Tag Archives: Société

Nous sommes esclaves de notre environnement, alors servons-nous de ce savoir

usethisUne question reçue: Lorsque la société me dit que je dois acheter telle ou telle maison, du coca, je n'ai pas à faire beaucoup d'efforts pour être influencé. Est-ce-que ce même principe s'applique aux désirs spirituels? Tout ce qu'ils doivent faire et de me dire que la spiritualité est quelque chose de bien pour moi, ou dois-je faire également quelque chose? Ma réponse: Vous n'avez pas besoin d'en faire plus! Tout ce que votre environnement considère important est ce que vous, aussi, commencerez à respecter, à désirer et à vouloir. Lorsque les gens autour de vous vous disent constamment combien un évènement ou un objet est important, alors vous y penserez sans arrêt, et vous ne pourrez plus dormir. Ceci parce qu'il annule votre identité, votre "moi" personnel! Nous lutterons et demanderons: "Pourquoi vivre pour cela si je ne peux pas l'avoir? Je gâche ma vie sans lui!" vous n'êtes pas le dépositaire de vous mêmes, parce que la société détermine tout. Quelque soit le but fixé pour vous, vous le poursuivrez. Avec la bonne "direction" du correct environnement, tout est possible, même atteindre le Créateur!

La loi des conséquences imprévues est devenue globale

Bulletin d'information du Financial Sense Editorials : Andrew Gelman de Princeton a rapporté : « La loi des conséquences imprévisibles est ce qu’il arrive lorsque un système simple tente de réguler un système complexe. Le système politique est simple. Il opère avec une information limitée (ignorance rationnelle), des visions à court terme, peu de rétroaction, et des stimulants pauvres et mal définis. La société par contraste est un système complexe, évolutif, avec une grande rétroaction, et très stimulant. Quand un système simple essaie de réguler un système complexe, vous obtenez toujours des conséquences imprévisibles ». Exemples de conséquences imprévisibles ces 100 dernières années : L’assassinat de l’Archiduc Ferdinand d’Autriche : Tous envisageaient une guerre courte et sans souffrance. La guerre se termina au bout de 4 ans et tua 20 millions de gens, avec 20 autres millions de blessés. Le traité de Versailles : Les mesures rudes infligées à l’Allemagne par les Alliés victorieux ont peut-être favorisé l’ascension d’Adolph Hitler comme dictateur et finalement la mort de 70 millions de personnes pendant la deuxième guerre mondiale. Le projet de Manhattan : conduisit à un bras de fer avec l’Union Soviétique qui engendra presque la guerre nucléaire en 1962. La prolifération des armes nucléaires est l’un des dangers les plus grands pour la paix mondiale aujourd’hui. Richard Nixon choisit la monnaie US comme standard : le dollar US a perdu 93 % de son pouvoir d’achat depuis 1971. Les statistiques sociales montrent que les économies de la classe moyenne ont été confisquées par l’inflation. La Chine adopte le capitalisme : les paysans en Chine se transforment en travailleurs (de façon à diminuer l’écart entre riches et pauvres), ce qui entraîne une crise économique et des troubles sociaux. Le pétrole à bas prix: ralentira les projets de développement de sources d’énergie alternatives et créera un problème énergétique dans le futur. Mon commentaire : Ce sont là juste les erreurs naïves du passé, avant que nous ne découvrions le système global fermé de l’interdépendance absolue sur toute la planète. Aujourd’hui, néanmoins, toute erreur faite quelque part dans le monde entraînera un effet domino imprévisible dans différentes parties du globe et à des différents degrés. Dans ce cas, la meilleure chose à faire, comme il est écrit dans un texte kabbalistique, « Asseyez-vous, et ne faites rien ». Soit en un mot – ne bougez pas ! La seule chance que nous ayons d’agir correctement est de prendre en compte le bien-être de toute l’humanité. Mais cela est possible seulement si l’on perçoit le monde dans son ensemble comme une seule grande famille. Il est impossible de calculer cela par des lois mathématiques ! Il est seulement possible d’agir qinsi sous l’influence de la Lumière Supérieure, qui transforme notre égoïsme inné en l’attribut du don et de l’amour de la Nature – l’attribut du Monde Supérieur. Telle est la transformation que nous devrons faire.

Réaliser la transition vers une nouvelle civilisation globale

Une question reçue : Pouvez-vous donner un exemple de liens sociaux et économiques corrects et comment commencer à les construire, ainsi que comment réaliser la transition vers ce nouveau système ? S’il vous plait, donnez des suggestions pratiques. Ma réponse : Tout ceci peut être étudié en utilisant l’exemple de notre corps. Un exemple de la Nature : dans notre corps, toutes les molécules, les cellules, les organes et l’organisme comme un tout, ont leurs intérêts personnels. Quand chaque partie de l’organisme montre aux autres qu’elle n’est intéressée que par elle-même, toutes commencent à « négocier » les unes avec les autres. A chaque seconde, les négociations se font dans nos corps amenant le système à un état d’harmonie, car l’intérêt de tout le système prévaut sur les intérêts des parties plus petites, qu’il incorpore. Tout ceci est construit selon une hiérarchie qui inclut les intérêts de tous. De plus, il y a une place pour le bénéfice individuel de chaque partie à l’intérieur de la structure plus large et plus élevée. Imaginez le système comme un tout. Alors vous comprendrez que chaque niveau de notre système doit rester sain et conserve la capacité de s’occuper de ses propres intérêts, mais ceci au sein de l’organisation de tout l’organisme. Un exemple de notre économie : Comment le corps se comporterait-il à la façon dont nous conduisons l’économie du monde ? Imaginions que nous prenions le cœur (le système respiratoire – les organes « industriels ») et que nous lui donnions le pouvoir d’utiliser les ressources de tout le reste du corps. Les autres parties fourniraient toutes les matières premières dans le système circulatoire, tel que l’oxygène, et elles purifieraient le sang. De cette façon, elles produiraient un bien utile : le sang. Néanmoins, le service commercial du système circulatoire détermine le prix du sang dans l’organisme, et le fournit aux organes qui peuvent se l’offrir. Mais si certains organes ne pouvaient pas se l’offrir ? Est-ce que notre organisme pourrait rester en bonne santé ? Globalisation : C’est un processus biologique naturel qui a pour but de former une famille humaine intégrale. Nous voyons déjà cette interaction qui se met en place dans des domaines variés de nos vies. La Nature nous a déjà préparé à devenir une famille globale. Mais il y a un problème : notre économie est agressive et la manifestation des intérêts personnels à tous les niveaux du tout intégral signifie que les organisations commerciales globales ne seront pas capables de dire aux systèmes économiques locaux ce qui est bien ou mal pour eux. Tout cela signifie que nous avons besoin d’un monde qui sera bon pour tout le monde. C’est notre travail évolutif : créer une économie globale soutenue et devenir une famille globale. La transition : Les civilisations nouvelles et anciennes doivent coexister pendant un laps de temps. Nous devons créer un Forum de la Civilisation Nouvelle, où nous pouvons discuter de nos connexions nouvelles de façon à construire cette nouvelle civilisation. Nous ne devons pas nous inquiéter de l’ancien système qui est en train de s’éteindre. Au contraire, nous devons respecter la civilisation précédente égoïste, qui est en train maintenant de générer une civilisation globale, nouvelle, et nous devons essayer d’éviter un effondrement de l’ancien système avant d’avoir suffisamment établi nos connexions dans la nouvelle civilisation. Basé sur les propos du Dr. E. Sathouris, ma collègue du World Wisdom Council

Nazisme le futur de l’humanité ?

Dans les pays développés la mondialisation est déjà impopulaire. La droite défend l'économie et l’industrie commerciale contre les produits étrangers. La gauche soutient des syndicats qui voient la compétition internationale comme une menace de chômage, et les marchandises importées ainsi que les immigrants provoquent des salaires inférieurs. Puisque les partis politiques recherchent les votes des électeurs, ils commencent à montrer l’aspect négatif de la mondialisation, les sociétés multinationales et les banques internationales. L'anti mondialisation apparaît, et un mouvement vers la résurgence des nations et contre les marchandises internationales et les immigrants. Ce processus aboutit immanquablement au fascisme et au Nazisme juste comme cela avait apparu en Allemagne au début du 20ème siècle

En guise d’introduction

Récemment, j’ai découvert que les gens sont de plus en plus conscients que la civilisation évolue vers sa propre destruction. Dans le même temps, il semble de plus en plus improbable d’arrêter ce processus. La crise globale qui gangrène toutes les faces de notre vie ne semble pas laisser de place pour un meilleur futur. Aux yeux de la Kabbale, cela est un terrain fertile pour la naissance d’une nouvelle civilisation, qui serait basée sur un état d’esprit et une approche de la réalité entièrement différents. Cette transition n’est possible que de deux manières : soit par la destruction de l’ancien monde et la construction d’un nouveau, ce qui est long et douloureux, soit, en reconnaissant la nécessité d’une telle transition et de l’organiser par nous-mêmes. La Kabbale nous parle de la deuxième option, cependant, cette transition n’est possible que si la nécessité du changement est reconnue et acceptée par la majorité des habitants de notre planète. Pensez-vous que cela soit possible ?