Le Zohar est un amplificateur spirituel

upperUne question reçue: Comment puis-je recevoir de l’aide des membres du groupe et les aider lorsque nous lisons le Livre du Zohar?

Ma réponse: Vous devez penser à la responsabilité mutuelle (Arvut). Nous n’avons aucune chance d’avancer spirituellement, sauf par la garantie mutuelle. Je dépends de tout le monde et tout le monde dépend de moi. C’est comme un cercle, une bloucle fermée.

Nous devons augmenter mutuellement la force du développement spirituel, parce si ce n’est pas le cas, autant mourir. Nous pouvons commencer avec ce que nous avons déjà – une petite force de garantie mutuelle. Le Zohar s’étendra et augmentera cette force comme un amplificateur. Et en même temps, nous devons aussi continuer à faire des efforts

Le Livre du Zohar agit même en faisant la vaisselle

prophetJuste en lisant le Zohar, nous atteindrons la bonne sensation et la demande adéquate. Pourquoi?

D’un côté, nous apprenons que si nous n’aspirons pas précisemment à la source de lumière, si nous ne pénétrons pas dans ce rayon, ni ne nous unissons avec les autres pour atteindre un désir commun, alors nous ne réussirons pas. Mais d’un autre côté, lorsque nous étudions et faisons des efforts, et traversons différents états, la lumière entre temps agit sur nous et nous influence.

Nous pouvons accélerer le temps en sanctifiant et c’est ce qu’il y a de mieux. Cependant, dans chaque cas et chaque état, même une femme au foyer qui étend son linge ou fait la vaisselle (en hébreu, la vaisselle se dit Kelim) tout en écoutant notre chaine de Tv ou sur Internet, s’occupe de ses Kelim spirituels.

C’est ainsi que fonctionne le livre. Tout ce dont nous avons besoin est de patience!

Découvrir ma grande âme

We Are In the Center of All the WorldsJe dois découvrir une seule réalité, et pour ce faire, j’ai besoin de trouver en moi les moyens qui m’aideront à l’atteindre. En moi toutes les forces nécessaires ont été implantées pour m’aider: le Créateur, la création, moi, le monde, les amis, les gens, le professeur, les livres, Rabbi Shimon et son groupe, Moïse et la Torah, qui est le programme de l’univers.

Ma « grande » âme est la collection de ces forces dans un système d’une incroyable vitalité. Je me tiens devant cette grande âme comme un petit enfant. Elle est mienne, mais je dois l’acquérir et la découvrir, l’apprendre et l’activer – pour me permettre à m’en servir correctement. Elle me semble corrompue, même si ce n’est pas le cas. C’est juste mon moi actuel qui est corrompu et c’est pourquoi je la vois ainsi. Je dois me corriger ainsi que mon comportement à l’égard des autres.

Les kabbalistes nous expliquent comment accélerer et découvrir nos propres attributs, ouvrant l’horizon de la perception et des sentiments, et ce faisant, découvrir cette grande âme dans notre désir.

Un nouveau monde est un nouveau environnement

profitSi je me regarde de côté, comme un psychologiste, je commence à voir comment le Créateur me contrôle. De cette perspective je peux réagir aux choses plus correctement, me contrôler, me fixer un but, et me servir de toutes mes ressources pour l’atteindre.

Je dois toujours essayer de voir ce qui me contrôle et comment je suis contrôlé. Parfois, je suis dominé par des désirs et je perds simplement la tête et me rend. J’oublie que ces désirs m’ont submergé et qu’ils ne sont pas moi.

Quoiqu’il arrive je dois rester mon propre juge et lutter pour une opportunité à vouloir la spiritualité. Mais si je veux réussir, je dois trouver une force supplémentaire, une qui repose au delà du domaine des désirs matériels, cette force ne peut être que reçue du bon environnement.

Je suis là avec mes désirs physiques, et il y a l’environnement avec des désirs humains pour l’argent, les honneurs, puissance et connaissance. Pour avancer spirituellement, je dois sortir de ce cercle et me connecter à un autre type de force – une d’origine spirituelle.

J’ai un point dans le coeur, mais ce n’est pas suffisant. J’ai besoin du groupe, de l’étude, des livres et du professeur parce qu’ils me donneront cette grande force dont j’ai besoin pour me sortir de ces désirs matériels et me pousser dans le monde spirituel.

Ce n’est pas dans mes plans de négliger ces désirs. Je dois m’en servir comme une base, et alors ensemble avec l’aide de cette nouvelle force, je serais capable de fixer le bon chemin. Tel est mon point dans le coeur, qui s’est réveillé avec le reste de mes désirs, l’aide à trouver un nouveau environnement – un nouveau monde. C’est pourquoi, sans cet environnement, je resterai sans rien.

Construire le nouvel escalier vers le paradis

onlythingUne question reçue: Quel est le moyen le plus rapide et effectif pour diffuser la Kabbale dans le monde?

Ma réponse: Une multitude de moyens sont nécessaires lorsque nous montons les escaliers pour ne pas être arrêté en cours. Jusqu’à maintenant les kabbalistes avaient leur propre chemin et ont enseigné à leurs étudiants, se servant de la même méthode qui remontait à Adam, le premier kabbaliste. Plus tard, Abraham a établi une méthodologie et le groupe qui plus tard est devenu le peuple d’Israël. Cependant, ils sont tombés de leur niveau spirituel et durant les 2000 ans qui ont suivis, les kabbalistes ont transmis leur connaissance d’un kabbaliste à l’autre.

Maintenant, nous vivons à une époque où des millions de gens dans le monde entier aspirent à un désir de spiritualité et sont à nos côtés. Etudier la Kabbale individuellement est dévenu désuet. De nos jours, nous retournons à l’intention d’Abraham pour offrir la correction à tous les Babyloniens.

Comment diffuser la Kabbale dans ces nouvelles conditions? Je ne peux dire que ce que je pense et ressens mais nous ne serons sûrs que quand nous aurons accumulé suffisamment d’expérience. Même Rabbi Shimon ne pourrait pas nous donner de bons conseils car de nouveaux états de développement doivent être explorés.

A l’époque du Baal HaSoulam, il a espéré que son journal changerait la situation, mais il fut fermé immédiatement. Il a alors publié des livres et ses élèves ont pensé que cela provoquerait une révolution spirituelle et que les gens verraient enfin qu’ils sont dans l’obscurité. Mais le monde a continué tel qu’il est et rien n’a changé.

C’est pourquoi, nous essayons actuellement différentes méthodes et approches pour voir laquelle est la plus utile. Une chose est sûre: La diffusion doit être faite le plus intelligemment possible et à tous dans le monde entier. Abraham voulait toucher toute l’Ancienne Babylone et aujourd’hui le monde entier est devenu Babylone.

Il est impossible de se sentir mal si vous pensez au don sans réserve

go aroundUne question reçue: Comment doit se sentir une personne après le cours?

Ma réponse: Une personne doit quitter le cours avec plusieurs impressions principales:

 

  • Je n’ai encore rien atteint!
  • Je viens juste de recevoir un médicament très puissant qui me rapprochera davantage du but. Ces heures de ma vie sont éternelles car leur bénéfice est sans prix. Je ne perdrai jamais ce que je viens juste d’obtenir et à présent personne ne peut me le prendre.
  • C’est bien de se sentir vide. Si je m’étais senti rempli, cela signifirait que je suis satisfait avec mes désirs égoïstes actuels.
  • Il est écrit: « Votre coeur se réjouira dans le Créateur », ce qui signifie que lorsque je serais corrigé, je me sentirai rempli par le Créateur. c’est le genre de correction que je dois attendre.
  • Toute la réception et tout le don sans réserve devraient venir à moi dans la ligne médiane. La ligne droite est où je reçois la lumière de la correction, la lumière du don, de haut en bas. Cette lumière me corrige si je suis complètement ouvert à elle, si je la laisse entrer en moi. De la ligne gauche, je me sers de mes désirs égoïstes en fonction de leur connexion au don. Cela signifie travailler avec la lumière de Hochma de bas en haut.
  • Tous les changements que j’espère en moi me rapprocheront plus du don. Si je pense ainsi, alors il est impossible de se sentir mal.

Seul le bon récipient peut recevoir la vraie satisfaction

rightvesselNous devons comprendre que le Zohar est destiné à la découverte de notre point dans le coeur, et non pas pour satisfaire nos sens ou intellect qui appartiennent à ce monde. Vous ouvrez le livre et commencez à désespérer parce que vous ne comprenez pas ou ne ressentez rien; mais quel genre de sensation ou de compréhension attendiez-vous? Le Zohar agit sur nous de façon différente, pas comme nous le pensons.

