La Klipa nous ralonge le temps

Dr. Michael LaitmanL’effort et la tentative de comprendre la structure des mondes spirituels, n’est pas une compréhension théorique, mais un désir de sentir, de vivre en eux. La compréhension ne peut être qu’être intérieure, relier juste les mots dans l’esprit ne donne rien sans une compréhension de leur essence.
Donc, la chose principale est vos efforts de s’incorporer dans ces concepts et de commencer à vivre en leur sein, d’entrer dans ce système, dans cette matrice, ou le contraire, qu’il entre en vous et  » vous formate », vous change, selon le système supérieur. C’est parce que vous souhaitez découvrir que vous agissez conformément à ses lois.
Dans le système spirituel ces états changent immédiatement, comme une machine parfaite et coordonnée, mais dans une personne de nombreuses incarnations peuvent passer entre deux petits états voisins.
La Klipa est comme un élastique qui est inséré entre les états et les étire. La Klipa nous donne un sentiment de temps et ne permet pas d’effacer l’écart entre les niveaux, entre les états. Si nous devions annuler la Klipa, alors le temps disparaîtrait et tous les états seraient contractés en une seule action.
La capacité de la personne à progresser et à développer dépend de combien elle peut passer à travers la force de l’égoïsme qui lui donne la sensation du temps, de mouvement et d’espace, la lumière réfléchie. De cette façon, elle annule le temps, le mouvement et l’espace et passe de ce monde à son état spirituel.
De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 28/08/13, le Talmud Esser Sefirot

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed