Pensées brèves sur Shamati «Que sont les autres dieux dans le travail »

Nous sommes sous l’autorité d’« autres dieux ». Les « dieux » sont les forces de la nature que j’adore. J’adore des choses différentes: les forces, les accomplissements, les phénomènes et les situations, qui me font –mon égo -sentir bien. C’est ce qu’on appelle «d’autres dieux. » Mon attitude est mauvaise seulement par rapport à la propriété du don sans réserve qui m’est opposée. Je ne n’en tire pas […]

Brèves pensées sur Shamati, «Que signifie mon âme pleure en secret dans le travail ?»

Au temps de la dissimulation nous devrions pleurer. Pourquoi suis-je dans la dissimulation? Parce que mes récipients ne sont pas corrigés. Comment puis-je sortir de la dissimulation? Je dois corriger les récipients. Comment puis-je les corriger? Je ne demande pas que la dissimulation disparaisse, au contraire, je veux qu’elle reste parce que je ne veux pas que mon désir de recevoir […]

Pensées brèves sur Shamati, «Que signifie que la Sitra Akhra soit appelée « Malkhout sans couronne »

Le désir de plaisir, les plaisirs égoïstes, le désir égoïste, est appelé le «monde matériel», et le désir de donner, de combler et de donner sans réserve est appelé le «monde spirituel». Il n’y a guère de différence entre les deux sauf pour une chose: le résultat. Si une personne accomplit un acte de don sans réserve, […]

Brèves pensées sur Shamati, « Qu’est-ce que le jour du Seigneur et la nuit du Seigneur dans le travail »

Il est dit: «L’obscurité va briller comme la Lumière. » Il n’y a pas de jour ou de nuit dans notre travail intérieur. La lumière brille dans tout et remplit toute Malkhout de l’Infini. Nous existons dans un océan de Lumière. Comment peut- il y avoir la nuit ? … Nous n’avons pas de jour ou de nuit dans la spiritualité, mais […]

Brèves pensées sur Shamati, « Une grenade »

Le mot grenade (Rimon en hébreu) ​​provient du mot élévation (Romémout). Plus l’attribut du don sans réserve est élevé à mes yeux, plus je peux avancer au-dessus de tous mes calculs personnels. A partir d’où puis-je prendre cette grandeur de l’attribut de don sans réserve? C’est seulement si je me place sous l’influence de l’environnement. […]

Brèves pensées sur Shamati: l’essenciel du travail de l’homme

L’essenciel du travail de l’homme est d’arriver à la reconnaissance de l’importance de la lumière, l’attribut de don, qui est opposé à nous,à notre désir et à tous les plaisirs auxquels nous pensons aujourd’hui.  Je dois changer mon système de valeurs.  Atteindre un état ​​où toutes les valeurs qui sont sans importances pour moi aujourd’hui, totalement opposées […]

Brèves pensées sur Shamati, « Quelle est la différence entre une ombre de Kedousha et une ombre de Sitra Akhra »

L’ombre signifie que je suis dans l’obscurité.  Je me sens impuissant. Je ne sens pas le goût du travail spirituel. Je ne veux pas faire n’importe quoi. Je suis fatigué de tout, comme si mes pneus étaient dégonflés. Alors, que dois-je faire? Si je comprends bien, tout cela vient à moi dans le but de me […]

Brèves pensées sur Shamati « les trois raisons qui augmentent la raison de l’homme »

Les sages ont dit que les « trois raisons qui augmentent la raison de l’homme sont les suivantes: Une belle femme, une belle maison, et de beaux Kelim (récipients) » Ce sont des désirs de  plaisir qui sont appelés «maison», «femme» et «récipients ». Dans la mesure où je me préoccupe de ces désirs, pour eux afin […]

Brèves Pensées sur Shamati, «Que signifie l’habitude devient une seconde nature, dans le travail »

Quand nous élevons des enfants, nous essayons toujours d’habituer l’enfant à faire certaines actions, de sorte qu’elles deviennent une habitude, comme se laver, se brosser les dents ou débarrasser la table. Nous insistons sur ces choses jour après jour, jusqu’à ce qu’une personne ne puisse plus s’en passer – elle commence à se sentir mal à […]

Brèves pensées sur Shamati, « Quelle est la raison de la lourdeur que l’on ressent, lorsque l’on s’annule devant le Créateur »

Le but du travail est d’annuler notre ego et d’essayer de nous connecter entre nous. La lourdeur, que nous ressentons dans ce travail provient de l’absence du sentiment de l’importance de ce travail. Au contraire, tout est arrangé pour que j’en ressente du mépris : « Pourquoi avons-nous besoin de nous connecter? Avec qui devons-nous nous connecter ? « Je regarde ces gens, leurs visages, leur personnalité, et je ne ressens aucun besoin de me connecter à eux. Je suis dans une telle dissimulation, que la […]