Le feu de l’amour qui consume

congrès, groupeLe Midrash dit, le chapitre « Chemini »: Et puis il y avait le feu de la Shekhina. Tous les Juifs, voyant la colonne de feu descendant du ciel, entrent dans le tabernacle, consomment les sacrifices sur l’autel, et s’y installent. En voyant ce miracle, ils se prosternèrent et louèrent le Créateur.

La correction de l’égoïsme le plus fort, plus mauvais et amer se manifeste par la lumière la plus puissante, comme le feu qui consume tout. La haine mutuelle, la répulsion, la rivalité, le détachement, et la négation sont remplacés par l’amour; Cependant, à l’intérieur tout reste âreil. C’est pourquoi, lorsque deux propriétés opposées se touchent,  le feu apparait entre elles.

En outre, cet état devient permanent et nous ne pourrons jamais nous débarrasser de lui. Dans la spiritualité rien ne disparaît. Quand nous atteignons un certain niveau, nous n’en tombons pas. Nous obtenons encore plus d’égoïsme non révélé en qui nous sommes plongés. En général, ce n’est pas une descente, mais plutôt une remontée le long de la ligne gauche. Par conséquent, il est dit, « la colonne de feu installait en chemin. »

De « les secrets du livre éternel » de KabTV 15/1/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed