Est-il possible de fuir les problèmes ?

Question de Facebook : Vous dites que le monde est terrible. Je l’ai tout simplement abandonné et j’ai quitté la ville. Comment peut-on vivre dans les villes ? Le retour à la nature est la solution à tous les problèmes.

Réponse : Je vous comprends, mais ce n’est pas la solution au problème, mais une échappatoire. En principe, c’est ce que beaucoup de gens font : s’il en ont la possibilité, ils achètent une petite maison sur une île dans l’océan et y vivent. Vous pouvez également essayer d’acheter une maison à la campagne et d’y vivre en paix.

Personnellement, je ne peux pas faire cela parce que je m’inquiète à propos du monde, de la société, des gens, de leur nature changeante et de leur atteinte du but de la création. En étudiant le monde, je commence à me rendre compte que le monde a été créé pour que les humains changent, s’élèvent, se transforment eux-mêmes et par la même transforment le monde.

Par conséquent, je ne peux pas me retirer et vivre quelque part sur un arbre, en pensant que tout est paisible et bon. Je suis préoccupé par d’autres problèmes que de simplement me retirer et finir ma vie en paix.

Se déplacer des villes vers la nature ne changera rien. Cela ne mettra pas fin à nos problèmes. Nous voyons que nous avons quitté les grottes, sommes descendus des arbres, avons évolué, et tout cela s’est passé naturellement. Nous ne pouvons penser à rien d’autre.

Nous n’avons nulle part où aller parce que nous n’avons qu’une petite planète Terre. Au lieu de nous séparer et de nous isoler les uns des autres, nous devons créer de bonnes relations entre nous.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 27/03/2017

Le Créateur « Se vend » Lui-même aux êtres créés

Question : L’égoïsme me dirige-t-il et je suis manœuvré par lui ou le Créateur dirige-t-il mon égo ?

Réponse : Ce n’est pas si simple. Il est facile de dire que le Créateur me dirige et que je suis manœuvré par Lui, mais en fait, je dois construire une sorte de mécanisme de connexion avec les amis à travers lequel nous pouvons diriger le Créateur.

Il est dit que le Créateur « Se vend » Lui-même aux êtres créés, tout comme les parents dépendent totalement de leurs enfants.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Êtes-vous heureux dans votre vie ?

Question : Êtes-vous heureux dans votre vie ?

Réponse : Je suis heureux dans la mesure où mes étudiants me rendent heureux.

En principe, qu’est-ce que le bonheur ? Si le Créateur me donne une opportunité et que je la réalise dans ma vie, ressentant que cela vient de Lui et réponds à Ses attentes, alors c’est bien le bonheur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Comment fonctionne le Massach spirituel (écran) ?

http://laitman.com/wp-content/gallery/informal-900/Laitman_912.jpgQuestion : Comment fonctionne le Massach spirituel (écran) ?

Réponse : D’une part, le Massach ne laisse pas la Lumière supérieure entrer dans notre ego et travailler avec lui. Cela signifie qu’il conserve et soutient la restriction du désir.

D’autre part, il ajuste progressivement l’attribut du don sans réserve de la Lumière supérieure à nos désirs, et en nous détachant de nos désirs antérieurs, il nous permet d’acquérir de nouveaux désirs pour l’amour et le don sans réserve. Un Massach est la partie la plus importante de l’âme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

La Journée des Bonnes Actions

Question : Le jour de l’unité des Juifs est célébré en Israël et on l’appelle la Journée des Bonnes Actions. Qu’en pensez-vous  ?

Réponse : Si nous nous élevons dans le but de nous vanter seulement un jour par an, comme si nous faisions du bien aux autres, cela n’aboutira à rien de bon et pourrait même aggraver les choses.

Nous devons comprendre et réaliser combien nous sommes égoïstes et dans quelle mesure nous devons nous changer. C’est la raison pour laquelle il existe une méthode de correction, de rééducation de nous-mêmes. Je suis prêt à l’offrir et à montrer à tous l’ancienne méthode que nous avons depuis l’époque d’Abraham.

J’espère vraiment que les Juifs l’écouteront, qu’ils s’uniront et seront un modèle pour le monde entier, et ainsi le monde vivra dans la paix.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 27/03/2017

Le but spirituel des femmes

Question : L’amitié kabbalistique, l’amour et la responsabilité mutuelle sont-ils possibles entre les femmes ? Ou est-ce qu’une telle inclusion profonde spirituelle et mutuelle est plus typique des hommes ?

Réponse : Oui. Il est beaucoup plus difficile pour les femmes de devenir des amies. Elles peuvent s’unir uniquement pour aider les hommes. C’est leur but et c’est ainsi qu’elles devraient se comporter.

Il est pratiquement impossible pour une femme d’être une véritable amie d’une autre femme. Jusque là, pour atteindre le but supérieur, pour aider les hommes et pour se connecter au Créateur, elles peuvent s’unir parce qu’elles ont un objectif spécifique qui n’est pas entre elles, mais au-dessus d’elles.

Question : Qui est le plus égoïste, les hommes ou les femmes ?

Réponse : Ils ont un type différent d’égoïsme. Par conséquent, je ne peux pas dire qui est le plus égoïste. Il est plus facile pour les hommes de se connecter, et pour les femmes il est plus facile d’aspirer au but.

Extrait de la leçon de KabTV en russe, le 12/11/2016

Travailler avec les trois lignes

Question : Qu’est-ce que travailler avec les trois lignes ?

Réponse : Travailler avec les trois lignes est la connexion mutuelle complète entre vos inclinations.

La ligne gauche est le désir égoïste de recevoir, d’avoir du plaisir. En s’élevant au-dessus, une personne restreint son utilisation.

Travailler avec la ligne droite signifie recevoir la Lumière supérieure et l’utiliser à l’intérieur de vous comme l’attribut du don sans réserve.

La ligne médiane est la combinaison des lignes droite et gauche en vous. Dans la bonne combinaison, vous pouvez utiliser votre égoïsme uniquement dans la mesure où il vise le don sans réserve.

Question : Qu’est-ce que cela signifie d’acquérir les lettres du travail spirituel ?

Réponse : Cela signifie acquérir de bonnes relations avec les amis dans le groupe.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Découvrir Ein Sof

Question : La sagesse de la Kabbale aide-t-elle une personne à être créative ?

Réponse : La sagesse de la Kabbale développe une personne, bien qu’il nous semble qu’elle la limite. Elle se plonge plus profondément en elle-même, et de ce fait il nous semble qu’elle est apparemment limitée. Elle se verrouille sur quelque chose de spécifique et vise une seule chose.

La sagesse de la Kabbale prépare une personne à une percée dans le monde spirituel, et après la percée, Ein Sof (Infini) lui est révélé.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Qui peut se considérer comme un kabbaliste ?

Question : J’ai vécu un changement important et je me considère comme un kabbaliste. Est-ce possible ?

Réponse : Tout d’abord, il faut déterminer et définir qui est un kabbaliste.

Un kabbaliste est une personne qui est connectée à un groupe de kabbalistes et qui, dans la connexion avec ses amis, découvre le Créateur. L’atteinte mutuelle du Créateur dans le groupe lui permet d’être un kabbaliste qui reçoit la révélation de la force supérieure.

Si vous avez vécu une certaine expérience personnelle, je dois vous dire que malheureusement ce n’est qu’une illusion et une idée fausse.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016

Comment ressentons-nous la révélation du Créateur ?

Question : Comment se manifeste la révélation du Créateur ? Est-ce en couple ou dans un groupe ?

Réponse : La révélation du Créateur est ressentie d’une manière complètement privée et individuelle. Ce n’est jamais en couple ou dans un groupe. C’est la révélation de la relation entre une personne et le Créateur. La relation d’une personne dans un couple ou dans un groupe est uniquement le moyen pour qu’advienne la révélation du Créateur à l’individu.

Question : Comment pouvons-nous décrire la révélation du Créateur ?

Réponse : Comme une mer infinie et éternelle de sensations chaleureuses.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2016