La situation critique des fermiers désespérés nous affectera tous

independentAux infos (from The Independent) :  » 1500  fermiers se suicident collectivement en Inde « . Aujourd’hui, nous est signalé que dans un état Indien, plus de 1500 fermiers se sont suicidés après avoir été conduits à s’endetter faute de récolte. Les suicides de fermiers sont en augmentation à cause d’un cercle vicieux créé par les prêteurs d’argent. Par la ruse, ils amenent les fermiers à prendre l’argent, mais quand les récoltes font défaut, ils les  laissent sans autre option que la mort.

Mon  Commentaire : Et leurs familles ? Que vont-elles faire maintenant ? De plus, puisque toute l’humanité est interconnectée comme un système unique et unifié, cette souffrance va déclencher des désastres pour nous tous.

La formule du succès: préoccupez vous de vos besoins et de vos relations avec le monde entier

evolutionAujourd’hui, il y a une nouvelle loi qui est révélée dans le monde – celle de l’interconnexion entre tout le monde. Cependant, nous n’apprenons cette loi qu’en nous y opposant, qu’en résistant au fait d’être ensemble. Nous fûmes initialement divisés pour apprendre l’unité en vivant les exemples de séparation et de rejet de l’unité.  Nous n’aurions pas pu comprendre d’une manière différente. La Lumière est révélée uniquement par contraste avec l’obscurité.

C’est pourquoi aujourd’hui nous détestons le fait que notre intégration et notre interconnexion soient révélées. Nous ne voulons pas de cela, et chaque personne désire se barricader des autres. De plus, ce désir ne fait que grandir constamment. Nous courons le danger de devenir plus égoïstes, et même d’aller jusqu’au nazisme. La seule chose qui puisse nous protéger de cela est une clarification, qui nous montrera que notre interconnexion totale est la nouvelle loi.

Tout le monde voudra se séparer. Tout le monde pensera : « je rencontre tellement de problèmes. Que vais-je manger ? Peut être devrais-je stocker des provisions pour les mauvais jours ? » Et, alors que les gens devront prendre soin de ces besoins, au même moment, ils devront réaliser qu’ils doivent corriger leurs relations avec le monde entier. Il est possible de faire les deux en même temps.

Nous devons nous faire à la loi de notre connexion totale et mutuelle – la loi de la «  Garantie Mutuelle « . Aujourd’hui, nous révélons que cette loi s’impose à nous. Nous devrons traverser « sept années de famine en Egypte » pour réaliser que notre égoïsme est mauvais, et nous pourrons alors « sortir d’Egypte » – nous élever au-dessus de notre égoïsme et être en harmonie.

Il y a une nouvelle force qui agit dans le monde – La force de l’interconnexion totale

forceVous dites que le monde moderne est devenu global et intégral, et que tous les gens dans le monde sont maintenant connectés les uns aux autres. S’agit-il d’un fait qui est décrit dans un livre, un traité ou une convention ? Ou bien est-ce un fait indiscutable qui existe dans le monde ? D’où vient ce phénomène ?

Tout comme la force de la gravité influence tout sur terre, il en est de même avec la force de notre connexion qui est révélée aujourd’hui. Jusqu’à récemment, cette force – la connexion entre nous – n’était pas apparente, et chacun était libre de faire ce qu’il voulait. Aujourd’hui, cependant, nous sommes dépendants de cette force et sommes contrôlés par elle.

Cette force connecte les pensées de chacun, les désirs et les actions avec tous les autres. C’est comme si nous étions dans un filet qui nous a été imposé d’En-Haut et qui nous retient ensemble. Dans celui-ci, chaque personne influence involontairement tout le monde, et tout le monde influence chacun d’entre nous – à travers les pensées, les désirs et les actions.

Cette force, cette interdépendance absolue nous est révélée pour nous faire désirer nous unir comme un seul, et atteindre la «  Garantie Mutuelle. «  Quand nous atteindrons cet état, nous découvrirons une force intelligente supérieure – le Créateur.

Changer le monde commençe en vous changeant vous-même

mondeUne question que j’ai reçue : Si chaque personne peut influencer positivement ou négativement le monde, alors qu’est-ce qui détermine l’image générale ?

Ma réponse : Plus haut l’homme s’élève et se développe spirituellement,  plus il gagne en  pouvoir. Le plus grand pouvoir est celui de la pensée. Des gens ordinaires influencent le monde avec leurs pensées, leurs désirs et leurs actions, mais la mesure de leur influence est très petite, même s’il y a six milliards de personnes.

Le monde n’est pas statique. Nous le voyons toujours différemment, en fonction de nos qualités qui changent. Quand vous réalisez que le monde est votre impression personnelle, vous reconnaissez qu’il est nécessaire de vous changer vous-même, plutôt que d’améliorer le monde. Vous devez vous corriger vous-même afin que le monde change.

Si vous faites ainsi, alors vous découvrirez combien la Force Supérieure influence chaque chose qui se passe, et ceci changera votre mode entier de perception, et votre interprétation de ce que vous percevez. Les gens se sentiront-ils mieux ? Le chômage et la famine cesseront-ils ? Les compagnies remettront-elles leurs salariés au travail ? Oui ! Nous verrons de nos propres yeux que cela aura lieu.

Le Baal HaSoulam écrit dans l’article :  » La Révélation et la dissimulation du Créateur  » que rien ne change dans notre monde sauf la révélation ou la dissimulation du Créateur. Dès lors, cela nous aiderait beaucoup d’arrêter de voir le monde comme une image statique qui est constante devant nous. A la place, nous devrions comprendre que le monde dépend entièrement de notre perception, de nos qualités et perceptions intérieures. Nous commencerons alors à corriger nos défauts, et il en résultatera que nous verrons la volonté du Créateur dans chaque chose qui se passe.

La science de la Kabbale nous aide à accomplir cela. Par définition, elle est dans ce monde, la méthode de la révélation du Créateur aux créatures. En attendant, ce monde est l’image de ce vous ressentez aujourd’hui.

La recette de la vie éternelle

vieIl nous semble uniquement qu’il y a la vie et la mort, parce que c’est ce que nos sens éprouvent. Dans la réalité, toutefois, le désir de recevoir ne naît pas et ne meurt pas, mais subit tout simplement un changement d’état. Quelqu’un qui s’efforce de quitter le désir de recevoir pour atteindre le désir de donner sans réserve, reçoit un contentement éternel et complet. Il ressent alors, qu’il vit une vie éternelle et parfaite. Il repousse la forme précédente d’égoïsme au temps où il atteint tout juste l’âge de 20 ans, au lieu de 40.  Regardez juste combien de jeunes se suicident ou se plongent dans les drogues, souhaitant se déconnecter de la vie.

Cependant, si une personne se débarrasse de son égoïsme, qui lui apporte désespoir,  déconvenues, dévastation, et mort, et si elle acquiert de nouveaux désirs, de donner aux autres, alors elle ressent un plaisir éternel. La Lumière ne s’en va pas, mais remplit la personne constamment. Elle s’évanouit seulement momentanément, pour lui permettre de recevoir un contentement encore plus grand, alors qu’elle monte les degrés spirituels.

C’est comme si elle ressentait la faim ou de l’appétit, et ensuite une satiété immédiate. Et ce mouvement ne cesse jamais. Même quand une personne à faim, elle est heureuse qu’elle soit aussitôt capable de se remplir. Et dès qu’elle se remplit, elle révèle immédiatement la faim et l’appétit pour un degré supérieur et est capable de recevoir un nouveau contentement.

Ceci est l’avancement qui a lieu par la Lumière éternelle. Pendant la faim, c’est la Lumière environnante et pendant la satisfaction, la Lumière intérieure. Alors, on obtient une vie spirituelle éternelle, à la place de la vie physique qui a une fin.

On perçoit la mort de son corps matériel comme absolument extérieure, puisque son immense désir spirituel ne ressent aucune perte. Quand son corps meurt, il se connecte simplement à de nouveaux désirs plus forts, à la place de la perception qu’il avait à travers son corps et la vie matérielle. Ceci est la recette de la vie éternelle et le salut contre l’ange de la mort.

Un article sur la régulation dans un journal italien

Un article sur la régulation a été publié dernièrement dans le journal d’économie italien « Il denqro ».

ita_statia-giornale_w.jpg

Débat des écologistes : l’homme est-il si différent des levures et des lapins ?

lapinLe professeur Victor Dolnik, écologiste renommé, écrit la chose suivante sur la passage de l’égoïsme à l’altruisme :

La conscience du public a effectué une transition étonnamment rapide, d’une attitude blasphématoire et sacrilège à l’encontre de la Nature, vers celle d’un culte superstitieux. La dernière est maintenant appelée « écologisme ». Mais l’écologisme n’est pas très bénéfique, puisqu’il est fondé sur le même anthropomorphisme qu’avant : « le bien de l’ensemble est le bien de l’homme ».

Si la pensée écologique est d’être authentique, plutôt que « écologistique », elle doit devenir « biosphère-centrique » : « la seule chose qui puisse être bonne pour l’homme est tout ce qui peut être bon pour la biosphère ».

Et voici ce qu’il dit des deux façons possibles de gérer la création (le chemin de la Kabbale et le chemin des souffrances) :

Je voudrais vraiment connaître la réponse à la question : à quelle sorte d’espèce appartenons-nous ? Est-elle vraiment une espèce qui ne soit régulée par rien, hormis des facteurs primaires ? Ne sommes-nous pas si différents des levures et des lapins, qui procréent jusqu’à en être empêchés par les facteurs primaires ? Ou sommes-nous une espèce qui peut changer sa stratégie, à la réception de signaux d’avertissement de la biosphère ?

La plupart des écologistes attribuent l’homme à la première. Leur principal argument est : l’homme a pu perdre complètement les programmes génétiques nécessaires. Et même si ces programmes ne sont pas perdus, ils ne fonctionnent plus dans les conditions actuelles, qui sont complètement différentes de celles d’origine.

La crise est la révélation de nos connections brisées

criseNous sommes à une étape très spéciale, qui a lieu pour la première fois dans l’histoire humaine. Aujourd’hui l’égoïsme humain est révélé à une échelle globale, et la connexion entre nous est en train d’être révélée. Ceci nous montre combien nous sommes interdépendants et combien le désir de recevoir remplit entièrement « l’espace » entre nous, nous conduisant à une crise dans tous les domaines de notre vie : culture, économie, éducation, science, vie de famille, et notre attitude envers nous-mêmes et les autres.

Toutes les connexions qui nous unissent en un seul système d’âmes nous sont révélées dans leur forme égoïste qui n’est pas adaptée à l’usage et nous cause des souffrances. Cela à lieu pour forcer toute l’humanité à s’élever au prochain degré – le degré spirituel. Du désespoir, les gens désireront changer leurs relations d’égoïstes en altruistes. Pour cela, la Nature elle-même est en train de nous révéler que la connexion égoïste entre nous est mauvaise, qu’elle détruit nos vies et menace même notre existence.

Le degré spirituel est à présent révélé dans notre monde. Cependant, nous le voyons du côté opposé. Ce dont nous manquons c’est de reconnaître notre mal pour attirer la Lumière qui corrigera nos désirs égoïstes pour ceux du don sans réserve à notre prochain. Pour que cela arrive, nous devons découvrir que nous sommes en exil. La Shechina est en exil –  la réunion de toutes les âmes, à l’intérieur de laquelle le Créateur, la force Supérieure qui nous connecte les uns aux autres, est  révélée. Nous devons élever la Shechina de la poussière afin que nos désirs s’unissent en un désir commun, comme un seul homme avec un seul cœur. Ceci est appelé la révélation de la Shechina et sa sortie de l’exil.

Les mathématiques de l’amour et de la haine

laitman_2009-02-03_3La haine du prochain ne s’exprime pas par la sensation de haine, mais par le désir de s’en servir dans notre intérêt personnel. C’est le sentiment que nous ressentons jusqu’à ce que nous le changions par celui de l’amour – le désir de satisfaire les autres au lieu de ma propre personne.

Mon professeur le Rabash disait: Vous pouvez vous imaginer être un zéro et votre ami le chiffre un, ou bien vous pouvez vous voir comme le chiffre un et votre ami le zéro. Ceci dépend de notre désir – que vous vouliez vous en servir à des fins personnelles ou de vous employer à le servir dans son intérêt.

Si votre désir est de satisfaire les autres, la Lumière du don et l’amour vous remplira.

Pharaon nous aide à être plus proche du Créateur

dont-fighy-egoism-aloneLa connexion entre nous est gouvernée par notre égoïsme – Pharaon. Nous devons le détrôner, et lui enlever sa force. Comment?

Ceci n’est possible qu’avec la force du Créateur, qui a créé Pharaon comme le mal en nous. Le Créateur l’a fait intentionnellement, ainsi nous pourrons réaliser que nous avons besoin de Lui et alors Pharaon sera détrôné par nous et Lui, ensemble. C’est par un processus de coopération que nous nous rapprochons du Créateur.