Les actions dans la nature sont la conséquence de l’égoïsme de l’homme

Laitman_2009-07_0231Deux questions reçues sur comment l’égoïsme de l’homme se manisfeste dans la Nature.

Question: Rav Laitman, si je comprends bien, la nature se conduit suivant certaines lois. Par exemple, ne prendre et ne se servir que de ce dont nous avons besoin et pas plus. Mais un ami m’a raconté qu’un groupe de loups avait tué un troupeau de 40 moutons et agneaux sans en avoir mangé aucun. Si la loi de la nature gouverne le monde minéral, végétal et animal, qu’est-ce qui a causé ce genre d’aberration?

Ma réponse: Les prédateurs ont ce genre de comportement parce qu’ils sont influencés par la chute de l’homme. Le monde entier chute et s’élève avec l’homme.

Question: Si la nature est intelligente et que nous devrions lui ressembler en cessant d’être compétitif mais en coopérant, pourquoi les animaux luttent pour se nourrir et survivre, ou que les plantes luttent pour avoir du soleil ou autres ressources naturelles? La Kabbale partage t-elle un point commun avec la théorie de l’évolution?

Ma réponse: C’est la conséquence de l’égoïsme de l’homme tel qu’il est décrit dans la Bible.

La contemplation du Créateur remplacera la foi et les coutumes

Religion Is a Cultureal Tradion, Whereas Kabbalah Deals With Man's Correction Through Revealing the Light  Aux infos: (traduit de ISRUS): « Pélerinage en Ukraine: Les Juifs sont-ils tombés dans le paganisme? » – La « migration » annuelle de pélerins hassidiques en Ukraine prouve que leur monde intérieur est vide. Laissant leurs femmes et enfants chez eux, ils sont partis avec des hommes pour la fête peu importe les circonstances – C’est vraiment une aventure! Ce pont illusoire dissimule le vide qui recouvre le paquet appelé « foi ».

 Mon commentaire: La Kabbale parle d’un Créateur immatériel et abstrait qui remplacera toutes les icônes et images, coutumes exagérées par une contemplation intérieure du Créateur dans un être corrigé.

Ne laissez pas passer votre chance de réaliser votre libre choix

specialNous existons tous dans un grand système unifié des âmes. Si certaines âmes avancent avec leur libre choix, alors tout le système avance aussi.

Si certaines parties du système ont reçu l’opportunité de choisir librement, mais ne s’en servent pas, alors elles se coupent d’une participation active dans le système. Le système des âmes est un organisme vivant où des changements ont lieu constamment, dépendant de comment les âmes en lui s’élèvent et descendent, réalisent leur libre choix ou pas. Elles provoquent des changements dans toutes les âmes et déterminent comment le système entier avancera jusqu’à l’état final corrigé.

En négligeant d’appliquer son libre arbitre, une personne rejete la gouvernance personnelle du Créateur sur elle et emprunte le chemin de la souffrance. Elle accumule alors des souffrances jusqu’à atteindre une réalisation du mal suffisante, qui la rendra apte à recevoir le libre choix, à nouveau  et qu’elle mettra en oeuvre cette fois-ci.

Faites de votre vie un dialogue avec le Créateur

royalToutes les pensées et les désirs d’une personne lui viennent du Créateur. Ainsi, si une personne veut se rapprocher du Créateur, cela signifie que le Créateur le veut également et implante ce désir dans le coeur et l’esprit de la personne.

Si, cependant, une personne ne désire pas le Créateur, cela signifie que le Créateur non plus ne veut pas et lui envoie des désirs et des pensées contre Lui. Mais néanmoins, à un moment donné une personne reçoit d’en haut une opportunité (un point) lui permettant de se regarder de côté. Ce genre de demande est possible même pendant la période où elle ne fait que s’approcher du développement spirituel.

Lorsque c’est le cas, sa vie devient un dialogue avec le Créateur: une personne remercie le Créateur pour toutes les bonnes et mauvaises choses qui lui arrivent, et la seule chose qu’elle demande est pour son progrès. C’est ainsi qu’elle reçoit un nouvel esprit, de nouvelles sensations et une nouvelle réalité.

Il ya a un océan de satisfaction spirituelle juste sous notre nez

satisfaction spirituelleLa fatigue que nous ressentons nous est envoyée de manière déliberée d’En Haut. Il nous semble qu’il n’y a rien de bon dans la spiritualité et que la leçon d’aujourd’hui parle de la même chose que celle d’hier. Et cette fatigue que nous ressentons ne pourra que s’accroître. Si une personne ne reçoit pas l’énergie de son entourage (le groupe et les livres) alors il ne sera pas capable de continuer d’avancer spirituellement.

Nonobstant, les forces les plus grandes viennent de la dissémination de cette sagesse aux autres personnes. Quand vous le ferez, vous sortirez de la leçon revigoré et beaucoup plus fort qu’avant. Et cela parce que vous vous connectez aux désirs de beaucoup de monde, et vous faites tous l’expérience de la matérialité ensemble.

Dans vos nouveaux désirs vous révélez le monde dans un niveau plus profond, et vous expérimenterez cette révélation comme une nouvelle énergie et une nouvelle, une renaissance de votre âme.

Nonobstant, si vous ne ressentez pas le plaisir et la force de la vie des leçons et de la dissémination, alors vous n’êtes pas en train de vous connecter avec les désirs des amis. La correction est basée uniquement dans l’unification de la correction brisée entre les âmes. Nous devons corriger ce qui a été cassé. Aussitôt que nous atteignons la première connection avec un autre, à cet degré nous sentirons immédiatement le Monde Supérieur.

La Lumière, le sentiment de connection, du Don, et de l’amour n’apparaît pas de quelque part, sinon que cela apparaît dans nous dès que nous atteignons cette qualité. Cette qualité vient du Créateur et nous enveloppe.

Le fait est que nous sommes toujours immerges dans un Océan de Lumière ! C’est pour cette raison que nous ne nous apercevons pas qu’il y a de l’eau partout autour de nous. Nous pouvons seulement le ressentir dans notre proper verre. Alors si nous connectons plusieurs âmes ensemble, nous construirons alors un récipient et ressentirons le Monde Spirituel !

C’est tellement simple. Quand cela se révèle finalement à une personne, il revient de loin parce qu’il s’aperçoit que cela était tout le temps sous son nez, et il se demande : Pourquoi n’ai-je pas fait ça il y a dix ans ?

Ayez une belle vie – pensez à la spiritualité

godUne question reçue: Est-ce que la situation matérielle d’une personne change également lorsqu’elle atteint la correction spirituelle?

Ma réponse: Les changements matériels arrivent avec la spiritualité. La matérialité est le niveau initial de notre perception de la réalité. C’est le niveau que nous ressentons à présent, et de lui nous devons nous élever au premier niveau spirituel.

Comme n’importe quelle perception d’un niveau, celui-ci existe en vous, dans vos propres sensations. Lorsque vous changez vos qualités, tout changera.

Si vous vous souciez de vous élever dans le monde spirituel, alors vous projetez aussi cette aspiration au niveau matériel, et alors vous ne ressentez pas les problèmes. Nous cessons de ressentir la vie dans notre corps physique comme dans le Monde de l’Infini, où nous ne manquons de rien. Nosu aurons tout ce dont notre corps à besoin.

Si vous ne pensez qu’à progresser spirituellement sur les 125 degrés, alors votre vie matérielle existera sans soucis ni problème. Vous aurez de tout en quantité suffisante, sans maladie ni revers de fortune.

Ce niveau matériel doit exister parce qu’avant de s’élever à chaque niveau, vous tombez toujours dans ce monde, afin de vous élever plus haut à partir de lui. Ce que nous ressentons comme notre monde, la matière physique, au début, est le niveau inanimé de tous les mondes. Nous avons besoin de vivre à ce niveau parce qu’il est la base de toutes les ascensions spirituelles. Si nous aspirions à n’exister qu’à ce niveau pour nous élever, alors la vie serait merveilleuse.

L’endroit le plus sûr est d’être alongé par terre

priestNous sommes toujours seul face au Créateur. Il n’y a personne devant nous à part Lui. Les niveaux inanimé, végétal, animal de la nature, et les gens qui nous semble  nous entourrer dans ce monde, sont juste des sensations à l’intérieur de nos désirs. Toutes les images, actions, et situations sont perçues à l’intérieur de nos désirs. Elles sont en fait des sensations du Créateur, qui désire apparaitre sous la forme de cette réalité matérielle au lieu de nous laisser Le ressentir.

