Le monde commence le soir

laitman_207La Torah, « Nombres », 35:28-29 : « Car le meurtrier doit rester dans sa ville d’asile jusqu’à la mort du Grand Prêtre ; et après la mort de ce Grand Prêtre seulement, il pourra retourner au pays de sa possession. Ces prescriptions auront pour vous force de loi dans toutes vos générations, dans toutes vos demeures. »

La mort du Grand Prêtre est un changement de l’ensemble du degré spirituel (Partsouf).

Le Grand Prêtre symbolise Keter, la tête du Partsouf. Par conséquent, lorsque la tête est changée, le contrôle de tout change : les gens, le pays, etc. Tout retourne à la case départ, un changement de degré élimine le passé et un nouveau degré commence comme à partir de zéro.

Question : Est-ce que l’homme doit s’enfuir vers les villes d’asile au prochain degré à nouveau ?

Réponse : Bien sûr, parce que cela est nécessaire ! Ce que la Torah indique doit certainement se produire car c’est inclus dans le système global de l’égoïsme. Il est impossible de corriger notre nature s’il n’y avait pas d’assassins, de voleurs, la prostitution, les querelles et d’autres problèmes.

L’égoïsme doit pleinement se manifester lui-même ! C’est impossible sans cela. Après tout, le monde commencele soir : « Et il y eut un soir, et il y eut un matin, premier jour. »

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 16/12/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: