Le seul chemin vers le Créateur

laitman_214Question : Pensez-vous que la Kabbale soit le seul chemin vers le Créateur ?

Réponse : Bien sûr. Essayez de trouver un autre moyen.

Essayez de trouver une science qui soit capable d’examiner le monde entier, l’univers tout entier, et qui gouvernerait ce monde d’une manière absolument réaliste sans aucune croyance dans toute sorte de superstitions, une science qui fournirait à une personne des instruments pour révéler le système général de gouvernance et qui montrerait à une personne où exactement elle devrait s’impliquer, afin de diriger ce système d’une manière positive pour elle et pour toute l’humanité.

Trouvez une telle méthodologie, et je serais heureux de quitter la sagesse de la Kabbale pour elle parce qu’aujourd’hui la Kabbale est précisément une telle méthodologie.

De la leçon de Kabbale en russe, le 08/11/15

Il n’y a pas de coïncidences dans la nature

Laitman_632_1Question : Pour une personne qui est très proche de la mort, est-ce un avertissement ou est-ce juste une coïncidence ?

Réponse : Dans la nature, il n’y a pas de coïncidences ou de hasard. Au contraire, tout est déterminé et mesuré avec une précision infinie.

Lorsqu’une personne commence à se développer avec l’objectif de découvrir le but de la création, elle découvre les raisons de tout ce qui lui arrive.

Cette personne n’est plus intéressée par les événements fortuits, mais aspire à atteindre la force positive au moyen de laquelle elle peut commencer à diriger son destin et développer son âme, et tous les événements de sa vie physique perdent leur importance pour elle.

De la leçon de Kabbale en russe, le 08/11/15

Les anges sont des forces

laitman_741_02La Torah, « Nombres », 22:22 : « Mais Dieu étant irrité de ce qu’il partait, un ange du Seigneur se mit sur son chemin pour lui faire obstacle. Or, il était monté sur son ânesse, et ses deux jeunes esclaves l’accompagnaient.« 

Il n’y a qu’une seule loi dans la nature qui se réfère à tous les niveaux de l’existence qui s’appelle la loi de l’amour et du don sans réserve. La Torah appelle les forces individuelles de cette loi « anges ».

La loi de la gravité, par exemple, peut être décrite comme un ange qui se trouve à l’intérieur de la terre et attrape tout ce qui est dans l’air et sur la surface de la terre et l’attire vers le sol.

Une personne ressent les anges comme des forces positives ou négatives, car une personne peut mesurer et ressentir un certain phénomène dans ses sens uniquement par rapport à un phénomène qui est opposé à lui comme la lumière et l’obscurité, le froid et la chaleur, l’amertume et la douceur, la force et la faiblesse, etc. Voilà comment tout phénomène apparaît dans la nature parce que tout doit être équilibré.

Une personne existe aussi en opposition avec le Créateur au premier abord. Bien que le Créateur nous soit dissimulé, nous mesurons tout par rapport à Lui. C’est notre nature, et par conséquent, c’est effectivement dans cette opposition que nous ressentons que nous existons.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 12/08/15

Une chance de faire du monde un meilleur endroit

laitman_229Question : Une personne qui a reçu un coup du sort, ne comprenant pas ses causes, peut-elle faire un mauvais choix ou est-ce que la force correctrice la guide pour faire le bon choix afin de se développer ? Combien de coups une personne peut-elle supporter ?

Réponse : Il y a des gens qui atteignent la solution au sens de la vie, tout comme vous avez été amené à la sagesse de la Kabbale, et il y a ceux qui ne parviennent pas à la sagesse de la Kabbale, bien qu’ils aient souffert plus que vous.Cela dépend de la racine de l’âme d’une personne. Il est impossible de comparer les gens. Il y a ceux qui souffrent et il y a ceux qui ne souffrent pas et qui aiment même la vie. Nous ne connaissons pas la raison quant à ce qui se passe dans le monde et vous ne pouvez pas comparer quiconque selon le même standard et dire que le monde est juste ou pas, ne sachant pas comment les choses arrivent.

