Qui a créé le Créateur ?

Question : Qui a créé le Créateur ?

Réponse : L’homme. Le Créateur s’appelle Boré, « Bo u ré » qui veut dire « venez et voyez ». Tout ce qu’une personne atteint dans ses récipients corrigés (Kélim) s’appelle le Créateur. Par conséquent, l’atteinte du Créateur dépend des actions d’une personne. Ainsi, la personne crée le Créateur.

Je crée un petit ou un grand récipient à différents niveaux dans lequel la Lumière supérieure pénètre. Le récipient avec la Lumière qui le remplit (HaVaYaH qui est rempli de la Lumière de NRNHY soit Nefesh, Rouach, Neshama, Haya, Yehida) est appelé le Créateur.

Qui a créé le récipient ? Moi, grâce à mes efforts. Par conséquent, le Créateur s’appelle « viens et vois ».

De ce fait, qui est le Créateur ? Celui que j’ai créé. La force qui existe au-dessus de nous et qui nous permet de nous réaliser s’appelle Atzmouto, c’est-à-dire, Il est Lui-même en Lui-même.

Question : Et c’est l’esprit supérieur ?

Réponse : Nous ne pouvons même pas parler de l’esprit. C’est tout simplement Lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

De quoi dépend la force vitale ?

Question : Qu’est-ce qui détermine la puissance de la force vitale d’une personne ?

Réponse : Cela dépend uniquement de la Lumière supérieure. La puissance de la force vitale matérielle de l’homme dépend aussi de la Lumière supérieure, mais il existe une certaine corrélation entre elles.

Question : Vous dites souvent que la fatigue n’existe pas. Qu’entendez-vous par là ?

Réponse : La fatigue n’existe pas car elle dépend de la façon dont la Lumière vous influence. C’est pourquoi la puissance de la force de vie peut être absolument infinie.

Pour le dire simplement, nous sommes créés afin qu’il y ait une alternance entre le fait d’être éveillé et endormi, mais cela n’a rien à voir avec la fatigue. Certains signaux baissent en nous qui nous font dormir, nous fatiguent, nous font nous réveiller, pas parce que le corps en a besoin.

Les lois de la nature sont organisées ainsi. Cela vient des mondes supérieurs.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Un endroit dans la spiritualité

Question : Qu’est-ce qu’un « endroit » dans le monde spirituel ?

Réponse : L’endroit est l’ampleur de mon désir qui détermine combien de plaisir je peux recevoir en quantité et en qualité pour faire plaisir au Créateur.

Question : Lorsque vous dites « désir », vous voulez dire conscience ? Ou ce sont deux choses différentes ?

Réponse : Le désir est le désir et la conscience détermine comment je travaille avec mon désir.

Question : Alors, la conscience est-elle une intention ?

Réponse : Non. La raison pour laquelle je travaille avec mon désir et comment je travaille avec lui sont deux choses différentes. La conscience détermine comment je travaille. Et pourquoi je travaille représente l’intention.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Vivre en harmonie avec le Créateur

Question : Comment est-il possible de comprendre que le Créateur dirige toutes mes actions ? C’est une sorte de schizophrénie spirituelle. Je ressens que je suis en train de réaliser toutes les actions et je crois vraiment qu’Il est celui qui les exécute. Comment est-il possible de vivre avec cela ?

Réponse : Vivez paisiblement et ne vous inquiétez pas. Vous n’avez pas besoin d’y penser ; tout ce que vous faites, c’est vous qui le faisez.

Vous n’avez pas une double personnalité, même si de prime abord cela y ressemble. En fait, cela se réalise au même degré où la personne devient comme le Créateur, donc il n’y a pas de division entre Lui et moi : tout se passe très simplement.

La personne se connecte au Créateur et voit comment le Créateur se trouve dans son corps entier, dans tous ses désirs et ses intentions. Le Créateur la dirige, elle est d’accord et contente, et de son côté, elle veut coordonner toutes ses actions, ses désirs et ses intentions avec le Créateur.

De la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

La restriction sans la honte

laitman_551Question : Comment l’homme, qui est à 100% un désir, se limite-t-il ? Quelle est l’action spirituelle appelée Tzimtzoum (Restriction) ?

Réponse : L’homme a été créée par la Lumière. La Lumière qui opère à l’intérieur de lui permet à ce dernier de surmonter et de contrôler son désir, et même d’effectuer des actions contre son désir. Sous l’influence de la Lumière, la caractéristique pour s’opposer à lui-même est découverte dans le désir.

Malkhout, qui reçoit la Lumière supérieure, ressent son influence, son amour et éprouve la honte du manque de compatibilité avec la Lumière, le Créateur. En raison de la honte, elle invite une réaction dans son désir qui l’oblige à cesser de recevoir la Lumière. Le désir demeure, seul l’acte de réception est restreint.

Question : Est-il possible de faire une restriction sur le désir de recevoir sans ressentir de la honte ?

Réponse : Non, sans ressentir de la honte, il n’y aura aucun dynamisme pour que la créature puisse accomplir une action contraire à sa nature.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Lorsque vous atteindrez, alors vous saurez

Question : Comment est-il possible de savoir à quelle partie de l’âme une personne appartient ?

Réponse : Lorsque vous atteindrez, alors vous saurez. Si une personne avance et comprend qu’il n’y a rien d’autre dans le monde pour elle hormis l’atteinte du Créateur et sa place dans la création, c’est un signe que tout est en ordre concernant son âme.

Extrait de la leçon de Kabbale en Russe, le 12/03/2017

Les signes de progrès dans l’étude

Question : Comment puis-je vérifier si je fais des progrès dans l’étude de la Kabbale ? Comment le progrès se mesure-t-il ?

Réponse : Un signe de progrès dans l’étude est un changement dans votre attitude envers la vie. Plus je comprends que la vie est beaucoup plus longue que les années qui m’ont été octroyées, plus je suis prêt à sortir de ces limites ; et plus je parviens à connaitre vraiment ma vie et découvre les forces cachées qui ont un impact sur ce monde, plus j’ai progressé.

Extrait de « Questions et Réponses des Débutants » du 24/07/2017

Ouvrir le Livre du Zohar

Question : Comment la force supérieure élargit-elle nos limites de connaissance et nos sensations lorsque nous lisons Le Livre du Zohar ?

Réponse : Le Livre du Zohar devient plus proche de nous et il se révèle à nous dans la mesure où, tandis que nous étudions Le Livre du Zohar ensemble, nous nous ouvrons l’un à l’autre et essayons de combiner et de créer un désir commun en dehors de nos différents désirs égoïstes, et le concentrons sur l’atteinte du niveau supérieur (le Créateur).

C’est la raison pour laquelle tout dépend de la façon dont les gens se connectent les uns aux autres ; ils comprennent correctement la condition qu’ils doivent acquérir dans la connexion  afin que Le Livre du Zohar s’ouvre en eux.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/02/2017

Le but des tribunaux

Question : Pourquoi aurons-nous besoin de tribunaux dans la société du futur ?

Réponse : Un tribunal est nécessaire pour diriger une personne vers le but supérieur. Étant donné qu’une personne est égoïste, elle a besoin d’un cadre strict qui la dirige toujours et ne la laisse pas s’égarer.

Comme nous prenons un enfant par les deux mains et lui enseignons comment marcher, lui montrant comment le faire, le limitant et l’observant constamment, ainsi nous devons enseigner une personne tout le long de sa vie.

Question : Disons que je quitte légèrement le cadre. Dans ce cas, quelle est la différence entre le tribunal et l’éducation ?

Réponse : Il n’y a pas de différence. Ils devraient être engagés dans l’éducation.

À la tête des tribunaux devraient se trouver les personnes les plus grandes, les plus instruites et les plus éclairées. Un juge est la position la plus élevée dans la nature et dans la société. Il a le droit de tout gérer parce qu’il est à un niveau spirituel élevé.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 12/06/2017

La création est un désir

Question : Qu’est-ce que la création selon la Kabbale ?

Réponse : La création est un désir de recevoir, qui se trouve sous différentes formes : dans les insectes, dans les personnes, dans l’espace, dans les anges, en toute chose.

Il y a des désirs aux niveaux du minéral, du végétal, de l’animé et du parlant, et les niveaux de l’intention sont déterminés en conséquence.

Question : Quelle est la différence entre l’intention et le désir ?

Réponse : Le désir est éveillé en nous par la Lumière supérieure, et l’intention est la manière dont nous utilisons notre désir.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017