Forcer le président Obama à la paix

cubaUne question reçue: Que pensez-vous du prix Nobel de la paix décerné à Obama?

Ma réponse: Je le vois comme « forçant Obama à la paix » – un désir de le forcer par l’intermédiaire de politiques spéciales en faveur de la paix, comme le désire la veille et faible Europe.

Un océan de désir se reflète dans les questions des enfants

detsky-vopros_buffalo_01_wLes enfants sont un océan de désirs. Ils posent des questions avec simplicité, mais cette dernière contient une certain profondeur qui vous déroute. Il en est ainsi car dans la réalité, il n’existe pas de réponse à leurs questions. Toutes les réponses sont de l’autre côté de la Machsom, où les gens ressentent et voient d’eux-mêmes.

C’est pourquoi des fables et des histoires sont utilisées pour raconter les choses les plus profondes. Les adultes n’ont pas besoin de cette  multitude de couches. Ils sont plus déroutés et leurs âmes ont sombrées sous la large couverture sombre de notre monde, chose qui n’est pas arrivée aux enfants.

Question: Pourquoi devons-nous nous unir?

Ma réponse: Je n’ai qu’un seul ennemi – mon égoïsme et je ne peux pas le combattre seul.

Mon égoïsme est comme un garçon fort et costaud à l’école que je suis toujours obligé d’éviter pour qu’il ne me frappe pas. Si je cherche de l’aide pour vaincre mon égoïsme, je la trouverai parmi mes amis. Ils ont le même problème – le mal commence, l’égoïsme qui ne les laisse pas vivre.

Donc ensemble nous décidons de lui donner une bonne leçon ainsi il restera loin de nous. Nous devons devenir amis pour « frapper » ce mauvais garçon et faire qu’il ne veuille plus jamais nous ennuyer.

C’est pourquoi nous devons nous unir – pour battre un ennemi commun. La vie deviendra bien plus belle si nous y parvenons.

(extrait du cours aux enfants lors du congrès nord américain le 17.10.09)

Une question venant d’un enfant que les adultes devraient envier

detsky-vopros_buffalo_05_wQuestion: Quel est le sens de la vie et pourquoi sommes-nous ici?

Ma réponse:  Imagine que tout ce qui se passe ici maintenant est un rêve, que tu es à un congrès, et que je suis en train de te parler. Mais bientôt on se réveillerera et nous réaliserons que nous sommes à la maison.

Notre vie ressemble à cela – c’est un long rêve, qui sera suivi d’un réveil. Mais tant que tu rêves tu sens que ton rêve est la réalité.

Le sens de la vie est de réaliser que c’est un rêve et de vouloir se réveiller le plus tôt possible. Si nous attendons que le rêve se termine de lui-même, nous ne nous réveillerons jamais. Nous devons nous réveiller et ceci ne peut être fait que par les amis et le rayon de lumière qui brille sur toi quand tu dors.

Une fois réveillé, nous verrons que nous nous trouvons dans un très beau monde, sans limite, un monde rempli d’aventures. Le sens de notre vie est de se réveiller à ce nouveau monde.

(extrait du cours aux enfants lors du congrès nord américain le 17.10.09)

Par dessus tout, maintenir le contact avec le Créateur

Laitman_2009-03_8183Question: Que faire lorsque je suis en colère ou mécontent envers le Créateur?

Ma réponse: Il est important de maintenir le contact avec le Créateur, de Lui poser des questions et Lui donner des réponses, de prier et de demander. Cependant le Créateur reste caché, attendant que nous ayons un désir uniquement pour Lui.

Question: Même si je suis en colère contre lui?

Ma réponse: Vous pouvez le disputer, mais ne vous arrêtez pas. La chose la plus importante est de garder un contact avec Lui. Si vous y parvenez, c’est votre plus belle récompense, et si vous vous déconnectez c’est votre punition. La forme de Sa réponse est sans importance, tant que vous gardez le contact, vous êtes prêt à tout accepter sauf la déconnexion. Cela signifie que dans cette relation, vous ne vous souciez que du Créateur et non de votre intérêt personnel.

A condition de rester en contact permanent, vous commencez à analyser votre réalité. Lorsque vous vous sentez bien ou mal, désirez-vous cette connexion? Je construits mon attitude à Son égard au dessus des sensations désagréables, comme il est écrit: » l’amour couvrira toutes les fautes ». L’amour les couvrira, mais elles resteront néanmoins.

cours du 20/10/09

Quand toutes les frontières disparaitront

What Do Villains and Prophets Have to Do With Bnei Baruch's Virtual GroupLorsque nous entrerons dans le monde spirituel, nous ressentirons les paramètres spirituels (temps, espace, moi, la vie) comme nous les ressentons dans ce monde.

Bien avant Einstein et les sciences physiques modernes, Maïmonide a écrit au 11ème siècle que tout notre monde matériel existait en dessous de la vitesse de la lumière, ce qui signifie dans le temps terrestre et en dessous du temps spirituel.

De nos jours, ce n’est pas un problème de parler du temps, de l’espace et du mouvement comme variables temporaires, qui dépendent de l’observateur et elles peuvent même reculer. Objectivement, le temps, l’espace et le mouvement n’existent pas, ils sont juste des impressions de nos désirs. Si notre désir est limité par la réception, nous nous sentons dans les limites de notre monde.

Si notre désir n’est pas limité en absobant tout pour lui même et agit en vue de donner, alors ces paramètres perdront leurs limites et il n’y aura plus de limitations dans notre perception, soit, plus de temps, mouvement et espace.

(Extrait du cours quotidien du 19/10/09)

Un violon qui joue la mélodie du Créateur

Laitman_2009-06_berlin_4777_wNous ne sentons pas que toute notre vie est en fait une simple course aux affaires. Le Créateur intentionnellement nous déroute,en faisant comme si le monde n’avait pas de source ou but, ainsi désespérés nous retrouverons notre joie en découvrant la Kabbale, qui est la méthode de la découverte du Créateur.

Pour découvrir le Créateur, il est nécessaire de tout Lui attribuer, et de corriger nos qualités pour qu’elles deviennent identiques à Lui. Si nous essayons de ne voir que Lui et personne d’autre derrière tout ce qui nous arrive – tous les coups et plaisirs- alors de cette confusion, je commencerai à construire un système de connexion des désirs et pensées, qui sont similaires à ceux du Créateur.

Qui plus est, je ne dois que voir la bonté de toutes Ses actions variées et contradictoires. Si je crois que les kabbalistes ont perçu le Créateur comme une seule et bienveillante source, j’essaierai de corriger mes qualités afin de Le percevoir de la même façon.

Si je m’accorde comme un violon, qui une fois accordé, commence à jouer la bonne mélodie, alors je sentirai le Créateur, et nous jouerons ensemble. Nous nous unirons en une mélodie, en un seul instrument.

(Extrait de la leçon n°1 du congrès nord américain le 16.10.09)

Apprenez à percevoir le monde supérieur par l’étude du Talmud des dix sefirot

Connecting Through the WorldsPour les débutants, la chose la plus importante à apprendre dans la science de la Kabbale est la structure des Mondes Supérieurs, d’après le livre Talmud des dix Sefirot et l’article « Préface à la science de la Kabbale ». Le résultat de l’étude est que vous commencerez à sentir le texte, tel un musicien qui lit les notes et entend la mélodie. Tout comme il sent les sons en elles, nous devons ressentir les actions spirituelles et avec le temps nous les ressentirons de plus en plus fortes et plus réelles que ce monde.

Le plus petit degré spirituel est ressenti des milliards de fois plus puissant que tout ce monde. Notre monde, tout l’univers et nos vies à travers toutes les périodes sont incorporés dans le monde spirituel comme un petit point.

En lisant un livre de Kabbale, vous lisez une lettre codée. Si vous savez ce qu’il dit, vous pouvez changer votre destin et toute votre vie. C’est ce que vous devez ressentir lors du la deuxième partie du cours quotidien « Talmud des dix sefirot ».

Peu importe que vous ne comprenez rien lors de la lecture, ce qui compte est votre aspiration à ressentir le texte en vous. Ainsi, la seule chose qui vous manque est le désir! Si vous obtenez le désir nécessaire, alors vous pourrez entrer dans le monde spirituel. Vous commencerez à ressentir le monde spirituel dans ce désir.

Entre temps, nous sommes inconscients de notre état par rapport à la perception spirituelle. Nous sommes comme des gens dans le coma qui ne perçoivent pas le monde autour d’eux. Tout ce qui nous manque pour découvrir le monde supérieur est d’y aspirer!

Notre bataille intérieure d’Armagueddon

migrationLes gens sont contre la Kabbale parce qu’ils ressentent sunconsciemment que la sagesse de la Kabbale les détruira. C’est leur égoïsme luttant contre la Kabbale dans une guerre appelée Armageddon, ou la guerre entre Gog et Magog, qui est décrite par les Prophètes comme la guerre de la lumière contre l’obscurité.

Il y a une lente bataille qu’une personne mène en elle. Mais en plus de la guerre intérieure, nous devons aussi combatrre les opposants à la Kabbale dans notre société. C’est une lutte contre « Erev Rav »  dont parle le Livre du Zohar.

Il est évident que cette guerre sera gagnée par le Créateur, la force de la lumière, le don et l’amour. Mais le nombre et la durée des gens souffrant dépend des efforts que nous faisons dans cette guerre. Le meilleur moyen de gagner une guerre est d’attaquer, comme le Créateur a dit « Allons chez Pharaon, c’est pour cela que j’ai endurci son coeur ».

Nous devons commencer la guerre contre l’égoïsme, intérieurement et extérieurement, sans attendre qu’il nous attaque. Nous accélerons ainsi le processus de correction.

La déprime va surpasser toutes les autres maladies de l’humanité

worse

Aux infos: (source BBC): « La déprime menace de devenir une crise globale »- L’OMS montre clairement que le fléau lié à la dépression est en train d’augmenter – d’une telle intensité qu’en 2030 elle sera la seule et la plus grande cause de la dégradation des conditions sanitaires » affirme Le Dr Shekhar Saxena du département de la santé mentale à l’OMS. Le concept scientifique du « fléau » est la mesure des années perdues dans la vie due à une mortalité précoce ou de grands problèmes liés à certaines maladies, ici la déprime. Dr Saxena dit que la dépression est bien plus commune que les autres maladies qui sont bien plus redoutées comme le Sida ou le cancer.

Mon commentaire: J’ai déjà écrit sur ce sujet il y a des années. Après tout, nous découvrirons que nos désirs sont vides, noirs et sans fond. Les drogues n’étancheront plus ces désirs et le suicide ne mènera plus à la liberté car les désirs commencent à être ressentis comme éternels, impérissables et quelque chose dont vous ne pourrez jamais vous libérer.

Donc, il ne restera qu’un choix qui est d’accepter la Kabbale comme une méthode de satisfaction de ce désir. Cette méthode conduit à la satisfaction par le Créateur et non par des choses de ce monde.

Un article sur le congrès en Italie

Dans le journal LsdMagazine a été publié un article sur le congrès de Kabbale qui se tient ce week-end à Rome.

ita_statia-o-kongresse-v-rime_w.jpg