le groupe est l’endroit où je sens, mesure et accomplis tous les actes spirituels.

Il n’y a aucun autre endroit à l’extérieur de lui! Là, dans le groupe, j’ai besoin de découvrir la haine et mon ego, toutes mes caractéristiques. Tout ce qui est découvert à l’extérieur du groupe ne nécessite aucune correction. Seul ce qui est découvert dans les relations entre les amis, c’est la seule chose que nous devons corriger. Pharaon, l’ego est la force de rejet mutuel et de la haine que l’on découvre dans un groupe. Et, à l’extérieur du groupe, c’est toute la vie physique du corps de l’animal.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale 31/03/13

 

Les contractions qui précédent la naissance d’un nouveau monde

congrès, groupeQuestion: Avons-nous atteint le point le plus bas du Créateur?

Réponse: Nous sommes aux portes de ressentir le Créateur. Nous pouvons en juger en observant ce qui se passe dans le monde et en nous-mêmes. Nous avons assez exercé, avons tenu un grand nombre de congrès, y compris ceux dans le désert. Nous espérons que ce congrès actuel, avec la semaine prochaine la Pâque en Israël, ainsi que nos efforts qui sont dirigés vers l’unité et la connexion mutuelle deviendront la dernière tentative et nous atteindrons la révélation.

Nous ne savons pas quand cela se produira. Cela arrive toujours à l’improviste. C’est décrit dans les sources. De manière générale, nous nous trouvons au seuil d’une révélation spirituelle. En règle générale, cela ressort toujours de l’obscurité. Le passage à l’étape suivante se déroule toujours de façon semblable à l’exode d’Egypte, au milieu de la nuit,  ou à la naissance d’un enfant qui vient au monde à partir de rien, de l’obscurité.

Espérons que nous atteindrons la révélation, ici et maintenant. Nous devons rester vigilants, attendre, et souhaiter que cela se produise pour nous à chaque minute de notre vie. Même si cela ne se produit pas immédiatement, ma compréhension personnelle et l’expérience me disent encore que cela arrivera certainement.

En aucun cas, puis-je signer pour cela ou m’engager sur ce que cela va arriver, car tout ce qui nous arrive dépend de l’ensemble du monde. C’est pourquoi ni moi ni le plus grand kabbaliste du monde sommes capables de prédire quand et comment cela va se produire. Nous sommes des pionniers. Les kabbalistes du passé étaient des individualistes, ils ont révélé la spiritualité entre eux, par petits groupes, comme les disciples de Rabbi Shimon, les étudiants de l’ARI, Ram’hal et Baal HaSoulam.

Maintenant, c’est à notre tour de passer à l’étape suivante. Je ne peux pas prédire avec précision la date exacte ou d’autres conditions spécifiques qui nous porteront vers la révélation. Néanmoins, nous sommes à la porte, à la veille d’entrer dans un monde spirituel. Les neuf mois de développement intra-utérin sont terminés et le travail a déjà commencé. C’est l’état où nous sommes en ce moment. Il peut durer un certain temps, de manière similaire à la façon dont un enfant se déplace légèrement d’avant en arrière, et que la mère ressent ce mouvement comme les contractions de naissance. Nous sommes déjà à ce stade.

Question: Est-ce le point le plus bas du Créateur à l’égard de l’humanité?

Réponse: C’est le point le plus éloigné et en même temps, c’est le plus proche. Après tout, il doit y avoir une différence de potentiel.

Contractions That Precede The Birth Of A New World

D’une part, «les contractions de naissance», une tension énorme et des efforts considérables, sont inévitables. On peut se demander, qu’est-ce qui se passe? Mais nous savons de la vie de tous les jours que c’est de cette façon que les enfants naissent. Tout se passera bien.

Question: Comment peut-on sentir la vie de ce point: individuellement à l’intérieur de chacun de nous ou dans le groupe?

Réponse: Ce n’est plus un point important. Nous naîtrons lorsque nous nous connecterons. La connexion entre nous sera une construction composée de dix pièces, dix Sefirot – la première image d’un enfant à qui nous allons donner naissance. Cette construction de dix parties doit avoir une certaine structure: une tension interne et une puissance énorme qui relie tous les désirs antagonistes, égoïstes, ensemble. Une unité des contraires absolus crée une « tension » où la Lumière supérieure devient révélée.

C’est une loi de la physique, une tension superficielle moléculaire, rien que ça! Nous observons la même chose dans tout ce qui nous entoure: dans la nature, dans les technologies. Tous les phénomènes naturels sont construits à partir des opposés.

Du Cours N° 1 du Congrès Européen 22/03/13

Viens, vois, révèle…

congrès, groupeQuestion: Qu’est-ce que “la révélation du Créateur” signifie?

Réponse: Le Créateur (Boré) signifie “Viens et vois” (Bo-Ré), ce qui signifie la révélation.

Comment pouvons-nous nous approcher de Lui? Nous pouvons le faire uniquement à travers la convergence. Disons que nous avons une dizaine de personnes différentes. Si nous construisons progressivement un homme sur chacun d’entre eux (comme un seul homme avec un seul cœur), nous arrivons à un point où nous devenons un tout. Alors, nous révélons le Créateur: «» signifie «révélation».

En d’autres termes, le Créateur Lui-même se révèle dans un Kli général (récipient), dans sa nouvelle propriété. Nous sommes ceux qui «créons» le Créateur. Nous sommes ceux qui Le «construisons» sur dix, vingt, mille points différents. Il n’est pas vraiment important combien de points sont impliqués dans un tout commun.

Come, See, Reveal…

Disons qu’il y ait une structure qui se compose d’une quarantaine de personnes, cette structure est appelée «comme un». Ceci est le Créateur. En d’autres termes, en réunissant une multiplicité dans «un seul», cela nous donne une sensation du Créateur. Nous sentons le Créateur seulement sous cette forme, c’est pourquoi il est appelé « Bo-Ré. »

Nous ne pouvons Le sentir qu’à l’intérieur de nos propriétés. À l’heure actuelle, nous ressentons le monde au sein de nos qualités égoïstes. Cependant, si nous parvenons à changer nos qualités isolées, brisées et détruites et les rendre intégrales et unies, nous serons en mesure de détecter « l’Intégral », l’unité, ce qui est appelé «le Créateur».

Question: Devons nous révéler le Créateur au 99%?

Réponse: Nous révélons le Créateur, afin de plaire ceux qui sont en dehors de nous. Le Créateur ne peut être découvert que dans l’attribut de don, c’est pourquoi nous travaillons à améliorer les connexions entre nous et accroître l’importance de notre unité en la rendant plus élevée que notre égoïsme.

Lorsque nous nous élevons au-dessus et sortons en dehors de nous, nous nous unissons en un seul corps spirituel commun qui est nommé «Partsouf« .

Come, See, Reveal…

C’est l’endroit exact où nous révélons l’unité que l’on appelle «le Créateur».

Du Cours N°2 au Congrès Européen 22/03/13