Approchez-vous du monde supérieur

Question : Si le désir de recevoir est notre essence, alors quelle est la qualité du don sans réserve et comment peut-elle être séparée du désir de recevoir ?

Réponse : Nous n’avons qu’un seul attribut : recevoir, prendre plaisir, tout ressentir en vous-même, dans votre égoïsme. Nous ne pouvons même pas imaginer ce que c’est que de ne pas ressentir dans notre attribut. Comment cela se peut-il ? Où est-ce que je ressens ?

Par conséquent, une qualité complètement nouvelle, un sentiment, une sensation, opposée à notre nature, est en train de se construire au-dessus de nous, et elle peut être construite uniquement avec l’aide de la Lumière supérieure. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour attirer la Lumière, la diriger d’une manière ou d’une autre vers nous-mêmes, nous en approcher. C’est ce que nous faisons.

Si j’essaie d’expérimenter moi-même directement la Lumière supérieure, alors j’échouerai. Cela sera du mysticisme, je ferai face à la diffamation, aux mœurs et coutumes, peut-être même à la religion. Si je veux vraiment commencer à ressentir le monde supérieur, cela nécessite donc une force supérieure. J’ai besoin de m’adresser clairement au Créateur et d’exiger de Lui, et cela n’est possible que si nous nous tournons ensemble vers Lui.

Je peux étudier pendant de nombreuses années le Talmud Esser Sefirot (le Talmud des dix Sefirot) ou la Préface à la Sagesse de la Kabbale (Pticha), mais si je ne suis pas dirigé à travers le groupe vers le Créateur, j’échouerai.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/04/2019

Après l’obscurité vient l’aube

Question : Quels états, quels plaisirs terrestres et quelles souffrances avez-vous personnellement éprouvés avant d’avoir découvert le Créateur ?

Réponse : J’ai traversé beaucoup de choses. Vous aussi. C’est pareil pour tout le monde.

Question : Avez-vous ressenti le vide ou la dépression ?

Réponse : Comment ne peuvent-ils pas être ressentis si ce sont des états nécessaires avant même d’avoir reçu une quelconque connaissance ? Vous devez ressentir que vous manquez de cette connaissance, que vous ne comprenez pas quelque chose et que vous êtes dans un état de confusion.

C’est la même chose avec l’atteinte spirituelle. Avant de révéler quelque chose de spirituel, vous devez avoir la sensation que vous ne comprenez rien, que vous êtes dans une sorte de prostration. Il vous semble que vous ne réaliserez jamais ce que vous désirez et que toutes vos études sont absolument inutiles, sans but et stupides. Vous commencez à vous maudire, vous, moi et tout le monde.

Ensuite, cet état change. Un nouveau jour vient, une nouvelle lumière et tout se manifeste d’une manière nouvelle, uniquement à un niveau supérieur.

Chaque fois les ténèbres et la lumière tournent, nuit et jour, jusqu’à ce que vous accumuliez suffisamment d’impressions pour en faire une sensation constante : la connaissance.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

Saisissez l’onde avec le Créateur

Question : Vous avez dit que l’on peut se tourner vers le Créateur uniquement quand nous voulons Lui ressembler, à travers la dizaine. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Réponse : Vous devez atteindre la même fréquence. Lorsque vous ajustez la fréquence de votre récepteur-émetteur spirituel, vous devez capter la même onde que le Créateur.

La qualité du don sans réserve et de l’amour vient de Lui à vous ; par conséquent, une qualité similaire doit aller de vous à Lui. Sinon, Il ne vous entendra pas car le Créateur est un système qui résonne, ne perçoit que des signaux en équivalence avec sa nature.

Question : Pouvez-vous vous tourner aussi vers le Créateur depuis la joie ?

Réponse : Pas de la joie, mais seulement de l’équivalence. La joie n’est pas un indicateur d’équivalence. Elle en est le résultat. En théorie, tout le monde peut être content.

Pour cette raison, nous devons d’abord contacter le Créateur via un modem, à travers une sorte de dispositif de connexion qui permettrait d’adapter nos qualités à celles du Créateur. Le groupe de dix joue le rôle de ce modem.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 06/02/2019

Que signifie accomplir des commandements ?

Question : Que signifie accomplir des commandements ?

Réponse : Accomplir des commandements signifie accomplir les conditions de notre interconnexion, la connexion entre nous.

Être connecté les uns aux autres dans le système unique d’Adam est un commandement.

Bien que ce système soit constitué de désirs égoïstes, en créant des connexions altruistes entre ses parties, il devient semblable au Créateur, à la qualité du don sans réserve, qui se révèle précisément en lui dans la mesure où il devient le donneur, d’abord au niveau égoïste zéro, puis aux premier, second, troisième, quatrième et cinquième niveaux. Ensuite, le Créateur apparaît sous la forme de la Lumière de NefeshRouakhNeshamaHaya et Yekhida.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/11/2018

À quoi réagit la Lumière supérieure ?

Question : Comment puis-je attirer la Lumière environnante : avec mon effort ou mon désir ? A quoi répond-elle ?

Réponse : Le désir et l’effort sont des notions très proches. Mais en général, la Lumière environnante répond à nos efforts.

Dans la mesure où j’essaie de sortir de moi-même, de me connecter aux amis et d’atteindre une propriété opposée à mon égoïsme, je commence à ressentir depuis le centre du groupe l’impact d’une propriété spéciale appelée « la foi au-dessus de la raison ».

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 23/12/2018

Les étoiles n’ont aucun pouvoir sur Israël

Question : Les sages disent que les étoiles n’ont aucune influence sur Israël. Cela signifie-t-il qu’une personne engagée dans la spiritualité sort du système matériel ?

Réponse : Les étoiles ne sont que des signes de la gouvernance d’en haut. Lorsque nous nous connectons les uns aux autres, nous nous élevons au-dessus des étoiles. Les étoiles sont un degré inanimé que nous contrôlons, au même titre que les degrés végétal et animal.

En devenant similaires au Créateur, nous allons même au-delà des limites du Créateur. Comme il est écrit : « Mes fils m’ont vaincu. » Autrement dit, dans notre gouvernance, nous nous élevons encore plus haut que Son contrôle sur nous. C’est le niveau le plus élevé.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/12/2018

Comment devrions-nous imaginer la spiritualité ?

Question : Pouvez-vous décrire l’état dans lequel nous progressons ? Quel devrait être le niveau de connexion entre nous au niveau émotionnel et intellectuel ?

Réponse : Cette question a lieu d’être, mais il n’y a pas de réponse. Comment pouvez-vous imaginer la relation mutuelle que la Lumière supérieure révélera entre nous ? C’est indescriptible. C’est pourquoi on l’appelle « la foi au-dessus de la raison », une « qualité spirituelle », le « monde spirituel » où les opposés ne sont plus des opposés, mais une complémentarité.

Je ressens que cela est perçu au niveau linéaire en chacun de vous, rien ne peut être fait ici. Vous devez juste demander que cela se produise.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 06/02/2019

Les mauvaises actions et le développement spirituel

Question : Comment mes mauvaises actions dans la vie quotidienne affectent-elles ma vie spirituelle ?

Réponse : Aucune action dans votre vie n’influence la spiritualité, car elles sont toutes dictées par l’égoïsme, qui est contrôlé d’en haut.

La seule chose qui touche la spiritualité, c’est à quel point vous faites des efforts pour vous connecter à vos amis et atteindre la qualité du don sans réserve. Juste cela ! Tout le reste, ce sont nos jouets dans ce monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2018

Et les planètes apparurent dans le ciel

Question : Si les dix Sefirot correspondent aux dix planètes, pourquoi n’en avons-nous découvert que neuf ? Est-ce que cela a une racine ?

Réponse : Le fait est qu’en réalité il y a beaucoup plus de planètes dans l’univers. La Kabbale les a prédites il y a longtemps.

En particulier, Le Livre du Zohar en parle beaucoup à différents endroits. Cela ne m’intéressait pas. Bien qu’étant enfant j’étudiais l’astronomie, dès que je me suis rapproché de la Kabbale, les conséquences spirituelles de notre monde ont cessé de m’intéresser.

Question : La Torah écrit : « Et les planètes sont apparues dans le ciel… ». De quoi cela parle-t-il ?

Réponse : La Torah n’écrit pas sur les planètes physiques mais sur les forces spirituelles. La Terre, le Soleil et la Lune sont toutes des forces spirituelles et non pas ce que nous pouvons voir et observer. Bien que nous compilions le calendrier terrestre, nous devons clairement comprendre où il se réfère aux racines spirituelles et où sur leurs conséquences.

Extrait de la leçon en russe, le 30/12/2018

Que m’apporte l’étude de la Kabbale ?

Question : Puis-je relier tous les événements de ma vie à l’étude de la Kabbale ou est-ce que tous ces événements m’arriveraient de toute façon ? Qu’apporte l’étude de la Kabbale dans ma vie ?

Réponse : Votre étude de la Kabbale donne un sens à votre vie. Cela vous donne un gain éternel qui ne disparaît pas avec votre corps physique, mais reste au-delà de celui-ci. Puisque la propriété du don sans réserve est au-dessus de l’égoïsme, elle continue d’exister même lorsque notre corps meurt.

La Kabbale nous procure un bénéfice absolument pur depuis la vie en ce monde. Cela peut prendre une vie ou quelques cycles de vie, mais vous pourrez atteindre un état de similitude complète avec le Créateur, avec Son niveau. C’est le but de notre développement.

Extrait de la leçon quotidienne de kabbale en russe, le 23/12/2018