Quand est-ce que le salut arrivera?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Dans l’un des messages de votre blog, vous avez dit : « Après que les gens aient atteint un désespoir complet quant à tout ce qu’ils ont essayé, nous pouvons leur faire savoir que nous avons une méthode qui leur donnera la santé, contrôle, le respect, l’argent et ainsi de suite. Ils auront tout ce dont ils ont besoin dans ce monde, un jardin d’Eden sur Terre, mais pour ce faire ils doivent se connecter « .
Comment pouvons-nous expliquer cela si, en dépit de tous nos efforts pour nous connecter, nous n’avons encore rien?
Réponse: Une personne ne peut jamais mener une action spirituelle si elle n’est pas « dans le désespoir complet quant àses propres actions » et ne crie pas au Créateur, quand elle se trouve au  dernier niveau et encore un peu plus, elle tombera dans un abîme . Ce n’est qu’alors que le salut vient du Créateur. Sinon, elle n’a pas de  » Kli  » ( récipient) qui soit prêt.
Comment pouvons-nous y parvenir dans ce monde? Si nous ne faisons rien, alors le Créateur nous envoie des coups, la lumière brillera sur nous tout le temps et nous sentirons de plus en plus opposés à Lui, c’est -à-dire dans des états qui sont de pire en pire. C’est le chemin de la souffrance. Tant que nous n’avons pas atteint un stade terminal de la mort , nous ne pouvons pas y déroger. Mais nous pouvons atteindre un état de besoin pour recevoir de l’aide du Créateur consciemment, sans parvenir à un état d’impuissance. Comment pouvons-nous atteindre cela consciemment ? Ce sera quand je sens opposé à la Lumière.
Tout dépend des conditions dans lesquelles la personne se trouve. Supposons que je sois né dans un village pauvre en Afrique et je reçois une demi-tasse de riz et une centaine de grammes de pain par jour. Soudain, un groupe arrive de l’Organisation des Nations Unies et commence à distribuer un kilogramme de pain et une bouteille de lait à tout le monde, en disant que si les enfants se comportent bien, ils leur donneront à manger. Et quiconque mange bien aussi poura voir un film. C’est -à-dire un monde complètement différent est révélé, des conditions complètement différentes.
Puis-je obtenir des conditions comme celles-ci ? Quand je vivais dans un village en Afrique avec un kilo de pain par jour cela me semblait être le jardin d’Eden. Mais si j’étais dans certains pays avancés, si la journée ne se termine pas par un restau avec des amis, c’est une journée perdue. Je serai encore plus déprimé que quand je n’avais qu’un kilo de pain par jour dans le village africain.
C’est -à-dire, tout dépend des conditions dans lesquelles la personne se trouve. Il n’y a donc pas de signification absolue de souffrances.
Je suis une personne ordinaire, d’accord. Soudain, je gagne un million de dollars à la loterie. Je vérifie les chiffres dix fois, tout est en ordre, tout est conforme à ce qui est dans le journal.   » Des ailes me poussent  » A la fin de la semaine, ils présentent le prix, je vais pour le recevoir et ils me disent que c’était une erreur dans le journal. Que puis-je faire? Je me retrouve désespséré, mais c’est artificiel, car je n’avais rien avant. Le désespoir est apparu à la suite de la pensée d’avoir gagné à la loterie, mais on m’a dit qu’il s’agissait d’une erreur.
C’est -à-dire que nous pouvons nous mettre dans un état comme celui-ci artificiellement, quand je suis extrêmement déprimé parce que je veux ardemment la Lumière Supérieure et je ne l’ai pas. Comment puis-je faire cela? Avec l’aide de l’environnement. Avec l’aide des amis, je peux me hâter autant que possible et crier que je veux ça maintenant et tout de suite ! Et avec cela j’atteins consciemment que je n’ai rien sauf  » un coup de poing en pleine figure. « 
C’est à nous de le faire pour nous-mêmes. Ce n’est pas facile. Certes, nous sommes nous-mêmes un peu enfantin en le faisant, mais ainsi nous parvenons à un état d’un grand désir et en conséquence à un état de désespoir immense quant à nos propres forces et je vais demander au Créateur qu’ici, Il doit m’aider! Il n’a pas le choix, car je l’exige de Lui! C’est à nous de vouloir réellement et véritablement et le désespoir arrivera. Et alors tout réussirira.
Du cours quotidien de Kabbale 25/08/13 , Questions et Réponses avec Dr. Laitman

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed