Tag Archives: Zohar

La Lumière Supérieure nous élève comme un aimant

Dr. Michael LaitmanZohar Haya Sarah (La vie de Sarah) point 220..;« j’ai dit : vous êtes Dieu et vous êtes tous les fils du supérieur » signifiant à la réception de la Torah. Et comme vous vous êtes discrédités, signifiant avez péché, vous mourrez comme des humains. C’est pourquoi ce mauvais serpent qui a assombri le monde ne peut gouverner celui qui s’engage dans la Torah.

Parce que l’on étudie la Kabbale, la Lumière Supérieure nous élève comme un aimant, tandis que le serpent, le désir égoïste qui prend vie de nous, reste en dessous, et est incapable de régner sur nous. L’homme s’élève au-dessus de sa vie animée et ne la sent même pas. Nous avons seulement besoin d’un désir de la Lumière pour nous changer, en lisant Le Zohar.

La Kabbale est une sagesse qui explique tout ce qui se passe dans notre monde et tout notre chemin, mais si nous voulons nous élever au-dessus, il nous faut une force pour nous élever à un niveau supérieur. Notre esprit et nos sentiments ne nous aideront pas, nous devons acquérir un nouveau développement à partir du degré supérieur. Nous sommes incapables de comprendre ce que c’est que de vivre dans la spiritualité, tout comme un rocher n’est pas en mesure de penser comme une plante et un chien ou un chat est incapable de comprendre ce que c’est que d’être humain, c’est la même chose. C’est pourquoi nous avons besoin de la Force d’En-Haut pour faire ce changement en nous. Et nous allons l’acquérir par le Zohar.

Comment atteindre la révélation du livre du Zohar

attainrevelationLe Zohar est une découverte de notre véritable état. Cette révélation se fait en fonction de notre similitude à ce qui est dissimilé, au degré où nous avons acquis la qualité qui est similaire à ce qui caché, le monde spirituel. Le Livre du Zohar se révèle si nous acquérons l’intention de donner, et si nous ne l’avons pas, le livre restera pour toujours un mystère.

La Kabbale nous conseille de vérifier: Désirons-nous donner sans réserve? Nous devons vérifier si nous aspirons à unir tous les désirs de donner à tous nos amis. Leurs désirs unis seront la découverte du degré supérieur – le Créateur.

Chacun d’entre nous, sans exception, doit tout exclure et ne désirer que s’élever au dessus de notre monde, s’unir et ressentir que nous sommes tous « un homme avec un coeur ». C’est la seule façon de parvenir à l’union et à une garantie mutuelle, et ainsi découvrir le Monde Supérieur à l’intérieur de cette qualité.

Le Zohar: une drogue spirituelle

escalator.jpgUne question reçue: que devons-nous faire en vue du prochain cours sur le Livre du Zohar afin de ne rien manquer?

Ma réponse: Restez connecté avec ce dont nous avons discuté lors du cours quotidien, pensez y tout le temps.

Le Zohar est une fenêtre sur le monde spirituel, c’est un monde qui vous attend et vous invite à le découvrir. Si vous vous écartez du chemin vous y menant, vous devrez recommencer à le chercher, et vous perdrez du temps et de l’énergie.

C’est pourquoi, vous devez essayer de garder les impressions des cours. Par ailleurs, le Livre du Zohar pousse quiconque qui l’étudie à l’intériorité.

Les personnes qui travaillent sur le Zohar dans notre centre, savent qu’une fois immergé vous ne pouvez plus le quitter. C’est comme une drogue: vous vous sentez mal si vous vous en éloignez trop longtemps. C’est ainsi que ca marche.

En lisant le Livre du Zohar et en cherchant en vous ce qu’il y a d’écrit, en essayant de vous identifier à ses images spirituelles et en construisant le Monde Supérieur en dehors de ces images, vous commencerez à ressentir un plaisir qui se développe dans un besoin profond. Le Livre du Zohar créé une certaine palette d’impressions, un nuage de sensations avec tout d’abord des images pas très claires, mais qui sont ressenties comme des inspirations et impressions plutôt qu’un savoir. Plus tard, cependant, vous commecerez à ressentir et à comprendre la position des lignes droite et gauche et comment les combiner dans la ligne médiane. Alors vous ressentirez ce qui vous fait sentir bien ou mal.

Graduellement ces sensations commencent à s’entrelacer avec le texte que vous lisez; il commence à faire appel à votre intellect et l’image du monde que vous construisez. La même chose se passe en fait dans notre monde. Même si je parle de quelque chose de complètement abstrait, je vérifie ce que je dits par rapport à mes désirs, puisque je n’ai rien d’autre à part eux. Tout se passe à l’intérieur de nos désirs.

Ainsi, les impressions obtenues en lisant le Livre du Zohar doivent être sensorielles. Je dois demander que ce courant entre en moi directement dans mes sens, ensuite mon intellect suivra. Quand toutes les sensations reçues du Zohar seront en ordre, je commencerai à voir les connexions entre elles, à comprendre, et à analyser la corrélation entre elles. Nous devons tous parvenir à ceci dans le futur.

Un exercice de routine pour entrer dans le monde spirituel

excerciseLa seule chose qui puisse aider une personne qui étudie pour découvrir le Livre du Zohar est des exercices constants, où le lecteurs aspire à ressentir le texte en lui. Sinon ce livre restera pour toujours émertique.

Si nous pouvions changer cette « prise » de nos sensations, nous nous ouvririons un chemin vers des sensations spirituelles plus élevées, qui nous éleveraient de bas en Haut. Alors notre monde intérieur se dévoilerait en nous.

Ainsi, jour et nuit, une personne doit attendre obstinément la naissance d’une réponse intérieure aux mots du Zohar. Et alors, comme un enfant découvrant le monde, les impressions de cette réalité supérieure (le Monde Supérieur) qui sont dissimulées à l’intérieur de nous feront spontannément surface

Découvrez le Livre du Zohar

spiritual-time-and-movement1Une question reçue: Pourquoi personne ne peut comprendre le Livre du Zohar?

Ma réponse: Tout d’abord, votre intelligence ne vous aidera pas à découvrir quoi que ce soit. Si vous lisez le Livre du Zohar en essayant de le comprendre avec votre intellect, alors vous ne verrez rien de plus qu’un système de Moussar (Moral – éthique), répétant des avertissements, instructions et histoires étranges.

Ce n’est qu’en ouvrant un nouveau sens en vous, appelé le point dans le coeur, que vous commencerez à voir tout un monde lors de la lecture de ces mêmes histoires. Le Livre du Zohar commencera soudain à se révéler en vous.

Souvenez-vous, il n’y a rien en dehors de vous. Nous pensons que le monde spirituel est quelque part dehors, mais en fait, il se dévoile en nous. Lorsqu’une personne commence à atteindre les qualités et définition en elle, elle pénètre profondément à l’intérieur du texte de ce livre. Le livre lui-même commence à se rapprocher d’elle et la personne découvre tout ce qu’elle est en train de lire en elle.

Trouvez les réponses dans les textes !

questionDeux questions que j’ai reçues sur les textes de Kabbale :

Question : sur votre site web vous avez publié une citation sur la Segoula ( qualité spéciale ) d’étudier le Livre du Zohar, et qu’étudier le Livre du Zohar est nécessaire de nos jours, pour nous défendre et nous protéger du mal.

Vous avez pris cette citation de l’ « Introduction à l’Arbre de Vie » du Rav Yaakov Tzemah, mais je n’y ai trouvé aucune des références que vous avez citées,  ni que la révélation de cette sagesse arrivera pendant les temps de la pire des générations, de sorte que nous ayons une protection pour résister dans nos cœurs.

Ma réponse : Lisez le Baal HaSoulam, c’est lui que je citais.

Question : Pourquoi les livres du Baal HaSoulam et les livres du Rabash disent-ils si peu de choses sur le processus par lequel passent les gens sous la Machsom ? Si je me trompe, alors s’il-vous-plaît, dirigez-moi vers les sources adéquates !

Ma réponse : Tout, sauf le Talmud Eser Sefirot et Pticha, est écrit pour les gens qui sont sous le Machsom ! Le Tamud Esser sefirot et Pticha sont également pour eux, pour qu’ils étudient et par là, attirent la Lumière de la correction.

Page 2 des 212