L’harmonie des opposés dans la nature

laitman_557Question : Comment peut-on expliquer simplement la nécessité pour la connexion entre les gens ?

Réponse : Nous voyons qu’il y a toujours deux forces opposées dans la nature, comme le plus et le moins, le nord et le sud ; l’un ne peut pas exister sans l’autre. Dans chaque phénomène nous voyons une intégration des deux forces opposées ; en outre, la force négative n’est pas moins essentielle que la positive.

Autrefois il y eut un cas où l’on a tenté d’exterminer tous les loups qui attaquaient les troupeaux, et cela a donné des résultats catastrophiques. Cela a créé un déséquilibre dans la nature et toutes sortes de problèmes ont commencé : des épidémies parmi les moutons et d’autres animaux sauvages que les loups mangent normalement.

Dans la nature, il n’y a pas de forces positives ou négatives. Les deux forces sont bénéfiques : les deux forces positive et négative doivent exister en harmonie l’une avec l’autre.

C’est seulement au niveau humain que le pouvoir singulier de notre ego agit, une force négative contre laquelle il n’existe aucune force positive avec laquelle être en harmonie. Ainsi nous avons besoin d’atteindre la connexion entre nous pour utiliser cette force négative et la transformer en une positive.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 08/06/14, Écrits du Baal HaSoulam

Nous ne devons pas manquer l’occasion

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, « La Nation » : Cela est clair, sans s’appuyer sur des miracles. Que notre existence en tant qu’individus ou en tant que nation est suspendue entre la vie et la mort. Et le salut est, si nous pouvons trouver le stratagème nécessaire, ce grand projet dont le chemin doit se trouver près du danger, et qui peut faire pencher la balance en notre faveur (pour nous donner un refuge ici pour toute la Diaspora de nos frères, dont tout le monde dit, à l’heure actuelle, qu’il est le seul lieu de salut).

Alors, la route de la vie s’ouvrira à nous, pour continuer en quelque sorte notre existence malgré les difficultés. Et si nous manquons l’occasion et ne nous élevons pas comme un seul, avec les grands efforts nécessaires en période de danger, pour garantir notre maintient dans le pays, alors les faits devant nous nous menacent considérablement, puisque les affaires évoluent favorablement pour nos ennemis, qui demandent à nous détruire de la surface de la Terre.

Ceci a été écrit au début de la Seconde Guerre Mondiale lorsque les gens n’avaient pas encore vu le danger réel et l’Holocauste vers lequel ils étaient conduits.

Mais le Baal HaSoulam dit que même si nous avions atteint un tel état horrible que le destructeur reçoive la permission de nous détruire, nous pourrions encore changer le rapport entre les forces du bien et du mal si nous voulions améliorer notre situation. Tout est entre nos mains.

Bien que le temps joue contre nous, nous pouvons vraiment réussir pendant ce temps et réaliser de grands et rapides changements.

Au lieu d’attendre les problèmes, les difficultés et les dangers, ce qui signifie les effets négatifs pour nous pousser vers l’avant, nous devons avancer de nous-mêmes et changer le chemin de notre évolution naturelle « en son temps » en chemin de « Je l’accélèrerai ». Ensuite, nous serons en mesure de progresser sans aucun coup. Tout dépend de savoir si nous nous réveillons suite aux coups ou si nous nous réveillons suite à notre travail.

Se réveiller par les coups n’est pas très utile car ils changent uniquement et nous aiguillonnent. Nous devons changer considérablement pour récupérer et avancer après de tels coups. Alors, ne vaudrait-il pas mieux pour nous d’avancer le long d’un doux chemin ? A ce moment-là, ce serait vraiment notre éveil au but de la création et à une façon rapide d’échapper aux coups.

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale du 19/06/14, Écrits du Baal HaSoulam

Des étincelles d’espoir au-dessus d’un tas de poubelle d’ego

laitman_937Question: Quelle est la différence entre les conditions d’union lors du don de la Torah, durant la transition des 49 portes d’impureté, et celle de l’exode d’Egypte?

Réponse: Les 49 portes d’impureté sont toutes nos récipients, tous nos désirs, nos coeurs, qui sont tous totalement afin de recevoir, ce sont les ordures déversées au fond. Seul le point dans le cœur, une étincelle du don, sort de tous les cœurs et toutes ces étincelles sont reliés en une seule.

Ces étincelles connectées sont appelées Moïse. Elles veulent être unies au Créateur et donc monter au sommet de la montagne, tandis que tous les cœurs restent dans les 49 portes d’impureté. La révélation du Créateur qui a eu lieu lors de l’exode d’Egypte était nécessaire afin de détacher les étincelles des coeurs, afin de les sortir de l’ego.

Une fois que les étincelles sont détachées des cœurs, elles peuvent s’unir dans un récipient pour recevoir la Torah. Après tout, quand la lumière de la Torah est reçue, il est nécessaire à chaque fois de prendre une partie de sélection des cœurs et de les corriger, de les préparer et de les élever à la hauteur des étincelles.

C’est la première phase dite de donner pour donner, le relèvement du désir de recevoir à la hauteur du don. Ensuite, il y a plus de travail avec l’intention de recevoir pour donner.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale 03/06/14

Pensée – Action- Fin de l’action

laitman_525Question: Comment la connexion aux forces spirituelles décrites dans la Bible touche notre présent, la vie mortelle?

Réponse: La Bible est un livre fondamental, qui contient tout. Le premier livre la Bible, la Torah, est l’univers entier, mais seulement en pensée. Les livres des prophètes sont ajoutés à cet effet, et les Écritures contiennent la réalisation de cette action.

La Bible est divisée en trois parties (HBD-HGT-NHY), nous donnant toutes les connaissances du récipient commun de l’âme, l’univers tout entier. Une personne qui commence à comprendre ce système ne peut se tromper et ne verra pas un récit historique dans ces livres. Jamais auparavant ces livres n’ont été envisagés de cette manière.

Ces livres ont toujours été considéré comme sacrés, et leur contenu ne doit pas être remis en question, que nous le comprenions ou non. Chaque mot qui y est écrit est un énoncé vrai, mais nous ne le savons pas.

Il n’y a rien lié à la religion, c’est juste la bonne approche d’un véritable chercheur qui se rend compte que l’on ne comprend pas ce dont le livre parle.

Notre approche de la Bible ne se fait pas avec un critère matériel; on se rend compte qu’elle se réfère à une réalité que l’on a pas encore ressenti. Percevoir la réalité uniquement avec nos cinq sens physiques, nous ne permet pas de comprendre ce dont parle la Bible. Après tout, c’est un domaine qui entoure notre monde et le gouverne.
[153210]
«Une vie nouvelle» de KabTV 22/01/15

Le monde d’aujourd’hui est une bombe à retardement

laitman_220La correction est uniquement dans l’unité universelle. Le monde d’aujourd’hui se trouve dans une position dont nous pouvons parler ouvertement et concrètement, sans aucune excuse.

Le monde entier et Israël ont atteint un tel état critique que nous parlons de l’avenir de l’être humain, sa famille, le pays et le monde. Il est impossible de continuer à se développer de la même manière ; le monde est au bord d’une terrible explosion.

Nous ne comprenons pas que notre connexion les uns avec les autres est une arme puissante avec laquelle nous pouvons tout changer. C’est comme les « quatre symboles de Souccot » (les branches d’arbres différents reliées entre elles et un bel agrume, symbolisant l’unité du peuple juif), la connexion entre chacun : tous les gens et les sages.

Avec ce moyen de connexion, nous pouvons gérer toute notre vie ; nous avons juste besoin de l’assimiler et de commencer à travailler. Il n’y a pas d’autre possibilité. L’unité est un moyen de parvenir à une volonté commune, aussi puissante qu’une épée tranchante.

Tout changement positif ne viendra qu’à travers la connexion entre nous. Si nous commençons tous à penser de cette manière, cela obligerait tout le monde, parce que la société inspire toutes nos pensées. Ainsi, nous nous influencerons l’un l’autre et nous nous unirons en une seule force de don sans réserve mutuel, qui commencera à révéler l’avenir, un meilleur état.

Des changements peuvent se produire très rapidement. La correction du monde est déjà dans l’aspiration pour cette unité, même si nous ne l’avons pas encore atteinte. Le monde est en train d’exiger cela. Il suffit de commencer et nous verrons combien nous progresserons.

Le système mondial tout entier est dans une tension interne terrible ; il devrait déjà être connecté. Nous voyons que le monde subit de terribles événements. Le monde entier est lié en un seul système, et les connexions entre chacun de nous sont extrêmement tendues.

C’est une véritable bombe à retardement qui fait constamment tic-tac. Nous sommes au bord de l’explosion dans l’environnement, la société, dans tous les domaines. La tension a atteint un tel point critique que nous ne savons plus comment en sortir, un tel état comme celui juste avant la guerre.

Par conséquent, le monde exige de nous seulement un petit effort pour l’unité. Il suffit de commencer, et nous allons passer à une vie meilleure immédiatement.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 04/02/15, Écrits du Rabash

45 minutes pour la garantie mutuelle

laitman_528_01Question : Les particularités de mon travail impliquent mon interaction constante avec beaucoup de gens. Comment puis-je éviter les conflits et renforcer la coopération ? Après tout, nous sommes si différents…

Réponse : Il faut manifester une sagesse spéciale. Il y a des sociétés fermées où il est nécessaire pour les gens de se parler en privé les uns avec les autres au début.

Il existe des exercices spéciaux et des techniques très difficiles. Par exemple, des personnes exécutent une mission spatiale pendant six mois ou partent pour un long déploiement en sous-marin.

Bien entendu, sur chaque lieu de travail, il y a toujours des gens avec qui nous collaborons facilement, nous les comprenons et ils nous comprennent. Comment établir la bonne relation elle-même est ce que l’humanité essaye encore d’apprendre.

Question : Quels sont les critères d’une coopération réussie ? Comment la similitude des gens  devrait-elle se manifester ?

Réponse : Ils devraient être semblables l’un à l’autre. Cela se produit partout allant du goût commun pour la nourriture, la musique, les sports, et se terminant avec les habitudes. Je parle des gens ordinaires et non pas de ceux qui surmontent eux-mêmes quelque chose délibérément.

Question :
Comment pouvons-nous nous enrichir intérieurement en utilisant nos traits distinctifs, nos différents points de vue ?

Réponse :
Il n’y a qu’une seule solution qui vous permet de connecter des personnes différentes, lointaines, divergentes, où chacune d’entre elles est en soi le monde entier. Ceci, cependant, n’implique pas de creuser à l’intérieur de chacune d’elles.

Chaque jour, ils devraient discuter de certains sujets dans leurs cercles. Par exemple, cela devrait durer une heure ou 45 minutes au moins. De cette façon, ils peuvent mutuellement s’engager les uns les autres.

Question :
Supposons que nous soyons dans un groupe de travail et qu’ensemble nous devions produire quelque chose. Tout le monde a sa propre opinion, ses qualités, l’un voit l’ensemble du processus différemment et s’efforce de l’emporter sur le reste. Comment ce type d’interconnexion peut-il nous aider à récolter le fruit de notre travail coopératif et à obtenir le meilleur résultat ?

Réponse :
Si le « Hitkalelout » (interconnexion) a lieu selon les principes de l’éducation intégrale, avec les membres du groupe de travail construisant une certaine plateforme au-dessus des uns des autres (de chacun d’entre eux), appelée garantie mutuelle, perméation mutuelle, bref, c’est une unité correcte.

Bien que chacun d’entre eux, en effet, vient d’un environnement différent : la maison parentale, l’école maternelle, l’école, la culture et la mentalité différente ; à ce stade, ils semblent s’élever au-dessus de toutes les différences entre eux, comme s’ils allaient vers une nouvelle « mère », la mère générale pour tous, qui est appelée « la Divinité ».

Bien sûr, vous devez commencer avec les règles du séminaire. Il n’est pas nécessaire de s’interrompre l’un l’autre, d’être en désaccord et d’argumenter. Cette forme de communication est encore mal connue de l’humanité, mais elle doit être apprise.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 11/07/14

Nachshon est une propriété de don sans réserve complet

laitman_232_09Question : Quelle propriété Nachshon ben Amminadab, qui était le premier à sauter dans la mer Rouge, symbolise-t-il chez un homme ?

Réponse : La Guématria (valeur numérique) nommée Nachshon ben Amminadab qui indique la hauteur de sa condition spirituelle est une propriété d’un pur Bina.

Cela lui donne l’occasion de se tenir debout contre un mur d’eau. D’une part, l’eau est cette douce propriété, qui est la base de la vie, et d’autre part, c’est une propriété rude qui se manifeste par Guevourot, la force du jugement.

Les forces dures et douces, tapies dans l’eau, peuvent être déplacées uniquement en s’élevant au-dessus de l’égoïsme. Nachshon est capable de faire cela parce que, avant qu’un homme se détache de l’égoïsme, tout se divise en morceaux tandis qu’il adhère entièrement au Créateur.

Il n’y a pas d’espace vide dans le monde : soit la réception, l’égoïsme, ou le don sans réserve, la propriété du Créateur. Une fois élevé au-dessus de l’ego, vous n’entrez pas dans un vide mais dans la propriété du Créateur, comme Noé l’a fait quand il entra dans l’arche. C’est donc ainsi, vous entrez dans la propriété du don sans réserve, comme on peut entrer dans un cocon, et là vous existez en lui. C’est l’effet de Nachshon. La mer blesse quelqu’un, comme dans l’histoire du Déluge, et quelqu’un d’autre arrive à être sauvé.

Ainsi, les actions de Noé et de Nachshon sont les mêmes actions qui se produisent à différents niveaux d’égoïsme et qui retournent à la case départ dans les quatre phases de développement. Ceci a lieu à chaque étape. C’est la progression spirituelle.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 30/04/14

Accéder à la console qui contrôle mon destin

laitman_277Question: Comment puis-je accéder à la console qui contrôle le film de ma vie?

Réponse: Il est nécessaire de s’élever au-dessus de votre égoïsme à l’endroit où sont vos pensées, désirs, forces et toutes les actions visant au don et non pas dans leur propre intérêt. Une vie à une telle hauteur exige que vous fassiez une restriction sur votre égoïsme et acquériez un écran anti-égoïste, de vous doter d’un bouclier, vous assurant que vous ne penserez jamais à une action dans votre propre intérêt. Si vous êtes protégé contre les intentions égoïstes, alors vous serez autorisé à entrer.

Question: Quel avantage j’aurai de penser à moi ou non ?

Réponse: Vous penserez dans l’intérêt de l’ensemble du programme dans l’ensemble, sa bonne mise en œuvre correcte, et rapide dans l’intérêt  de toutes les créatures. Si vous en rêvez, vous serez en mesure d’y arriver. Après tout, c’est quand vous serez en mesure d’atteindre les forces qui sont appelées « anges » et de participer activement à leur travail.

Question: Révéler les anges peut-il faire peur?

Réponse: Il n’y a pas à s’inquiéter. Les anges sont simplement une force, comme toutes les puissances de ce monde. Vous apprendrez à les utiliser, et ils commenceront à vous écouter. Les forces de la nature sont appelées anges. La force de la gravité est également un ange.

Vous entrez dans la salle de contrôle de toute la création pour participer à sa gestion, avec toutes les autres forces de la nature pour le bien de l’humanité, à la promotion de l’objectif souhaité. Après y être entré, vous serez obligé de vous armer de la force de l’amour. Ensuite, vous pourrez utiliser toutes les forces qui y sont disponibles dans l’intérêt de toute l’humanité.

Question: Est-ce que j’obtiens un pouvoir non seulement sur mon propre destin, mais aussi un pouvoir sur le sort de tous les autres?

Réponse: Vous ne serez pas intéressé par votre destin personnel; vous vous soucierez de toute l’humanité, de toutes les âmes. Vous acquérirez le contrôle de l’ensemble du programme de la création afin de l’encourager par la lumière qui est dirigée vers le bon développement.
[152906]
De « une nouvelle vie » de KabTV 11/01/15

Pour que les eaux de la mer s’ouvrent…

Laitman_509Le Midrash, « BeShalakh » : Il y eut un différend quant à savoir qui sauterait dans la mer en premier. Le chef de la tribu de Juda, Nachshon ben Abinadab, sauta en premier dans l’eau.

Question : Pourquoi les membres des différentes tribus commencent-ils à se disputer sur qui doit d’abord sauter dans la mer ?

Réponse : Chaque homme contient en lui le peuple d’Israël, les Égyptiens, et toutes les autres propriétés. On ne sait pas par lequel d’entre eux il peut vaincre la mer. Ainsi, il choisit d’avancer avec l’aide d’une propriété ou de leur unité totale, un peu d’Égyptiens et un peu du peuple d’Israël.

Une personne analyse : « Ces propriétés, je peux les manifester des Égyptiens pour aller de l’avant, sinon je ne craindrai rien et serai détendu, et celles-ci je peux les manifester du Créateur pour apaiser les Égyptiens eux-mêmes et me déplacer vers Lui. »

Elle utilise constamment le plus et le moins, comme un moteur qui fonctionne sur deux forces opposées qui le font tourner. L’une pousse de l’avant et l’autre pousse de l’arrière ou sur les côtés. Une personne gère cela d’elle-même.

Plus elle peut contrôler et connecter correctement les forces opposées à l’intérieur d’elle pour atteindre l’objectif, plus elle va haut. C’est pourquoi le différend se produit, et pourquoi Nachshon devrait sauter et non pas d’autres propriétés ou tous en même temps.

Quand les gens de la tribu de Juda ont vu les enfants de Benjamin Ben Nachshon devant eux, ils ont commencé à leur jeter des pierres.

Pierre (Even) est dérivé du mot « Abana » (pierreux). En général pendant toute action, une personne surmonte diverses pensées, un désir de comprendre, pour réaliser ce qui se passait. Mais dans le travail spirituel, il est nécessaire d’avancer au-dessus de la raison.

Une personne commence à se concentrer sur ses propres capacités en oubliant que simplement en saisissant le Créateur, elle peut traverser la mer, elle peut entrer en Lui comme dans le ventre de la mère qui sera son arche, et les eaux de la mer se sépareront.

De KabTV,  « Les Secrets du Livre Éternel » du 30/04/14

Ne craignez pas la peur ni le désarroi

Dr. Michael LaitmanQuestion : J’ai fait une rencontre avec des gens dans la rue il y a peu de temps où il y avait de nombreuses interférences inattendues et je me suis retrouvé dans une position d’impuissance et de désespoir. Comment puis-je me concentrer directement sur notre objectif et ne pas tourner autour de lui ?

Réponse : Cette confusion était à dessein afin de vous amener à des clarifications de plus en plus profondes. Cela arrive dans chaque état, à tous les niveaux et à chaque personne. Ça arrive à tout le monde.

Clarifiez ce point et il deviendra plus clair. Ensuite, vous allez rencontrer beaucoup plus de situations semblables et vous vous sentirez toujours désespéré. Le désarroi provient du fait qu’il n’est pas en votre pouvoir de corriger quoi que ce soit et que vous ne contrôlez pas la situation, mais c’est effectivement une bonne chose. Ce qui vous manque ici, c’est de vous accrocher à l’hôte et d’être en contact avec Lui.

Il n’y a rien que vous puissiez faire à part continuer. Chacun atteint de tels états et discernements, et bien que vous les décrivez joliment, vous n’avez aucun contact encore avec la Lumière supérieure. Même si vous aviez un tel contact, il y aurait encore des déconnexions de sorte que vous soyez en mesure de vous élever d’un niveau à l’autre chaque fois que vous vous sentez désespéré à un certain point le long du chemin.

C’est comme le Roi David l’a écrit dans le Livre des Psaumes : « Tu m’as caché Ta face et j’ai eu peur ! » C’est bien car cela secoue un peu une personne et prend les Klipot (écorces) d’elle. Quand une personne est dans un état de peur, d’anxiété, d’insécurité et de désorientation, c’est effectivement une bonne chose. Nous devrions voir d’où tout cela provient et comment le Créateur vous somme d’adhérer à Lui.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale du 03/06/14