Category Archives: Zohar

Ouvrir le Livre du Zohar

Question : Comment la force supérieure élargit-elle nos limites de connaissance et nos sensations lorsque nous lisons Le Livre du Zohar ?

Réponse : Le Livre du Zohar devient plus proche de nous et il se révèle à nous dans la mesure où, tandis que nous étudions Le Livre du Zohar ensemble, nous nous ouvrons l’un à l’autre et essayons de combiner et de créer un désir commun en dehors de nos différents désirs égoïstes, et le concentrons sur l’atteinte du niveau supérieur (le Créateur).

C’est la raison pour laquelle tout dépend de la façon dont les gens se connectent les uns aux autres ; ils comprennent correctement la condition qu’ils doivent acquérir dans la connexion  afin que Le Livre du Zohar s’ouvre en eux.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Le Livre du Zohar : la condition la plus importante

La condition la plus importante pour étudier Le Livre du Zohar est un groupe bien préparé et organisé. Vous ne pouvez pas ouvrir Le Livre du Zohar tout seul et vous attendre à ce qu’il commence à vous influencer et à vous révéler le monde supérieur. Vous devez être dans une certaine connexion avec les amis pour que cela se produise.

Lorsqu’une personne étudie Le Livre du Zohar avec les amis, elle stimule et appelle des changements au point qu’elle commence à ressentir l’image du monde supérieur dans la connexion comme sur un écran de télévision : des sensations, des volumes, des dépendances. Il ne peut y avoir de sensation d’aucune sorte du monde supérieur à moins d’être connecté au groupe.

Dans notre monde, il n’y a pas de connexion entre les gens. Nous sommes des égoïstes absolus qui aspirons à profiter les uns des autres. Et dans le monde supérieur, cette connexion est révélée lors de l’étude du Livre du Zohar, et une personne commence à la percevoir, à l’explorer et à la sentir réellement.

Le Livre du Zohar ne requiert pas d’efforts prolongés, surtout pas ceux qui sont mentaux. Les efforts devraient être émotionnels. Vous devriez étudier régulièrement, mais pas longtemps. Une heure par jour suffit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Le Livre du Zohar : le cœur comprend

Question : L’un des principes de l’étude du Livre du Zohar est que le cœur comprend. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Réponse : Lorsque nous lisons Le Livre du Zohar, nous acceptons la condition selon laquelle Le Livre agit uniquement sur nos sensations, pas sur notre esprit, qui est un pur produit de notre monde.

Les sensations peuvent ressembler au monde supérieur dans un certain sens, et nous attendons le moment où elles se réveillent en nous. Cela s’appelle « le cœur comprend ».

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Pourquoi est-il si difficile de comprendre le Livre du Zohar ?

Question : Pourquoi est-il difficile de comprendre Le Livre du Zohar ?

Réponse : Les gens qui ont écrit Le Livre du Zohar étaient au plus haut sommet de l’échelle de l’atteinte dans le monde spirituel, et donc pour eux c’était simple et facile.

Et en vérité tout est écrit d’une manière très douce, c’est comme un grand-père qui raconte à son petit-fils une histoire intéressante, mais en fait il est difficile d’atteindre ces états.

Question : Pourquoi était-il impossible de l’écrire de telle sorte que tout soit compris et que nous pourrions le lire comme n’importe quel autre livre ?

Réponse : Nous sommes dans ce monde. Comment est-il possible de comprendre ce qui ne lui appartient pas ?

Supposons que mon ami et moi sachions lire la musique et que je lui parle des notes musicales, alors que vous ne comprenez rien. Comment pourriez-vous comprendre ? Nous n’avons pas la même langue ; il n’y a pas seulement un manque d’instrument conceptuel, mais également pas d’instrument émotionnel commun. Il est par conséquent impossible de transmettre Le Livre du Zohar.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Lire le livre du Zohar constamment

Question : Est-il nécessaire de lire Le Livre du Zohar toujours et encore ? Chaque fois que je le lis, j’ai l’impression que je plonge dans de nouvelles  sensations.

Réponse : Oui. J’ai lu Le Livre du Zohar du début à la fin des dizaines de fois, y compris lorsque je travaillais à l’adaptation du texte, Le Zohar Pour Tous. Chaque fois que nous étudions Le Livre du Zohar, le texte est ressenti de manière complètement différente.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Le Livre du Zohar est un canal de la Lumière supérieure

Question : Est-il possible de dire que tant que Le Livre du Zohar fut caché, il rassemblait du pouvoir et de l’énergie ? Ou est-ce que l’humanité s’est développée et a atteint une hauteur à partir de laquelle elle peut le percevoir et le comprendre ?

Réponse : Il n’y a rien de sacré dans un livre. Nous devons comprendre que le concept de Kedousha (Sainteté) signifie la caractéristique du don sans réserve et de l’amour ; cela ne se trouve pas dans le Livre lui-même et non parmi ses pages. Le Livre du Zohar est un émetteur, un canal par lequel la force supérieure circule et nous influence.

Si la personne qui lit le texte est intéressée par le fait de s’associer avec lui, alors le texte devient un canal qui conduit à la Lumière supérieure et qui n’est peut-être pas encore ressentie par la personne elle-même, mais cela l’influence déjà. La personne commence à ressentir des changements intérieurs et s’habitue même à une telle influence du Livre du Zohar.

Elle découvre plus tard de nouvelles caractéristiques, de nouvelles sensations. Et c’est ainsi qu’elle avance.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Qu’apporte le livre du Zohar à une personne ?

Question : Le Livre du Zohar est-il la bonne force ? Que m’apporte-t-il ?

Réponse : Le Livre du Zohar peut donner à une personne tout ce qu’il y a dans ses désirs les plus secrets et dissimulés, mais seulement si d’abord elle se façonne et se forme comme un récipient pour le recevoir.

Ceci est également écrit au début du Livre du Zohar : « Ouvrez-moi vos cœurs et je vous ouvrirai le monde »

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Comment lire correctement le livre du Zohar ?

Question : Comment peut-on lire le Livre du Zohar correctement et dans quel ordre ?

 

Réponse : Le Livre du Zohar doit être lu avec des commentaires ; sans eux en fait, il est impossible de le comprendre.

Il y a quelques années, durant le travail en groupe, nous avons publié un livre qui a été préparé pour les gens et c’est aussi comment nous l’avons appelé, le Zohar pour Tous. À la suite de ce travail, aujourd’hui tout le monde peut lire le livre et le comprendre. Nous avons traduit le texte de l’araméen à l’hébreu et « simplifié » le texte sans le déformer.

À l’origine, la structure du Livre du Zohar était divisée en plusieurs parties : le texte lui-même, le commentaire du texte, et ainsi de suite. Nous avons unis les différentes parties d’une manière harmonieuse dans un seul texte qui est divisé en sections numérotées, permettant de le lire facilement et en continu.

Le Zohar pour Tous est un matériau qui a été préparé et traduit, non seulement en hébreu mais aussi en russe et en anglais et partiellement en français. Je recommande vivement de vous familiariser avec le livre et d’essayer de commencer à l’étudier.

Les leçons que nous apprenons du livre le Zohar pour Tous commencent à être ressenties par les étudiants présents dans une leçon comme un « flux spirituel » défini qui les traverse. Le livre fonctionne sur eux de l’intérieur et les nettoie des pensées et des calculs égoïstes.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Le Livre du Zohar est une source d’information

Question : Comment le Livre du Zohar a-t-il écrit ? Est-ce que ses auteurs s’appuyaient sur une sorte de source comme la Torah par exemple, ou ont-ils tout écrit uniquement à partir de leur atteinte ?

Réponse : Les auteurs du Livre du Zohar n’avaient pas de bibliothèque, d’ordinateur ou de connexion à aucune information parce que l’information elle-même se trouvait en eux ; ils en étaient sa source.

Les dix personnes qui ont écrit le Livre du Zohar étaient un seul corps spirituel dans lequel toutes les informations qu’ils ont décrites et exprimées partiellement se trouvaient.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/02/2017

Démons, anges et miracles

Question : Le Livre du Zohar mentionne les démons, les anges et autres miracles. Il me semble étrange que la Kabbale ne soit pas du mysticisme. Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ?

Réponse : Le fait est que les kabbalistes ont utilisé des termes tels que « satan », « ange », « démon » et ainsi de suite pour désigner les forces physiques de la nature.

Les forces positives et négatives de la nature sont équivalentes. En outre, les forces négatives ne sont en aucun cas pires que les forces positives, mais en hébreu, elles sont décrites dans ces termes, et par conséquent, la Kabbale les utilise. Cela a été écrit dans la Kabbale il y a 5 000 ans lorsqu’il n’y avait ni Christianisme ni Judaïsme.

Le fait que les gens aient commencé à donner les noms des forces physiques, des formes, des volumes et qu’ils les aient ajouté à leur vie, relève de l’imagination d’une personne, et c’est du mysticisme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Page 1 des 791234550Dernière »