À temps pour éviter la maladie

laitman_268_03Question : La diffusion des connaissances au sujet de la sagesse de la Kabbale n’est-elle pas une contrainte puisque dans tous les cas, la nature est encore en train de nous développer à travers les confrontations et les conflits ? Voilà comment cela a toujours été et le sera.

Réponse : Certainement. Mais si nous continuons à aller avec la nature, nous nous développons sous la pression de la douleur, de la souffrance et de la guerre.

Mais l’étude de la sagesse de la Kabbale permet de voir l’avenir à travers un « rayon X », tout comme une personne sage avec l’aide de recherches voit à l’avance de quelle manière elle tombe malade, et aussi longtemps que la maladie n’a pas progressé, elle peut l’éviter.

Nous avons deux choix :

– Attendre jusqu’à ce que la « maladie » soit découverte, et ce serait une pathologie telle qu’on ne pourrait pas y échapper, tout le monde lèverait la main et dirait : « Malheureusement, nous ne pouvons rien faire avec ces Juifs. Peut-être qu’ils devraient être détruits. »

– Ou nous voyons où nous allons, et ainsi nous résolvons à l’avance tous nos problèmes et ceux du monde. Une personne sage voit loin, comme il est dit (Ecclésiaste 2:14) : « L’homme sage a ses yeux dans la tête. »

De KabTV, « Face à Face – Comment cela fonctionne dans la réalité » du 28/10/15

Ne gaspillez pas votre vie avec des choses inutiles

laitman_546_01Question : Chaque mouvement ou doctrine doit être représenté dans les médias proportionnellement au degré de sa popularité. Mais la sagesse de la Kabbale n’est pas si populaire lorsque vous essayez de la mettre en valeur dans les médias.

Réponse : Cela dit, elle sera populaire.

Je lui donne la plus grande importance ! Je crois qu’il y a ici aucune autre étude dans notre monde qu’une personne doive apprendre à l’exception de la sagesse de la Kabbale. Rien à part elle ne nous donnera une bonne vie, l’accès au monde supérieur, à la vérité de l’existence, et aux connaissances sur le système de direction.

Avez-vous envie de ressentir la plénitude et l’éternité maintenant ? Ressentez-la ! Existez en elle ! En même temps, vous ne détruisez pas ce monde ; vous allez plutôt connecter les deux mondes ensemble.

Pourquoi gaspiller votre vie avec toutes sortes de choses sans valeur lorsque vous pouvez vous approvisionner avec tout ce qui est bon ; après tout, cela vient de l’abondance de la Lumière Supérieure, de l’énergie qui descend jusqu’à notre monde. Faites-le afin qu’elle se déverse dans un flot direct, et tout sera à vous.

De KabTV, « Face à Face – Comment cela fonctionne dans la réalité » du 28/10/15

De quoi parle la sagesse de la Kabbale ?

laitman_234Commentaire : Beaucoup de gens pensent que la sagesse de la Kabbale devrait s’occuper de l’élévation spirituelle de l’homme et non pas de trouver une solution au conflit israélo-arabe.

Réponse : La sagesse de la Kabbale fournit la solution à tous les conflits et les différends, car elle permet aux gens de se rapprocher de la révélation du monde supérieur. Lorsque nous nous rapprochons de lui, nos vies deviennent meilleures.

Pourtant, nos adversaires ont raison : le vrai rôle de la sagesse de la Kabbale n’est pas d’apporter la bonté dans notre monde, mais d’élever une personne au prochain niveau, au niveau du monde supérieur. Tel est l’objectif réel !

Mais comment pouvez-vous aborder une personne et commencer à expliquer cela ? Après tout, elle ne voudra même pas nous écouter.

Mais lorsque les coups la frappent et que vous lui dites qu’il y a une solution à son problème, elle écoutera quelques mots, puis quelques mots de plus, et ainsi de suite. Ainsi, elle va progressivement se rendre compte que vous offrez une solution aux problèmes dans notre monde parce que cela est la seule chose qu’elle entend. Comme il est dit : « Éduque un enfant selon sa voie. »

Puis elle comprendra que c’est seulement un moyen de vraiment s’élever jusqu’au monde supérieur. Elle reçoit des coups dans ce monde parce que la sagesse de la Kabbale n’attire pas une personne directement.

De KabTV, « Face à Face – Comment cela fonctionne dans la réalité » du 28/10/15

L’âme et les mondes supérieurs

laitman_232_10Question : Comment les kabbalistes communiquent-ils avec le monde supérieur ?

Réponse : Les kabbalistes existent à l’intérieur de lui, non pas cependant comme des personnes, mais comme des âmes. Après tout, un kabbaliste est une personne qui a transformé ses désirs égoïstes en altruistes, lesquels sont appelés son âme.

Une âme n’est pas quelque chose de fantomatique descendant tel un nuage venant de quelque part. Elle n’est pas connectée avec le corps. Ce sont les désirs dirigés vers l’amour et le don sans réserve.

Une personne peut sentir le monde supérieur, le système des forces qui gouvernent, à l’intérieur de ses désirs corrigés appelés l’âme. Celui qui remplit ce monde avec du plaisir est appelé le Créateur. Tout est très concret, en un seul endroit.

Question : Et que fait le kabbaliste dans ce monde supérieur ?

Réponse : Il le savoure.

De la leçon russe, le 11/10/15

Pas de connaissance – pas de foi

laitman_549_02Question : Je ne peux pas aller au-dessus de la raison. Les doutes et les inquiétudes « percent » mon cerveau… Finalement, je trouve des réponses à mes questions, mais qui sait si elles sont correctes.

Ma question est : quels sont les cas où je devrais aller au-dessus de la raison ? Jamais de ma vie je ne vous ferais pas confiance, cher professeur, juste comme ça, sans être d’accord avec tout ce que vous dites, mais en étant extrêmement interrogateur. Et là où je ne comprends pas, comme le Talmud Esser Sefirot, je ferai tout simplement confiance à vos mots parce que lorsqu’il s’agit de choses que je ne comprends pas, c’est comme vous le dites, de toute façon. Est-ce la foi au-dessus de la raison ?

Réponse : Non, parce que lorsqu’il n’y a pas de connaissance, il n’y a pas de foi qui puisse être construite « au-dessus de la raison ».

A propos de l’âme

laitman_610_2Question : Qu’est-ce que l’âme et comment est-elle née ?
Réponse : Une âme est un certain espace à l’intérieur d’un être humain dans lequel on ressent le monde supérieur.

Chez une personne ordinaire vivant dans ce monde, il n’y a pas d’âme ; il y a seulement un point, un embryon, une goutte de sperme, à partir de laquelle se développe le niveau parlant.

Si on commence à se développer soi-même, à se soumettre à l’influence de la Lumière Supérieure, la Lumière transforme la goutte en une âme qui se développe à partir de notre Reshimo (enregistrement d’information spirituelle).

Question : Est-ce qu’une âme a un sexe ?

Réponse : Non. Il y a diverses modifications de l’âme, mais cela n’a pas vraiment d’importance. Chacun de nous possède une âme. Mais en même temps, il y a une âme commune pour tout le monde.
Question : Comment pouvons-nous calculer le nombre d’âmes ? Est-il possible qu’il y ait un excès d’elles ?
Réponse : Que signifie « un excès d’âmes » ? L’âme n’existe pas en dehors d’un être humain. Si on la développe intérieurement, alors on a une âme. Sinon, on n’a pas d’âme. A chacun de nous est accordée une chance de cultiver une âme et de ressentir le prochain niveau d’existence, le monde à venir.

Question : Que font les âmes après la mort ?
Réponse : Les âmes ne meurent pas et n’ont rien à voir avec la vie ou la mort d’un corps physique.

Du cours quotidien de Kabbale du 27/09/15

A propos des conflits personnels

laitman_549_02Question : Comment résolvez-vous les conflits personnels avec les gens ?

Réponse : Je sais que beaucoup ne sont pas d’accord avec moi, mais je suis toujours prêt à écouter tout le monde. Je vois que les gens ne me comprennent pas et cela suscite un sentiment d’hostilité et de rejet en eux.
Mais je ne ressens pas de haine envers eux, et il s’agit de quelque chose qui me corrige.

Selon ce que j’apprends à propos de la révélation de la gouvernance supérieure, et en conséquence selon ma capacité à changer, je change.

Je justifie les gens qui ne me comprennent pas : je ne viens pas à eux en les regardant d’en haut. Je comprends vraiment leur nature.

De KabTV, « Face à Face : Comment cela fonctionne dans la réalité » du 28/10/15

Le besoin de recherche spirituelle

Laitman_109Question : Comment notre réalité nous aide-t-elle à avancer dans la spiritualité ? Peut-on faire consciemment attention à n’importe quel signe afin que nous puissions avancer selon eux ?

Réponse : Il y a seulement un signe qui montre clairement qu’une personne peut commencer à s’engager dans l’atteinte du monde supérieur. C’est l’émergence de la question la plus sérieuse sur le sens de la vie et l’aspiration pour le monde qui l’aidera à savoir ce pour quoi elle vit. Sinon, elle n’a tout simplement aucune raison de vivre ! Ce n’est pas de l’indifférence ou la dépression, mais un désir ardent de découvrir l’essence de notre existence.

Dans cet état, il semble qu’une personne ne puisse rien faire : « Laissez-moi tranquille ! Je ne veux rien. » Mais cela n’est pas une descente, même si c’est peut être ce que nous attendions, mais un état dans lequel elle est attirée vers le haut où elle peut atteindre la source de son existence, la source de la vie.

Question : Est-ce que tout le monde ressent l’aspiration pour la recherche du sens de la vie, pour atteindre le monde supérieur ?

Réponse : Progressivement, de plus en plus de personnes dans chaque génération ressentent le besoin de découvrir le monde supérieur. Il y a quarante ans lorsque j’ai commencé à étudier la Kabbale, très peu de gens étaient intéressés. Et aujourd’hui, ils sont des centaines de milliers. Je souhaite qu’il y en aura des millions dans un avenir proche.

Nous voyons cela dans le nombre de personnes qui sont déprimées, qui consomment de la drogue et sont détachées de la vie. Ce sont tous des signes de l’absence de sens de la vie.

Je pense donc que la dépression est une maladie normale, car la physiologie d’une personne est en bonne santé tandis que sa psychologie, ce qui signifie l’âme, commence à sentir la nécessité de la recherche spirituelle.

Le monde physique et spirituel

 

Laitman_712_03Question : Comment le monde physique influence le monde spirituel ?

Réponse : Il ne le fait pas. Tout descend de haut en bas : le monde supérieur affecte l’inférieur. Mais sous certaines conditions, nous pouvons influencer le monde supérieur, et à travers lui, le monde matériel.Comme nous corrigeons nos désirs égoïstes, nous affectons les propriétés que nous avons maîtrisées, les propriétés du don sans réserve et de l’amour. En appariant ces propriétés avec les propriétés altruistes de l’âme commune, à travers cela, nous influençons l’impact qu’elle a sur notre monde.

Question : Y a-t-il un danger qu’en se rapprochant soi-même du Créateur et en maîtrisant le système qui gouverne, les kabbalistes puissent abuser de leurs connaissances ?

Réponse : C’est impossible, parce que lorsque vous chutez de la propriété du don sans réserve et de l’amour, vous perdez immédiatement votre connexion avec le monde supérieur et, par conséquent, son impact sur notre monde.

Du cours quotidien de Kabbale du 11/10/15

Comment les douze tribus ont-elles été créées ?

laitman_749_02Pourquoi la nation d’Israël a-t-elle été divisée en douze tribus ? Le fait est qu’il y a quatre lettres (Yod, Hé, Vav, Hey) ou quatre phases de développement du désir. La Lumière qui génère le désir le conduit à travers ces quatre phases, dont la dernière est égoïste.

Il se trouve qu’il y a quatre phases dans notre âme, et si je ressens quelque chose, cela signifie que je suis passé par les phases précédentes de développement, et je ressens déjà leur révélation à l’intérieur de moi.

En outre, le travail spirituel se fait en trois lignes : à droite, à gauche et au milieu.

La ligne droite est l’altruisme, l’attribut de l’amour et du don sans réserve. La ligne gauche est l’égoïsme. Et je suis dans la ligne médiane parce que je dois sortir de la ligne gauche uniquement les désirs égoïstes qui peuvent être corrigés et intégrés dans la ligne droite et les mettre ensemble dans celle du milieu.

Les quatre phases multipliées par trois lignes font douze parties, qui sont les douze tribus, les douze principaux attributs qui composent l’âme générale.

Aucun d’entre nous ne possède une âme, car l’âme ne peut être que générale et commune, une pour tous. Si nous nous connectons en elle, nous allons l’acquérir, tous sans exception.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 27/05/15