L’amour de soi

Remarque : Les gens pensent que s’aimer n’est pas simple ; il y a des estimes de soi complexes, basses, etc. Certains disent : « S’aimer, c’est aimer le monde entier. »

Mon Commentaire : C’est vraiment ainsi. Après tout, qui suis-je en effet ? Une personne devrait comprendre que ce qu’elle estime être  n’est pas elle, mais elle est un petit animal égoïste qui existe pour un temps et c’est tout.

En fait, la substance du « moi » est profondément cachée en elle et doit être développée, arrachée, élevée et redressée pour qu’une personne se relève, lève la tête et commence à grandir.

Il s’agit du point dans le cœur d’une personne qui peut se développer.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/12/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: