« Est-ce que le bras du Seigneur est trop court ? »

Laitman_049_01La Torah, « Nombres », 11:21-23 : Moïse repartit : « Six cent mille voyageurs composent le peuple dont je fais partie, et Tu veux que je leur donne de la viande à manger pour un mois entier !

Faudra-t-il leur tuer brebis et bœufs, pour qu’ils en aient assez ? Leur amasser tous les poissons de la mer, pour qu’ils en aient assez ? »

Et le Seigneur dit à Moïse : « Est-ce que le bras du Seigneur est trop court ? Tu verras bientôt si Ma parole s’accomplit devant toi ou non. »

Moïse doute que la viande suffise pour tous les gens parce qu’il n’est pas l’attribut de recevoir, mais l’attribut du don sans réserve.

La Sefira de Bina ne peut pas évaluer la Lumière de Hokhma qui passe à travers elle parce que la Lumière se fait sentir seulement en dessous dans Malkhout.

C’est la raison pour laquelle ce n’est pas important pour Moïse, mais il ne peut tout simplement pas imaginer comment un tel abîme infini d’égoïsme qui a faim de viande peut être rempli. Le Créateur, d’autre part, le rassure : « Est-ce que le bras du Seigneur est trop court ? » Après tout, Il est la Lumière de Hokhma.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 25/02/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed