La nature est indivisible

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelles parties connectables devraient être mises en évidence chez l’homme et dans la nature? Est-il possible de /traiter de la division du tout, en différentes parties afin de concentrer nos efforts sur celles-ci ?

Réponse : Nous devons d’abord voir la nature comme un système totalement intégral, dans lequel tout est relié. Il n’y a pas de particule, d’atome, de force, ou champ qui ne soit pas connecté dans un système unique, peu importe que ce soit au niveau du minéral, végétal, animal ou parlant, ou que nous en soyons conscients ou pas. Il ne doit pas être divisé en plusieurs parties.

Nous le divisons en deux parties parce que nous ne pouvons pas comprendre et saisir tout le système entier, de même que nous divisons l’ensemble de la nature en différentes sciences. Il n’y a pas de physique, chimie, biologie, zoologie ou toutes autres sciences. Il nous est plus commode d’étudier la nature de cette façon – par quelques découvertes concrètes. Cela ne montre que la faiblesse de notre connaissance et de notre conscience.

La nature elle-même est totalement intégrale et aucune part en elle ne peut être relevée. Elle est mutuellement connectée.

Mais nous pouvons l’atteindre, en tant que parties égoïstes détachées par intermittence les unes des autres. Nous pouvons ainsi les reconnecter progressivement, en construisant la mosaïque originale. Mais ce n’est que par rapport à nous, puisque la nature elle-même est intégrale. En créant cette mosaïque, nous découvrons peu à peu non seulement les particules qui la composent, mais les éléments qui la relient, formant ainsi le tableau d’ensemble. Ainsi, en même temps, cette image reçoit son existence future supérieure. C’est comme si ensemble nous construisions notre corps en rassemblant ses différents organes et systèmes, qu’il commençait alors à fonctionner et qu’il prenait vie.

Nous devons comprendre qu’en nous rapprochant de l’intégration dans notre connaissance de la nature, nous finirons par atteindre la vie en elle, que l’on peut nommer la seule force supérieure dans la nature. Elle a un plan pour notre développement, son commencement et sa fin. Mais nous ne pouvons l’approcher que si nous aspirons sans cesse à l’intégralité.

Nous commencerons, peu à peu, à sentir graduellement ce système intégral, à le deviner, puis de plus en plus clairement nous commencerons à le révéler. Et je pense que nous allons commencer à le découvrir, non après avoir assemblé toutes les pièces de la nature en une seule image, mais dès que nous nous rapprocherons, nous commencerons déjà à avoir un avant-goût de l’image complète.

Nous voyons que, lorsque nous nous rapprochons, nous commençons à percevoir l’intégralité et que nous atteignons progressivement sa pensée supérieure, non par la révélation de son état absolu, mais en plusieurs étapes.

De KabTV « Le monde intégral: La formule de la société intégrale » 01/07/12

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed