La mise en place progressive du Créateur dans la créature

Dr. Michael LaitmanQuand nous nous élevons de bas en haut sur l’échelle spirituelle , je me renouvelle tout le temps. Alors qu’est-ce qui différencie mon  » second moi », du« premier moi  »? En quoi  je perçois le Créateur, mon Concepteur, dans tous ces niveaux ?

The Gradual Implantation Of The Creator Into The Creature

Au niveau précédent , j’étais sous l’influence de forces particulières et ainsi qu’au nouveau niveau. Cependant, la différence entre les niveaux est qu’au niveau précédent j’avais un « premier Créateur», et au nouveau niveau J’ai un  » second Créateur.  » La montée d’un niveau à l’autre est dans la perception du Créateur, et pas seulement quand je me perçois. Je me perçois de façon plus primitive , si je prends la parole à partir du bas vers le haut. Cependant, outre cela, je perçois le Créateur, je l’ajoute à moi.

Autrement dit, la  » deuxième créature  » est différente de la  » première créature  » dans laquelle s’y ajoute le Créateur, son essence et devient donc un grand homme, en un Adam par rapport à son état antérieur, il devient de plus en plus comme le Créateur .

Il s’ensuit que l’atteinte spirituelle n’a rien à voir avec l’ajout de davantage de sensations et d’intellect, sinon qu’elle est qualitative. Ils se forment de nouveaux Kelim qui se renouvellent tout le temps et cela réorganise les désirs.

Parfois la structure du Créateur pénètre plus profondément chaque fois dans la créature et l’organise selon Son image. Pour cette raison, nous commençons à penser différemment, à sentir, à accepter d’autres décisions, nous voyons le monde différemment. Tout change en nous. La substance est apparemment inchangée malgré de nouvelles informations.

Ceci est l’ascension dr bas en haut. La personne est changée tout le temps, de façon à ce qu’il ne reste rien d’elle par rapport à la situation antérieure, pas même la mémoire. Il reste que  le désir du plaisir, bien qu’elle obtienne une nouvelle complexité, division, structure et organisation . A cette substance est ajoutée à chaque fois la structure du Créateur, c’est-à-dire la propriété du don sans réserve et de l’amour. Le lien entre toutes les parties provoquent des changements et influe sur la structure elle-même .

Cela,  nous pouvons le comparer à un ordinateur, bien qu’il se reconstruise, il ne change pas grand-chose en lui-même. On n’ajoute qu’ un peu de mémoire, de vitesse et de fréquence du traitement du signal d’horloge du processeur, cependant, il apparait que le matériel, la machine reste la même, mais en plus sophistiquée, complexe, rapide et sensible, à savoir qu’elle devient plus sensible . De l’intérieur, s’alternent encore ces zéros et ces uns alternatifs, bien que la vitesse soit plus élevée qu’auparavant.

Dans ces zéros et ces uns, un nouveau programme agit , une nouvelle connexion qui change complètement la qualité de la substance. Le programme établit et gère tout le contenu. La machine elle-même, le «métal» n’est pas important, ce qui compte c’est le programme qui s’exécute à l’intérieur. Notre ascension de bas en haut implique un programme plus sophistiqué .

Dans la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 20/08/13 , Les Écrits de Baal HaSulam

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed