De quoi parle un kabbaliste ?

Commentaire : Le Baal HaSoulam dans La Dernière Génération écrit sur environ trente millions d’années de développement de la Terre. Cependant, cela contredit toutes les religions.

Réponse : La Kabbale est une science et elle parle de cela rigoureusement et clairement. Même dans Le Livre du Zohar, écrit il y a deux mille ans, il est dit que la Terre est ronde. C’est une bonne chose que les kabbalistes n’aient pas été attrapés par les inquisiteurs ; après tout, quinze siècles plus tard, les scientifiques ont été brûlés pour de telles déclarations ! C’est écrit très simplement sur ce sujet dans Le Livre du Zohar.

Question : De quelles trente millions d’années de développement le Baal HaSoulam parle-t-il ?

Réponse : Il imagine simplement ces périodes géologiques de développement de la Terre. Il vit en elles !

Cependant, quelle importance ? Les kabbalistes n’y songent pas parce que ceci ne s’applique pas au but de la création. Demandez-leur ce qui s’est passé il y a cinq milliards d’années, comment le Soleil, la galaxie et les trous noirs se sont formés, et ils vous le diront.

Un kabbaliste ressent tout cela dans ses désirs. Après tout, si vous travaillez avec les désirs au niveau d’Adam (Homme), ce qui n’est pas le niveau de l’humain mais le prochain niveau d’union des désirs, alors naturellement vous pouvez voir tous les précédents niveaux et les étudier. Il est écrit dans la Kabbale que les kabbalistes connaissaient la langue des animaux, la langue des poissons, etc.

Ce ne sont pas seulement de belles paroles ou une allégorie. Vous pouvez pénétrer et comprendre l’essence de tous les degrés spirituels en dessous de vous. Cela signifie que vous comprenez absolument tout clairement, comme nous comprenons un bébé, au moins à un certain niveau et dans un certain volume, ainsi que tout le reste aux niveaux animal, végétal et minéral.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 16/10/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: