Un kabbaliste et ses étudiants

Question : En tant que kabbaliste, ressentez-vous l’état actuel et l’état corrigé de chacun de vos élèves en même temps ?

Réponse : Non, je ne me penche pas trop profondément sur cette question parce que dans la leçon quotidienne, il y a environ 500 étudiants qui sont assis devant moi et quelque 2 000 autres sont connectés virtuellement.

Je ne peux pas ressentir chacun d’entre eux, et je ne le fais pas parce que j’ai une mission totalement différente. Je dois ressentir le récipient général et le guider vers le but, et c’est la mission sur laquelle je me concentre. Dans la mesure où chaque élève se connecte au récipient général, il est connecté à moi durant le cours.

Le mot « leçon », « shiour » en hébreu, signifie mesure, taille. Dans la mesure où les étudiants peuvent se connecter entre eux, ils peuvent recevoir ce que j’insère dans ce récipient.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

Le problème de l’éducation

Question : Je ne comprends pas très bien pourquoi je dois ressentir toute l’humanité. Je n’en ai pas besoin. Je suis même prêt à surmonter mon égoïsme, mais je ne peux pas dire que ce soit pour toute l’humanité.

Réponse : Vous avez tort. Pouvez-vous imaginer comment le monde entier changerait si l’Europe était constituée principalement de personnes instruites ?

A quoi ressembleraient non seulement l’Europe mais les autres pays et continents ? Il y aurait une coopération mutuelle, une entraide et un soutien mutuel. Le monde n’a pas besoin d’autre chose ! Notre seul problème aujourd’hui est l’éducation et rien que cela.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/01/2017

Ouvrir le robinet supérieur

Question : Comment puis-je façonner les bonnes pensées en moi et nettoyer mon esprit de toutes sortes de bêtises ? Est-ce possible et est-ce nécessaire ?

 

Réponse : C’est possible et c’est également nécessaire, mais il est possible de le faire uniquement à travers un groupe qui est dirigé vers la découverte du Créateur afin qu’Il exécute cette action.

Le Créateur fait toutes les corrections et les changements, et tout ce qui se passe dans la création. Ce qui nous reste, c’est seulement de nous tourner vers Lui avec une demande spécifique afin qu’Il fasse ce qui est nécessaire pour la correction. Il va le faire de toute façon, mais Il « attend » notre désir.

Par exemple, lorsque nous ouvrons un robinet d’eau, l’eau coule. C’est pareil dans la spiritualité. Nous pouvons ouvrir le robinet à l’intérieur de nous, puis la Lumière du Créateur œuvrera à travers nous et nous corrigera.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 15/01/2017

Les livres d’un kabbaliste

Question : Le développement d’un kabbaliste comprend trois phases : la connaissance, la compréhension et l’atteinte. Vous avez trouvé votre professeur en 1979 et deux ans plus tard, vous avez commencé à écrire des livres. A quelle étape de développement étiez-vous à ce moment-là ?

Réponse : À la phase initiale de l’évolution, au stade de la connaissance.

Question : Cela signifie-t-il qu’il est possible d’écrire des livres aussi merveilleux que le Système de la Création avant même d’atteindre le niveau de l’atteinte ?

Réponse : Je n’étais pas encore parvenu à l’atteinte intérieure dans laquelle vous découvrez le système et le ressentez intérieurement. J’avais une certaine révélation mais pas l’atteinte. D’ailleurs, j’ai écrit ce que j’ai ressenti, ce que j’ai découvert dans les livres du Baal HaSoulam. J’ai simplement écrit mon impression intérieure de ses écrits. Mais le quatrième livre, Connaissances des mondes spirituels , qui est basé sur Shamati, m’avait déjà traversé.

Commentaire : Le Baal HaSoulam a écrit durant 30 à 40 ans de sa vie. Son atteinte a certainement changé constamment ?

Réponse : Il est difficile de parler de gens qui, même dans leurs premières atteintes, étaient beaucoup plus élevés que nous.

Question : Cela signifie-t-il que des étincelles spéciales passent à une personne dans le monde, même si elle n’est pas dans l’atteinte ?

Réponse : Oui, cela dépend de la personne. Je n’écrirai pas de tels livres aujourd’hui parce qu’ils contiennent trop d’informations, trop d’impressions, de sensations et d’atteintes. Je ne pourrai pas tout décrire si naïvement aujourd’hui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

Uniquement l’éducation

Question : Quelles mesures devraient être prises en cas de comportements sociaux négatifs tels que le vol, l’agressivité ou la violence envers les autres, et ainsi de suite ?

Réponse : Aucune mesure ne devrait être prise, sauf éduquer.

Selon la Torah, l’humanité ne devrait utiliser aucune des punitions acceptées aujourd’hui dans la société, telles que l’envoi d’une personne en prison et ainsi de suite, mais à la place, éduquer seulement les gens.

Une personne qui a enfreint la loi devrait recevoir une certaine tâche, et si elle l’exécute, elle ne doit pas être punie.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/01/2017

Un kabbaliste n’est pas un ermite

Question : Pourquoi un kabbaliste doit-il travailler ?

 

Réponse : Un kabbaliste doit participer pleinement à tout ce que fait l’humanité. Il est une partie naturelle de ce monde et doit par conséquent exister dans le même système au sein duquel tout le monde se trouve.

Un kabbaliste ne peut pas grimper jusqu’au sommet d’une montagne et y vivre comme un ermite. Il doit vivre ensemble avec tout le monde, avoir une famille, avoir des enfants et gagner de l’argent pour vivre, etc.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016

Pourquoi la sagesse de la Kabbale n’est-elle pas considérée comme une religion ?

Question : Pourquoi la sagesse de la Kabbale n’est-elle pas considérée comme une religion si elle parle de la force supérieure, du Créateur ?

Réponse : C’est parce que la sagesse de la Kabbale explore et étudie la force supérieure comme un physicien qui explore et étudie les forces physiques dans notre monde. La sagesse de la Kabbale explore et étudie la prochaine couche de la nature, les forces physiques du monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

L’Élément féminin

Question : Selon la sagesse de la Kabbale, un homme est composé de deux parties, masculine et féminine. Quelle est la signification de l’élément féminin chez un homme ?

Réponse : L’élément féminin dans un homme est la force qui le conduit de l’intérieur vers la recherche, l’envol spirituel. Pourquoi l’élément féminin donne-t-il à un homme une élévation mais pas à une femme ? C’est parce qu’elle s’appuie sur sa partie masculine. Mais dans l’élément féminin, le désir de recevoir, il n’y a pas d’élément masculin.

Question : S’il en est ainsi, la partie féminine d’un homme est-elle plus importante ?

Réponse : La partie féminine est plus importante partout. Si Eve n’avait pas existé, nous existerions sous la forme de matière spirituelle amorphe.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/04/2017

Démons, anges et miracles

Question : Le Livre du Zohar mentionne les démons, les anges et autres miracles. Il me semble étrange que la Kabbale ne soit pas du mysticisme. Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ?

Réponse : Le fait est que les kabbalistes ont utilisé des termes tels que « satan », « ange », « démon » et ainsi de suite pour désigner les forces physiques de la nature.

Les forces positives et négatives de la nature sont équivalentes. En outre, les forces négatives ne sont en aucun cas pires que les forces positives, mais en hébreu, elles sont décrites dans ces termes, et par conséquent, la Kabbale les utilise. Cela a été écrit dans la Kabbale il y a 5 000 ans lorsqu’il n’y avait ni Christianisme ni Judaïsme.

Le fait que les gens aient commencé à donner les noms des forces physiques, des formes, des volumes et qu’ils les aient ajouté à leur vie, relève de l’imagination d’une personne, et c’est du mysticisme.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Quand le terrorisme prendra-t-il fin ?

Question : Récemment, les soldats de Tzahal ont tué un commandant militaire dans la bande de Gaza. Par conséquent, les Palestiniens menacent de représailles avec des actes de terreur en disant qu’ils ne n’abandonneront jamais. Combien de temps cela peut-il durer ?

Réponse : Cela se poursuivra jusqu’à ce que la nation d’Israël commence à remplir sa mission historique.

Nous avons la méthode de correction pour toute l’humanité et notre rôle est de l’amener jusqu’au meilleur et plus haut état, mais nous ne l’accomplissons pas et de ce fait nous invoquons toutes ces forces négatives de la nature.

Question : Êtes-vous en train de promettre que tout cela s’arrêtera, que nos ennemis disparaîtront et se transformeront en amis si nous commençons à remplir notre mission ?

Réponse : C’est le seul moyen. Qui plus est, tout le monde nous aidera. Le Hamas et ses commandants militaires viendront et diront : « Dites-nous ce que nous devrions faire. »