Beaucoup de problèmes, une seule raison

Dr. Michael LaitmanLe Livre du Zohar, tout comme la Torah toute entière, ne parle que de la connexion entre nous, et quand nous nous unissons, notre connexion révèle une force nouvelle. Chaque fois nous mettons tout en œuvre afin de nous relier les uns aux autres, comme si on essayait de pénétrer au centre de notre connexion mutuelle avec une force de plusieurs «kilogrammes ». Une fois que nous avons créé la force suffisante pour se connecter, un type particulier de connexion est révélé appelé «le monde d’Assiya ».Lorsque nous créons une plus grande tension, la connexion appelé «le monde de Yetsira » est révélée. Et ainsi nous nous élevons dans les niveaux spirituels. Il n’y a rien de plus que cela.

Ainsi, pendant la lecture du Zohar nous nous efforçons constamment de trouver comment relier plus fortement les uns aux autres et de savoir ce que notre connexion est. Par la connexion que vous découvrez, vous atteignez le niveau du don mutuel, et selon le niveau du don mutuel, vous commencez à découvrir une force spéciale, le Créateur. C’est ce qu’on appelle «de l’amour des créatures à l’amour du Créateur ».

C’est le seul état auquel nous devrions penser, car il n’y a rien d’autre que cet état. A chaque niveau il y a seulement la dissimulation de cet état, et la révélation. Dans la mesure où vous devez être connecté, mais n’êtes pas encore connecté, vous ressentez des souffrances: les missiles, les problèmes financiers, dans tout, sans exception. Tout cela pour une seule raison: vous n’êtes pas connecté assez fortement aux autres.

De la 2ème partie du Cours quotidien de Kabbale du 22/11/12, Le Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed