Le joyau le plus précieux

562.03Confucius : « La gemme ne peut être polie sans friction, ni l’homme perfectionné sans épreuves. »

L’homme doit se polir. De plus, se polir à un point tel qu’il arrache parfois littéralement des couches, des couches égoïstes. Si seulement l’un d’entre eux était capable de le supporter. C’est très douloureux.

Question : Une personne peut-elle le faire ?

Réponse : Il y a une telle opportunité, un tel mépris, lorsque vous ressentez que la colère et l’aversion pour l’égoïsme sont plus grandes que la souffrance, et que vous voulez l’effacer de vous-même.

Question : Est-ce ainsi que la pierre précieuse est révélée ?

Réponse : Oui.

Question : Si l’homme était capable de traverser cet état, que révélerait-il alors ?

Réponse : Il révèle le Créateur en lui.

Question : Lorsque vous dites « découvrir le Créateur en vous », que voulez-vous dire ?

Réponse : Je Le trouve là. Il s’avère qu’Il était en moi. Je pensais qu’il y avait une sorte d’égoïsme en moi, un animal. Mais en fait, c’était le Créateur !

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michaël Laitman » du 27/07/2020

L’humour : l’émotion d’une personne développée

239Question : Les émotions sont une réaction subconsciente à une situation telle que la peur, l’irritation, la colère ou le rire. Elles apparaissent rapidement et peuvent disparaître tout aussi rapidement. Les sentiments peuvent aussi apparaître lentement, vivre longtemps et donner des sensations complètement différentes. Les sentiments peuvent être développés. Par exemple : le sentiment d’amour, d’amitié, de gratitude et de loyauté.

Il est intéressant de noter qu’une qualité telle que l’humour n’est caractéristique que chez les personnes ; les animaux ne l’ont pas. D’où vient-il et comment peut-il être utilisé pour l’avancement et l’auto-identification ?

Réponse : En chacun de nous, il y a deux entités complètement opposées : moi et quelque chose d’opposé à moi. Cela permet de ressentir, de comprendre et même d’apprécier des choses qui sont en conflit les unes avec les autres. Ainsi, le sens de l’humour apparaît chez une personne de son côté opposé.

La contradiction interne élargit la compréhension du monde et c’est pourquoi il est inhérent aux personnes développées.

Question : Pensez-vous que l’on puisse développer le sens de l’humour ?

Réponse : Peut-être qu’il peut être un peu développé, mais les personnes atteintes de certains troubles mentaux n’en ont pas.

Question : L’humour est donc donné en cadeau aux gens et il est presque impossible de le développer ?

Réponse : Oui. Ceci est basé sur le fait que l’homme a été créé pour percevoir sa propre nature de manière opposée et la supporter.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/08/2020

Dialoguer avec soi-même

568.01Question : Ce n’est un secret pour personne que 95 à 99% du temps, nous le passons dans le dialogue interne avec nous-mêmes. Les scientifiques affirment que, d’une part, c’est mauvais parce qu’une personne y dépense une énorme quantité d’énergie. En revanche, sans une telle réflexion, il est impossible d’absorber l’expérience qu’une personne acquiert tout au long de sa vie.

Comment peut-on arrêter ce dialogue interne ?

Réponse : Il n’est pas nécessaire de l’arrêter. Au contraire, c’est ce dialogue interne qui favorise la croissance de l’homme en un être humain. La seule chose que nous devons faire est de vérifier d’où nous obtenons de la motivation, de quelles sources, livres, télévision, etc.

Je suis favorable à ce qu’une personne vérifie toujours ce qui la touche, quelles sources d’informations scientifiques, sensorielles, techniques ou autres peuvent en fin de compte la former et l’influencer correctement.

Et le plus important est l’environnement : les amis, les collègues et les connaissances. Il faut bien vérifier avec qui on communique afin de pouvoir se développer sous la bonne influence qui lui montre le chemin vers une bonne connexion avec les autres. Quoi que ce soit, c’est ce qui prévaut.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 27/09/2020

Une véritable opportunité de se réveiller

625.03L’humanité est représentée comme un minuscule grain de sable dans les profondeurs d’un univers infini. Cet univers entier, en fait, n’a rien à voir avec la spiritualité. Il n’y a pas un seul point en lui qui appartienne au monde spirituel, et par conséquent il n’occupe aucune place dans la véritable réalité.

Ce monde où nous nous sentons nous-mêmes maintenant et l’immensité de l’univers avec les étoiles et les galaxies, rien de tout cela n’existe du tout. Cela existe seulement dans notre imagination car nous sommes dans un état inconscient, et nous voyons ces hallucinations comme dans un délire. On dit que lorsque nous nous réveillons, nous comprenons que « nous étions comme dans un rêve ».

Dans ce rêve, nous imaginions que nous vivions sur la planète Terre entourée de galaxies et d’un univers infini. Tout cela n’est pas réel, comme un rêve causé par des processus électriques dans le cerveau, qui pendant le sommeil est éteint à 99%. Nous pouvons dire la même chose à propos de notre vie. Nous sommes déconnectés de la vraie vie, comme dans un rêve.

Il n’y a rien de réel dans cette vie si ce n’est l’opportunité de se réveiller et de s’élever à partir de cette perception, de ce rêve. C’est ce que nous devons faire.

Extrait de la 1ère partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Les Écrits du Baal HaSoulam, « L’Héritage de la Terre » du 19/10/2020

Illusion ou réalité ?

961.1Question : Que reste-t-il après la mort ?

Réponse : Rien ne disparaît dans l’univers. Nous cessons simplement de nous sentir exister dans un corps physique et commençons à nous sentir sous une forme différente.

Question : Notre monde est-il une illusion ou la réalité ?

Réponse : Quelle est la différence ? Une illusion est quelque chose que nous pensions être réel avant et puis tout à coup, cela s’est avéré être une illusion, quelque chose d’imaginaire. Ce peut être l’inverse. Il n’y a pas de différence. Nous ne pouvons pas distinguer l’un de l’autre ; nous n’avons rien pour le comparer.

Question : Donc, il n’y a pas d’objectivité ?

Réponse : Non, bien sûr que non. Nous ne pouvons pas nous élever au-dessus de nous-mêmes et commencer à ressentir l’univers, pas depuis l’intérieur de nous-mêmes. Par conséquent, nous ne pouvons pas parler de choses qui se produisent en dehors du corps, en dehors de la vie et de la mort.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 01/09/2020

Qui est derrière la pandémie ?

115.06Question : Plus tôt cette année, plusieurs sources d’information ont fait état d’un sondage de la Faculté de Journalisme de l’Université de Carleton dans lequel près de la moitié des 2000 Canadiens ont déclaré croire dans les théories du complot sur le coronavirus, allant de l’arme biologique artificielle à la justification de la 5G.

Qui est derrière la pandémie de votre point de vue ?

Réponse : C’est l’égoïsme humain qui ne veut pas s’élever au-dessus de lui-même et être en bonne relation avec les autres. Avec tout le monde ! Juste pour être dans une bonne connexion sans toutes sortes de théories du complot et sans la domination de quelqu’un sur quelqu’un d’autre.

La réticence à bien se comporter entre nous conduit au fait que les virus se réveillent entre nous. Nous ne nous en sortirons pas tant que nous n’aurons pas corrigé notre attitude.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 27/09/2020

Comment se sentir libre

760.4Question : Une personne a-t-elle une quelconque liberté de choix ?

Réponse : Non. Le libre arbitre consiste uniquement à avancer vers le but qui vous est désigné, par vos propres efforts ou malgré eux.

Question : Comment une personne peut-elle se sentir libre, même s’il n’y a pas de libre choix ? Comment puis-je me sentir comme cela ?

Réponse : Une personne peut se sentir libre lorsqu’elle est en harmonie avec la nature, qu’elle nage le long de ce courant. Si elle ressent cette harmonie, alors il n’y a pas de vie ni de mort pour elle mais simplement un seul mouvement éternel.

Extrait de KabTV, « La Kabbale Expresse » du 01/09/2020

Les femmes dans le management

543.02Question : Vous dites souvent que les femmes peuvent mieux administrer que les hommes. Pourquoi ? Sur quoi repose votre déclaration ?

Réponse : Une femme, contrairement à un homme, sait gérer de nombreux emplois. Laissez un homme faire un nettoyage général de l’appartement, il ne s’en sortira pas en un mois. Donnez-le à une femme, tout sera parfaitement fait en une journée. Autrement dit, une femme est adaptée pour résoudre des tâches petites mais variées.

Question : En quoi les femmes dirigeantes diffèrent-elles des hommes dirigeants ?

Réponse : Je ne pense pas du tout qu’elles soient différentes, car il ne s’agit plus d’une femme et d’un homme, mais d’une personne qui vit d’une idée et cela n’a rien à voir avec les différences entre les sexes.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Management » du 11/06/2020

Les nations du monde et la Terre Sainte

747.01Remarque : Si nous regardons l’histoire, le peuple d’Israël a été créé sur une base idéologique à partir de douze tribus de l’ancienne Babylone. Par conséquent, Israël est constitué de ceux qui ont un désir d’atteinte spirituelle.

Mon Commentaire : C’est vrai, mais pas seulement eux. Il y a même des gens qui n’ont absolument rien à voir avec Israël, avec les juifs, avec nos anciennes pierres, et pourtant ils éprouvent une sensation spéciale lorsqu’ils viennent dans ce pays.

Le fait est que nous sommes tous des fragments d’une âme brisée appelée Adam, qui autrefois était unique. C’est une structure spirituelle qui contient absolument tous les peuples du monde, tous les peuples sans exception, où qu’ils soient, où qu’ils vivent.

Puisque toute l’humanité évolue constamment, les gens, même ceux qui sont encore à un niveau de développement plutôt primitif dans leurs petites sociétés fermées, commencent encore à ressentir que certains phénomènes spéciaux se produisent à cet endroit du monde, et ils sont attirés ici.

Il peut s’agir de personnes du fin fond de l’Afrique, de l’Australie ou de l’Océanie qui n’ont jamais rencontré de juifs ou entendu quoi que ce soit sur Israël. Mais soudain, quelque chose les attire ici, et ils viennent.

Extrait de KabTV, « Analyse du Système du Développement du Peuple d’Israël » du 25/11/2019

Où est le sixième sens ?

273.02Question : Si les cinq sens sont à l’intérieur de moi, où est le sixième sens ?

Réponse : Le sixième sens est un désir de donner sans réserve, qui n’existe pas en vous pour le moment. C’est un sens qui est appelé conditionnellement le sixième sens, mais qui est en fait également composé de cinq sens spirituels.

Votre cœur est un égoïsme absolu, mais à l’intérieur de lui il y a un point qui vous tire vers le haut et aspire à sa source, au Créateur

Notre rôle est de donner sans réserve à ce point. Pour ce faire, nous devons attirer la Lumière directe de manière à ce qu’elle ait un impact sur lui, puis le point dans le cœur voudra s’étendre, sortir du corps et s’élever au-dessus de lui.

Lorsqu’il s’élargira, les 125 niveaux de développement y apparaitront, et c’est ainsi que nous grandissons spirituellement.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/11/2018