Traiter le vide dans le désert

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Nombres », 1:52-1:53 : « Les enfants d’Israël se fixeront chacun dans son camp et chacun sous sa bannière, selon leurs légions ; et les Lévites camperont autour du Tabernacle du statut, afin que la colère divine ne sévisse point sur la communauté des enfants d’Israël ; et les Lévites auront sous leur garde le tabernacle du statut. »

Il est dit dans le Midrash Raba que lorsque Moïse dénombra les Juifs, en les divisant et en les classant selon les tribus, le Créateur lui a appris comment devenir un seul camp et comment avancer, ce qui signifie comment remettre ensemble le récipient brisé.

Quatre types d’égoïsme sur trois lignes représentent les 12 tribus, les 12 parties du récipient spirituel. Le récipient brisé doit être corrigé en unissant toutes les parties en une seule tandis que les gens avancent dans le désert, ce qui signifie selon la révélation de l’ego dans chaque camp et dans chaque tribu.

Le Créateur apprend à la nation à rassembler tout le monde afin qu’à chaque fois ils absorbent un nouveau vide corrompu, le traitent intérieurement, et le corrigent en attribut du don sans réserve. Ceci est l’avancement dans le désert en 40 ans (niveaux). C’est la façon dont la partie corrigée de Malkhout à Bina doit être l’unité exacte de la nation et ainsi conclure la construction de leur connexion au Créateur.

Le mouvement du camp dans le désert symbolise le traitement du vide. C’est en fait un mouvement en avant très désagréable car le désert grouille de scorpions et de serpents, le soleil brûle, il n’y a pas de nourriture ni d’eau, et tout le monde est couvert de plaies. En d’autres termes, le désert symbolise l’égoïsme brûlant et croissant d’une personne. Les gens ressentent la connexion entre eux comme une plaie qui touche une autre plaie, et la douleur ne les laissera pas s’unir. Ils doivent monter au-dessus de cela, et bien que la Lumière qui arrive ne guérit pas les plaies, elle les formate en un seul corps sain général. La douleur et les plaies se transforment en un seul récipient unifié à l’intérieur duquel le plaisir se révèle.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 24/12/14

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed