Le goût de la vie

Laitman_161Question : Pourquoi vivons-nous une vie si mouvementée, avalant la vie sans ressentir son goût ? Comment pouvons-nous trouver le bon équilibre ?

Réponse : Tout dépend du rythme de vie auquel une personne se calibre.

Si vous pensez à vos ascensions spirituelles, le rythme de votre vie ne paraîtra pas fastidieux, frustrant ou obligatoire.

Vous devriez vous assurer que votre travail continuel concerne votre avancement spirituel.

Tout le reste viendra, mais seulement selon ce dont vous avez vraiment besoin, ce qui signifie qui ne peut être ignoré. Et tout semblera très simple.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/06/2016

Le mérite des religions

laitman_624_02_0Question : Les tribus primitives qui ont survécu jusqu’à nos jours vivent beaucoup plus pacifiquement et dans un plus grand altruisme réciproque que les gens qui font partie des représentants de n’importe quelle religion. Pourquoi la religion est-elle considérée comme une bonne chose ? Après tout, nous pourrions tous vivre une vie paisible sans elle, faisant paître nos chèvres et vivant du fruit de la terre.

Réponse : Si nous vivions de cette façon, nous resterions au niveau animal, vivant dans une grotte ou une cabane, chassant les mammouths, pêchant, et tout irait bien. Mais le processus d’évolution ne nous appartient pas.

Nous nous développons grâce à l’égoïsme qui grandit en nous, grâce à notre mauvaise nature. Mais les ajouts qui nous sont donnés par les religions ont apprivoisé notre égoïsme dans une certaine mesure et l’ont formé d’une certaine façon. Et pour cela, nous devons reconnaître le mérite des religions.

Bien qu’elles découlent de l’égoïsme humain, chaque religion et sa propre forme, parmi son propre peuple, dans son propre secteur, a été fructueuse. La médecine, la culture, la danse, et même la science découlent du développement religieux.

La science s’est développée à partir de la religion afin de prouver les bases des croyances religieuses et pour expliquer les différentes situations dans notre vie. Puis les conflits et les contradictions sont apparemment apparus entre la science et les différentes religions, qui continuent jusqu’à ce jour parce que les religions ont été fossilisées. Nous devrions respecter les religions d’être la racine du développement humain.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/05/2016

N’ayez pas peur de vos désirs

laitman_600_04La Torah, Deutéronome 11:25 : Nul ne pourra tenir devant vous ; le Seigneur, votre Dieu, répandra votre terreur sur tous les lieux où vous porterez vos pas, ainsi qu’Il vous l’a déclaré.

Une personne ne devrait pas avoir peur de chaque désir qui monte en elle et qui lui semble irréalisable et terrifiant. Toutes les peurs et tout ce que l’égoïsme non corrigé lui dépeint ne valent rien. Ils sont seulement nécessaires pour veiller à ce qu’elle attire une apparence de la Lumière supérieure plus grande, qui équilibre les désirs non corrigés et qui s’élève même encore plus haut.

De tels désirs immenses qui sont très difficiles à corriger apparaissent exprès à l’intérieur d’une personne. Elle s’élève jusqu’au monde de l’Infini en les corrigeant.

Question : Est-ce que cela veut dire que si elle s’élève, toutes les nations lui dégagent la route ?

Réponse : Oui, cela arrive exactement lorsqu’elle comprend correctement comment attirer la Lumière supérieure.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 15/06/2016

Comment pouvons-nous être heureux ?

laitman_220Question : Serai-je un jour heureux ?

Réponse : Vous pouvez être heureux, non pas un jour, mais aujourd’hui ensemble avec nous si nous nous connectons et faisons en sorte que les uns les autres se sentent heureux. Si vous ne pensez pas à votre propre bonheur, mais au bonheur des autres, à ce que vous voulez leur donner, vous vous sentirez satisfait. Vous avez simplement besoin d’apprendre comment le faire. Il est impossible d’atteindre le bonheur d’une quelconque autre manière.

Question : Est-il possible de partager le bonheur ?

Réponse : Dans notre monde cela signifie arracher quelque chose de vous et le donner à un autre, alors que dans la spiritualité si vous partagez votre bonheur avec quelqu’un, votre bonheur double. C’est une merveilleuse occasion d’augmenter votre bonheur ! Partagez-le avec les autres.

Question : Parfois, une personne a peur d’être heureuse et d’éprouver le sentiment de bonheur, car elle sait que cela peut disparaître. Comment pouvons-nous nous sentir heureux tout le temps et ne pas avoir peur ?

Réponse : N’ayez pas peur de quoi que ce soit. Si vous acquérez progressivement la méthode kabbalistique, vous vous habituerez à ressentir que vous êtes dans une mer de Lumière supérieure, de bonté, de bonheur et de plénitude, d’amour envers vous. Essayez de le ressentir tout le temps et ainsi coopérez mutuellement avec cela. Il est préférable de le faire à travers vos amis. De ce fait, vous ressentirez qu’il n’y a rien à craindre et qu’il n’y a pas de mal dans le monde. Nous sommes dans une mer de Lumière de Ein Sof (Infini).

Question : Est-il possible de ressentir le bonheur tout seul ?

Réponse : C’est impossible lorsque vous êtes totalement seul parce que la correction est uniquement dans la connexion d’une personne avec toute l’humanité, afin qu’à travers la connexion, elle puisse transmettre la Lumière supérieure à toute l’humanité. Ainsi elle ressemble au Créateur et peut être Son partenaire. Il est important d’être connecté aux autres, même virtuellement. Cela est également suffisant.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/06/2016

La décision absurde de l’UNESCO reflète la véritable opinion du monde

400px-Michael_Laitman_Teaching-mediumLien vers l’article : http://frblogs.timesofisrael.com/la-decision-absurde-de-lunesco-reflete-la-veritable-opinion-du-monde/

La nuit est le début d’un nouveau degré

laitman_276_02La Тоrah, Deutéronome 11:16 : Prenez garde que votre cœur ne cède à la séduction, que vous ne deveniez infidèles, au point de servir d’autres dieux et de leur rendre hommage.

Lorsqu’une personne découvre un nouvel égoïsme, d’un nouveau degré, cela se révèle toujours comme un mal, sous une forme non corrigée, parce que tous les degrés sont des parties du Kli brisé, du récipient de l’âme brisée.

L’état non corrigé est représenté par le soir, la nuit et l’obscurité. Puis vient le jour, la correction et la réception de la Lumière dans l’état corrigé. Par conséquent, lorsqu’une personne traverse ces états et parvient à quelque chose, un nouveau degré apparaît immédiatement en face d’elle et son égoïsme lui dit : « Bien joué, vous vous êtes corrigé ! Vous pouvez le faire tout seul. »

Il se trouve qu’il est ainsi très difficile de s’adapter correctement au degré suivant et de commencer à travailler avec lui. Le « serpent », le « moi » d’une personne, augmente en elle à nouveau, soit d’un mauvais côté, soit d’un bon côté, mais toujours ainsi.

Question : Lorsque son « moi » se manifeste en elle, peut-on considérer cela comme un signe du degré suivant ?

Réponse : Bien sûr, parce que tout commence par la nuit, mais il nous est très difficile de comprendre que c’est le début du prochain degré.

Extrait de KabTV,  « Les Secrets du Livre éternel » le 15/06/2016

Comment la sagesse de la Kabbale influence-t-elle la vie dans ce monde ?

Question : Comment l’étude de la sagesse de la Kabbale influencera-t-elle la vie dans ce monde ?

Réponse : Dès que nous commençons à étudier la sagesse de la Kabbale, la vie dans ce monde commence à changer en mieux.

Cela peut prendre un certain temps jusqu’à ce que notre étude et notre désir influencent le système de gouvernance supérieure et qu’une réponse nous parvienne de celle-ci. Une certaine pause est créée qui peut durer des mois voire plus.

De ce fait, la chose principale est de ne pas désespérer, mais de comprendre que nous n’avons pas d’autre chemin dans le monde. Essayez de le faire maintenant, sinon vous le regretterez simplement à l’avenir.

Les années passeront, et vous devrez revenir dans cette vie, dans ce monde. Il n’y a rien de bon en cela. Mais vous devrez naître et souffrir à nouveau jusqu’à ce que vous atteigniez un état dans l’une de vos futures incarnations lorsque vous parviendrez à vous corriger.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/05/2016

Répondre à des attitudes négatives

laitman_283_01Question : Devriez-vous traiter une personne de la même manière dont elle vous traite ?

Réponse : En aucun cas vous ne devriez répondre de la même manière à l’attitude négative de quelqu’un envers vous ! Au contraire, vous devriez manifester la bonne attitude envers lui et exagérer délibérément votre attitude positive à son égard.

S’il répond correctement, c’est bien. Sinon, rompez avec lui. Cela indique qu’il ne peut pas encore comprendre et apprécier correctement votre attitude envers lui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/05/2016

L’union avec tous les niveaux de la Nature

Laitman_041_01Question : Dans quelle mesure notre ego devrait-il se développer pour découvrir le Créateur ?

Réponse : Notre ego doit se développer jusqu’au point de couvrir le monde entier. En d’autres termes, je me connecte à tout dans ce monde (le minéral, le végétal, l’animal et les êtres humains) et j’absorbe leur égoïsme, leurs caractéristiques, à l’intérieur de moi, et je les corrige en moi.

C’est un état où je vois que le monde entier est juste une projection de mes caractéristiques internes non corrigées, et lorsque je les corrige, elles sont déjà en moi.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/05/2016

Écrivez Mon programme sur votre cœur

laitman_443La Torah, Deutéronome 11:18 : Imprimez donc Mes paroles dans votre cœur et dans votre pensée…

Une personne doit reconnaître tous les changements qui lui arrivent et aller exactement en accord avec eux, les percevant chacun comme venant du Créateur, comme une nécessité pour son avancement.

Avec ces états qui sont comme si c’était les « mots » du Créateur, elle doit formater son cœur et son esprit, en d’autres termes, les transformer en un format complètement différent.

Tout comme il est nécessaire de supprimer un ancien programme dans un ordinateur afin d’en installer un nouveau, de la même manière, tout en allant de l’avant, nous devons progressivement supprimer chaque degré à l’intérieur de nous et y enregistrer un nouveau degré pour le remplacer. Nous devons réécrire progressivement l’ensemble de l’attitude égoïste envers le monde, la vie et l’un envers l’autre de manière altruiste. Et nous devons le faire de façon indépendante.

Par conséquent, il est écrit « Imprimez donc Mes paroles dans votre cœur et dans votre pensée », ce qui signifie écrivez Mon programme, le programme du don sans réserve et de l’amour, sur votre cœur égoïste.

Mais le cœur ne veut pas vraiment l’accepter, de sorte que ce programme ne peut pas aller immédiatement au cœur ! Ce n’est vraiment pas facile.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 15/06/2016