Vous ne pouvez parler que pour vous-même. Il vous a été donné une chance de rendre le monde et vous-même plus heureux, et avec votre existence dans ce monde, vous recevez une récompense et un prix, l’atteinte du monde supérieur de l’Infini. Vous êtes en mesure de le faire parce que c’est la racine de votre âme, et plus tard vous découvrirez pourquoi il en est ainsi et pourquoi cela vous a été donné et pas aux 8 milliards autres personnes. Il ne s’agit pas d’un privilège spécial, mais il est tout simplement temps pour votre âme de naître et de remplir sa mission. C’est la raison pour laquelle vous êtes ici.

Vous ne pouvez pas vous comparer aux autres. Vous ne pouvez pas savoir ce qui se passe avec les autres âmes, à quels niveaux elles appartiennent et où elles se trouvent dans le système de contrôle général, et il est inutile d’y penser. Vous découvrirez tout en vous remplissant vous-même.

De la leçon de Kabbale en russe, 08/11/15

Compléter l’énergie de la vie

Laitman_631_2Question : Est-il possible pour une personne de compenser sa perte de vitalité en utilisant un pouvoir supérieur ou d’autres sources ?

Réponse : C’est possible et c’est nécessaire ! Lorsqu’une personne commence à s’engager dans le développement de son âme, elle reçoit énormément d’énergie venant de la force supérieure de la nature. Bien sûr, elle subit des états difficiles comme les déceptions, la faiblesse, etc., mais finalement en raison de sa persévérance et de l’importance de l’objectif, elle acquiert une force énorme appelée l’amour des autres, le besoin d’exister pour les autres.

Une personne ressent qu’elle a épuisé les désirs corporels de ce monde, et en même temps elle reconnaît ses connexions aux gens à partir de l’amour des autres qu’elle a acquis. Elle se développe et peut continuer à vivre dans ce monde avec la sensation du monde supérieur.

De la leçon de Kabbale en russe, le 08/11/15

Pourquoi les gens font-ils des erreurs ?

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Nombres », 22:28 : Alors le Seigneur ouvrit la bouche de l’ânesse, qui dit à Balaam : « Que t’ai-je fait, pour que tu m’aies frappée ainsi à trois reprises ? »

Le mot « ânesse » comme le mot « âne » (Hamor) provient du mot hébreu « Homer » (la matière), et se réfère à la nature égoïste d’une personne. Le Créateur opère en tant que force vitale directe sur les niveaux de la nature minérale, végétale et animale, de sorte qu’ils ne s’opposent pas à cela. Mais au moment où l’ânesse commence à parler, elle est élevée au niveau humain, le niveau de Balaam lui-même.

Comparé aux autres niveaux, il est possible de faire des erreurs sur le plan humain parce que le Créateur est dissimulé. Le Créateur n’est pas dissimulé de la nature elle-même, et en fait les lois qui sont révélées dans la matière sont la révélation directe du Créateur.

Les questions, les doutes et les spéculations montent au niveau humain, et ainsi une personne fait des erreurs et se corrige, puis fait des erreurs une fois de plus et se corrige à nouveau.

L’ânesse représente la matière sur tous les niveaux de la vie ; elle représente la nature qui est contrôlée par les forces positives et négatives qui s’équilibrent instinctivement, visant à clarifier les actions conformément à la loi de la nature.

Sur le plan humain, il y a des doutes et des problèmes qui doivent être résolus. C’est la raison pour laquelle l’ânesse est beaucoup plus intelligente que Balaam parce que le Créateur se révèle dans le niveau animé dans lequel elle se trouve, alors qu’Il est dissimulé au niveau du parlant et n’est pas révélé.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 12/08/15

Comment peut-on apaiser les forces supérieures ?

laitman_628_2Question : Une personne peut-elle apaiser les forces du mal ?

Réponse : « L’apaisement » ou l’équilibre des forces du mal est possible uniquement à travers une force positive supérieure qu’une personne attire à elle.

Question : Dans la sagesse de la Kabbale, est-ce qu’un concept comme « être au bon moment et au bon endroit » existe ?

Réponse : Si l’occupation principale d’une personne est le développement de l’âme, elle n’a plus du tout d’intérêt en cela parce qu’à travers sa préoccupation pour la connexion intégrale entre toutes les créatures, elle est celle qui détermine complètement toutes les activités, même la plus petite.

