Le Créateur nous parle dans le langage des sensations

closer.jpgUne question reçue: Le Créateur nous parle via nos propres sensations. Que pouvez-vous nous dire de ce langage?

Ma réponse: Une personne doit se connaitre.  Elle doit demander à une force extéireure de l’aider à s’auto analyser, a pénétrer en elle plus profondément et trouver pourquoi elle est ainsi, et qui elle est vraiment. Alors, au point le plus profond en elle, elle trouvera le Créateur, sa propre racine.

Nous imaginons une énorme monde et le Créateur à l’extérieur de nous, nous pensons qu’existe pleins de choses à l’extérieur de nous. Cependant, tout ce qui existe l’est pour nous faciliter le début de l’exploration et la compréhension de nous mêmes.

Le langage du monde spirituel

Our Imaginary Reality is Created by Two Mechanisms Peu importe dans quelle langue vous étudiez la sagesse de la Kabbale. Cela n’affecte pas la connexion entre le Créateur et la créature. Vous n’avez pas à apprendre l’hébreu.

Les quatre langues utilisées dans la Kabbale (la langue de la Bible, de la Halacha, Hagaddah et de la Kabbale) ne sont pas vraiment composées des formes des lettres, des mots ou des expressions hébraïques. C’est plutôt une langue qui connecte  la créature et le Créateur, ou le désir et la lumière qui l’active. La connexion peut s’exprimer extérieurement comme le meuh d’une vache ou le sourire d’un bébé, ou même sans expression extérieure.

Ce qui compte est comment votre coeur réagit et parle au Créateur. Vous n’avez pas besoin d’écrire ou de dire quoi que ce soit. Le véritable langage est celui de vos désirs, qui prennent différentes formes en fonction de leur simulitude avec le Créateur.

Il n’y a pas de formes, sons, odeurs ou mouvement dans le monde spirituel. Tout le langage de connexion avec le Créateur se fait par votre degré de similitude avec Lui, ainsi que du degré de votre désir de l’être, de vos doutes quant à cette possibilité et de votre aspiration à aller vers Lui.

Mais aucun de tout ceci n’a de lien avec les langues parlées dans ce monde.

Nous n’avançons pas par nous-mêmes- la Lumière nous fait avancer

How Do You Avoid Becoming Relaxed On the PathUne question reçue: Vos buts sont beaux: bonheur, liberté, conscience des peuples et harmonie dans le monde. C’est bien cela?

Ma réponse: Oui, c’est exact!

Question: Pour arriver à vos buts; vos méthodes sont effectives: Vous vous servez de l’ego des gens et leurs illusions pour les libérer de ces derniers. C’est bien cela?

Ma réponse: Oui, c’est exact!

Question: Les conséquences sont exactement ce que vous voulez obtenir: Les gens sont attirés, le cercle de ceux qui suivent grandit, et votre force et influence grandit également. C’est bien cela?

Ma réponse: Oui, c’est exact!

Question: Ne pensez-vous pas qu’en créeant plus de force vous pouvez déviez du véritable but? De ce fait ceux qui vous suivent seraient également déviés.

Ma réponse: Même si vous aviez raison, nous n’avançons pas de nous mêmes. La lumière nous pousse, ainsi nous ne savons pas à l’avance ce qui peut « nous dévier » et ce qui « peut nous faire avancer droit », parce que nous avançons dans le désert! Lisez la lettre du Baal HaSoulam « Le chemin vers le Palais du Créateur, page 63″

Plantez votre graine spirituelle dans un champ béni

naiveSeul l’environnement peut augmenter l’importance du but et de la spiritualité en vous. C’est la seule chose que vous devriez demander de l’environnement: L’importance de la qualité du don sans réserve que vous souhaiter en vous. Lorsque tel sera le cas, vous découvrirez le Créateur. Tel est notre travail et le but de notre existence dans ce monde.

Il nous semble que cette découverte se passera loin de vous, en dehors de vous, mais en fait, elle se produit en chacun de nous. Plus tard, vous verrez que tout s’est déjà produit. Toutes les actions spirituelles qui sont décrites dans les livres et tous les mondes, commençant du Monde de l’Infini jusqu’à notre monde; tout existe déjà en nous. Tout est dans cette petite graine de désir qui vous a conduit à étudier la Kabbale. En fait, cette graine comprend le monde entier, tous les degrés d’enchainement des mondes spirituels de haut en bas, et toutes les qualités sprituelles. Ils n’existent qu’en vous, toute la révélation se fait en vous, jamais hors de vous.

Par conséquent, pour ressentir ceci, vous avez besoin du bon environnement. Vous devez planter votre graine dans un bon sol et vous assurez qu’elle ne s’assechéra pas ni ne pourrira!

Il n’y a pas de raccourci pour le monde spirituel

Laitman_2008-11-14_7051Une question reçue: Si je parviens à connaitre tout ce monde, alors je pourrais gagner tout l’argent du monde et m’en servir pour diffuser la Kabbake à toute l’humanité. Il en résultera que le monde entier atteindra la spiritualité, y compris moi avec lui. Cela veut-il dire que je peux me servir de la connaissance ou de la fortune pour parvenir à la spiritualité?

Ma réponse: Même si tout le monde parvenait à la spiritualité, vous n’y parviendrez pas avec lui. Vous devez faire des efforts conformément à la racine de votre âme, et la corriger, sinon vous n’aurez pas l’organe de sensation (le Kli), pour sentir le spirituel. Le spirituel ne peut pas être servi sur une assiette à quiconque.

Même si tout le monde se corrigeait, il vous prendrait avec lui dans le monde spirituel, mais vous resterez un point parmi lui, incapable de ressentir quoi que ce soit. Après tout, vous êtes dès à présent dans le spirituel, entouré par le monde de l’Infini, mais vous ne le ressentez pas, parce que vous ne disposez pas des outils à cette fin.

Le seul qui peut se développer est vous. Ce développement se produira sous l’influence de la lumière supérieure et en fonction de votre aspiration à son égard. Seule la rencontre entre la lumière et le désir, l’entrée et la sortie de la lumière, vous permet de la ressentir. Qui d’autre peut le faire, si ce n’est vous?

Naturellement, si vous donnez aux autres en participant à la diffusion de la Kabbale, cela vous aide. Mais vos efforts sont nécessaires. Vous gagnez la spiritualité non pas avec de l’argent mais par votre travail individuel. Qui d’autre que vous peut ressentir le spirituel? Vous devez le vouloir à tout prix et constamment augmenter ce désir – vouloir donner sans réserve, la connexion avec les autres, s’unir avec le Créateur. Vous pensez que quelqu’un vous prendra et vous portera comme une valise?

Vous pouvez dès à présent recevoir le spirituel! le Monde de l’Infini est tout autour de vous, alors qu’est-ce qui vous arrête? un manque de désir, c’est tout.

Le Livre du Zohar est comme une rivière sortant du Jardin d’Eden

clip_image001Nous devons nous ouvrir au Livre du Zohar de façon à ce qu’il coule en nous facilement, sans obstacle. Alors nous commencerons à ressentir de nouvelles sensations sur ce qui se passe dans cet autre monde.

Vous devez espérer ressentir une image qui est faite de sentiments, mais sans aucune fantaisie ou image visuelle. Nous devrions désirer ressentir les mots du livre immédiatement et directement, comme lorsque nous lisons quelque chose que nous comprenons et qui nous parle, que nous vivons, comme si nous étions imergés dans la lecture du texte.

Le Livre du Zohar est une rivière qui sort du Jardin d’Eden et pénètre dans le coeur d’une personne. Quiconque ouvre son coeur sera submergé par ses eaux, purifié et commencera à voir.

La découverte déterminée de la haine gratuite

Financial Crisis Causes Spike in Anti-SemitismEn joignant les désirs des autres aux siens pour satisfaire leurs désirs, une personne créée son âme. C’est ainsi qu’elle réalise le désir de devenir identique au Créateur.

Il y a longtemps, Abraham a réuni certaines personnes de l’ancienne Babylone et a fondé un groupe qui s’appelait « Isra-El« , qui signifie « Droit à Dieu ». Cependant, la qualité du don sans réserve a disparu et à la place de l’amour du prochain s’est révélée la haine gratuite entre nous. Je déteste les autres juste parce qu’ils ne sont pas moi et qu’ils ont leurs propres désirs.

Je suis construrt de façon telle que personne n’est compris dans mon centre d’intérêt sauf si je peux m’en servir à des fins personnelles. Je hais les autres parce qu’ils sont séparés de moi.

D’un autre côté, si nous étions unis et si je ressentais les désirs des autres en moi, je les aimerais. C’est pourquoi, la haine ne peut se révéler qu’en opposition à l’amour. Nous apprenons toujours des opposés – « L’avantage de la lumière sur l’obscurité ». En aspirant à aimer mon prochain, je découvre la haine en moi vis à vis de lui.

Les étudiants de Rabbi Akiva, qui vivaient en aimant leur prochain, sont tombés dans la haine gratuite. Ils se sont dispersés dans différentes directions avec l’explosion de leur égoïsme.

Si une personne s’élève sur les degrés spirituels, si elle souhaite parvenir au don sans réserve, à l’amour et à la similitude avec le Créateur, alors elle découvre au fur et à mesure que sa nature est la haine gratuite, et en découvrant le pécheur qui est en elle, elle se corrige et devient un juste.

(Extrait du cours « Introduction au livre ‘De la bouche d’un sage » » du 6.11.09)

Le livre du Zohar vous emène vers l’inconnu

The Book of ZoharNous commençons à étudier le Livre du Zohar, alors comment aborder l’étude?  Vous n’avez pas à lire le texte. C’est suffisant de l’écouter et de laisser ce qui est dit pénétrer en vous. Laissez le vous pénétrer tout en aspirant à ressentir ce que décrit le Zohar.

Vous ne comprendrez peut-être pas ce que le Zohar vous dit, c’est comme s’il parlait dans une langue étrangère. Mais votre plus grand désir doit être de savoir de quoi il parle. Il vous parle de votre vie ici et de vous, dans le monde supérieur! En aspirant à imaginer votre vie dans cet autre monde avec l’aide de ce texte incompréhensible, cela arrivera simplement. Sans ne rien avoir, savoir et dans un vide total, de nouvelles sensations vont se réveiller en vous. Telles seront vos réactions aux mots de ce livre.

Le Zohar est écrit à deux niveaux ou en deux langues. Une, décrit certains évènements en se servant des images de notre monde, celui qui nous est familier, alors que l’autre langue parlée en parallèle nous mène aux concepts spirituels. On vous montre deux mondes qui sont parallèles. Cependant, ce ne sont que deux niveaux de perception qui existe vis à vis de vous. En réalité, il y a juste une perception et une image, que vous divisez en deux pour le moment.

Pour entrer dans le nouveau monde, vous devez simplement imaginer et ressentir ce niveau supplémentaire, spirituel de perception qui est décrit. Ces deux niveaux doivent exister en vous en étant parallèle l’un à l’autre. Pour l’instant, vous devez aspirer à vous élever au dessus de la description matérielle vers la spirituelle.

Le professeur n’a pas besoin de vous expliquer quoique ce soit. L’étudiant doit lire le texte et s’ouvrir à toutes les « entrées » pour laisser le texte couler en lui, comme un courant d’eau tranquille. Vous devez espérer et attendre de nouvelles sensations et imaginez qu’elles se forment dans votre perception.

N’imaginez pas des images physiques ou actions. Le texte du Livre du Zohar est un voyage dans les profondeurs de votre âme et ses mots doivent éveiller des sensations directes de ce qui se passe en vous. Ceci doit se produire au plus profond de vous-même.

Le Livre du Zohar nous conduit au monde supérieur

riseLa science de la Kabbale nous dit qu’il y a cinq mondes nous séparant de la force supérieure. Ils se trouvent les uns en dessous des autres, où tout ce qui existe dans le monde le plus haut descend et est entièrement copié dans tous les mondes, tout le long de la descente jusqu’au monde le plus bas – notre monde.

La différence entre les mondes n’est pas leurs détails, mais le matériel de chaque monde. Le monde le plus haut, le plus spirituel (le don) est son matériel. Le monde le plus bas, le plus corporel-(reception, l’égoïsme) est son matériel.

Parce que les détails de tous ces mondes sont identiques, en les comprarant nous pouvons essayer d’imaginer la différence entre leur matériel ou désir, et nous pouvons désirer que ce changement se produise en nous. Le Livre du Zohar est spécial car il créé une projection du monde spirituel sur notre monde. Il nous raconte une histoire de ce monde, et parallélement, de la source de ce monde qui est dans le monde supérieur. Qui plus est, il décrit tout ceci avec grande précision, nous permettant d’entrer l’image de la superposition des mondes les uns sur les autres.

Nous sommes donc entre deux mondes: c’est entre eux que nous pouvons comprendre l’histoire de notre monde et l’image supérieure que nous esasyons d’imaginer. La différence entre les deux images est que les images de notre monde sont visuelles, nous les voyons, les percevons et les comprenons. Mais dans le monde spirituel elles sont qualititatives, il y a des attributs, forces, désirs et intentions.

Si une personne se trouve toujours entre ces deux mondes, même si elle ne perçoit pas encore le monde supérieur ni n’en a de sensation spirituelle, néanmoins en essayant toujours d’imaginer le monde supérieur à la place de celui-ci, elle commence à ressentir une révélation. Ainsi, elle se rapproche de sa naissance dans le monde spirituel.

C’est ce qui rend si spécial le Livre du Zohar. Par moment, il attire une personne et par moment il la repousse, par ces vagues, il le rapproche du monde supérieur, ou du prochain monde spirituel au dessus de lui.

Si une personne est déjà à un niveau spirituel et désire s’élever plus haut, alors ce livre réalise les mêmes actions sur lui. Il travaille sur tous les 125 niveaux de l’échelle spirituelle.

Donc, en lisant ou écoutant le Livre du Zohar, derrière chaque mot et action décrits par ce livre, nous devons essayer de voir le concept le plus correct de ce qu’il peut être à un niveau supérieur.

Ces efforts nous permettent de ressentir le monde supérieur. La compréhension viendra après la sensation. Pour l’instant, les sens les plus élevés commencent à se former en nous, parallélement à chaque sens corporel. C’est ainsi que nous entrerons dans tous les mondes les uns après les autres.

Qu’est-ce que l’écran?

Faith Above Reason Is Bestowal Above ReceptionUne question reçue: Qu’est-ce que l’écran? de quoi est-il fait et comment le reconnaitre?

Ma réponse: L’écran est une force qui permet de penser aux autres à la place de vous-mêmes. C’est quand vous obtenez un différent moyen de penser, ressentir et pour prendre des décisions. Lorsque cela se produit c’est comme si vous renaissiez!

Cela s’appelle un miracle – « le miracle de la sortie d’Egypte ». C’est comme si vous sortiez de votre désir égoïste et soudain commenciez à vous souciez des autres. Toutes vos pensées commencent à travailler ainsi.

Actuellement, cela ressemble à un changement effrayant. Le voulez-vous? et même lorsque vous en parlez, en vous vous en avez très peur.

Cependant, la lumière supérieure fera pour vous ce changement. Je ne sais pas comment elle le réalisera. Cela arrivera simplement de la même manière comme elle nous a créé. Ce changement chez une personne est appelé un miracle. La lumière qui a créé notre désir peut également réaliser sur lui cet « upgrade ».