Si tout en percevant cette réalité, une personne ressent que tout vient du Créateur, alors cette solitude devrait lui suffir. Peu importe ce que vous ressentez, la chose la plus importante est que vous ressentez que vous ayez une connexion avec la Source de cette sensation, la source de toute la réalité, le Créateur.  Juste ne m’enlevez pas ca! et les situations que je vis ne comptent pas. Il se peut qu’elles soient les pires au monde dans mes sensations et les plus déroutantes pour mon esprit. Mais peu importe ce que je ressens dans mon coeur et dans ma tête, parce que ce sont mes sens égoïstes et peu importe ce qu’il se produit en eux. Je ne me soucis que d’une chose: m’assurer que je ne me sépare pas ma Source, la Source de ma perception et de mes sensations.

Cela signifie qu’une personne « est alongée par terre » et donc elle ne peut plus tomber. Après tout, elle ne se soucie plus que d’une chose et n’a besoin de rien d’autre. C’est le début du travail spirituel d’une personne: lorsqu’une personne s’est élevée au dessus de toute la matérialité et a un contact constant et minimal avec la spiritualité.

La connaissance spirituelle passe par des récipients attenants

adjacentUn étudiant ne peut recevoir la connaissance spirituelle de son professeur que s’il tend à devenir comme lui. Alors la connaissance spirituelle coulera en lui, comme par des récipients adjacents.

Une célèbre loi de la physique affirme que si deux récipients sont connectés, alors l’eau coule d’un récipient à l’autre et atteind le même niveau sans tenir compte de la largeur du récipient. En spiritualité, cela se produit sans tenir compte de la capacité initiale de l’âme, qui dépend de sa place dans le système d’Adam.

Le récipient spirituel du professeur peut être très grand, alors que celui de l’étudiant peut être très étroit, mais s’ils s’unissent, l’étudiant recevra le même remplissage que le professeur. Tout dépend de la taille de la connexion de l’étudiant à son professeur.

Vous ne voyez pas l’Infini? Mettez des lunettes!

others.jpgNotre monde est un monde d’Infini, mais au plus petit niveau de perception. Nous comprenons et ressentons la réalité de façon très petite; très loin de la perception complète.

Cela ressemble à une personne avec une vue faible et qui ne voit rien sans lunettes. Elle peut à peine identifier les gens autour d’elle, bien qu’ils soient juste à côté d’elle. Ainsi, notre monde est en état de léthargie, avec une sensaiton presque inexistante de l’Infini.

Cependant, nous découvrons toujours toute l’image, tout comme chaque partie d’un hologramme qui contient toute l’image. Même au plus petit degré, j’observe tout le spectre de la réalité mais je ne peux pas y parvenir sans mes « lunettes ». Plus les lunettes sont correctes, plus l’image que je vois est claire.

Nous existons dans un état fixe, mais nous le ressentons qu’en fonction de notre perception. Plus elle est claire, plus le Monde de l’Infini est clair.

Pour s’en rapprocher, nous devons corriger nos instruments de perception (Kelim), et découvrons un peu plus de lumière en eux. Pour que cela arrive, ils doivent être identiques à la Lumière. Quand la lumière est dévoilée, nous découvrons une nouvelle strate de la réalité.

La différence entre les sensations individuelles et collectives

Don't Starve Yourself - Use the Upper Light InsteadUne question reçue: Si chaque âme est unique, alors comment est-il possible pour une personne de voir le même phénomène?

Ma réponse: Nous découvrons tous le même phénomène, mais chaque personne le découvre dans son propre Kli. Par exemple, j’ai du thé dans mon verre. Si vous le buvez, vous sentirez que c’est un liquide chaud sans goût particulier. Nous avons des sens similaires mais des désirs différents. Nous pouvons expérimenter un phénomène de manière similaire, mais nous l’évaluons différemment, en fonction de nos désirs. C’est pourquoi nous ne nous comprenons pas les uns les autres.

Lorsque  nous accédons au même degré dans le monde spirituel, nous comprenons tous les deux où nous sommes. C’est la même chose dans notre monde: Lorsque vous êtes en ville, nous savons où nous sommes. Nous ne pouvons pas nous disputer sur ce fait. Cependant, vous pouvez aimer la ville et moi pas. A chaque niveau, il y a des sensations générales, de base, mais les sensations individuelles sont différentes.