Un point qui englobe l’ensemble du processus

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, « Un servante qui hérite de sa maîtresse »: Ceci est similaire à une lourde charge, que nul ne peut soulever ou déplacer d’un endroit à l’autre. Par conséquent, le conseil est de diviser la charge en petits morceaux, puis de les transférer un par un.

Le Créateur a créé un grand, fort, épais désir de recevoir exactement selon Sa mesure du don sans réserve et de Son désir d’apporter contentement à l’être créé. Le Créateur a fait ce désir très complexe, de sorte qu’il puisse ressentir et Le comprendre et devenir semblable à Lui, afin qu’il accepte et intériorisent l’idée entière de la création et qu’il la développe en réponse. C’est la même chose avec l’hôte riche, qui veut d’abord être l’invité afin de devenir comme Lui sans aucune restriction.

Beaucoup de corrections progressives sont nécessaires pour le faire. Il est impossible de transférer la « charge » en une seule fois, ce qui signifie pour corriger le récipient qui a été créé par le Créateur. Nous devons clarifier et examiner les choses de ce récipient, afin de comprendre et d’accepter le processus et de le remplir de notre part, afin de parvenir à la forme identique du Créateur. Nous devons faire tout cela avec les attributs que nous n’avons même pas.

Une personne est en fait une machine, sauf sur un point qui vient du Créateur sous la forme d’une étincelle. Nous ne savons pas ce que cette étincelle est, mais c’est ce qui nous amène à la vie sur le chemin de la ressemblance au Créateur. Quelque chose de l’intérieur ne me laisse pas tranquille jusqu’à ce que je devienne comme le Créateur. Si une personne a une telle envie, elle doit l’accomplir sans aucune question. Seulement sur le chemin, quand elle commence à comprendre quelque chose, elle a le libre arbitre.

Il s’agit donc de mesures graduelles par lesquelles nous allons progressivement ajouter tous les désirs de recevoir à notre étincelle, créant ainsi autour de lui la forme du Créateur. Nous construisons ces formes du désir de recevoir selon le plan qui est dans ce point. Tous nos Reshimot (souvenirs) d’ici jusqu’à la fin de la correction sont dans cette petite «boule». C’est comme une goutte de sperme, mais cette goutte détermine comment et dans quel ordre les pièces du désir lui seront ajouté jusqu’à ce que l’ensemble de l’homme soit créé autour d’elle.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 30/08/12, l’article « Une servante qui hérite de sa maîtresse »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: