Voir le véritable univers

Question : L’amour-propre naturel, en tant que programme de survie, ne devrait pas disparaître, mais au-dessus de lui un amour complètement différent est en train de se construire, un amour spirituel ?

Réponse : Non. En raison de notre existence, nous ne devrions pas du tout penser à nous-mêmes. Nous devons créer une société dans laquelle tout le monde recevra ce qui est nécessaire.

À l’avenir, les gens cesseront de penser à eux-mêmes, même dans les strates les plus basses. Tous recevront ce dont ils ont besoin pour vivre et se soucieront uniquement de la façon de s’élever ensemble dans la connexion les uns avec les autres, de plus en plus haut dans l’atteinte du monde réel. Après tout, actuellement nous sommes dans un rêve. Nous ne voyons pas le véritable univers. Nous ne voyons pas où nous existons.

Nous vivons à l’intérieur de nous-mêmes parce que notre égoïsme nous enferme à l’intérieur de nous-mêmes. Les niveaux minéral, végétal, animal et humain de la nature sont les quatre étapes de notre désir, à l’intérieur desquelles toutes sortes d’actions se produisent, et nous les ressentons comme étant le monde se déroulant devant nous. Mais en fait, il n’existe pas. Nous le ressentons entièrement à l’intérieur de nous-mêmes, dans notre sphère.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 15/12/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed