L’atteinte spirituelle et le destin d’une personne

Question : Qu’est-ce qui donne à une personne la sensation et l’atteinte de l’image complète du monde qui nous entoure ? Comment cela change-t-il sa vie et son destin ?

Réponse : Comment percevriez-vous votre vie si vous saviez laquelle de vos actions a un bon impact et laquelle a un impact négatif sur le monde entier, si vous aviez la perspective de tout ce qui est dans notre vie, même les années infinies à venir, comme si le temps n’existait pas, et si vous étiez dans un processus de développement continu, ressentant ce qui est bénéfique pour ce développement et ce qui est nocif, comment cette sensation vous affecterait-elle ?

Vous découvririez soudainement qu’il s’agit d’une interaction intéressante, d’une symbiose, de la connexion de vos parties corporelles et spirituelles, qui se touchent l’une l’autre avec une interdépendance si incroyable avec laquelle l’on peut faire de telles découvertes incroyables et atteindre des réalisations et des hauteurs assez difficiles à atteindre à l’extérieur du corps corporel.

La sagesse de la Kabbale nous donne cette occasion de l’utiliser ici dans ce monde. Par conséquent, agissez maintenant parce que vous serez dans le monde supérieur pour toujours puisque le temps n’existe pas là-bas.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Une âme éternelle

Question : L’âme est-elle permanente ?

Réponse : Nous vivons en permanence à ‘intérieur de l’âme, même maintenant, mais nous ne le ressentons pas dans notre état actuel. Nous devons nous rassembler et nous unir afin de révéler l’âme, pour commencer à la ressentir et pour vivre en elle.

Question : Quelle est la différence entre l’âme et le Créateur ?

Réponse : Le Créateur est ce qui remplit l’âme, la Lumière Supérieure, et nous sommes des particules de l’âme.

Question : Y a-t-il une particule de la Lumière en nous ?

Réponse : Maintenant, pratiquement pas sauf une minuscule étincelle appelée Kista Dechayouta, qui nous permet de vivre une vie animale, matérielle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Le monde a besoin de chacun de nous

Question : Je ne veux pas poser de question. Je veux juste vous souhaiter de vivre très longtemps. Le monde a besoin de vous. J’ai vraiment besoin de vous. Je vous remercie !

Réponse : Cela me fait grandement plaisir, mais vous aussi, ceux qui étudient la sagesse de la Kabbale, vous allez devenir très importants pour le monde. Le monde a besoin de chacun de nous. Nous devons essayer d’être un transmetteur de la connaissance supérieure au monde entier parce que chacun d’entre nous a déjà reçu une certaine aspiration.

Développons-la et atteignons ensemble l’objectif.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

N’importe qui peut recevoir, mais donner sans réserve ?

Question : Qu’est-ce que cela signifie de percevoir ce qui est à l’extérieur de vous ?

Réponse : Notre désir est en fait neutre. Il peut être utilisé pour votre propre bénéfice ou pour le bénéfice des autres. Tout dépend de ce qu’une personne veut : donner sans réserve ou recevoir.

Si je veux recevoir, le désir est appelé un désir corporel et je ressens ce monde ; si je veux donner sans réserve, offrir, le désir est appelé un désir spirituel, et ainsi je ressens que je suis dans le monde supérieur.

Le fait est que n’importe qui peut recevoir, mais vous devez savoir comment être en mesure de donner sans réserve. La « Kabbale », bien que cela se traduise par « recevoir » en hébreu, est en réalité la science du don sans réserve. Par conséquent, elle est construite sur la qualité du don sans réserve et sa loi principale est l’amour.

L’amour remplit les désirs d’autres personnes, lequel malheureusement n’existe pas dans notre monde.

Plus important encore, si je peux donner sans réserve à quelqu’un, je peux l’aider à atteindre le monde supérieur. En d’autres termes, notre don sans réserve au monde se résume à diffuser cette méthode, parce que c’est seulement par cette méthode qu’une personne peut atteindre un état confortable, vrai, éternel et parfait.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 06/11/2016

Qui veut m’entendre m’écoutera

Question : Êtes-vous la seule personne à qui la permission de l’En-Haut a été donnée pour enseigner la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : J’enseigne et quiconque veut m’entendre m’écoutera. Je n’ai pas d’autorisation qui ait été envoyée par le « bureau spirituel », qui certifie que je suis le seul autorisé à enseigner la sagesse de la Kabbale.

Commentaire : Ce serait bien s’il y avait un tel certificat.

Ma réponse : Ce n’est pas vrai. Cela forcerait les gens, alors où serait leur libre choix ?

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Traverser le mur

Par le passé, les kabbalistes ont fait subir à leurs corps des tourments physiques afin de révéler la spiritualité, comme il est dit : « Mangez du pain avec du sel, buvez de l’eau plate, dormez sur le sol nu et étudiez la Torah, et ainsi vous réussirez ! » De nos jours, vous pouvez dormir sur un matelas en plumes, comme une « Princesse », manger ce que vous voulez et autant que vous voulez.

La question est : où résident nos intentions ? Nous sommes parvenus à un état où nous ne devrions pas nous concentrer sur nos actions mais plutôt sur nos intentions. Après tout, les actions sont faciles, tandis que la correction de l’intention est l’acte le plus détestable et le plus difficile. C’est le destin de notre génération, c’est le degré final de correction.

En ce moment même, nous nous tenons debout devant un mur. Nous devons changer notre attitude envers le Créateur, la seule force de la Nature. Ce mur ne s’effondrera que lorsque nous déciderons, dans au moins l’une des dizaines, de le traverser. Le monde matériel commencera alors à disparaître de notre perception.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 19/09/2016

D’un monde de matière vers un monde de forces

Question : Existe-t-il des formes de vie dans l’univers autres que le monde matériel ? Que dit la Kabbale à ce sujet ?

Réponse : Vous pouvez arrêter de chercher ! Il n’y a pas d’autres formes de vie dans l’univers tout entier. Nous sommes uniques dans ce petit monde.

Tout ce que nous devons faire, c’est de nous unir le plus rapidement possible jusqu’à ce que nous atteignions le niveau spirituel minimal afin de nous élever vers la prochaine dimension.

Lorsqu’une personne monte jusqu’à la dimension suivante, l’univers entier se volatilise et disparaît, et elle entre dans le monde des forces, quittant le monde de la matière.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 14/08/2016

À quoi sert un kabbaliste ?

Question : Sur quoi un kabbaliste compte-t-il s’il ne peut pas faire confiance à son esprit et à ses sensations ?

Réponse : Un kabbaliste ne dépend que de la méthode par laquelle il peut invoquer et attirer la Lumière Supérieure.

Il y a des milliards de personnes autour de nous qui comptent sur leurs esprits et leurs sensations, et à quoi cela leur sert-il ? Il est temps d’arrêter de se comporter comme des chatons aveugles et de commencer à penser clairement.

Une personne ne doit en aucun cas compter sur elle-même et se faire confiance. Après tout, une personne ne sait pas ce qui se passe maintenant en elle et à plus forte raison, ce qui est bon pour elle. Nous pouvons voir ce qui s’est passé tout au long de l’histoire humaine. Nous ne savons même pas comment vivre.

Nous sommes tous le résultat de l’effet du système des forces supérieures sur nous. Il s’agit essentiellement d’une seule force, mais c’est comme si elle fonctionnait et nous affectait à travers de nombreuses forces. Nous devons comprendre que notre travail est d’attirer à nous la force supérieure et de commencer à l’utiliser intensivement afin de se développer spirituellement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/08/2016

En lisant le livre du Zohar, nous changeons le destin

Question : Pouvons-nous changer notre destin en lisant Le Livre du Zohar ?

Réponse : Le Livre du Zohar est porteur d’une puissante Lumière à condition qu’une personne sache comment étudier Le Livre correctement, comment éveiller la Lumière et l’attirer pour qu’elle l’influence.

L’étude doit se faire dans un groupe afin que l’on se dirige d’une manière particulière vers l’illumination qui est cachée dans Le Livre du Zohar. Il n’est pas possible de l’éveiller et de l’attirer d’une autre manière. Cette Lumière nous influence, nous élève et change notre destin.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » le 23/01/2016

Qui un Maître de la Kabbale suit-il ?

Question : Qui un Maître de la Kabbale suit-il ?

Réponse : J’espère que je suis en train de suivre mon professeur. Je suis déjà connecté à lui mais, parlant dans un langage corporel, je peux me tourner vers lui avec un cœur calme et ouvert, puisque j’ai réalisé tout ce que j’ai reçu de lui. Et je n’ai pas honte de ce que j’ai essayé de faire après sa mort.

Question : Le Rabash peut-il voir ce que vous faites maintenant ?

Réponse : Que signifie « voir »? Il s’agit d’un système unique qui pénètre tous les flux d’information du début jusqu’à la fin à l’intérieur du désir général appelé « création ».

Le Rabash est à un niveau où il nous inclut en lui. Nous sommes à l’intérieur de lui. Chaque kabbaliste qui se trouve à un niveau supérieur inclut ceux qui lui sont inférieurs en lui.

Nous sommes à l’intérieur du Rabash et nous recevons la Lumière Supérieure uniquement à travers lui, et il est à l’intérieur du Baal HaSulam, et ainsi de suite. Il s’agit d’un système de Sefirot concentriques.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016