Vous avez préparé un barril ou un baquet (désirs égoïstes) et espérez qu’ils soient satisfaits par ce qui vous semble être la satisfaction spirituelle, alors qu’en fait c’est une satisfaction égoïste des désirs. Le Zohar, cependant, vous donne un type différent de récipient de réception – un qui donne sans réserve, anti-égoïste – ainsi qu’une satisfaction correspondante – le plaisir de donner sans réserve.

Telles sont les phases normales que chaque personne traverse, et elle découvre progressivement son Kli, son attitude et la satisfaction qu’elle devrait attendre. il en résultera que toutes les désillusions s’évaporeront et elle découvrrira son bon Kli qui est déjà prêt pour le bon type de satisfaction.

Les scientifiques ont dissipé le mythe de la véritable amitié

mythAux infos: (traduit de YoRead): Les scientifiques occidentaux ont effectué des recherches sur le phénomène de la véritable amitié, et ont conclu que « l’amitié désintéressée » est un mythe. Tout le monde cherche un ami uniquement à des fins personnelles. En aidant un ami, une personne inconsciemment espère que l’ami l’aidera en retour.

Mon commentaire: Depuis les anciens temps, la Kabbale a enseigné que la nature humaine est absolument égoïste. C’est pourquoi, ce que nous devons vraiment rechercher est comment changer notre nature en don sans réserve. Ceci, aussi, est décrit dans la science de la Kabbale.

Comment garantir un véritable futur optimiste à notre civilisation

economicsAux infos: (International futures Research Academy): A la table ronde en parallèle à la 64ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU, « le futur des civilisations et une stratégie pour un partenariat des civilisations » les scientifiques russes et kasaques ont présenté une intiative audacieuse… Un résultat d’efforts ardus de force internationale qui a impliqué environ 50 scientifiques de Russie, Kazakhstan, des Etats-Unis, Royaume Uni, France, Allemagne, Japon, Ukraine, Liban et autres pays… Les scientifiques proposent leur vision à long terme du développement de l’humanité… Cette méthodologie a permis de prouver que les crises globales du début du 21ème siècle ne sont pas accidentelles mais gouvernées et nécessaires.

Ma réponse: Tant que nous ne changeons pas la nature humaine égoïste en son opposé – l’altruisme et l’harmonie avec la nature, nous ne verrons que la destruction dans tous les domaines. C’est pourquoi, les scientifiques perdent leur temps dans un domaine incorrect.

Vous êtes bien plus forts que vous ne le pensez

impudenceUne question reçue: Est-ce-que le Livre du Zohar nous révèle la sphère des désirs? Pouvons-nous découvrir cela grâce à ce livre?

Mon réponse: La lumière qui brille sur nous révèle différentes formes de désirs en nous. Celles-ci sont déjà en nous, mais elles sont dissimulées. Il me semble que je grandis, passant de l’âge enfant à l’âge adulte et prenant du poids et de la hauteur. Mais ce n’est pas le cas.

En réalité, la lumière m’influence et je découvre un plus grand désir en moi, avec de nouvelles formes. Toutes ces formes sont miennes, il est impossible que quelque chose de nouveau se révèle, les choses me semblent nouvelles.

Je suis grand et infini, mais je me perçois comme petit. Je dois évoquer la lumière pour qu’elle me révèle de plus en plus de formes, jusqu’à ceje  retourne à l’Infini avec tous les différents attributs et désirs. Cela signifiera que je suis en train de grandir, m’élever sur les barreaux de l’échelle.

La même chose se produit dans notre monde, et c’est ainsi que les enfants grandissent. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Il n’y a que de nouvelles découvertes. Tout existe depuis le début, comme il est écrit: « Vous mangerez ce que vous avez mis de côté depuis longtemps ».

Il s’avère que tout ce j’ai à faire dans tout ce processus est de désirer la découverte de mes attributs intérieurs et formes qui sont plus proches du Créateur et plus développés. Je veux m’ouvrir afin que la lumière viennent à moi et m’ouvre encore plus. Je ne découvre pas la lumière, mais l’attire pour m’ouvrir et me montrer le vrai moi – le moi qui est plus grand et plus près de l’Infini. Je me découvre de plus en plus, ce qui veut dire que je monte l’échelle spirituelle.