De la leçon de Kabbale en russe, le 08/11/15

Changer les règles du jeu

Laitman_049_02Les politiciens ont peu de compréhension les uns des autres. La modification de la base du droit international et des principes de la sécurité mondiale sont le résultat de la guerre.

Est-il possible d’instituer un nouvel ordre mondial sans une guerre mondiale ? Il n’y a aucun principe selon lequel l’un des hommes politiques puisse éventuellement résoudre les conflits qui surgissent sans intervention militaire.

Deux possibilités se tiennent devant nous aujourd’hui : soit nous entrons dans une guerre mondiale, soit nous nous élevons au-dessus de nos problèmes communs. La sagesse de la Kabbale fournit une méthode qui permet à tout le monde de se connecter et de transcender tous les problèmes, mais le monde sera-t-il en mesure d’entendre cela ?

Ne luttez pas contre vous-même

Laitman_524_01Question : Qu’est-ce que cela veut dire de lutter pour une nature supérieure ? Il est possible de comprendre cela avec l’intellect, mais que fait-on avec l’ego ?

Réponse : Il n’est pas nécessaire de faire quoi que ce soit avec l’ego. Nous ne devrions pas combattre avec l’ego, mais nous devrions développer l’altruisme. Cela se réalise en attirant à nous la force positive supérieure, et elle corrigera tout.

C’est à nous de décider de faire un effort pour être connecté avec d’autres amis et appeler la force positive vers nous qui équilibrera la force négative, notre ego.

Nous aspirons à la force supérieure ce faisant, comme il est écrit (Kiddushin 30b) : « J’ai créé le mauvais penchant, J’ai créé pour lui la Torah comme une épice. » Je ne peux pas me tirer en l’air par les cheveux et me sortir du marécage égoïste dans lequel je suis. Après tout, je suis un égoïste complet. Comment puis-je me battre avec moi-même ?!

Tout ce dont j’ai besoin est de laisser au repos mon ego et d’être seulement impliqué dans la méthode qui m’apprend comment attirer la Lumière Supérieure vers moi. En conséquence, je me verrai moi-même, mais ce n’est pas ce qui devrait me concerner. Plus important encore, je pense uniquement à faire venir la force de la correction sur moi.

Question : Alors pourquoi le Créateur a-t-Il crée notre niveau inférieur ?

Réponse : Dans le but de s’élever au-dessus de lui vers des niveaux supérieurs. En même temps, nous nous élevons de notre monde de manière totalement indépendante.

De la leçon de Kabbale en russe, le 08/11/15

La vie de l’âme

laitman_603Question : Qu’advient-il si un kabbaliste acquiert une âme et commence à travailler sur la correction de ses désirs, mais que son corps physique meurt à un moment donné ?

Réponse : Tout arrive pour une raison ; tout se passe selon le système dans lequel rien n’est accidentel. Tout se passe à un moment donné selon le plan général préétabli qui comprend toutes les âmes, tous les corps, tout le temps, tout le système de correction selon lequel le corps d’une certaine personne meurt.

Question : Est-ce qu’il continue sa correction d’où il s’est arrêté ou doit-il tout recommencer depuis le début ?

Réponse : Sa correction est déjà incluse dans le système général et de ce fait elle continue, pas à partir du moment où il s’est arrêté ; il ne démarre pas tout depuis le début, mais à partir du niveau suivant, qui est certainement supérieur au niveau précédent. Le système continue son mouvement et il est inclus en lui.

Question : Mais l’âme a encore besoin d’un corps physique, ou est-il possible de vous corriger vous-même, sans le monde corporel ?

Réponse : Il y a des cas où l’âme doit être intentionnellement revêtue d’un corps à la fois pour son propre intérêt, mais surtout pour le bien des autres. Ces gens viennent dans notre monde non pas parce qu’ils en ont besoin, mais parce que d’autres ont besoin d’eux. Dans l’ensemble, l’âme s’élève d’un niveau à l’autre dans le monde à venir, pas dans le corps matériel.

De la leçon de Kabbale en russe, le 01/11/15