Qu’elle est l’unicité de notre organisation ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : En quoi votre organisation est-elle unique et différente des autres organisations ?

Réponse : Nous sommes différents non seulement des autres groupes et méthodes, mais de toute l’humanité, de toute la nature générale de ce monde, car il est totalement égoïste.

Aujourd’hui, chacun dans notre monde veut contrôler les autres et les avaler, alors que nous voulons monter au prochain niveau de notre développement, qui est défini comme étant  l’amour et le don sans réserve. Cela signifie l’altruisme absolu, lorsqu’une personne accomplit des actes de don sans réserve pour le monde non pas parce qu’elle est née de cette façon, puisque nous sommes tous nés égoïstes, mais parce que c’est ce que le Créateur nous dit de faire, non pas pour soi-même.

Nous sommes opposés et différents de toutes les religions, croyances et philosophies parce que la sagesse de la Kabbale enseigne à une personne comment se dévouer au monde en effectuant le commandement principal de la Torah, d’aimer ton prochain comme toi-même. Nous devons d’abord sortir de nous-mêmes afin de le faire.

Il suffit de jeter un œil sur ce qui se passe dans notre société afin de découvrir que tout le monde a effectivement abandonné le commandement principal de la Torah d’aimer son prochain comme soi-même et tout le monde se soucie uniquement de son propre intérêt. C’est la raison pour laquelle nous semblons si étranges et pourquoi les gens ne nous comprennent pas.

La sagesse de la Kabbale enseigne à une personne comment changer sa nature de recevoir en don sans réserve et comment découvrir le monde supérieur et le Créateur dans l’attribut du don sans réserve. Lorsqu’une personne commence à étudier, elle ne comprend pas encore cela, car une fois qu’elle se rend compte qu’elle doit aller contre elle-même, elle s’offense et peut se retourner contre nous et la sagesse de la Kabbale et même devenir notre rivale.

C’est la raison pour laquelle il y en a si peu qui étudient et acquièrent cette sagesse, et révèlent le Créateur.

Réponses à vos questions, n°131

laitman_269Question : Dans quel livre la traversée de la Machsom (Barrière) est-elle décrite ? Se pourrait-il que je l’aie déjà franchise et ne l’aie pas remarqué ?
Réponse : Vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet en lisant le matériel du Baal HaSoulam sur le sujet du Tsimtsoum Aleph (Première Restriction, ndt).
Question : Pour un kabbaliste, qui sont les autres ? Est-ce que ce sont ses amis dans un groupe ou toute personne est-elle considérée comme l’une des autres ?
Réponse : D’abord, ce sont ses amis sur le chemin du développement spirituel et ensuite tous ceux qui sont attachés à lui.
Question : Qu’est-ce qui est « bon » dans la spiritualité, et en quoi c’est différent du « bon » matérialiste ?

Réponse : Le bon dans la spiritualité représente le bien absolu qui conduit une personne au but de sa création.

Comment est-il possible de contrôler nos vies ?

Laitman_508_1Question : Vous continuez à dire que nous n’avons pas les outils pour diriger nos vies dans notre monde, mais qu’en est-il de nos pensées ?

Après tout, il y a une théorie selon laquelle notre monde est un espace infini de variations et nos pensées dominantes influencent ceci ou une autre version de l’évolution des événements dans nos vies. Il semble logique que les pensées mènent aux actes, et les actes conduisent à des résultats.

Le film Le Secret parle de la même idée. Il est beaucoup plus agréable et optimiste de savoir que quelque chose dépend de nous dans cette vie que de vivre avec l’espoir de changement, même pour le meilleur, mais c’est un monde illusoire pour nous.
Réponse : D’après ce que les kabbalistes découvrent dans le monde supérieur, notre monde est entièrement dirigé d’en haut, alors que nous pouvons influer sur les événements uniquement à travers le monde supérieur en attirant la Lumière de la correction, qui est appelée Ohr Makif (Lumière Environnante).

Comment résoudre les problèmes matériels?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Est-il important de relire les textes kabbalistiques encore et encore ?

Réponse : Non, pas nécessairement. Lisez ce que vous aimez, ce qui est proche de vous, de sorte que vous ressentiez que le texte est écrit pour vous. Fondamentalement, vous ne devez pas le faire du tout. En principe, ce que vous lisez à partir des véritables sources kabbalistiques n’a pas d’importance, parce que la chose la plus importante est votre aspiration à la Lumière que vous ressentez dans votre cœur.

Vous allez progressivement ressentir que vous vous rapprochez du Créateur en réponse à votre aspiration, pour ressentir cela au-dessus des problèmes, qui sont amenés par la même force, afin que vous vous tourniez vers Lui. Après un appel à Lui, les problèmes disparaissent, il y a un court répit, et de nouveau un problème, puis votre aspiration au Créateur.

Tout provient du Créateur et tout est résolu en se rapprochant de Lui.

Question : Devrais-je m’unir aux amis, si je veux résoudre un certain problème et ensuite lire un livre ensemble afin d’appeler la force positive ?

Réponse : Oui, la solution au problème est dans la connexion aux amis, mais cela ne signifie pas que vous êtes libre de le résoudre au niveau de notre monde.

Vous ne pouvez pas résoudre les problèmes matériels uniquement d’une manière spirituelle. Vous devez réellement agir physiquement, et la solution viendra par votre connexion aux amis et au Créateur.

De la leçon de Kabbale en russe, le 07/02/16

Quelle est l’efficacité de l’atelier ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Quelle est l’efficacité de l’atelier si les amis ont seulement répété vos paroles pendant des années au cours des ateliers, et ont en fait utilisé leur esprit (l’ego), mais n’incluent pas leurs sentiments ? Devrions-nous ajouter des exercices émotionnels ?

Réponse : Une personne, comme un enfant, répète automatiquement ce que disent les livres ou ce qu’elle a entendu et c’est seulement de temps en temps qu’elle a une meilleure compréhension de ce qu’elle lit ou dit.

Il s’agit d’un processus normal à la fois dans notre monde et dans le monde supérieur. Dans les deux cas, nous nous développons sous l’influence de la Lumière Environnante, mais dans le cas du développement spirituel nous invoquons et appelons la Lumière Environnante par des efforts particuliers : le groupe, l’aspiration à la connexion et à l’unité, les textes kabbalistiques, etc.

Comment faire pour que nos ennemis deviennent des amis?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment peut-on transformer des ennemis en amis ? Pour moi, c’est comme escalader le mont Everest.

Réponse : Vous n’êtes pas obligé de le faire. La Lumière va le faire pour vous. Nous ne devons pas nous corriger nous-mêmes en aucune façon. Si nous essayons de le faire, nous allons seulement tout gâcher, nous effondrer d’épuisement, et maudire le monde entier.

Nous devons faire quelque chose qui est totalement différent ; nous devons demander au Créateur, à la Lumière Supérieure, de le faire puisque c’est uniquement Lui qui corrige tout. Je dois Lui dire que je veux qu’Il corrige ceci et cela, et Il le corrigera. Je ne corrige rien par moi-même. Comment puis-je faire ça ? Quels outils ai-je ?

C’est l’essentiel !

Une personne se reproche d’être mauvaise, mais c’est le Créateur qui la fait fonctionner. Elle se réprimande à propos de son passé et des erreurs qu’elle a commises, mais le Créateur a tout fait. Une personne ne peut pas se préparer à quoi que ce soit car le Créateur fait tout. Tout est fait exprès uniquement afin qu’une personne supplie, demande, et convainc le Créateur de la corriger.

De la leçon de Kabbale en russe, le 31/01/16

Pourquoi un kabbaliste a-t-il besoin d’un famille ?

laitman_273_02Question : Pourquoi un kabbaliste doit-il avoir une famille ?

Réponse : Avant toute chose, il est obligatoire pour chaque kabbaliste d’avoir une famille parce que s’oocuper d’une famille façonne une personne.

Dans la sagesse de la Kabbale, il est dit : qu’est-ce qu’un homme obtient lorsqu’il se marie ? Il obtient un désir égoïste de plus. Ainsi, quand un homme se marie, il a deux désirs égoïstes, et il peut maintenant étudier en toute sécurité à la sagesse de la Kabbale.

Il nous appartient d’être comme nos racines supérieures où Zeir Anpin et Malkhout se trouvent, entre lesquelles toutes les corrections se produisent, la naissance de nouveaux Partsoufim et de nouvelles âmes. La même chose se trouve ici dans notre monde aussi. De ce fait, il est obligatoire de se marier. Nous devons donner naissance et élever des enfants pour se développer. La prochaine génération continue à travers nous. En fait, ils sont nous, mais sous une forme nouvelle.

Question : Lorsqu’une femme apparaît dans la vie d’un homme, il pense à elle plus qu’au Créateur ; ainsi il ressent de la gêne, la peur et la distance du Créateur. Comment est-il possible d’équilibrer les deux ?

Réponse : Un homme doit diviser clairement et précisément sa vie en deux parties. La partie en lui qui aspire à Dieu, à Dieu et celle matérielle à lui, il faut rendre au divin ce qui Lui appartient, et à l’homme ce qui lui appartient. En d’autres termes, tout ce qui appartient au corps appartient au corps, et tout ce qui appartient à l’âme appartient à l’âme. Un homme doit travailler, effectuer des tâches ménagères, consacrer du temps à sa femme et à ses enfants, et s’engager à y allouer un temps spécifique. Cependant, la plupart de son temps, il doit se consacrer au but de sa vie, le développement de son âme.

La chose principale est qu’il doit préparer un emploi du temps et diviser son temps. Si une personne utilise le temps correctement, elle commencera à voir que la bonne division de ses forces le conduira vers le but.

De la leçon de Kabbale en russe, le 31/01/16

Lire un texte kabbalistique

laitman_528_01Question : Est-ce qu’un même texte ou un même livre peut être compris différemment lorsqu’on le relit ? Si oui, quelle en est la raison ?

Réponse : Cela ne dépend que de la personne parce que deux personnes qui lisent le même livre sont dans des états totalement différents.

Le livre a été écrit par un kabbaliste qui ressentait le monde spirituel et qui a exprimé ses impressions de son haut niveau par des mots, des phrases et des caractères. Par conséquent, tout en lisant le texte kabbalistique, nous devons ressembler à ce kabbaliste autant que possible afin de ressentir, au moins dans une certaine mesure, l’état où il se trouvait.

En même temps, nous faisons tout ce que nous pouvons pour accomplir ce qui est dit dans les écrits avec l’aide de notre professeur, selon les conseils donnés aux étudiants de Kabbale pour se réunir, lire les sources de la Kabbale, et ensuite discuter de ces sujets.

Nous devons nous concentrer sur les sources kabbalistiques et aspirer à ressembler aux récipients spirituels autant que possible dans nos relations dans la connexion complète entre nous quand nous nous réunissons, dix personnes étudiant à partir d’une source. Nous devrions essayer d’atteindre la racine spirituelle, ce qui signifie la hauteur de la personne qui l’a écrite.

Nous devons nous connecter et ressembler à l’état spirituel, en attendant que la même Lumière nous affecte, que le kabbaliste a découvert et décrit dans ses écrits.

De la leçon de Kabbale en russe, le 07/02/16

Transformez tout en quelque chose de bien

laitman_739Question : Si tout le monde autour de nous représente le Créateur, lorsqu’une personne proche de nous nous fait mal nous insulte, est-ce que cela nous est utile ? Qu’est-ce que cela apporte d’autre à une personne  ?
Réponse : En règle générale, vous devez effacer toute douleur en vous. Supposons que quelqu’un vous blesse. Vous devriez essayer de lui pardonner, surtout si c’est un proche. Essayez de vous élever au-dessus de la situation et de transformer l’offenseur d’ennemi en un ami. Vous devriez tout transformer en quelque chose de bien. De cette façon, une personne se change elle-même et commence à s’adapter correctement au monde qui est toujours bon et qui est rempli d’une seule Lumière supérieure.

Si une personne se comporte comme cela dans ses relations avec les gens, alors peu à peu elle commence à percevoir son environnement correctement et à travers lui elle voit un seul grand plaisir : la Lumière qui remplit toute la création.
Question : Voulez-vous dire que l’on reproche aux autres nos propres défauts? (Kiddushin 70b), et que si j’ai un sentiment négatif venant de quelqu’un, je suis à blâmer ?
Réponse : Certainement. Si vous vous sentez mal maintenant, c’est seulement parce que vous êtes mauvais. Il n’y a personne à blâmer à part vous-même.

De la leçon de Kabbale en russe, le 31/01/16

Des plaisirs éternels

laitman_259_02Question : Pourquoi y a-t-il si peu de plaisirs dans la vie si nous sommes nés pour recevoir du plaisir ? Pourquoi la nature, le Créateur, ne nous protège-Il pas de commettre des erreurs qui ne mènent qu’à la douleur ?
Réponse : Je voudrais le dire autrement : tous vos problèmes viennent du Créateur ! Il est le seul qui mène, arrange et organise tout, de sorte que les afflictions découlent également de Lui.

Tout est uniquement destiné à vous guider pour chercher un réel plaisir et pour vous protéger sur le chemin de recevoir de petits plaisirs sans valeur. Voilà pourquoi le Créateur vous fait constamment trébucher sur le chemin afin que vous commenciez à choisir entre le bien et le mal, de sorte que vous commenciez à déterminer correctement ce qui vaut la peine d’être savouré dans la vie, de sorte que votre vie soit vraiment pleine de plaisir.

Par conséquent, vous devriez prendre ce qui vous arrive très au sérieux. Tout d’abord, vous devriez réaliser que tout vient du Créateur et seulement de Lui, qu’Il vous dirige à chaque instant donné et contrôle à la fois votre esprit et vos sensations. En d’autres termes, vous ne devriez pas vous détacher de Lui même un instant et devriez être dans un dialogue intérieur constant avec Lui.

Ensuite, vous devez découvrir comment vous pouvez vous rapprocher d’un plaisir qui est de plus en plus correct. Si c’est le bon plaisir, il ne disparaîtra pas ! Vous serez constamment en lui, et il continuera de croître. Vous ferez l’expérience d’une explosion interne de plaisir qui vous comblera.

De la leçon de Kabbale en russe, le 31/01/16