La personne du futur

Question : Comment la société du futur se construira t-elle ?

Réponse : Pour créer une société du futur, nous avons besoin des gens du futur. L’homme du présent est un égoïste qui instinctivement s’intéresse uniquement à lui-même. Mais pas parce qu’il est mauvais ou bon ; c’est sa nature, comme un ordinateur programmé par un certain programme et ne fonctionnant que d’une seule manière et non d’une autre. Par conséquent, les gens de notre temps peuvent uniquement construire une communauté égoïste appropriée.

C’est ce que nous essayons de faire : nous limiter à certains égards, encourager les actes socialement utiles, éviter les actions socialement nuisibles. Cela inclut toutes sortes d’incitations, les prisons, les punitions, etc.

Cependant, tout ceci vise à compenser d’une certaine manière la mauvaise nature de l’homme, selon laquelle il ne pense inconsciemment qu’à son propre intérêt. Et pas seulement qu’aux avantages qu’il en retire, mais aussi il s’en sert au détriment des autres.

Et si, en même temps, on peut nuire aux autres et être supérieur, c’est encore mieux parce qu’on se sent gagnant. Après tout, nous nous mesurons par rapport au reste.

La personne du futur est tout le contraire de la personne du présent. Elle pense seulement à la société, à son développement et à l’ascension. Elle comprend que tout ce qui est fait pour la société la concernera également, mais en même temps, elle ne peut pas penser à elle-même, mais seulement à l’environnement.

Elle passe par un système de rééducation qui change sa nature et elle commence à penser aux autres, à la société et à elle uniquement pour exécuter quelque chose dans l’intérêt des autres et de la société. C’est-à-dire qu’elle change complètement son programme interne.

Extrait de KabTV, « La Dernière Génération » du 22/05/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed