Category Archives: Unité

Le monde est devenu une arche de Noé

Dr. Michael LaitmanQuestion: De quelle manière chacun de nous peut investir des efforts dans le Kli commun; que devons-nous faire?
Réponse: Tout le monde a simplement besoin de penser à ce qu’il voudrait voir lui arriver, pour le groupe, et pour le monde entier: les hommes, les femmes, les enfants, les vieux, tous les peuples, l’humanité tout entière. Aujourd’hui, nous sommes tous dans le même bateau, un vraie Arche de Noé
Il est dit à propos de l’arche de Noé que tous étaient rangés en elle et personne ne se disputait, plutôt vivait tous en paix. Cette arche est la caractéristique de Bina, qui englobe et contient tout en elle-même. Et par conséquent, ils ont été sauvés du déluge, du grand ego, qui a éclaté à l’extérieur des murs de l’arche et apparaissait sous toutes ses formes terribles: éruptions volcaniques, ouragans, tsunamis, tempêtes de neige, et un feu ardent.
L’arche protége  tous ceux qui étaient à l’intérieur, car ils voulaient se sauver. Plus nous protégeons l’arche, plus l’arche va nous protéger, parce que l’arche est la caractéristique de Bina. Entrez dans la caractéristique de Bina est comme entrer dans un utérus, dans une arche qui va vous protéger contre toutes les mauvaises influences externes et nuisibles, rien ne peut vous nuire plus.
C’est ce qui doit précisément être expliqué au monde que tous les problèmes de l’humanité proviennent de son ego qui fait rage. Mais si nous construisons tous une arche pour nous-mêmes et pour ne pas manger les uns les autres, au contraire, nous allons tous vivre ensemble en son sein, dans notre petit monde clos, si nous ferons une arche de notre monde clos petit, alors nous serons sauvés. Sinon, qu’est-ce qui est arrivé à tous ceux qui sont restés en dehors des murs de l’Arche de Noé nous arrivera, nous allons tous sombrer dans les eaux du déluge.
De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 28/03/13, Écrits du Baal HaSoulam

La direction de la pensée

Dr. Michael LaitmanQuestion: Parfois, quand nous travaillons dans le groupe, le Créateur nous donne une ascension, des états avancés. Comment peut-on les utiliser pour faire avancer les 99% de l’humanité?
Réponse: Nous avons besoin d’y penser constamment parce que tout est résolu dans ses pensées. Nos pensées sont les plus grandes forces du monde. Si la pensée est dans la bonne direction, elle entre dans le vecteur, en relation avec la Lumière, et c’est quelque chose qui peut changer le monde.
La lumière environnante nous touche, et par notre vecteur nous dirige Lumière. Si on allume une lampe de poche ou un projecteur, il brille directement. Imaginez que nous pouvons faire la même chose avec nos pensées.
Si vous pensez à quelqu’un qui est dans un état correct, dans de bonnes pensées, vous verrez par cela comment vous allez guérir, corriger, améliorer. Tout sera couronnée de succès.
Du congrès européen en Allemagne 23/03/13, Leçon 5

Unité et un peu d’arrogance

congrès, groupeQuestion: Ce soir nous organisons une leçon spéciale pour symboliser la fin de la fête de Pâque, le départ de l’ego. Comment devons-nous aborder cette question avec une demande maximale pour traverser la Makhsom?
Réponse: Cela vient soudainement. Personne ne sait exactement quand, personne ne peut prédire quoi que ce soit. Mais Baal HaSoulam écrit que le temps de la Pâque est un moment très important, dans notre monde, c’est un moment spécial en ce qui concerne les lumières environnantes.
En effet, la sortie peut avoir lieu à tout moment, n’importe quel jour, mais en même temps, nous avons besoin de faire autant que possible d’après la communication de la branche physique avec la racine spirituelle. Nous avons une chance, et pour cela un grand effort de coopération est nécessaire, de même un peu de culot (audace).
– Nous le méritons!
– Pourquoi?
– Parce que!
Ceci est obligatoire. En ce qui concerne ce qu’il a dit: « Mes fils m’ont vaincu. » Même si je sais que je ne le mérite pas, en dépit de tout cela, je demande, exerce une pression, et cette audace est très utile car elle montre que je vais au-delà les limites de mon ego, je crois que je dépends du Créateur, et c’est précisément à Lui que je demande ce que je veux. C’est là que réside non seulement une explosion émotionnelle, mais un cri délibéré d’une agression nécessaire dans sa direction: « Fait-le » C’est ainsi de nouveaux Kelim, autres manques, sont éveillés en moi.
Question: Que faut-il pour construire cette demande tout au long de la journée?
Réponse: Il est nécessaire de se concentrer sur l’opposition formée au moment du départ de « l’Egypte », de la connexion et de l’élévation au-dessus de notre ego individuel et collectif. En général, nous avons besoin d’une demande avec le plus d’audace. Et la chose principale est l’unité. Et ne soyez pas distrait par quoi que ce soit d’autre.
Question: Comment avoir de  l’audace dans cette demande et en même temps demander, au nom de tout le monde, avec tout le monde?
Réponse: Il est écrit que nous quittons l’Egypte dans l’obscurité de la nuit. Cela ne veut pas dire qu’il est nécessaire d’attendre qu’il fasse sombre à l’extérieur et à éteindre les lumières à la maison. Non, ce sont les ténèbres de l’ego, que nous sentons à l’intérieur de nous quand plus rien ne peut nous sauver et il n’existe aucune possibilité d’évasion.
Nous avons besoin de courir vers le centre du groupe, vers l’amour des amis, vers l’amour de l’autre. Il est nécessaire de se concentrer sur cette question; nous avons besoin qu’elle soit l’importante . La lumière révèle les Kelim et les corrige. Tout vient sauf la demande d’aide.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 31/03/13, Écrits du Rabash

Adhérez au Créateur plus fortement

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il est dit que celui qui s’attache au Supérieur ne connait pas l’échec, qu’il est au-dessus de tous les problèmes. Comment pouvons-nous augmenter le désir de s’attacher au Créateur, pour surmonter toutes les adversités, et s’élever au-dessus de  tout ce que nous ressentons du Créateur?
Réponse: Nous avons déjà discuté que personne ne peut rien faire seul. Ces problèmes que le Créateur nous donne semblent juste personnels. Personne n’a des problèmes personnels à cause du Kli (récipient) qui s’est brisé dans le monde de la Nikoudim. En d’autres termes, l’âme d’Adam qui était dans le monde d’Atsilout était commune, et tous les problèmes sont la manifestation de l’éclatement de l’état correct,commun. C’est pourquoi il est impossible de dire que je ne suis pas corrigé. Il n’est pas un être humain qui soit comme ça parce que je suis non corrigé seulement dans mon attitude envers l’état commun qui a été créé à l’origine.
La brisure ne s’est produite pas en chacun de nous, mais entre les parties de l’âme commune, et c’est pourquoi nous avons besoin de corriger le lien entre nous. Ceci est très important. Nous devons nous rappeler cela et constamment essayer d’imaginer l’état corrigé, puis tout à coup nous allons voir comment la mosaïque générale se réunit et se transforme en un beau Lego commun, et le monde d’en haut se manifeste dans cette combinaison.
Question: Quand nous sommes reliés ensemble, la lumière passe à travers nous pour les 99% de l’humanité. Dans ce cas, faut-il s’attacher au Créateur plus fortement et être capable de transmettre plus de lumière ?
Réponse: Bien sûr. C’est parce que le monde exige de plus en plus de nous. Il est dans un état critique, même maintenant. Nous avons besoin de percevoir son état comme un appel à nous parce que quand un bébé qui se sent mal, pleure, ses parents devinent ce qu’il veut. C’est pareil pour nous. Le monde crie, il se sent mal, et nous devons deviner ce dont il a besoin. Il a besoin d’unité. C’est pourquoi nous devons agir de cette façon.
Du congrès européen en Allemagne 23/03/13, Leçon 4

L’euro est condamné

Dr. Michael LaitmanAvis (Lars Seier Christensen, co-directeur-général de Saxo Bank): « Il y a beaucoup de capital politique investi dans l’euro. C’est bien plus un projet politique plutôt qu’un projet économique. Mais à la fin de la journée, je crois que les défis sont si grands que quelque chose doit céder. Et malheureusement, la réalité a une façon à la fin de se renforcer sur les politiques, et je pense que c’est exactement ce qui va se passer ici. « 
«… le récent  rebond de l’euro est illusoire et la monnaie commune est vouée à l’échec parce que le continent ne l’a pas pris en charge par une union fiscale.
«Le tout est voué,« Christensen a déclaré dans une interview au siège de la banque à Dubaï. «Actuellement, nous sommes dans une de ces fausses solutions où les gens pensent que le problème est contenu ou résolu, ce qui n’est pas le cas »(Source: Bloomberg).
Mon commentaire: Je n’ai pas envie de jubiler à l’égard de cette question, mais ressentir la douleur que lorsque il y a 20 ans, lors d’un voyage sur la côte atlantique française, j’ai vu des camions faisant la publicité avec des dépliants et brochures  sur l’importance et rentabilité de l’Union européenne. Et je disais à mes amis que  tout cela était impossible parce que l’économie est la CONNEXION entre nous, et si elle est entre égoïstes, elle ne  conduira à rien de bon. Autrement dit, l’être humain doit d’abord se corriger. Aujourd’hui, nous sommes parvenus à ce résultat.

Un bouclier pour un vrai héros

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que cela signifie demander la connexion au Créateur dans un état difficile, au lieu d’essayer de surmonter la situation difficile de son propre chef?
Réponse: La sagesse vient qu’avec l’expérience. Nous devons sentir parfois l’obscurité beaucoup, et puis la lumière, et de nouveau l’obscurité et la lumière. Autrement dit, il nous faut passer par beaucoup de sensations désagréables et agréables où je me sens bien ou mal pour toutes sortes de raisons spirituelles et matérielles, et je ne peux rien y faire.
Des milliers de ces expériences devraient changer en moi jusqu’à ce que je commence à réaliser que ma perception dépend de mon évaluation, de l’importance que j’attache aux propriétés spirituelles de la connexion, de l’amour, et de ma relation aux autres. J’ai déjà commencé à deviner ce qui se cache dans cette obscurité et à le sentir. Je ne me sens bien ou mal, mais être bien et mal est à cause de ma relation avec le groupe, parce que je ne considère pas qu’il est important ou bie je ne traite pas bien des amis.
Il y a de nombreuses étapes sur ce chemin, de nombreuses petites scènes, pas encore spirituelles, mais des barrières psychologiques qui doivent être surmontées. Et puis vient la compréhension qu’en m’éveillant  hors de l’obscurité, je commence à penser à l’écran, au moment où je peux être au-dessus de ces sentiments.
Nous devons passer par les sentiments bons ou mauvais, le jour et la nuit, jusqu’à la fin de la correction. Bien que tout le monde les passe à sa manière, à la fin, je commence à sentir la nécessité de m’élever au-dessus de ces sentiments. Je ne veux plus dépendre d’eux et d’être leur esclave, mais je veux en être protégés par un bouclier.
Laissez diverses impressions internes surgir en moi, mais elles ne devraient pas affecter mon attitude envers les amis, envers le chemin spirituel, vers l’importance de l’objectif et le Créateur. Je veux être indépendant de mon désir égoïste et ses chagrins. Cette exigence est en train de naître en moi: je veux être au-dessus de la souffrance de l’égoïsme, similaire au comportement d’un vrai homme dans ce monde qui se tient courageusement son terrain, et rien ne peut l’ébranler, aucune influence extérieure.
A partir de ce moment, j’ai une connexion directe avec le Créateur, car je commence à exiger de Lui. Jusqu’à présent, je n’ai demandé que des bonnes sensations, des états agréables, douce satisfaction, qui est d’avoir demandé pour mon égoïsme. Maintenant, je vous demande de me mettre au-dessus mon désir égoïste, et cette exigence est correcte pour le Créateur. Je veux également bien me comporter vis à vis de du Maitre, dans la même direction, tout en restant au-dessus des émotions, au-dessus des chagrins de mon ego. C’est ce qu’on appelle l ‘« écran anti-égoïste » (Massakh).
Bien sûr, ces écrans ont un certain nombre de niveaux et de fonctionnalités, mais le travail avec la lumière commence à partir de ce premier écran. Je tiens à restreindre mon désir de plaisir. Et naturellement, je sens tout ce qui s’y passe et l’inquiétude en moi. Mais toutes ces émotions, la brûlure dans mon estomac, n’affectent pas ma vision, le cœur et l’esprit. Il y a une partition (Parsa) entre eux, que je sens comme un diaphragme à l’intérieur de mon corps. En vertu de cette partition, dans le « ventre » quelque chose est cuit et se passe, mais je veux m’identifier à ce qui est au-dessus de cette membrane: les poumons, le cœur et le cerveau.
De la préparation au cours matinal du 28/3/13

Le groupe n’a pas le droit de rester silencieux

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quand quelque chose se passe dans un groupe, le groupe tente de résoudre ses problèmes particuliers par lui-même au lieu de se tourner vers d’autres groupes et criez, « aidez-nous »  Est-ce que quelqu’un a besoin de suggérer de se tourner pour obtenir de l’aide ou l’ensemble du groupe  a besoin de décider que nous avons vraiment un problème et le moment est venu de crier pour qu’ils nous entendent?
Réponse: Dans notre groupe en Israël, c’est la même chose. Je pense que quand un ami ou un autre tombe, attendez un jour ou deux pour voir si les autres répondent à cela ou non. Sinon, je leur suggère de le dire à tous les autres. Autrement dit, il doit y avoir un examen constant et il n’y a pas moyen d’éviter cela.
Et le groupe n’a pas le droit de garder le silence dans de telles circonstances, car cela serait préjudiciable à tout le reste.
Je ne devrais pas cacher ma non-participation à quelque chose, mon détachement de la voie spirituelle, de la recherche, de la tension, de la marche en avant. Je ne peux pas rester silencieux à ce sujet car, ce faisant, je vais amener les gens à l’échec.
C’est comme un groupe de soldats qui sortent sur une offensive et tout à coup l’un d’eux n’est pas prêt à aller de l’avant. Les autres dépendent de lui. Qu’est-ce qui se passera s’il ne remplit pas sa mission? Ils seront tous tués, rien ne réussira. Par conséquent, afin de ne pas saper le groupe, il faut lui dire qu’il y a quelque chose qui n’est pas d’accord avec lui, peut-être que sa jambe ou la main ne fonctionne pas correctement.
En outre, si un groupe entier tombe, cela sape les autres groupes. Nous ne pouvons pas penser seulement à nous-mêmes. Si nous pensons ainsi, nous disons que la garantie mutuelle n’existe pas, qu’il n’y a pas d’obligation mutuelle. Donc, en général, il n’y aura rien! Réfléchissez bien à ce sujet.
Du congrès européen en Allemagne 23/03/13, Leçon 3

Le temps est venu de réveiller le monde

Dr. Michael LaitmanChacun agit selon la racine de son âme, et la Lumière qui ramène vers le bien agit sur lui en fonction de la racine de son âme. Par conséquent, lorsque nous regardons les uns les autres dans ce monde, nous ne comprenons pas les motifs de nos actions, nous ne voyons pas lesquels gènes d’informations et quelles Lumières correspondantes sont transformées en nous. Nous ne pouvons pas juger correctement les uns les autres, et donc nous disons qu’il est toujours nécessaire de juger votre ami favorablement.

En ce qui concerne elle-même, la personne a reçu le libre choix et doit s’efforcer de construire un environnement pour elle-même qui va la réveiller au maximum. Elle doit se consacrer à cet environnement et se soumettre à lui et être intégrée avec lui autant que possible, comme il est écrit: « Tout ce que vous trouverez dans vos mains à faire, en votre pouvoir, faites-le. »

Mais avec cela, il existe également un plan général de développement. Nous sommes dans un processus comme celui-ci, où le monde entier est en train de se réveiller. Et donc, notre développement repose sur le développement du monde entier. Ce puzzle est de plus en plus réveillé, et chacun doit occuper la place qui est désignée pour lui. Par conséquent, plus il y a les progrès mondiaux en général, plus nous, « Israël », les gens qui recherchent le Créateur, avançons. Et de même, grâce à notre avancement nous réveillons le monde entier.

Par conséquent, il est impossible de séparer ces deux composantes dans notre travail actuel. Chacun est connecté et dépend de l’autre dans une forme qui est impossible à séparer: à la fois le travail intérieur, par l’intermédiaire de nos gènes pour information et notre Lumière personnelle qui ramène vers le bien, et aussi le groupe dans le groupe et le travail général sur les gens d’Israël dans la terre d’Israël et du monde entier. Le temps est venu où nous devons réveiller tout le monde. Mais plus interne la couche est, plus important est son réveil.

La personne doit comprendre que si elle tombe tout le temps et ressent ainsi son infériorité, cela se fait pour son bien, et c’est ainsi qu’elle montre son véritable état. Il est nécessaire d’être reconnaissant pour le mal comme pour le bien, car le bien et le mal sont pesés ensemble. La forme sous laquelle le bien et le mal sera révélée ne dépend que de la Lumière qui ramène vers le bien. Et il est toujours nécessaire de nous interroger en fonction de notre intégration dans une société: Combien êtes-vous prêt et vous efforcez-vous, êtes-vous inquiets de voir l’ensemble du groupe, et en général le monde entier, comme votre âme?

De la préparation de cours quotidien de Kabbale du 20/03/13

Les plaies par amour de la vie future

congrès, groupeQuestion: Pourquoi la Pâque juive la Haggadah parle-t-elle volontiers des plaies de l’Égypte ?

Réponse: Tout d’abord, lorsque la personne est sous le contrôle de son ego, il semble que ces fléaux se réalisent sur elle parce qu’elle ne se sépare pas de son égoïsme. Mais ensuite, après avoir quitté son ego, elle estime que ces coups se passent comme si c’était à un autre corps, un état passé, qui ne lui appartient pas, mais à son égoïsme.

Après tout, elle s’est déjà séparée de son ego, et c’est pourquoi ces fléaux sont sucrés. Cette douceur provoque une grande joie à une personne.

L’exode d’Égypte a lieu à chaque nouveau degré. Chaque fois que l’égoïsme est révélé, il est nécessaire d’en venir à bout, de le fuir, pour s’élever au-dessus, puis le corriger pour le don, de sorte que l’ange de la mort se transforme en l’ange de la vie, le bon ange. C’est comme un mini-exode de l’Égypte sur chaque niveau suivant, dans « chaque génération », car de cette manière nous montons les marches.

Plus notre égoïsme se développe et que nous nous élevons au-dessus, le corrigeons, et le tirons à notre niveau, plus il nous aide à grandir. Nous mettons en relation les uns avec les autres plus fortement en tant que peuple et ainsi affectons le monde, passant la méthodologie et la force qui permet de s’élever au-dessus de l’égoïsme, l’union et révèle le monde spirituel.

Toutefois, seule la force supérieure est capable de nous sortir de notre égoïsme, pas nous-mêmes. Parce que nous nous connectons, nous donnons à la Lumière l’occasion d’influer sur notre connexion et de la réaliser. Après tout, on ne peut pas s’unir par nous-mêmes, nous sommes en mesure que de demander et faire des efforts, que la Lumière supérieure influence et réalise cet état. Ensuite, nous nous ressentons dans notre liaison nouvellement formée, la sortie.

Des « Écrits kabbalistes: La Nuit du Séder de Pâque, » KabTV du 04/03/13

Une famille dans laquelle chacun est aimé

congrès, groupeNos désirs sont divisés en deux:

  • Désirs « animal » liés à l’alimentation, le sexe, la famille
  • Désirs « humain » liés à l’argent, le respect, la connaissance.

En toute circonstance, pour ceux-ci et ceux qui sont liés à ce monde, il n’y a rien de spirituel en eux.

A Family In Which Everyone Is Loved

En ce qui concerne le groupe inférieur de ce monde, il est possible de dire que ce sont des désirs « personnels. » Et la partie supérieure sont les désirs « sociaux. » Et surtout, nous sommes tous une famille. En tout état de cause, nous nous efforçons pour cela.

Question: Quelles sont les désirs qui suscitent le commérage et les calomnies en nous?

Réponse: En particulier, les désirs de respect et de contrôle.

Question: Et comment pouvons-nous composer avec cela dans le but d’être une famille?

Réponse: Dans le langage brut: fermer la bouche et les oreilles, pour endurcir le cœur. C’est le travail. Personne ne demande de l’autre d’être corrigé, mais il est nécessaire de comprendre la nécessité de la correction et de le vouloir, ou tout au moins d’aspirer à ce désir. Vous voyez, si le désir est prêt, alors du point de vue de la Lumière, il n’y aura aucune entrave. Et pendant ce temps j’élève, comme on l’appelle, une « prière avant une prière », une envie d’avoir envie.

A Family In Which Everyone Is Loved

Question: Comment mes pensées négatives séparent la famille que nous voulons construire?

Réponse: C’est la même chose que le forage d’un trou dans le côté du bateau partagé. Vous voyez, un trou est suffisant pour faire couler tout le monde. Par ailleurs, même si je ne fais pas mes efforts, mon soutien, c’est déjà nuisible. Nous avons besoin de vouloir toutes nos forces pour être une famille. En elle il n’y a pas le beau et le laid, le sage ou le sot, le bon et le mauvais, le Créateur nous rassemble et nous n’avons besoin que de nous aimer les uns les autres. Tous sont beaux, tous sont sages, tous sont bons, tous sont aimés.

Question: Notre groupe est un Partsouf. Est-ce une division similaire des désirs existent en lui?

Réponse: Si nous sommes déjà devenus un Partsouf, alors tous nos désirs particuliers sont mélangés, sont inclus dans l’autre. Dans l’ensemble, nous travaillons avec un compte conjoint. Et en son sein tout le monde reçoit un Partsouf différent, non pas tel qu’il était avant. Avec ce mérite, les désirs de chacun sont intégrés sous une nouvelle forme. Ainsi, nous combinons en pensées et recevons une force d’entraînement pour un avancement immense, positivement ou négativement aussi bien.

Question: Quels sont les désirs minimas obligatoires dans un groupe?

Réponse: J’ai nulle part où acquérir de nouveaux désirs spirituels si je ne suis pas inclus dans le groupe et ne commence pas à recevoir un nouveau « modèle » des amis. Je n’ai pas d’autres possibilités. En général, selon le degré d’avancement, nous construisons progressivement un Partsouf, qui comprend et couvre tout le monde.

Malkhout du monde d’Atsilout en lui-même est un point où il n’y a rien, une place vide, dans laquelle nous entrons et rejoignons l’autre. Tout le monde s’efforce d’œuvrer pour le bien des autres, et puis nous avons une demande commune pour la correction (MAN).

Supposons que cinq personnes soient rassemblées, chacune a un rôle, un désir, prête à s’unir avec les autres. Malkhout de Atsilout relie tous ces éléments, prend soin d’elles, leur permet de traiter tout le reste, et construit à partir de leur seul désir partagé qui n’est pas encore réalisé. C’est ce qui se lève pour recevoir le Massakh (écran) à la fin de la question, tout le monde reçoit. De ce Massakh tout le monde récupère ce qu’il a investi.

Ainsi, tout le monde travaille selon une volonté. Selon ce principe, l’interaction existe entre les neurones dans le cerveau, les cellules de l’organisme, les synapses, qui construisent différentes intégrations avec toute action, et ainsi de suite. Il y a un principe partout: de gagner un désir commun, de le traiter et de se préparer pour la prochaine étape. Chaque état, chaque instant sur cette voie, n’est pas comme l’instant précédent, et à la fin nous les corrigeons tous.

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale 17/03/13, « Introduction du Livre du Zohar«