Tag Archives: Crise

La révolution intérieure

Dr. Michael LaitmanLa révélation de la méthode kabbalistique du monde suppose que quatre conditions soient remplies: Condition n° 1: que  la méthode de correction ne soit pas remise  à une personne, mais à toute une nation. Aujourd'hui, il y a plus de gens qui se rendent compte qu'il est nécessaire de se changer soi-même et d'entrer en équilibre avec la nature. Dans le passé, nous  pensions que nous étions au-dessus de la nature et notre égoïsme est destiné à la contrôler, mais maintenant nous comprenons combien cela nous détruit. Cette sensation est en train de surfer dans les masses, en vertu du fait que nous satisfaisons à la  première condition de la révélation de la Kabbale, où 600.000 personnes, « 600 000 âmes» étudient la méthode de la correction spirituelle. C'est un concept conditionnel symbolisant un rassemblement de personnes qui sont capables d'atteindre un lien spécial entre elles, appelé «garantie mutuelle ». Condition n ° 2: La nation doit sortir de l'esclavage égyptien, ce qui signifie réaliser le mal de son propre égoïsme. Condition n ° 3: Chacun des 600 000 doit accepter de travailler pour le bien du don sans réserve. Condition n ° 4: Chacun doit être prêt à mener toute action qui l'amenera à une connexion avec les autres. La garantie mutuelle c’est se soucier de la satisfaction des désirs de l’autre. Tous les plans humains doivent aspirer à cela. Nous devons mener une révolution en nous. Le monde a tout pour assurer une existence favorable aux habitants de la planète, mais il y manque une chose - une pensée commune qui vise à cela. Si nous aspirons à cela intérieurement,  alors l'abondance deviendra accessible à tous. Tout dépend de notre interconnexion.  Plus notre interconnexion est resserrée, plus intense est l'action de la Lumière supérieure, qui commandera l'état des niveaux inférieurs de l'univers. Dès qu'un groupe de 600.000 personnes accepte la condition de la garantie mutuelle, l'interconnexion et l'amour, il recevra immédiatement un énorme soutien d'En Haut. La seule chose qui est nous est demandée est de désirer restaurer l'interconnexion et l'intention de travailler pour le don sans réserve. C’est précisément l'intention, et non les progrès technologiques, qui causeront  une révolution dans le monde. Nous allons progressivement atteindre un état où les nouvelles technologies seront créées et contrôlées par la pensée, ce qui signifie avec une intention et un désir qui est corrigé par l'intention. L’obligation de chaque personne est de se soucier de toute l'humanité. Le monde entier est inclus dans le système de garantie mutuelle, mais tout d'abord, cela doit être fait parceux qui ont la compréhension et le désir de s’élever au niveau supérieur et de découvrir le Créateur parmi eux. Le désir du groupe va se déverser en douceur sur le désir du monde. Une personne va progressivement changer son attitude envers elle-même, la société, et la nature, et recevra la satisfaction d'être dans le système de l'interconnexion commune. Elle sera «nourrie» par la Lumière supérieure, qui la remplit et la ravit. C'est ainsi que nous allons passer à l'économie de la consommation intelligente parce que nous ne serons satisfaits que par les nécessités vitales. En commençant à travailler selon le principe «tout est pour tout le monde », nous allons atteindre l'état de garantie mutuelle. Et les changements intérieurs de l'homme comprendront la reconstruction du monde entier. Du cours virtuel du  17.07.11

Tout le monde est en faveur de l’union mais comment la faire ?

Dr. Michael LaitmanAvis: (José Luis Rodriguez Zapatero, Premier Ministre du Royaume d'Espagne, Forum économique international de 2011): «Si, à divers moments l’un ou l'autre pays fait face à des défis, les autres pays le soutiennent. C'est un projet coopératif, c'est juste comme vivre dans le même pays. Ce ne conduira pas  à un système universel gouverné par la concurrence entre les pays .... «Etre uni et solidaire. Et le passé nous enseigne que nous devons absolument changer l'avenir ensemble .... « L'histoire nous enseigne que tant que nous sommes unis, nous pouvons trouver de meilleures solutions à nos problèmes, nous pouvons maintenir des niveaux adéquats de prospérité, et pouvons garantir une plus grande sécurité pour nos générations futures. Ce sont les conditions actuelles en Europe. » Avis: (Tarja Halonen, Présidente de la République de Finlande, Forum économique international de 2011): «Chaque pays doit accomplir ses propres devoirs, mais ensemble, les Européens sont forts. Et cela est très important. Et c'est pourquoi j'ai dit que je suis très, très sûre - je suis convaincue - que nous aurons la vision et  les ressources pour le faire. Parce que nous savons que dans l'avenir, les pays européens ont besoin les uns les autres. Ce n'est qu'ensemble que nous pouvons être un acteur mondial. » Avis: (Reuters, George Soros, investisseur milliardaire): «Les chances de résoudre de manière positive  les problèmes de  la grave dette Européenne diminuent de jour en jour tant que les autorités se concentrent sur« l'achat de plus de temps », sans  résoudre les problèmes, a déclaré mardi l'investisseur milliardaire George Soros. «Vous avez un problème très sérieux en Europe, le surendettement de certains pays: la Grèce, le Portugal et l'Irlande », a déclaré Soros lors d'une conférence économique. «Les autorités ne fournissent pas une solution mais, fondamentalement, gagnent  du temps. » Mon commentaire: Bien sûr, le développement de l'égoïsme en nous va révéler une crise du système général: « l'écart entre nos relations égoïste et le système intégrant de la nature  dans lequel  nous sommes involontairement « conduits ». Mais pour y être conduit dans une voiture au lieu d’un corbillard, nous devons nous transformer d'égoïstes en altruistes, d'individualistes en fraternels. Nous espérons que les gens vont comprendre: nous devons nous unir, et c’est seulement notre égoïsme qui  nous empêche de le faire. Autrement dit, la solution à la crise n'est pas sur le plan économique, mais dans l'éducation et la correction de la nature humaine. Cependant, même si on soupçonne cela, on ne sera pas encore en mesure de trouver la solution, la manière de corriger notre égoïsme en chaque personne, afin de  nous unir en un seul système. Ceci est réalisé grâce à la Kabbale. Par conséquent, elle est en attente de son application.

Le monde entier continue de ressentir les effets de la crise

progressA toutes les questions relatives à la crise, je réponds que je n'ai pas changé d'avis: Je crois toujours que la crise continue et qu'elle ne s'arrêtera que quand les gens corrigeront leur nature. La crise a lieu à cause de la disparité entre l'égoïsme global et intégral de l'humanité et entre la Nature (le Créateur). Les histoires suivantes démontrent que la crise continue dans le monde entier. Les cieux ne sont pas clairs en Espagne: Aux infos: (Financial Times): "Le chômage en Espagne augment alors que le tourisme souffre". Le Ministre du travail et d el'immigration a dit que le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté d'environ 85 000 passant à 3.63 millions, 1.1 million de plus qu'en août l'année dernière, les services et la construction ont enregistré la plus lourde perte d'emploi. Les chômeurs chinois n'ont plus où aller Aux infos: (SecretChina): "Plus de 24 millions sans travail en Chine!". Le gouvernment chinois a indiqué le 23 août que le nombre total de sans emploi dans le pays dépasserait les 24 millions de personnes en 2009. En 2008, beaucoup d'usines ont fermé, laissant environ 30 millions de travailleurs migrants sans emploi. Les américains se suicident sur le lieu de travail -en France aussi! Aux infos: (BusinessInsurance): "Les employeurs font face à une hausse des suicides sur les lieux de travail". Il y a eu une augmentation de 28% du nombre de suicides commis sur les lieux de travail l'année dernière - 251- comparé à l'anné précédente, d'après une enquête du Ministère du travail américain. Ceux qui se sont suicidés au travail ressentaient un stress important en raison du travail augmentant ainsi que les soucis quant à la sécurité de leur emploi... Dans Le Monde: 24 employés de France Telecom se sont suicidés en 2008. "Après ce nouveau suicide, le ministre du travail Xavier Darcos a demandé au PDG de France Télécom "d'accélérer les négociations sur la prévention des risques psychosociaux" au sein de l'entreprise. Pressé par le gouvernement, France Télécom s'était engagé le 15 septembre à adopter des méthodes de gestion "plus humaines" pour enrayer la "spirale infernale des suicides" frappant ses salariés".

La Kabbale explique la globalisation

worldLe but de la nature est d'atteindre la globalisation: Tout au long de l'humanité, la nature s'est développée en vue de la globalisation d'après le principe d'auto organisation, en ligne avec les lois prédéterminées de développement. Le foetus se développe de façon identique dans l'utérus de la mère, en grandissant il construit des systèmes très complexes, qui évoluent et atteignent des niveaux très élevés d'harmonie et d'interconnexion les uns les autres. La loi de développement nécessite un processus où les choses deviennent de plus en plus complexes, plus intégrales et interdépendantes. A la fin, le résultat est que tous les sous systèmes sont incorporés dans un tout. Cependant, ces processus se révèlent graduellement et ils deviennent plus évident avec le temps. Une personne, cependant, est influencée par sa nature égoïste, et donc elle ne veut pas participer volontairement à ce processus. En fait, sous l'influence de différents facteurs, tels que la crise globale, une personne sera forcée de participer, jusqu'à ce qu'elle réalise qu'au lieu d'être forcée, il est préférable de le faire volontairement. Elle réalisera ceci parce qu'elle verra inévitablement la loi de développement. Ainsi, la souffrance accompagnant la crise globale fera que nous réaliserons volontairement que nos vies sont globales. Premièrement, nous l'accepterons à contrecoeur et après, nous le comprendrons et l'accepterons comme étant la meilleure chose pour nous. C'est pourquoi aujourd'hui, la nature commence à nous montrer notre état futur. La Kabbale, cependant, nous permet de comprendre ceci à l'avance, et donc de réduire les souffrances qui se présentent en chemin. La Kabbale nous permet d'étudier et de comprendre les raisons des coups à temps, avant qu'ils ne nous atteignent. Et tout ceci grâce à la globalisation!

Un autre signe de la crise : invasion de punaises aux USA

newsAux informations : (de ABC News) : L'Agence pour la Protection de l'Environnement (A.P.E.) tient un sommet sur la punaise à Arlington. Le gouvernement fédéral est en train de se réveiller à ce qui est devenu un cauchemar de plus en plus fréquent dans beaucoup d'endroits du pays - une invasion de punaises. Face à un nombre croissant de plaintes, l'A.P.E. a tenu mardi, son tout premier sommet sur la punaise. L'A.P.E., par égard pour l'environnement et les effets sur la santé publique, a retiré des étagères beaucoup des produits chimiques - comme le DDT - qui étaient les plus efficaces pour éradiquer les insectes des U.S.A. durant les 50 dernières années. Mon commentaire : Les écrits kabbalistiques mentionnent que les invasions sont un des signes de crise. Quoi qu'il en soit, la crise est causée par le déséquilibre de l'homme avec la nature. La Nature est interconnectée et exige que les gens :
  1. Ne consomment que ce qui est nécessaire à leur existence ;
2.   Développent une connexion entre chacun comme un seul corps. Ne pas remplir ces conditions a pour résultat, une non-conformité et un déséquilibre avec la Nature, qui mène à toutes sortes de conséquences négatives. Quoi qu'il en soit, toutes celles-ci sont causées par nous, par notre comportement.

Un article sur la régulation dans un journal italien

Un article sur la régulation a été publié dernièrement dans le journal d'économie italien "Il denqro".

ita_statia-giornale_w.jpg

Ma rencontre avec Edouard Topol à New York

Cette semaine, j'ai rencontré l'écrivain et scénariste de film, Edouard Topol, avec qui je me suis déjà entretenu par le passé lors de téléconférences. Le sujet principal dont nous avons discuté lors de cette rencontre fut la crise globale et sa solution. laitman_2009-05-08_eduard-topol_wedward-topol

Venir à bout de la Crise Financière : Changement de Stratégie ?

criseAux infos (du Parlement Européen) : « Focus sur le long terme; tout en s'attaquant dans l'immédiat, à la crise économique ». Les membres du Parlement Européen et les parlementaires nationaux des 27 États-membres et des pays candidats ont entamé une réunion parlementaire commune de deux jours, pour discuter de « un Nouvel Accord pour la Reprise Economique Européenne ». Le Président de la  B.C.E. (Banque centrale européenne), Jean-Claude Trichet, a dit que les paquets de stimulus devraient viser à favoriser un ajustement structurel à plus long terme. Mon commentaire : Ils commencent a comprendre qu'ils ne contrôlent pas la situation et qu'il n'y a aucun intérêt à essayer de planifier quoi que ce soit, à partir du moment où il n'y a aucun organisme de contrôle ! L'absence de terrain solide sous leurs pieds leur fera chercher des solutions, jusqu'à ce qu'ils découvrent que la crise est la cause d'une seule chose : le manque de relation parfaite, réciproque et bonne entre les individus. Alors qu'ils continueront à chercher plus de réponses, ils réaliseront qu'il est nécessaire de trouver un moyen d'améliorer les relations entre tous les individus du monde. Tout ceci ne sera possible qu'en appliquant la méthode de la Kabbale - la science qui explique cette relation. Alors seulement, la Kabbale deviendra vraiment la science traîtant de nos vies.

Penser aux autres est la clef de la fin de la crise

Une question : La fin de la crise est constamment reportée. Tout d'abord on disait qu'elle prendrait fin dans quelques mois – puis quelques années, et aujourd'hui, ils disent qu'elle pourrait durer dix ans. Comment pouvons-nous survivre à de si nombreuses années, sans avantages sociaux, ni retraites, ni réserves alimentaires, et sans pouvoir payer pour le chauffage et l'électricité? Quand est-il de la fin de la crise selon la Kabbale? Ma Réponse : Elle prendra fin lorsque chaque personne commencera à penser à tout le monde au lieu d'elle-même.

Le G20 ne résoudra pas la crise

Dans la presse (Extrait de l’Earth Times): Le président tchèque Vaclav Klaus, dont le pays est actuellement à la présidence de l'UE, a été cité jeudi par un hebdomadaire français comparant les 27 États membres de l'Union européenne à l'ancienne Union soviétique. « Une chose est certaine, tout comme il a été en URSS, des décisions très importantes ne sont pas prises dans les pays qu'elles concernent. ». Klaus a déclaré qu'il espérait, qu’il n’y aurait jamais de super-État européen, ce qui est le but de ceux qu'il décrit comme des «euro-nihilistes ». Klaus a déclaré que le prochain sommet du G20 à Londres était une mauvaise idée. « La crise est un phénomène économique avec sa propre dynamique interne », a-t-il dit. « C'est une erreur de vouloir changer le monde afin de le résoudre ... Je ne pense pas que vous trouver une solution par l'organisation d'un sommet de 20 dirigeants. » Mon commentaire : Le fait que les gens critiquent l’«union » européenne indique qu’il désir une réelle intégration. Nombreux sont ceux qui commencent déjà à comprendre que les changements doivent être faits à l'intérieur de la société humaine, et qu’ils ne doivent pas être politiques ou économiques, mais purement sociaux. Nous devons commencer par reconnaître que notre nature est l'égoïsme, et qu’elle est mauvaise. La phase suivante sera de corriger notre nature en la surmontant : «s'éloigner du mal » et « faire le bien. » Toutefois, ceci ne peut se faire que par le biais de la force de correction, celle qui nous touche lors de l’étude du système des mondes qui nous a été révélé par la Kabbale. En fait, même «la connaissance du mal" est impossible sans l'étude de la Kabbale, car sinon, nous ne pouvons que révéler notre propre mal-être personnel, plutôt que le mal inhérent à l'ensemble du système. En effet, ce que nous devons révéler est le mal qui nous empêche de nous unir. Nous devons réaliser que c'est le véritable mal, plutôt que toutes les choses qui nous dérangent. En bref, dans l'avenir, le G-20 aura à étudier la structure et le système du monde, comme expliqué par la Kabbale. Alors seulement, ils trouveront la bonne solution à la crise.
Page 1 des 212