L’union des opposés

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que pouvons-nous dire au sujet du rôle des femmes dans des ateliers intégraux, est-il destructrif ou constructif?

Réponse: Dans la nature, rien ne peut être destructif et si un tel phénomène est perçu, alors c’est seulement dans le fait que l’objet n’a pas été complété par la propriété opposée pour former un tout unifié et complet. Dans la nature, il n’y a rien de négatif ! Donc, il est impossible de dire qu’une chose soit pire que l’autre.

Si nous devions regarder tout par le biais de lunettes intégrales en qui la nature apparaîtrait correctement comme un système unifié, nous ne trouverions  rien qui soit meilleur ou pire, plus ou moins grand. Car dans un système intégral, tout est tout aussi important et nécessaire au même degré.

Il est impossible de comprendre l’essence d’un objet ou d’un phénomène sans son contraire. Ce n’est que lorsque vous les connectez ensemble que vous commencez à comprendre que le partenariat qui se développe d’eux. Et plus particulièrement à partir de cette source commune (à partir de la troisième composante, la troisième ligne) que vous commencez à atteindre, vous comprenez pourquoi il y a de telles caractéristiques opposées, comme le masculin et le féminin, et de quelle manière elles atteignent leur niveau et le programme interne et que leur destin est d’atteindre la plénitude spécifiquement par la complètude mutuelle.

Nous devons atteindre un état comme celui-ci, où nous serons un seul ensemble complet et à travers la réalisation de cette unité, à partir de l’intérieur, le besoin de séparation, de complétude et c’est ce que nous voyons Donc, nous allons atteindre l’objectif et à partir de là tout sera clair pour nous.

Dans la nature, il n’y a rien de mal, il n’y a pas de ténèbres. Tout ce qui nous semble mauvais  est le résultat de notre vision erronée de la situation générale de la création.

De Kab TV  » Au fil du temps  » 21/09/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: