Je reçois selon mon équivalence de forme

Dr. Michael LaitmanLe Baal HaSoulam, « Introduction au Livre du Zohar« , Point 46 : Mais les Kélim, appelés KHBTM dans chacun des mondes inférieurs (Bryia, Yetsira, Assiya) ne sont pas considérés comme la piété, mais sont plutôt des couvertures qui cachent la Lumière de l’Infini en eux et rationnent une certaine quantité de Lumière vers les receveurs. Chacun d’entre eux recevra seulement en fonction du niveau de sa pureté.

C’est comme si j’étais à côté d’un tuyau qui passe et reçoit la Lumière à travers lui uniquement selon le niveau de ma pureté, selon mon équivalence de forme. Supposons que je sois dans le monde d’Assiya. En général, l’ensemble de l’échelle des mondes est remplie de la Lumière de l’Infini, mais à chaque fois le système se stabilise à l’égard de celui qui reçoit et lui donne la Lumière selon l’attribut du don sans réserve.

Ainsi, je reçois ma Lumière privée qui correspond à mon désir et selon le niveau de ma correction, mon Massakh (écran). Je reçois selon mon équivalence de forme avec la Lumière.

I Receive According To My Equivalence Of Form

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 12/02/14, Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: