Un travail général sur nos erreurs

Dr. Michael LaitmanBaal Ha Soulam, « La paix »:…tout le monde peut voir comment une société importante telle la Russie, avec une population de centaines de millions d’hommes, avec à sa disposition plus de terre que l’Europe entière, possédant des matières premières comme peu en dispose dans le monde, a accepté de vivre une vie collective et a pratiquement aboli la propriété privée, où chacun ne s’inquiète seulement que du bien-être de la société, ayant acquis en apparence la mesure totale de la vertu du «don aux autres» dans sa pleine essence, autant que l’esprit humain peut le comprendre.
 
Cependant, allez voir ce qu’il est advenu d’eux: au lieu de s’élever et de dépasser les performances des pays capitalistes, ils ont décliné, toujours plus, au point que non seulement ils n’ont pas amélioré la vie des travailleurs qui travaillent plus dur que dans les pays capitalistes mais même ils ne peuvent pas assurer à ceux-ci le pain quotidien et des vêtements. En effet, ce fait établi nous pose un problème. Parce que, jugeant la richesse de ce pays, il n’aurait pas dû arriver cela.
 
Mais ils ont péché d’un seul péché, pour lequel le Seigneur ne leur pardonnera pas. Ce péché est que tout ce travail précieux et exalté, qui est le «don aux autres», qu’ils ont commencé à accomplir, nécessite de l’être au nom du Seigneur et non pour l’humanité. 

Question: Qu’est-ce que ça veut dire, «Le Créateur ne pardonnera pas»?


Réponse: Il s’agit de la loi, dont les effets  peuvent se révéler sous la forme d’éclatement et de destruction prolongés. Il faudra beaucoup de temps à la Russie pour comprendre la faille dans sa tentative. Il a déjà vingt ans que ce pays a traversé une sorte de période de transition, à la suite de laquelle il a commencé un pseudo-retour à l’époque précédente, à l’époque de Staline avec l’intention d’analyser exactement les corruptions et leur ampleur. Voir ce qu’est un grand demi-tour, ils auront à faire afin de réaliser et de reconnaître comment avancer.


Les Américains et les Européens devront également travailler sérieusement sur leurs erreurs, jusqu’à ce que finalement tout le monde parvenienne à une décision commune. En attendant, ils suivent chacun des directions différentes et le monde est de retour à l’époque de la guerre froide, avec toutes ses particularités.

D’autre part, cependant, ce siècle est différent du dernier: Aujourd’hui, il n’y a aucune crainte de grandes guerres entre les superpuissances. Ceci est improbable car cela conduirait certainement à la catastrophe et l’anéantissement total. Donc, il y aura des conflits et des guerres régionales, il y aura des troubles et ennuis, jusqu’à ce que toutes les parties se rendent compte qu’elles n’ont pas d’autre choix que de coopérer intégralement.

Qui plus est, le prochain coup viendra d’une autre direction: social, économique, etc
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 08/09/13, Écrits du Baal HaSoulam, «La Paix»

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: