Le foie, le cœur et le cerveau spirituels

Dr. Michael LaitmanUne question que j’ai reçue: Pourquoi dans la spiritualité le foie correspond-il à l’état d’un embryon, quand il y a des organes plus importants, tels que le cerveau et le cœur? 

Ma réponse: Un embryon représente les plus petits désirs, qui commencent tout juste à se développer. Ils sont aussi appelés «foie».

Quand ces désirs se développent davantage et deviennent plus gros, ils sont appelés «le cœur». Quand ils se développent encore plus, ils sont appelés « le cerveau ».

Ce sont toujours les mêmes dix Sefirot, qui deviennent révélés dans une forme plus développée, plus profonde, plus riche et plus complexe, en suivant la séquence: foie -> cœur -> cerveau.

Leurs branches matérielles dans notre monde possèdent également les mêmes qualités. Par exemple, vous pouvez sectionner un foie, mais même si une partie de celui-ci reste, le foie sera toujours restauré et se développera. Les médecins disent qu’il est semblable à un serpent: Vous pouvez couper la queue et elle repoussera. C’est parce que le foie correspond au premier niveau, appelé «inanimé» ou Nefesh.

Vous ne pouvez pas faire la même chose avec le cœur, car il correspond déjà à un niveau entièrement différent — Rouach. Cet organe est déjà indépendant, tandis qu’un foie, par ailleurs, s’annule et effectue ses travaux mécaniquement. En revanche, le cœur travaille de façon autonome, en participant lui-même, et donc il appartient au niveau de Rouach.

Le cerveau est encore plus avancé et fait partie du degré de Néchama (l’âme), il est relié à la spiritualité. Le cerveau n’agit pas simplement en se soumettant à sa nature, comme le foie ou le cœur. Au contraire, il est relié à l’étage supérieur. En d’autres termes, il reçoit les instructions et la nourriture de la spiritualité, travaillant comme un récepteur pour les informations spirituelles.

C’est aussi évident en regardant l’activité des organes. Le foie nettoie le sang et le sang appartient au niveau inanimé. Quelle est la fonction du foie: nettoyer le corps des déchets, ou de fonctionner comme un « concierge « .

Le cœur fournit déjà tout le corps avec la force de vie et du mouvement. C’est pourquoi on appelle ça Rouach – L’esprit de la vie. Toutefois, ce n’est pas encore lui-même la vie, mais seulement son esprit. La vie elle-même vient de l’âme — Néchama.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed