Et la roue tourne en avant

294.2Si plusieurs amis parmi la dizaine sont en ascension et que d’autres ressentent la lourdeur et la descente, c’est comme un rouet : une partie monte et l’autre chute, mais la roue avance. Et si nous élevons une prière commune, alors une partie de celle-ci consistera en un remerciement et l’autre partie en une demande.

L’une ne peut exister sans l’autre, tout comme les deux faces d’une même médaille. Par conséquent, il est bon que nous nous sentions de cette façon ; c’est un signe que nos dizaines sont complètes, parfaites, et contiennent les deux côtés.

Même lorsque nous atteignons la fin de la correction, notre désir de recevoir ne disparaît pas, il ne change pas. Seule l’intention au-dessus de lui est corrigée. Si le désir de recevoir disparaissait, l’intention de donner sans réserve disparaîtrait également et la création elle-même disparaîtrait.

Par conséquent, rien n’est perdu : nous avons juste besoin de changer notre intention, d’atteindre de plus en plus de connexion et de préserver toutes nos qualités. De la profondeur du désir et de l’écran avec la Lumière réfléchie, de ces deux forces opposées, un Kli (récipient) parfait sera construit.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Travail avec la Foi au-dessus de la Raison » du 23/11/2020

Quand la moralité est-elle apparue ?

565.01Question : La moralité est une forme particulière de conscience sociale ou un type de relations sociales. On ne sait pas avec certitude quand les lois morales sont devenues une partie essentielle de la société humaine, mais elles peuvent être attribuées à l’époque de la rédaction du Tanakh (Pentateuque, Prophètes, Hagiographes, ndt). Il existe des preuves des écrits du roi Salomon qui contiennent déjà certains principes moraux.

Quand pensez-vous que la moralité soit apparue ?

Réponse : Cela dépend du type de moralité. La moralité sur laquelle nous nous appuyons aujourd’hui est apparue il y a environ 6000 ans. Il y a 3500 ans, dans l’ancienne Babylone, elle a commencé à se concrétiser sous forme de lois.

Tous les pharaons et dirigeants du monde qui arrivaient au pouvoir voulaient poursuivre leurs propres politiques, leurs propres points de vue et leur propre philosophie sur la structure du gouvernement et de la société. Tous les systèmes moraux ont émergé de là.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 09/10/2020

Le précieux germe de l’âme

962.8La raison ne nous oblige pas à travailler dans le don sans réserve. Nous constatons que nous ne sommes absolument pas préparés à le demander, pas prêts pour le don sans réserve et l’unité. Nous devons encore faire grandir ce désir en nous-mêmes parce qu’au départ nous ne sommes que des égoïstes, et ne différons pas en cela des animaux.

Si nous voulons découvrir le point dans notre cœur, la partie divine d’en haut, le germe du don sans réserve, nous devons faire beaucoup d’efforts et nous entraider dans le groupe. Nous cultivons la force du don sans réserve à l’intérieur de nous comme s’il s’agissait d’une goutte de sperme incrustée en nous jusqu’à sa pleine mesure, qui est appelée âme.

Le Créateur ne se révèle pas comme s’Il était quelque part au loin et que finalement j’y aille et Le trouve là-bas. Je dois ressentir le Créateur en moi, ressentir cette qualité en moi. À un moment donné, je veux recevoir pour moi-même, puis je veux donner ; ces qualités se révèlent à l’intérieur d’une personne.

Le Créateur est « proche » de moi ou « loin » : cela signifie que je veux être comme Lui ou non, que je veux ou non que la qualité du don sans réserve me gouverne.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Le Travail avec la Foi au-dessus de la Raison » du 22/11/2020

Le sens de la vie est ici et maintenant

260.01Question : De nombreuses écoles de développement personnel proposent des concepts tels que vivre consciemment, dans le moment présent. Elles promettent que cet état vous permettra de profiter de la vie, de la ressentir davantage et de la gérer. Comment vit-on exactement ici et maintenant ?

Réponse : Commencez à comprendre le sens de la vie ici et maintenant. Rien d’autre n’est nécessaire ! Je veux comprendre le sens de mon existence, la connexion avec une force supérieure qui me contrôle.

Et nous sommes gouvernés par la nature ; c’est la force la plus élevée. Comprenons ce qu’elle exige de nous à chaque instant, comment nous pouvons avoir une relation mutuelle ensemble, dans une telle communication afin que je comprenne comment la nature m’influence et comment je dois y réagir correctement.

Alors ma vie sera pleine de sens. Dans la nature, je trouverai un partenaire et commencerai à ressentir mon interaction avec le monde extérieur ici et maintenant.

Question : Cette aspiration neutralise-t-elle d’une manière ou d’une autre les pensées sur l’avenir ?

Réponse : Je veux que ce futur s’incarne maintenant, sur place, ici. Ceci est mon avenir.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 06/11/2020

Les sondages sont-ils efficaces pour la prise de décision ?

275Question : Vaut-il la peine d’utiliser des sondages publics pour prendre certaines décisions au niveau gouvernemental ?

Réponse : Non. Nous n’arriverons à aucune décision de cette manière. L’opinion d’une foule ordinaire, non recueillie selon certaines lois, ne donnera rien. Leur opinion générale ne peut être plus grande que l’opinion de chacun d’eux. Nous avons déjà vu tout cela.

Si nous voulons vraiment atteindre l’opinion supérieure, nous devons nous élever au-dessus de notre égoïsme et nous connecter pour que nos désirs anti-égoïstes ne fassent qu’un. Ensuite, nous pouvons résoudre le problème à ce nouveau niveau qui est supérieur au niveau humain.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 25/09/2020

Pas seul mais tous ensemble

273.01Nous devons toujours nous rappeler que nous appartenons à une seule âme, à un seul désir, bien qu’il ait été brisé à cause du péché d’Adam. Nous sommes sous la direction de la force unique appelée le Créateur. Il n’y a rien d’autre que cela : seulement le Créateur et l’être créé, qui sont deux forces l’une contre l’autre.

L’être créé a été brisé en de nombreuses parties, et maintenant il y a une personne, une famille, le peuple, le pays, la vie corporelle et la vie spirituelle, mais nous devons essayer de relier tout cela ensemble. Après tout, en ce qui concerne le Créateur, tout est un : le Créateur fait passer toute la création de la séparation à l’unité. Grâce à l’analyse et à la synthèse des nombreux désirs et pensées contradictoires dans un effort pour les clarifier et les unir ensemble, nous pouvons révéler le Créateur et atteindre Ses pensées et Ses désirs.

Par conséquent, le développement d’une personne, qui jusqu’à présent était privé et individuel, devient un processus intégral aujourd’hui. L’humanité ressent sa complète interconnexion et son incapacité à se séparer les uns des autres. Le monde se dirige vers sa correction finale, et cet état ne peut être atteint par un petit groupe ou un seul pays mais seulement par le monde entier. Le Créateur nous y conduit et voit notre avenir souhaité de cette manière.

Le groupe Bnei Baruch n’existe que pour aider le Créateur à mettre en œuvre cette correction dans le monde entier et à Le révéler à tous, en communiquant la méthode et la force de la correction aux gens.

Extrait de la 3ème partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Connecter le Monde à la Dernière Génération » du 18/11/2020

S’entraîner à s’affaiblir

962.2Plus un sportif s’entraîne, plus il devient fort, c’est-à-dire plus on renforce l’égoïsme. Par conséquent, il est toujours satisfait de ses réussites.

Un kabbaliste, au contraire, veut affaiblir son égoïsme à travers les études pour s’élever au-dessus de lui. C’est pourquoi l’état d’égoïsme semble être défavorable, mais pour un kabbaliste c’est un état souhaitable parce qu’il veut conquérir son égoïsme.

Extrait de la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale, « Travaillez avec la Foi au-dessus de la Raison » du 15/11/2020

Les méthodes kabbalistiques pour accroître la motivation

632.3Question : Existe-t-il des méthodes kabbalistiques spéciales pour augmenter la motivation ?

Réponse : Nous devons placer une personne dans un environnement qui valorise le but que nous voulons lui inculquer et nous assurer que dans cette équipe, elle soit entourée de personnes qu’elle respecte. Alors, elles augmenteront sa motivation.

En principe, si une personne se trouve dans un environnement qu’elle ne respecte pas particulièrement, nous pouvons alors augmenter artificiellement l’importance des membres de l’équipe, et ainsi ils continueront à l’influencer.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 28/08/2020

La valeur la plus élevée de la connexion

261Commentaire : L’unité est l’un des principes les plus fondamentaux de la communication. Cela incite les gens à se connecter mais contre quelqu’un d’autre.

Ma Réponse : Naturellement, sinon les gens n’ont aucune raison de s’unir avec qui que ce soit. C’est une fausse unité qui prévoit à l’avance de détruire quelqu’un pour régner.

Question : Je sais par expérience qu’il est très difficile d’expliquer le but de la connexion aux gens si ce n’est pas contre quelqu’un. Mais pour qui ?

Réponse : Pour la connexion elle-même, car elle représente la valeur la plus élevée. Dans la connexion elle-même réside la valeur la plus élevée.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 11/09/2020

Croire ou vérifier ?

552.03Question : Pour une personne religieuse, la plus grande motivation vient de la foi. Que pouvez-vous offrir à un laïc ?

Réponse : Une personne laïque peut se voir offrir la connaissance au lieu de la foi, ainsi elle comprendra le concept le plus élevé de la nature, appelé le Créateur et ne croira pas seulement ce qu’on lui a dit.

Question : Mais pourquoi y a-t-il assez de foi dans la force supérieure dans la religion et non chez les laïcs ? Vous parlez maintenant, mais je n’y crois pas.

Réponse : Parce que nous avons dépassé cet état. Nous ne pouvons pas vivre uniquement en fonction de ce qu’on nous dit.

Question : Est-ce beaucoup plus difficile pour les laïcs ?

Réponse : Bien sûr.

Commentaire : Si j’étais religieux, je croirais simplement vos paroles et saurais comment procéder pour le reste de ma vie. Et ici vous me parlez, et je ne sais pas, peut-être que vous avez raison, peut-être pas.

Réponse : Absolument. Vous devez donc le découvrir.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 28/08/2020