Absorbez le monde entier en vous-même

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Exode » 30:33 : « Quiconque en composera de semblable, ou quiconque en mettra sur un étranger, sera retranché de son peuple.« 

L’huile, le parfum, l’encens, ce sont des ingrédients très subtiles de l’influence de la Lumière sur le désir. Cela ne parle pas de matières et d’objets de notre monde, mais de la bonne combinaison de la Lumière, ce qui signifie la caractéristique du don sans réserve, agissant sur ce désir égoïste ou un autre.

Pour une personne qui a atteint le niveau d’un prêtre, le plus haut niveau de la caractéristique du don sans réserve mutuel, aucun désir ne reste pour prendre quelque chose pour lui-même, pour acquérir, pour saisir. Il s’agit d’un niveau absolument nouveau. Au niveau précédent, la personne devait être prête comme un prêtre, et à ce niveau, elle doit aussi se laver les mains et entrer dans la tente de réunion, ce qui signifie dans un niveau complètement nouveau, un nouveau désir, et elle doit commencer à travailler avec lui.

Nous sommes composés de parties internes et externes. En fait, j’existe dans mon corps et le monde existe autour de moi. Mais l’idée est que ce monde constitue aussi mon corps, sauf qu’il se situe comme en dehors de moi.

Une personne, contrairement à un animal, s’habille avec des vêtements. Par conséquent, les parties externes sont classées comme suit : le corps, les vêtements, la tente, puis le désert, qui symbolise l’espace environnant.

Les vêtements sont les écrans derrière lesquels je cache mon ego, ma honte, en contraste à mon ego, protégeant le corps contre le froid, la chaleur et ainsi de suite. La tente est également considérée comme une partie de moi, et elle est conçue pour me donner le prochain niveau de développement où je peux exister en elle et m’équiper : c’est ma maison, mais elle n’est pas encore complètement corrigée, ses caractéristiques n’ont pas encore été intériorisées. C’est simplement comme les vêtements.

A la fin de la correction, quand je m’élève au niveau suivant, mes vêtements spirituels deviennent mon corps. Après cela, au niveau suivant, la même chose se produit avec la tente, elle devient ma partie interne. Et ainsi j’absorbe le monde entier en moi-même.

En d’autres termes, je m’élève tout le temps dans la hiérarchie des niveaux spirituels, et quand je rentre dans le prochain niveau, qui avait été précédemment mes vêtements, ce vêtement entre en moi. Quand je m’élève au niveau suivant, qui était auparavant une tente, je l’absorbe aussi en moi. Et ainsi de suite.

Ainsi, les désirs les plus externes qui semblaient complètement étranger à moi, qui étaient inutiles ou même des règles générales et lointaines pour tout le monde, entrent progressivement en moi et deviennent les miens. Cela continue jusqu’à ce que je commence à ressentir l’âme entière, ce qui signifie la création tout entière, comme mon corps spirituel personnel.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 09/02/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: