Tag Archives: Harmonie

Le monde est un terrain de jeu

adultsUne question reçue: Vous mentionnez souvent que l'homme doit se mettre entièrement en harmonie avec la nature. La nature n'a t-elle pas été créée en harmonie? Ma réponse: La nature fonctionne en totale harmonie, mais il lui manque un élément - l'Homme, le "moi". Il est absent de l'harmonie de la nature parce que l'égoïsme est inhérent à l'homme, et qu'il a été intentionnellement créé en lui. Lorsque nous observons la nature via l'ego de l'homme, elle apparait chaotique et disharmonieuse. Il existe un monde et une Nature qui sont plus grands et judicieux, bien plus intégral et global que ce que nous voyons. Il inclut tout le système de l'univers, où tous les éléments sont reliés idéalement. Ce système entier est gouverné par des forces que nous ne pouvons pas ressentir ni voir. La raison au fait que nous ne les percevons pas, ni ne les comprenons est notre égoïsme. Notre égoïsme se tient sur le chemin et déforme la perfection de la nature. Ainsi, nous voyons un système immense et parfait comme ne l'étant pas, car déformé par notre égoïsme. Cependant, il nous donne une opportunité de nous corriger: via nos efforts en vue de la correction, nous devenons égaux au Créateur. Imaginez que j'achète un puzzle dans un magasin de jouet. Je le ramène à la maison, mélange les pièces et les donne à mon jeune fils pour qu'il les assemble. Pourquoi ai-je cassé le puzzle? Pour que mon fils apprenne et réalise comment assembler les morceaux correctement. Donc, toute notre société, tout ce que l'homme a créé au cours des millénaires, toute notre culture et civilisation, ne sont rien d'autre qu'un jeu que nous devons maitriser, pour être comme la Nature (le Créateur). Alors le monde entier disparaitra de notre perception et cessera d'exister. Lorsque nous atteindrons le monde spirituel, alors tout notre univers, tout ce que nous percevons aujourd'ui avec nos cinq sens, y compris nous-mêmes et le monde autour de nous, disparaitra. Ce monde apparaitra comme un vieux jouet. A la place, nous percevrons un tout nouveau niveau d'existence, un autre monde, différents types d'interactions, et autre couche de la réalité - Une réalité éternelle et parfaite.

Le livre « Du chaos à l’harmonie » à Toronto

Dans une librairie persanne à Toronto (Canada) se trouve mon livre "du chaos à l'harmonie" en vitrine!

kniga-haos-garmoniy-toronto_0932_w.jpgkniga-haos-garmoniy-toronto_0934_w.jpg

Pouvons-nous éviter une récession ?

Nrécessionouveau reportage (traduit de gazeta.ru) : les Américains ont choisi Barack Obama comme Président, espérant qu'il résolve tous leurs problèmes économiques. Cependant, les experts croient qu'il est trop tard pour inverser le développement de la crise. Il n'y a rien que les gouvernements puissent faire en ce qui concerne l'effondrement du modèle financier global, ou pour empêcher la crise de s'étendre. Quelles que soient les mesures qu'ils prendront, la consommation continuera à baisser, la récession durera longtemps, et le monde assistera à une nouvelle vague de faillites avevc d'autres conséquences; mais cette fois-ci, dans le vrai secteur de l'économie. Le Fonds Monétaire International fait des prédictions pessimistes,  prévoyant une récession des économies mondiales dirigeantes. Mon commentaire : Le monde ne peut être sauvé qu'en se rendant compte de la signification réelle de l'état global que nous avons atteint dans l'humanité. Nous sommes un seul organisme, et comme tel, nous devrions vivre dans l'égalité, avec une répartition égale pour tous, le don inconditionnel de son bénéfice personnel versé intégralement pour le bien de la société, et l'amour du prochain. Ceci est semblable à la manière dont fonctionne un organisme : toutes les cellules et les organes fonctionnent en parfaite harmonie ; sinon surviennent des maladies (des crises) au point même d'en mourir (extermination). Tout ceci doit arriver graduellement, mais c'est nécessaire ! Donc, notre principal objectif est de procurer à l'humanité une éducation globale- pour lui enseigner en utilisant des exemples de la nature- la signification de « un seul organisme ». Les gens, en particulier les leaders, doivent réaliser qu'il n'est pas possible de revenir aux anciennes règles. Pour la première fois de l'histoire, le monde est devenu différent. Il doit devenir similaire au Monde Supérieur, ou autrement dit, les gens doivent acquérir la qualité du don sans réserve plutôt que celle de la réception. Ils doivent changer pour l'exact opposé. Nous devons parler de cela et progressivement nous y habituer. Il n'y a pas d'autre moyen pour y arriver, sinon une autre guerre mondiale éclatera, et mais même après nous devrons encore faire face au même problème : devenir identique à la Nature ou au Créateur, parce que c'est ce que nous devons atteindre selon le plan de la création.

L’économie a besoin d’une révolution scientifique

L’économie a besoin d’une révolution scientifique Nouveau reportage (Nature) : Dans un article intitulé « L'économie a besoin d'une révolution scientifique », le physicien Jean-Philippe Bouchaud établit que nous pouvons éviter la crise économique globale dans le futur en appliquant l'approche des sciences physiques aux modèles économiques, et de la sorte changer le système de penser et de former des économistes. Il écrit : « Par  comparaison aux sciences physiques, il est loyal de dire que le succès quantitatif des sciences économiques est décevant. Quel est le principal accomplissement de l'économie, à part son incapacité récurrente à prédire et à avertir des crises, y compris l'effondrement du crédit dans le monde entier ?  Pourquoi est-ce ainsi ? »  Mon commentaire : Ce physicien a tort !  C'est facile pour lui de faire ces déclarations parce qu'il fait des recherches sur cette partie de la nature qui se révèle à nous, ou à nos sens. L'économie, d'un autre côté, est une science sur les relations humaines, qui ne sont pas clairement révélées à nos sens. Nous ne nous connaissons pas nous-mêmes en tant que personnes. Toutes les sciences révèlent le monde et nous au sein de celui-ci, aux niveaux minéral, végétal et animal. Le niveau « humain » nous est inaccessible. Nous pouvons seulement l'étudier si nous nous élevons au-dessus de celui-ci - au  niveau du Créateur. En d'autres mots, nous pouvons l'étudier au degré où nous sommes semblables au Créateur, ou pour le dire simplement - quand nous devenons kabbalistes.  Pour cette raison, nous ne pouvons pas sortir de cette crise globale avant que nous ne commencions à changer nous-mêmes en tant que parties d'un seul système, dont toutes les parties existent en harmonie avec tous leurs désirs, pensées et actions. Comment pouvons-nous le faire ? C'est ce que nous explique la Kabbale.  Par conséquent, il y a beaucoup de nouvelles sciences à venir sur le système global de l'humanité. Aujourd'hui il y a une science qui est beaucoup demandée - « l'économie  kabbaliste», ou pour être plus neutre, « l'économie du système global ».

Ressentir l’harmonie de la nature éternelle

creation Les scientifiques ont montré que l'appendice, qui était considéré comme un organe inutile et même problématique, joue un rôle important dans le système immunitaire d'une personne: il sert comme lieu d'apparition des bactéries, ce qui est nécessaire pour des fonctions intestinales appropriées. (Source: ABC Dans notre monde, nous ne comprenons pas, en raison de nos limites, combien notre connaissance du monde est fragmentée, et pourtant cela ne nous empêche pas de tirer des conclusions sur ce monde. Ainsi il nous semble que certaines choses dans la nature sont superflues, inutiles, voir même nuisibles, et nous cherchons à nous débarrasser d'elles, sans comprendre que le mal est uniquement en l’homme, dans son égoïsme - et en dehors de son égoïsme, toute  la nature existe en parfaite harmonie. C'est précisément à cause de son égoïsme que l'homme est incapable de voir, ressentir et se réjouir d'une telle harmonie. La Kabbale appelle les gens qui pour "corriger" notre monde veulent se débarrasser de ce qui leur semble nuisible et superflu, " les correcteurs du monde". Sans le plan de la création, qui est d'amener l'humanité à la similitude avec le Créateur, ils seraient la cause d’un véritable désordre dans la nature. Toutes leurs actions déclenchent une réaction négative, que nous ressentons comme une souffrance, ce qui finalement convaincra chacun d'entre nous que plutôt que de corriger la nature qui nous environne, nous avons besoin de corriger NOTRE PROPRE NATURE. Nous ressentirons alors l'harmonie de la nature  et l'éternité qui existe en dehors de nous